Pétrole : la montée,... puis la descente

Discussion dans 'Actualité' créé par moule, 19 Avril 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    moule Elite
    L¤T'$ PUMP
    Quelle merveille ce pétrole. Conservable longtemps sans perte d'énergie, transvasable à volonté, peu dangereux, dispensant tant d'effort (1 baril -159 litres- vaut 25000 heures de travail humains paraît-il).

    Le premier malin à avoir songé au gain potentiel du pétrole fut Drake, un américain malin qui pompa le fluide à l'aide d'un derrick rudimentaire en bois. C'était 1859.

    1 siècle et demi plus tard, on utilise des platteformes pétrolières (j'ai visité cs_oilrig) qui pompent à 9 km sous la mer (1,5 km dans la mer et 7,5km dans le sol). Et on augmenté la production chaque année en même temps que notre économie croissait, càd tjr plus loin, tjr plus,... Et le pétrole est devenu condition sine qua non de la croissance.

    On utilise du pétrole pour fabriquer des insecticides, des routes, des médicaments, du plastique, des engrais, des vêtements synthétique (de la vaseline, des vibromasseurs,...)

    Le pétrole et son voisin le gaz font aussi tourner 96% des véhicules de la planète.

    Mais,... à force d'injecter du pétrole partout avec bonheur, aurait-on oublié sa finitude? BAh, en ~2040 la fin des réserves nous dit-on? On a encore le temps en somme? :cool:

    Sauf que les gros problèmes se pointeront beaucoup plus tôt. Depuis les années 70, aucun gisement d'envergure n'a été découvert. Et il y a ce fameux "pic" mondial pétrolier https://www.gamerz.be/le.pic.petrolier.pt125885_1.html dont MAnjagan avait fait un article. Ce pic correspond au moment précis où la moitié la plus pure et la plus accesible du pétrole a été exploitée. Ensuite? C'est l'autre moitié, "le mauvais grain".

    Voyons un exemple de mauvais grain : les sables bitumeux de l'Alberta, immenses réserves pétrolières mais à la pureté médiocre ( http://archives.radio-canada.ca/IDC-0-17-373-2061/politique_economie/petrole_alberta/clip8 ). Depuis des années, les Etats-Unis exerçait une pression sur le Canada pour qu'il exploite la zone. Son exploitation aurait pourtant un rendement faible et surtout polluerait massivement une belle forêt boréale. Récemment, le Canada a cédé : l'exploitation de la zone a commencé (on se demande de quel genre de lobbying les USA ont usé).

    Il faut savoir que les américains commencent à avoir la trouille. Derrière l'hégémonie qu'on leur prête, il y a aussi un soucis patent : "mince!, comment va-t-on faire pour alimenter une économie qui fonctionne au claquage massif de pétrole?" Il faut dire que leur histoire, les USA ne semble avoir connu que ça : l'économie à haute entropie. Seule la crise de 29 les a sans doute quelque peu calmé temporairement.

    Une crise, il pourrait y en avoir une sous peu : pour en revenir à ce pic pétrolier, il y a certains signes qui laissent penser qu'il a été atteint. De quelques 10$ en 2000, on est passé à 63$ aujourd'hui, avec des pointes à 75 dollars. Selon Howard J. Kunstler (auteur de "La fin du pétrole", qui m'a largement inspiré pour ce thread), la courbe du pétrole, dans la zone du pic, devrait ressembler à une sorte de "plateau accidenté" fait d'oscillations des prix et de la demande. Les prix hauts cassent la demande et la font descendre. Les prix diminue alors. Du coup, la demande est relancée, et les prix redécollent à nouveau. L'oscillation durera peut-être plusieurs années; la courbe se renversera finalement, inoxerablement.

    Il y a plusieurs fois eu des décollages de prix, ces dernières années. Jadis, l'OPEP, l'Arabie Saoudite en tête pouvait calmer les marchés mondiaux de sa main divine, en augmentant sa production petrolière. Mais ces derniers temps, il semble que l'OPEP ne puissent tout simplement pas cracher plus.

    Prenons un extrait de presse un peu au hasard: il ya une semaine l'Agence Internationale de L'Energie soulignait ceci : " la fourniture de brut par les Pays de l'Opep a atteint "son plus bas niveau depuis janvier 2005", s'établissant en avril à 30,1 millions de barils par jour (mbj), en baisse de 165.000 barils par jour (bj) par rapport au mois précédent, notamment en raison de problèmes liées à la sécurité qui sont venus perturber la production dans des pays comme le Nigeria ou l'Irak."

    Insécurité en Irak et au Nigéria. J'ai chaque fois l'impression qu'on regarde les mouches sans regarder la merde, mais soit.

    Dernièrement, certains journalistes se posaient la question : pourquoi continuer à envoyer des hommes en Irak alors que la population est contre, et que les démocrates, maintenant majoritaires au parlement, sont censés être contre aussi?

    Enfin soit. L'approvisonnement en pétrole risque de devenir de plus en plus incertains, avec de nombreux gisements dans des zones de conflits. Les Etats-Unis ont offert de nouvelles exploitations à leurs entreprises avec l'Irak (il serait intéressant de savoir quel pourcentage preçoivent les autochtones), mais le contribuable américain a payé très cher l'occupation de l'Irak.

    VIV¤ L¤ P¤TRO£¤
    Parlons un peu des entreprises pétrolières : avec l'augmentation des prix, elles s'en sont mis plein les poches... par exemple : "Total enregistre un bénéfice record en 2006 : 12 milliard d'euro" http://tf1.lci.fr/infos/economie/en...0-total-enregistre-benefice-record-2006-.html.

    On soupçonne les multinationales du pétrole d'avoir gonfler les cours du baril (ce qui impliquerait des accords tacites entre elles), pour ne pas faire fuir leurs actionnaires dans cette période incertaine. Il y a aussi le fait que l'exploitation de gisements comme celui de l'Alberta ne seraient pas rentables si le baril de pétrole était à 20$.

    Selon les entreprises pétrolières, le pic mondial est encore loin. Idem pour l'Arabie Saoudite, qu'on soupçonne de bluffer sur ses réserves (~250 milliards de barils officiellement, 100 milliards de moins selon des entreprises pétrolières qui ont travaillé en Arabie avant d'être écartée par le pouvoir Saoudien) pour garder un pouvoir d'influence .

    K.Hubbert, le géophysicien qui a inventé cette notion de pic pétrolier, avait prédit le pic de production des USA (en 1956, il prédit le pic entre 1966 et 1972; ce fut 1970). En ce qui concerne le pic mondial, Hubbert l'avait prévu en 2000 au plus tard. Peut-être s'est-il gouré cette fois. Mais le problème, c'est qu'on ne voit un pic que dans le rétroviseur, autrement dit seulement lorsque la déplétion débute.

    Alors, le pic pour cette année ou non? Je prend les paris :-D
    moule, 19 Avril 2007
    #1
  2. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out
    vive les voitures à énergie solaire !
    cyriak, 19 Avril 2007
    #2
  3. Offline
    Oubi All Shook up !!!
    On va avoir effectivement un probleme, mais sur toutes les matieres premieres...
    par exemple, le cuivre n'a jamais été aussi haut...
    ca peut paraitre con comme ca, mais on n'a pas idée de tout ce qui est en cuivre, dont tous les cables éléctriques..
    Et des tas de chantiers sont bloqués a cause de cette envolée des cours.

    J'avais lu quelque part, et j'avais trouvé ca interessant, qu'a relativement court terme, il faudrait s'habituer à des matieres premieres de plus en plus cher... en incluant meme parfois l'eau et l'air..

    donc voila, on y arrive, lentement (ou pas...), et le petrole est un peu le flambeau de cette tendance je pense.

    Pour en revenir au pétrole, il semblerait qu'il y aie des possibilités de gisement sous la banquise dans les mers du nord...
    Il ne faut pas oublier non plus que les compagnies ont interet a nous faire croire qu'il n'y a presque plus de petrole...
    Oubi, 19 Avril 2007
    #3
  4. Offline
    BelZe *
    Je suis aussi plutôt documenté sur le sujet, et qunad on lit ces livres et qu'on y réfléchi, ça fait vraiment froid dans le dos de savoir que toute la société va être boulversée, et que pour l'instant, on a toujours aucune solution à ce problème.
    BelZe, 19 Avril 2007
    #4
  5. Offline
    abider Touriste
    Oui faudrait faire plusieur thread de ce genre, parce que certains on tendance à dire :

    "ah ah bientot plus de petrole, ses arabes n'auront plus rien à ce mettre sous la dent sauf leur sable"

    Mais ils oublient que eux aussi seront ammener à bouffer du sable aussi... surtout que tout (presque tout) ce qui nous entoure et fait à base ou à l aide du pétrole/gaz.
    abider, 19 Avril 2007
    #5
  6. Offline
    Le Lensois Sang & Or
    les energies renouvlables interviendront tt naturellement : soleil, eau (que tu paieras 30 fois plus cher que le prix actuel) , etc

    fin l'énergie, ce n'est pas ce qui nous manque pr faire fonctionner la societe, ce sont les gens qui gerent ca qui mettent la societe en peril :-s
    Le Lensois, 19 Avril 2007
    #6
  7. Offline
    moule Elite
    Ce serait plutôt le contraire. L'intérêt qu'elle pourrait avoir à dire qu'elle ne savent plus maintenir la demande, c'est de pouvoir faire grimper les prix en toute impunité. Mais à partir du moment ou le pétrole se raréfiera, de quoi vivront les compagnies? Leurss actionnaires peuvent retirer massivement leur capitaux à tout moment : elles doivent donc trouver de nouveaux gisements à tout prix (où à s'en accaparer), et rassurer leurs actionnaires quant à la quantité de pétrole qu'elles ont sous exploitation, quitte à mentir.

    Où y aurait-il encore de nouveaux gisements? Il n'y a guère que les pôles qui n'ont pas été sondés (la russie commence à lorgner vers l'arctique). Mais les coûts financier et les dépenses énergétiques nécessaire à l'extraction et au transport du pétrole dans les pôles seront élévés. Sans compter que les gouverneront se disputeront pour savoir à quel portion de pôle chacun a droit.
    moule, 19 Avril 2007
    #7
  8. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Et ca sert à quoi de passer son permis dans de pareilles conditions ? Toutes les voitures roulent aux hydrocarbures.

    P.S: Je trouve ca déguelasse que les Etats-Unis se sont appropriés des gisements à l'étranger et ce aux dépends de compagnies françaises et russes.
    Carambar, 20 Avril 2007
    #8
  9. Offline
    [@]_ Ouroboros
    le post inutile... article sans intérêt: que des questions et soupçons sans réponse...
    [@]_, 20 Avril 2007
    #9
  10. Offline
    LifeNight Elite
    Les compagnies pétrolières et les riches pays arabes investissent en masse ailleurs, ils sont loin de manger du sable à l'avenir
    LifeNight, 20 Avril 2007
    #10
  11. Offline
    moule Elite
    En effet, les iraniens se mettent au nucléaire et les arabes à l'énergie solaire http://www.ecolopop.info/article/transition-energetique-les-emirats-sy-mettent .

    Je ne pense pas pour autant que les arabes continueront à être prospère. Quant aux compagnies pétrolières, elles vont nous sortir une énergie miracle comme un lapin d'un chapeau?

    Comemnt va-t-on alimenter nos transports? Aucune énergie actuelle ne peut nous servir comme l'a fait le pétrole depuis 50 ans.

    Beaucoup des moyens employés aujourd'hui pour exploiter d'autres énergies utilisent le pétrole pour se constituer. Prenons la grue qui bâti l'éolienne où la moissonneuse qui exploite le biocarburant : elles tournent avec quoi?
    moule, 20 Avril 2007
    #11
  12. Offline
    Zian[0] Imaginated
    Ce que peu de gens savent, c'est que l'Arabie Saoudite est l'un des pays au plus gros "réservoir" de pétrol ... surtout que làbàs (Ayant été dans ce pays) le plein ne coûte qu'à peine 1 euro ... :shock: Dès que le monde sera en perte de pétrole, l'arabie saoudite autorisera les exports, donc la vente, donc le décolage du prix du barile puisqu'il en reste peu donc plus rare etc.

    Je préfère l'alcool dans les voitures comme au Brésil !
    Zian[0], 20 Avril 2007
    #12
  13. Offline
    Froggy fake geek
    très chouette article ... :)

    mais ... pour moi du réchaufer ('tention hein ... je dis pas que c'est faux ou quoi, mais que pour les gens un minimum cultivé, ça fait qque année qu'on le sait/en parle;)), le seul problème c'est que mêm si c'est du réchauffé ... on dirait que les gens s'en foute. :[]
    Froggy, 20 Avril 2007
    #13
  14. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    La technologie a toujours remplacé les pertes dans l'humanité.

    Il reste du temps ( Peu de temps mais du temps ) et ce temps sert à chercher une solution et cette solution a plusieurs voies ( L'essence alternative, ... ) mais certains choix ne sont pas bons et ne sont pas réalisables à grande échelle.
    Il ne suffit pas de changer la matière mais aussi la manière! Diminuer les véhicules, réduire la puissance des moteurs, ... Sans compter qu'il faut rajouter plusieurs facteurs que les solutions doivent prendre en compte ( L'air, les forêts, l'eau, ... ).

    Beaucoup de politiciens ont débattu de ce problème mais personne n'a une solution car qu'il soit d'Ecole ou du Ps ou de n'importe quel bord, ils ne s'attaquent qu'au problème général mais pas à ce qui en découle.

    Nous allons vers une crise mondiale qu'elle soit économique ou destructrice !

    Les USA seront les perdants de demain et ils le savent mais ils s'y préparent en ralentissant ce moment et en cherchant une solution.
    Dieu Bisounours, 20 Avril 2007
    #14
  15. Offline
    BelZe *
    D'un côté, quand ce sera la crise d'ici quelques années, que le prix auront encore doubler, je préfère que ce soit les USA qui dirige le tout, qu'un pays remplit de sauvages dirigés par un fanatique religieu....
    BelZe, 21 Avril 2007
    #15
  16. Offline
    Gegurion Casse Couille
    Jcrois que les gens des émirats arabes unis sont plus civilisées que la plupart d'entre nous...

    C'est dingue le nombre de conneries qui sortent de ta bouche quand on parle du monde arabe... t'as du mal a cacher ton coté "--- ---- ---- ---- ---- --- --->" ? :)
    Gegurion, 21 Avril 2007
    #16
  17. Offline
    BelZe *
    De quel côté tu parles ? Celui qui trouve plus que nécessaire d'empecher un dictateur complètement singlé qui alimente les réseux terroristes de développer la bombe A ?

    Effectivement, ce côté je l'ai, et il est même prononcé...
    BelZe, 21 Avril 2007
    #17
Statut de la discussion:
Fermée.