Père Sans Sentiments Comment reagir?

Discussion dans 'Santé' créé par DocShirok, 25 Décembre 2005.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Oro_ Touriste
    Pas comme mr Garrisson dans south park, ça c est interdit par la loi :p
    Oro_, 16 Janvier 2006
    #21
  2. Offline
    moule Elite
    Chaque cas est différent, mais plusieurs éléments ici me rappelle mon père. Je vais pas spéculer sur ton cas, mais parler de mon cher padre, car ça pourra te faire réfléchir:

    L'affectif et mon père, ça fait 2. Il ne parle jamais de ce qu'il ressent. Là, j'ai renoncé à essayer qu'il change, il est trop ankilosé dans sa carapace d'où les sentiments ne sortent pas.
    Ce que je voudrais, c'est qu'il me parle avec son coeur, qu'il me donne une preuve d'amour plus directe que "je te félicite, tu as bien travaillé". L'école, c'est sa façon de rentrer en contact avec moi, l'aspect étant suffisament dénué d'affects.

    Là je vais pas non plus raconter ma vie, mais ce que je peux dire, c'est que je ne sais que 1 ou 2 trucs de son passé, donc quasi rien. Son enfance, il l'a mise à la trappe, et avec ça, tous ses affects, ses émotions, sa spontanéité. Il dit ne pas s'en souvenir, ce qui m'amène à penser qu'il a tout refoulé. Et son mécanisme de refoulement, il est pratiquement incassable, autant m'attaquer à un cuirassé....

    En tout cas Doc Shirok, je trouve que tu es honnête avec ton sentiments, ce qui m'amène à penser que tu as déjà plus de "chaleur humaine" que ton géniteur.
    moule, 17 Janvier 2006
    #22
  3. Offline
    Oro_ Touriste
    facile de blamer papa. je crois que vous speculez sur des choses que vous ignorez.
    quand tu auras vecu la meme chose que ton pere, ta vision des choses changera crois moi.

    Avant de juger de l affectif d une personne, il faut la connaitre et les papas n'ont pas pour habitude de prendre leur gamin de 15ans pour confident.

    Ton père porte certains fardeau qu entraine la vie de famille, la vie privee, la vie sociale que tu n as pas a porté. il l endosse pour toute la famille et parfois fait des choix au detriment de son propre bonheur ce qui le rend parfois "bizarre".
    Mais penses tu qu'endosser toute la responsabilité de vos vies en plus de la sienne n est pas deja un enorme sacrifice en soi?

    le truc c est que tu est encore trop jeune pour savoir ces choses là ne les ayant pas vecues donc il te laisse a l ecart de tout ça et parfois c est traduit par les jeunes comme un desinteret plutot qu une protection.

    la meileure chose a faire est de prouver a ton pere qu il n endosse pas le role de pere pour rien ; qu'il soit fier de toi et il prendra son fardeau quotidien avec plus de legereté et avec ce sourire carateristique d un papa comblé.


    ps : Que doit penser ton pere quand tu rentre avec une gueule de 6pieds de long après t etre fais jeté par ta meuf alors qu il t avais prepare le truc qui te plaisais tant?
    lui il te vois passé avec tes idees noires et se dit que jeunesse doit se faire et que lui aussi a connu ça, alors il te laisse en paix et ne vient pas pleurer le manque d affection d un fils qui ne lui dit rien sur ce forum. :wink:
    Oro_, 17 Janvier 2006
    #23
  4. Offline
    DocShirok ...
    Oro aka Belial

    Tu te bases sur les prejugés que tu as des jeunz de 14-15 ans que tu cottoyes peut-être, mais cela n'a rien a voir içi...
    J'ai pratiquement la majorité, et je peux te dire que cela n'a rien a voir avec une crise d'adolescence anti-authoritariste.


    Pour preuves que tu te bases sur des préjugés:


    à côté de la plaque !

    c'est plutot moi qui lui parle de mes coup de coeur pour une fille ou autre... Il pense même que je maltraite moralement les filles, c'est dire comme il ecoute pas quand je lui en parle... -_-

    Et quoi tout les papas du monde, son associables et detestable quand tu leur parles de tes problèmes?

    Je crois pas, j'en ai beaucoup d'exemple autours de moi...

    Ho oui desolé, tu connais mieux mon père que moi, tu l'as rencontré où?

    => :roll: Ouais tu viens d'avoir la majorité sexuel, tu te sentais d'humeur vantarde? :roll:
    DocShirok, 17 Janvier 2006
    #24
  5. Offline
    DocShirok ...
    En effet, je ne connais pratiquement, voir absolument rien de la jeunesse de mon père et de son passé ...

    PS pendant que j'ecris ces lignes, il me parle de la t° de mars et de sa situation dans la galaxie :roll:
    DocShirok, 17 Janvier 2006
    #25
  6. Offline
    Oro_ Touriste
    j ai 25 balais une petite fille une meuf avec qui je suis séparé , orphelin de mère depuis l age de 13ans et fils d un poivrot qui est décédé vendredi dernier et que j ai haïs pendant toute ma jeunesse et que malgré tout je regrette amerement.

    ça te va comme experience?

    tout les papa ne sont pas au meme degré de maturité ni n'ont vecu la meme chose.
    cependant ils ont vecu et assumé leur vie et ont eu leur fardeau comme tous.

    Et tu peux vivre avec lui encore 50ans, ses jardins secrets sont ses jardins secret. tu n est pas lui et tu ne peux pas spéculer sur ses sentiments.
    de plus un papa c est juste un homme qui a vécu, il commet des erreurs comme tout le monde.

    Tout les papa ne sont pas associables et detestables quand tu leur parle de problèmes. Mais la majorité d entre eux qui ont deja leur poids de soucis trouvent derisoires et demoralisant de rentrer chez eux et de trouver pour seul reconfort un prépuber qui te parle de soucis aussi dérisoire que ses ébats amoureux.
    Avoir ses problèmes et devoir en plus se farcir un chapitre deception amoureuse a la maison ça gave.
    Oro_, 17 Janvier 2006
    #26
  7. Offline
    moule Elite
    C'est intéressant d'avoir des points de vues différents et perso oui je ne sais pas ce qu'est être père.

    Je ne peux que me poser des question, réfléchir, et lire là-dessus.
    Cela ne fait-il pas revenir à la surface des souvenirs de notre propre enfance?
    Toi Oro, tu as pris conscience de tous les bons côtés de ton père?

    Moi je sens que je n'ai pas totalement pardonné à mon père. Parrallèlement l'envie de savoir plus sur "lui" me taraude encore, de manière faible mais durable.
    moule, 17 Janvier 2006
    #27
  8. Offline
    C@n Elite
    Dites vous bien tout ca avant de faire un gosse... car vous le rendrez peut-être plus malheureux et il ratera sa vie car personne n'aura su lu parler. :eek:
    C@n, 17 Janvier 2006
    #28
  9. Offline
    Oro_ Touriste


    Il y a des choses que mon pere m interdisait ou des trucs dans sa façon de vivre qui me poluais l existence au point d etre socialement exclus.
    Mon pere a divorcé de ma mere que j avais 4ans, il n a jamais plus aimé une femme depuis comme il aimais ma mere et il a enduré son depart puis son décès jusqu a la fin de ses jours.
    La solitude le rongeais et la bibine etait un tort qu il avais et il ne se rendais pas compte lui meme du tort qu il faisais a ses enfants en noyant son chagrin.
    Il a eu un modele paternel stricte qui utilisais parfois la ceinture en guise de punition.
    Il a eu une jeunesse malheureuse.
    Il se savais condamné depuis près de 10ans a cause de son emphyseme et son asthme (il fumais 3paquet par jour), bref il savais qu il ne vivrais plus longtemps.
    et encore bien des regrets qu il avais dans sa vie etc...

    Il n a pas agis comme l aurais fait un bon pere, il n y arrivais pas ne savais comment faire et la boisson n y arrangeais rien.
    Mais il ne fallais pas toucher un cheveux de ses enfants.
    il etais chauffeur routier et a la mort de ma mere il nous a recup moi et ma soeur. Il adorais son metier et a finis chomeur pour nous garder et ne pas nous mettre en pension, sotant de son plein gré sa seule passion.

    Mon pere etais un homme alcolique et mauvais pere par son enfance, son vecu son mal-etre et son ignorance en matiere d education.
    Mais il avais un coeur gros comme ça sous sa carapace de gros digne.

    a 15 ans tu hais tes parents parce que tu portes des loques qu on te devisage que tu t adapte socialement mal, que tu a une vie a la maison qui ne ressemble pas a une vie de famille et tu te sent delaissé par qu il est bourré ou trop fier pour se montrer calin et preferais dans ses moments de lucidité faire preuve d authorité pour tenter d etre bon pere.
    En fin de compte il avais tout faux.
    Et jeune et ingrat, je lui tapais au nez et je l ai fais souffrir, lui qui aurais donné sa vie pour moi.

    a 25 etant moi meme pere de famille, j ai realisé avec le temps que tout etais consequence de la fatalité et d une inadaptation a la vie precaire qu il avais. Il etais malheureux son seul reconfort etais l alcool pour oublier et ses enfants.
    Pour nous il aurais du arreter de boire ; je dois bien arreter de fumer moi, pourquoi je fume encore? dependence acquise avec le temps, et trop lourd fardeau pour en avoir la force...
    l argent lui faisant defaut il ne pouvais rien faire pour des preoccupations telles que mon insertion sociale au sein de mon ecole, des jeunes de mon age, etc... de plus il ne realisais meme pas mon mal-etre de ce coté.
    Je m interdisais presque une vie amoureuse rongé par la honte.
    Maintenant, je le comprend et je m en veut.
    J ai d enormes regrets, je me suis montré dur avec lui parce qu il aurais du etre different mais il n en avais pas les moyens.
    Le coeur gros de son passé, les poches vides, la confusion devant les evenements, la solitude...
    Il n etais devenu que ce que sa situation a fais de lui.
    On va me dire quand on veux, on peux.
    Et moi je repondrais, on en reparle quand celle qui t as quitté et que tu a toujours aimé vient de mourrir.

    Mon pere a eu une vie malheureuse et mon ingratitude de mioche n a rien fait pour lui rendre la vie meilleure.
    Je regrette mon pere, je regrette de ne pas lui avoir dis que je le comprenais et que je l aimais, et surtout je regrette de n avoir fait qu empirer sa solitude en l ayant fuis comme un voleur depuis ma majorité.
    Quelque part, j ai contribué à ce qu il etais devenu à savoir un homme malheureux donc un piètre père.


    Les enfants pensent savoir ce qu il en est et se trompent souvent lourdement.
    Le fait de savoir que ton père souffre de solitude mais qu'il aurais du en conséquence se preoccuper d'avantages de ses enfants ; c est le raisonnement que se ferais un enfant qui ne connais de la solitude que la théorie.
    J entend par là, que l'absence de l etre aimer est une plaie qui reste beante et que tu ne referme pas en bouchant le trou avec tout ce que tu as et que quand tu l as reellement vecue, les moments ou tu te disais "tiens a ce moment la il aurais du etre plus affectueux", tout cela te semble derisoire.
    Mon père s isolais non pas parce qu il ne m aimais pas mais parce qu il avais besoin d etre seul. Je l ai meme surpris a pleurer mais je ne l ai pas compris et ai attribué cela a l alcool parce qu a 15ans on crois tout savoir...
    Oro_, 17 Janvier 2006
    #29
  10. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Salut,

    N'étant moi même pas vraiment fourni dans le departement sentiments, je vais dire que je me suis retrouvé ainsi après quelques épreuves assez pénibles. Je ne sais pas ce qui touche ton père actuellement mais il ne faut pas forcer les choses. Fais un geste amical et insignifiant de temps en temps et, s'il y a un retour, c'est quelque part il ne t'est pas complètement apathique.
    Carambar, 18 Janvier 2006
    #30
  11. Offline
    moule Elite
    La difficulté existentielle, on l'a tous, mais pas au même degré.

    Pour ça Oro, t'as déjà du mérite d'être arrivé où tu es avec ton histoire.

    Moi j'ai pris conscience que le passé de mon père était un fameux poids, pour lui mais aussi - dans une moindre mesure- pour moi; comme je ne connais rien de son passé il y a beaucoup d'éléments auxquelles je n'ai pas su donner de sens. Mais il y a un point positif : depuis quelques années je me poses pleins de questions, et peut-être jamais je ne cesserai de m'en poser. Pourquoi quelqu'un devient violent, dépressif, ou fort, heureux, etc... J'adore savoir le pourquoi :) et j'adore "spéculer" aussi :)
    moule, 18 Janvier 2006
    #31
  12. Offline
    Oro_ Touriste
    On en reparlera dans quelques annees.

    ps: j aurais du pour le condom effectivement. Ma fille a ete comme on dis un petit accident de parcours. Mais quand l enfant est là, on l aime et on saurais pas le regretter. On regrette juste de l accueillir dans ces conditions.


    Parler comme tu le fait c'est jouer l irreprochable.
    Si tout le monde utilisais les capotes et les antipolichinels comme il le fallais il n y aurais ni sida ni orphelinat ni jeune mère? La question est de savoir pourquoi il y en a autant alors?
    Le monde est il vraiment peuplé de débiles ou alors l entrée dans l age adulte rend le monde moins utopiste?

    j ai attendu 17 piges pour detrousser ma premiere, j etais fleur bleue, assidu a l ecole etc... pas le genre a sortir le soir après l ecole de la maison. Jusqu a 18piges (age de mon depart), j allais au pied a 22h00 (j ai bien précisé h00 et pas h01.).
    Bref qui aurais pu imaginer que je serais jeune père.

    j ai rencontré ma meuf, elle fuyais son pere alcolo... J ai marché dans son jeu, je l ai pris sous mon aile comme on dis et je l ai refugiée.
    Une fois a l abris, on s est regardé puis ... "zut j ai pas de capote" "t'en fais pas j ai pris la pilule."
    Le truc que j ignorais et que la negligence feminine m a imposé, c est qu elle souffrais d une entaille a la jambe qui l obligeais a prendre des antibiotiques et elle n a evidemment jamais lu la notice ni remarqué la consigne précisant que le medicament pouvais annuler l effet des contraceptifs.

    Paf, deux mois après on m annonce que je suis papa.
    Moi qui fais ma compta au centime près sur excel, qui ne marche jamais en dehors des clous, qui ne frequente pas les boite de nuit ni le carré, moi qui ai meme mis 17.000frs pour des lunettes pour reposer la vue en prévention d un probleme visuel avec l utilisation que je fais du pc.

    La leçon a retenir :
    "tu peux être aussi rigoureux que tu le souhaites, tu ne diriges pas ta vie. Au mieux tu l aiguilles , car il suffit d un souffle, d un arbre, d un bruit, d un geste, et même pas spécialement de toi, pour que tout dans ta vie bascule."
    Oro_, 19 Janvier 2006
    #32
  13. Offline
    C@n Elite
    Tu es entrain de dire que l'inatention d'autrui est une fatalité?

    Si oui alors je dirais que je ne crois pas. On est pas des robocops je m'en doute bien, (Et encore que robocop aussi à fait des erreurs) mais faire un enfant ca se décide, on ne prend pas ca à la légère. Et le jour ou tu as accepter que cet enfant arriverait et bien tu as du surement prendre conscience de tout ca et savoir que tu n'aurais pas forcément un remerciement pour ca. Mais tu savais peut-être que tu allais essayer de donner tout ce qui était possible de donner à l'enfant.. Hors on ne donne pas n'importe quoi que l'enfant il veut et c'est bien ca le problème :D
    Quand un père interdit à son enfant de faire du tennis mais bien du foot (parce que ca le fait chier le tennis) alors je me demande ou est la logique du bien être de l'enfant. Si tu dirige tout ce que à quoi l'enfant est attirer alors il s'habituera à ne jamais faire ce qu'il voulait réellement faire. Et se laissera toujours faire. Ne légitimons pas les parents insouciant, devenu parent avant d'être réellement adulte. Même si cela existe et que ca se passe "bien" (en apparence)

    Les enfants sont ingrat à partir d'un certain age mais cela ne vous fait-il pas sourire qu'il passe par cette même étape que vous avez peut-être connu? Les enfants arriver à un certain age commence à se faire leur propre opinion et n'ont que faire de la votre et il faut s'y faire et apprendre à exister avec cette personne qui prend conscience de sa personne et de sa capacité à raisonner librement. Si vous niez ou n'écouter son avis il sera encore plus ingrat. Il faut prendre le temps de vivre avec vos enfants. Avant même qu'eux le prennent car vous êtes leur exemple!
    C@n, 19 Janvier 2006
    #33
  14. Offline
    Oro_ Touriste
    il n y a pas un jour ou paf tiens mon fils est digne de raison.
    c est evolutif et son raisonnement commence par etre absurde avant de devenir construit.
    Laissez un enfant choisir trop tot peux devenir un risque. il faut le guider sans faire les choses a sa place, c'est vrai. Mais il faut un tuteur (au sens figuré j entend) pour s assurer qu il se dirige dans la bonne direction.

    Mais si nous etions tous capables de doser comme il faut l encadrement de l enfant, nous sommes tous humains, et forcement pas toujours juste.
    De plus fais tu tes devoirs tout les soirs? juste après l'école? tu revise le soir les leçon du jour en cas d interros surprises?
    Non tu n est pas une machine et tu as aussi d autres préoccupations.
    Quelques fois tu tapes ton sac dans un coin et tu plonge sur ton pc. Cela fait il de toi un bon ou un mauvais fils?
    Il en est de même pour ton père lorsqu il s est fait chié au boulot et qu il rentre blazé, ou même simplement parce qu'il s est levé du pied gauche...

    Y a pas un exemple a suivre car les données sont differentes chaque cas : les acteurs sont differents, le contexte, les faits ...
    Bref chaque cas ne se resoud pas spécialement de la meme façon pour chacun même si le cas semble similaire.
    Tout est fait de nuances ; il n y a pas de gentil ou mauvais.
    un bon peux d un coup devenir assassin et un mauvais faire un don a une oeuvre.

    l inattention n est pas une fatalité, mais pas un père de famille n as pas une fois été inattentif. c'est inevitable, il a la responsabilité de ta vie c'est vrai mais il a aussi la responsabilité de la sienne de celle de tes freres et soeurs de ses freres et soeurs de ta mere etc... il n endosse pas tout, il n est pa sune machine mais dans la mesure de ses possibilités il tache de faire au mieux malgré les jours ou il en aura rien a foutre parce que degouté ou les jours ou il sera nostalgique et se mettra a te couver un soir au point que tu trouves ça louche.
    La vie n est pas une science exacte. un moment un lieu un acte une pensée change l attitude de ton père.
    De plus il ya parfois ces moments ou tu voudrais que cesser de vouloir etre atentif et te dire tout va bien, j aimerais penser a moi.

    L'inatention n'est pas une fatalité systematique. Mais le parent juste droit constamment attentif et tout est une utopie.
    On baigne entre les deux et souvent du coté le plus négatif.

    Quand au cas de l enfant inattendu. Oui j ai eu un choix a faire et j aurais pu mener ma vie autrement, mais le choix m a ete imposé, un choix aux conséquences draconniennes ; la vie d un e être, de ton sang de surcroit.
    De plus ajoute une mère protestante pratiquante qui est contre l avortement a 100% et là ton choix se limite à reconnaitre ou nier l enfant.
    Bref, prendre en charge mon enfant ou le nier et le laisser sans père. avoir un choix de ce type qui te tombe sur le coin de la figure sur une negligence de la fille. (koike j avais qu a ne pas la sauter quand j ai vu que je n avais pas de capote...)
    C'est pas voulu et le seul choix qui te reste a de toute façon des conséquences immenses.

    La vie est bien trop complexe pour speculer sur les sentiments d un pere. Il faut le prendre comme il est ou agir pour voir si reellement on peux changer les choses (mais de façon intelligente la rebellion ne le rendra pas plus affectueux) mais dans les deux cas ne pas oublier qu il est un etre humain avec ses hauts et ses bas.

    Mon père je l ai fais souffrir a vouloir le changer puis (a ma majorité) a le fuir.
    Et maintenant qu il s en est allé, j ai des remords que je trainerais toute ma vie.
    Ne faites pas la même erreur pour des choses futiles. (du moins vous les trouverez derisoires dans l avenir)
    Oro_, 19 Janvier 2006
    #34
  15. Offline
    Zwane Elite
    a noter q'un parent alcoolique ca chamboule énormément de choses et c'est vraiment pas facile a vivre que ce soit pour l'enfant ou le conjoint.
    On a beau faire tout ce qu'on veut tant que lui même n'aura pas décider de changer tu t'attaques a un mur.

    A partir du moment ou ton père est saint d'esprit et qu'il ne souffre d'aucun vice caché la communication est bcp + aisée.

    bonne chance avec ton padré en tout cas, j'espere que vous arriverez a vous retrouvé tout les 3 (ton frere lui et toi)
    Zwane, 20 Janvier 2006
    #35
Statut de la discussion:
Fermée.