La crise économique en Europe sous forme de carte

Discussion dans 'Actualité' créé par Carambar, 27 Février 2009.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Carambar, 27 Février 2009
    #1
  2. Offline
    Intéressant!!!
    Xx.Ibiza-$ound., 7 Mars 2009
    #2
  3. Offline
    koraz Tiède
    Sincèrement je me demande pourquoi on est toujours dans le flop européen pour tout...

    Pourquoi une telle différence entre les pays?
    koraz, 12 Mars 2009
    #3
  4. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Si tu cliques ailleurs tu verra qu'il y a quelques pays qui ont des chiffres similaires. C'est sans compter que les actuels remous dans les marchés de spéculation sont tombés au mauvais moment pour certains états.

    Pour répondre à ta question, ca dépend de beaucoup de facteurs. Pour en citer quelques uns :
    - L'orientation et le régime politique (république, monarchie...).
    - La taille du térritoire et les richesses naturelles qui s'y trouvent.
    - Le degré de corruption.
    - La présence ou absence d'un système de répartition des richesses en faveur des citoyens.
    - La fiscalité et la manière dont elle est appliquée.
    - Le coût de la main d'oeuvre.
    - Le niveau des salaires.
    - Le niveau d'éducation.
    - Les prix de biens.
    - La gestion des finances publiques.
    - Le degré de transition vers une économie qui dépends moins de l'industrie lourde.
    - L'investissement dans des projets durables.
    - Le taux d'intégration des personnes entrant dans le marché de l'emploi.
    - Le degré de correspondance entre offres d'emploi et les compétences disponibles.
    - La sûreté de l'emploi et la tendance vers des contrats de longue durée ou à caractère éphèmère.
    - La capacité et les possibilités d'évolution en terme de carrière.
    - Les moyens financiers des entreprises.
    - Le rapport entre le taux de création et de faillite des entreprises.
    - Le rapport entre le nombre de petites, moyennes et grosses entreprises sur un térritoire.
    - La mobilité des travailleurs et la distance maximale qu'ils seraient prêts à accepter pour leurs déplacements.
    - Le degré d'investissement étranger.
    - L'exportation.
    - etc.

    Pour prendre quelques exemple, l'Italie connais toujours une grande division sur le plan économique entre le nord et le sud. Les affaires de corruption du passé ont également fait des dégats. La Grèce subi un taux de chômage supérieur à celui de la Belgique ces derniers temps. Je n'en connais pas les raisons précises. La France, quant à elle, sort d'une période d'insécurité qui a d'ailleurs mené à l'élection de l'actuel président.
    Carambar, 13 Mars 2009
    #4
  5. Offline
    [Gooniesbr@D] Come on Sporting
    en même temps il y a 20 ans la dette belge n'était pas de 87% comme aujourd'hui mais de 137%, donc il y a un mieux aussi ...
    [Gooniesbr@D], 21 Mars 2009
    #5
  6. Offline
    [Gooniesbr@D] Come on Sporting
    [IMG]
    [Gooniesbr@D], 21 Mars 2009
    #6
  7. Offline
    .MalixXx ex membre
    .MalixXx, 21 Mars 2009
    #7
  8. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Il vaudrais mieux poster un lien vers l'image en question parceque ce forum redimensionne automatiquement tout ce qui se trouve entre balises image.
    Carambar, 22 Mars 2009
    #8
Statut de la discussion:
Fermée.