Lord Of The Rings: Two Towers (jeux)

Discussion dans 'Stratégie, RPG' créé par ReVaN, 10 Novembre 2002.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    ReVaN Elite
    Play Station 2

    [IMG]
    Les Deux Tours, c'est avant tout un vibrant hommage à Tolkien, celui par qui tout a commencé. C'est aussi ce que l'on pourrait considérer sans doute comme la quintessence de l'oeuvre cinématographique de Peter Jackson. Mais ce qui ressort le plus à mon sens, c'est qu'il s'agit avant tout d'un poignant hommage à ce grec nommé Homère, auquel les Anciens attribuent l'écriture de l'Iliade dont on retrouve ici une influence certaine, et qui confère aux Deux Tours une aura digne des plus grandes épopées.


    Le choc survient dès la toute première seconde de jeu. Sans exagérer, se retrouver projeté comme ça, sans aucune préparation psychologique, au beau milieu d'un vrai champ de bataille, et qui plus est dans la peau du grand Isildur, celui-là même qui trancha le doigt de Sauron et hérita de l'anneau unique, imaginez le choc que cela représente ! Une intro qui donne les frissons, directement issue du film, et un personnage jouable que l'on n'aurait même pas osé envisager dans le jeu. Le titre d'EA ne se contente pas de nous faire vivre les meilleurs moments des Deux Tours, il regroupe également toutes les grandes scènes d'action héroïques évoquées dans la Communauté de l'Anneau, et nous offre en bonus un quatrième personnage prestigieux à débloquer à la fin du jeu.

    N'allons pas par quatre chemins, ce soft est une véritable tuerie. Jamais le tumulte de la guerre, le fracas des armes, la violence des affrontements, n'auront été aussi bien retranscrits dans un jeu vidéo. Doté d'une mise en scène aussi efficace que celle du film, le jeu nous confronte à de véritables scènes d'anthologie réellement spectaculaires, affichant des écrans visuellement sublimes. Chaque seconde, des dizaines de goblins, d'orcs et de trolls déboulent de nulle part pour noyer l'écran sous un chaos de cris et de hurlements d'agonie, derrière lesquels on perçoit parfois les appels au secours de ses compagnons. Une ambiance sonore incroyable s'adapte à la situation pour restituer à la fois les thèmes musicaux du film, mais aussi les véritables voix des doubleurs. Le résultat est une mise en scène qui donnera la chair de poule aux fans du Seigneur des Anneaux, tant elle donne l'illusion d'avoir soi-même son rôle à jouer dans ces grandes batailles homériques. Un tableau auquel il ne manque que le sang et les têtes tranchées pour entrer complètement dans le registre de l'épopée.

    Les personnages qui se prêtaient le mieux à la réalisation de ces haut-faits héroïques, d'une part parce qu'ils sont présents dans toutes les scènes regroupées dans le jeu, et d'autre part pour leurs aptitudes poussées dans l'art du combat, sont Aragorn fils d'Arathorn héritier d'Isildur, Gimli fils de Gloïn et nain de son état, et enfin l'elfe Legolas fils de Thranduil. Tous sont jouables sur la quasi-totalité des missions du jeu, sauf en ce qui concerne le prologue dédié à Isildur et l'attaque des Nazgûl sur le Mont Venteux. Les 13 niveaux de jeu permettront de revivre entre autres les grandes batailles de la Moria, la poursuite sur l'Amon Hen, la difficile progression dans la vallée de Fangorn, le massacre sur les plaines du Rohan et le siège du gouffre de Helm, pour finir par une ascension inédite des 20 étages de la tour de Saroumane à Orthanc. Ce n'est qu'une fois le jeu terminé que l'on pourra revenir dans les niveaux déjà complétés, mais tous pourront être menés indépendamment avec l'un des trois héros.

    Car la richesse du gameplay ne réside pas seulement dans le style de combat propre à chaque personnage. A l'instar d'un RPG, nos héros peuvent en effet acquérir de nouvelles compétences et de nouveaux enchaînements de coups grâce aux points d'expérience qu'ils auront obtenus en fonction de la qualité de leur technique de combat. Ceux qui penseraient avoir affaire à un vulgaire beat'em-up peuvent donc se détromper. Le jeu s'appuie sur un gameplay intelligent où il est indispensable de prendre en compte toutes les données de la situation pour trouver la technique de combat la plus appropriée. Les enchaînements sont nombreux et efficaces, les parades indispensables pour placer des contres parfois mortels, et chaque personnage dispose d'une arme secondaire qui lui permet d'atteindre ses ennemis à distance. Ainsi, si les possibilités sont relativement limitées au début, plus on acquiert de nouvelles compétences, plus le gameplay gagne en richesse et plus le jeu devient intéressant, que dis-je ? Passionnant !

    En fait, le seul reproche que l'on pourrait se hasarder à faire concernant Les Deux Tours est que, malgré un intérêt décuplé par la présence de plusieurs personnages jouables et la possibilité de rejouer toutes les missions pour débloquer des making-of, interviews et autres galeries d'images, le jeu se boucle un peu trop rapidement. Loin de parvenir à nous rassasier, les scènes d'anthologie qui sont proposées et les combats dantesques contre les boss nous font presque regretter de ne pas avoir davantage de batailles à livrer, et pourquoi pas dans la peau d'autres personnages. On regrettera aussi l'absence d'un mode deux joueurs alors que le jeu se prêterait pourtant fort bien aux combats en duo. Rien toutefois qui ne vous fera regretter l'achat de cet excellent titre, qui réalise la double performance de redonner au genre ses lettres de noblesse et d'être à la hauteur de l'oeuvre culte dont il s'inspire.
    ReVaN, 10 Novembre 2002
    #1
  2. Offline
    ReVaN Elite
    [IMG]
    Des extraits inédits du prochain film.

    [IMG]
    Des combos de plus en plus spectaculaires.

    [IMG]
    Les remparts du gouffre de Helm, une scène d'anthologie.

    [IMG]
    Certaines contre-attaques sont mortelles (au sens propre).

    [IMG]
    La tombe de Balin... juste avant l'arrivée du troll.

    [IMG]
    Encore 71 orcs à terrasser pour éviter à Frodon une fin tragique.

    ps: Oui me fait chier en plus j'aime bien ce jeux :)
    ReVaN, 10 Novembre 2002
    #2
  3. Offline
    eu revan tu peux pas faire un ptit résumé, j ai pas envie de tout lire
    ben15 aka pOiRe, 10 Novembre 2002
    #3
  4. Offline
    Guest ex membre
    un seul mot : fantastique . :)
    Guest, 10 Novembre 2002
    #4
  5. Offline
    ReVaN Elite
    [IMG]
    ReVaN, 10 Novembre 2002
    #5
  6. Offline
    Tavar3s Touriste
    Je l'ai...
    Tavar3s, 10 Novembre 2002
    #6
  7. Offline
    ReVaN Elite
    Tapette vas :p
    ReVaN, 10 Novembre 2002
    #7
  8. Offline
    Tavar3s Touriste
    Achete toi une ps2, ensuite on verra :p
    Tavar3s, 10 Novembre 2002
    #8
  9. Offline
    Tavar3s Touriste
    A oui, des que j'ai ma puce ps2 je ferai des tests de jeu en exclu :p Pas des copier - coller de jv :D
    Tavar3s, 10 Novembre 2002
    #9
  10. Offline
    ReVaN Elite
    Ouais et tu vas pas demander un salaire a mister Seb pendant que tu y es salopio
    ReVaN, 10 Novembre 2002
    #10
  11. Offline
    Tavar3s Touriste
    Revan... t'as pas precise que c'etait only ps2 ?(
    Tavar3s, 10 Novembre 2002
    #11
  12. Offline
    ReVaN Elite
    ?(
    Relis + haut :D
    ReVaN, 10 Novembre 2002
    #12
  13. Offline
    Tavar3s Touriste
    ptdr l'edit !

    Au fait t'as une ps2 revan ?( t'as ete voir bruce lulu y t'en a filer une :D ?
    Tavar3s, 10 Novembre 2002
    #13
  14. Offline
    ReVaN Elite
    Patience, apres les examens, et si je rates les exams... J'peux toujours rêver :D
    ReVaN, 10 Novembre 2002
    #14
  15. Offline
    Tavar3s Touriste
    :] reves :p
    Tavar3s, 10 Novembre 2002
    #15
  16. Offline
    ReVaN Elite
    Spiz di counas' va' !
    ReVaN, 10 Novembre 2002
    #16
  17. Offline
    Guest ex membre
    han mechant tava :p
    Guest, 10 Novembre 2002
    #17
  18. Offline
    ReVaN Elite
    ?(
    ReVaN, 10 Novembre 2002
    #18
  19. Offline
    Guest ex membre
    Guest, 10 Novembre 2002
    #19
  20. Offline
    ReVaN Elite
    ReVaN, 10 Novembre 2002
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.