PAPER MARIO 1 (celui en N64)

Discussion dans 'Wii' créé par TRUNK70, 21 Juillet 2004.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    TRUNK70 ex membre
    Est il sorti en francais ???
    Si oui pesonne ne le vend?
    ou une adresse ou le trouver???
    merci!!!
    TRUNK70, 21 Juillet 2004
    #1
  2. Offline
    [S4u]Sifu Elite
    si mes souvenirs sont bons oui il etait sorti en france.
    perso: fais les brocantes tu le trouveras peut etre, je regarderai pour toi aussi, j'y vais assez souvent.
    je ne t'oublie pas pour la liste dreamcast, c'est juste que je n'ai pas beaucoup de temps pour le moment
    [S4u]Sifu, 21 Juillet 2004
    #2
  3. Offline
    [S4u]Sifu Elite
    bon je confirme il est bien sorti en france le 05/10/en 2001.


    le petit test.


    Beaucoup l'attendent avec une certaine impatience, le Mario nouveau qui rompra avec la tradition de l'éternel jeu de plate-forme et apportera du sang-neuf à la saga. Paper Mario est un jeu de rôle, et grâce à ce titre, les possesseurs de N64 vont enfin pouvoir goûter à ce que l'on appelle communément les RPG.


    C'est vrai que les joueurs N64 n'ont jamais été gâtés en matière de RPG sur la 64 bits de Nintendo. J'ai beau me creuser la cervelle, je ne vois pas l'ombre d'un jeu de rôle qui ait jamais pointé le bout de son nez à l'horizon des jeux N64, en tout cas en Europe. Fort de ce constat, et parce que le plombier a déjà fait ses preuves dans des domaines aussi nombreux que variés, Nintendo a décidé de conjurer lui-même le mauvais sort en proposant un titre qui satisfasse à la fois les amateurs de RPG et les adorateurs de Mario.

    Paper Mario reprend donc dans son ensemble l'univers du plombier et constitue le titre idéal pour permettre aux jeunes joueurs de s'initier en douceur à un genre de jeux de plus en plus en vogue en ce moment. Paper Mario fonctionne grosso modo comme la plupart des RPG : des points d'expérience vous sont attribués en fonction des combats que vous remportez et les affrontements s'effectuent au tour par tour. Le gameplay se veut le plus simplifié possible, et toutes les étapes du jeu sont expliquées pas à pas.

    Le soft possède un aspect graphique très original avec ses décors en 3D et ses personnages en 2D représentés comme s'ils étaient découpés dans des feuilles de papier. La réalisation est loin d'être spectaculaire, mais le jeu reste mignon et très attractif. Voir Mario planer lorsqu'il tombe et être dépourvu d'épaisseur lorsqu'il se tourne est particulièrement drôle. De même, les forteresses s'effondrent comme des châteaux de cartes et les ennemis s'aplatissent lorsqu'ils reçoivent des coups.

    S'il demeure un jeu de rôle à 80% de son gameplay, Paper Mario avoue ses origines plate-forme par de nombreux aspects. Le plombier sait toujours sauter et le jeu autorise pas mal d'interactions avec le décor : on peut utiliser un marteau pour briser certains objets ou secouer les arbres, et se pencher sur les buissons pour fouiller leur contenu. Le personnage souffre malheureusement d'une certaine lenteur dans ses déplacements, mais cela n'est finalement gênant que dans les villages où l'allure est réduite à la vitesse de pointe d'un escargot.

    La quête est typique de l'univers de Mario et repose une fois de plus sur le rapt de la princesse Peach par Bowser. L'aventure commence par l'échec de Mario face au maléfique Bowser qui s'est emparé de la baguette étoile pour dominer le monde. L'objectif principal de notre héros sera donc de retrouver les esprits des étoiles séquestrées par Bowser et de sauver la princesse Peach. Le rythme du jeu est quand-même un peu lent et l'aventure a du mal à se mettre en place. Mais la progression est tout de même entrecoupée de nombreux mini-jeux : quizz, jeux d'adresse, de réflexes ou d'observation. Le scénario n'a rien d'un Final Fantasy mais les plus jeunes vont adorer cette ambiance naïve et bourrée d'humour.

    L'atmosphère sympathique du jeu se retrouve d'ailleurs au niveau sonore avec le retour des thèmes classiques de la série. L'univers est globalement très proche de celui de Super Mario World sur Snes et l'on retrouve avec plaisir le fameux koopa volant, les goombas, les champignons, les blocs disséminés ça et là sur le parcours, les pièces à récolter, les tuyaux, les interrupteurs cachés, et bien d'autres éléments caractéristiques de l'univers du plombier.

    Beaucoup d'humour également dans les dialogues, traduits intégralement en français, ce qui est la moindre des choses pour un RPG. Le tout reste bien entendu destiné plus particulièrement aux plus jeunes qui s'initieront au genre en douceur. Contrairement à la plupart des RPG, Paper Mario ne conserve pas le principe des combats aléatoires. Les ennemis sont visibles à l'écran comme dans la série des Grandia, et de la même façon, il est possible de surprendre l'adversaire pour avoir l'initiative au début du combat. Pour cela, il suffit de lui sauter dessus ou de le frapper avec le marteau. Comme dans Super Mario RPG (un jeu de rôle développé par Square sur Snes), il sera possible, arrivé à un certain stade du jeu, de booster ses attaques ou de contrer une attaque adversaire en effectuant une manip au bon moment (elle dépend de l'attaque utilisée et ajoute un peu de piment aux combats).

    La gestion de l'équipement se retrouve à travers la possibilité de porter des badges pour bénéficier de certaines capacités spéciales comme le super saut (on dénombre 80 badges au total !). On pourra également constituer un groupe, mais Mario ne peut choisir qu'un seul compagnon à la fois (il est possible de switcher entre les personnages rencontrés à tout moment). Le fait d'être accompagné permet aussi de profiter des conseils des autres membres du groupe et de leurs capacités spéciales. Le déroulement des combats est facilité par le fait que les actions de chaque personnage sont résolues avant de passer au personnage suivant, par contre, seul Mario peut subir des dommages, les autres ne disposant pas de points de vie. Au final, Paper Mario parvient parfaitement à renouveler l'univers de la série, mais son atmosphère naïve et son rythme un peu lent le destineront avant tout à un public relativement jeune.

    Romendil

    En bref...
    Graphismes
    Une réalisation originale qui colle parfaitement avec l'atmosphère naïve du jeu. La N64 est toutefois loin d'atteindre les limites de ses capacités. 14/20
    Jouabilité
    Le gameplay diffère de la plupart des jeux de rôle dans la mesure où il fait intervenir des notions de plate-forme, même pendant les combats. Le jeu reste très accessible aux plus jeunes qui trouveront dans ce titre le moyen idéal de s'initier aux RPG. 16/20
    Durée de vie
    La quête est longue mais la progression souffre de quelques temps morts et d'un rythme qui a du mal à se mettre en route. 15/20
    Bande son
    On retrouve les thèmes classiques de la saga, avec des musiques enjouées et des bruitages déments. 16/20
    Scénario
    Les Esprits Etoile de Havre Etoile viennent de perdre la Baguette Etoile ! A vous de remettre à sa place l'infâme Bowser et de sauver la princesse Peach de son emprise. La quête est bourrée d'humour et regorge de clins d'oeil aux précédents épisodes de Mario. 15/20
    Note générale
    La N64 accueille enfin un RPG, et de qualité qui plus est. Paper Mario est le titre idéal pour permettre aux plus jeunes de s'initier au concept des jeux de rôle. Ses nombreuses particularités en font un titre attachant que même un public plus mature est susceptible d'apprécier.

    [IMG]

    [IMG]
    [S4u]Sifu, 21 Juillet 2004
    #3
  4. Offline
    TRUNK70 ex membre
    Merci sifu!!! En espérant que si je le trouve pas tu auras + de chance...

    Merci pur tout en tt cas!
    +++
    TRUNK70, 21 Juillet 2004
    #4
Statut de la discussion:
Fermée.