Report ~ BuriedFest 05 (Eths/Set the Tones/Kill my doll/...)

Discussion dans 'Musique' créé par kaRma, 16 Octobre 2005.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    kaRma Drink Fast Corp.
    Buriedfest : un samedi Métal à la Soundstation

    En arrivant vers 14h30 à la gare de Jonfosse, j’aperçois un petit groupe de gens tout de noir vêtu. Crêtes, long cheveux, cuir et autre artifices, c’est maintenant sur, je ne me suis pas trompé de jour !

    La souriante organisation nous demande de bien vouloir patienter un petit peu avant d’entrer dans la salle.
    Une fois à l’intérieur de celle-ci, petit constat dans mon intérieur profond : L’orga a bien joué le coup en n’indiquant pas l’ordre de passage des groupes (ou du moins celui-ci n’était pas accessible vu que leur site était malencontreusement hors service et les personnes présentes autour de moi n’avaient pas l’air au courant non plus) car malgré l’heure peu avancée, les gens sont la.

    Le temps d’aller chercher une bonne blanche, Janitor avait pris place sur scène.
    Pour leur 5ème prestation, ce trio pop/rock avait la dure tâche d’ouvrir la deuxième journée d’un festival métal. Pas facile. Histoire de corser encore un peu l’affaire, le groupe accueillait son nouveau bassiste 2 jours seulement avant le concert. Des mélodies qui tiennent la route, un chanteur fort sympathique bien que parfois un peu trop timide. Le grain de la voix était très agréable à entendre. Seul petit bémol au niveau des lignes batteries parfois discutables, mais rien de grave.
    Niveau du « jeu de scène », on sent que c’est le début mais on distingue nettement le potentiel de ce groupe qui fera surement parler de lui dans le futur. En tout cas, c’est tout le bien que je leur souhaite.

    Une petite pause ‘blanches’ avant d’entamer le concert suivant. C’est autour de Frozbit de monter sur la scène et de développer leur hardcore. Ce quintet, jeune en âge n’est pas sans talent et ils nous l’ont bien fait comprendre. Un goût de trop peu s’est emparé de moi à l’annonce de leur dernier morceau « Quoi ?! Déjà fini ? »

    En ‘sirotant’ mes blanches à l’entracte suivant, j’étais loin de me douter de la puissance de la claque que j’allais recevoir de Kill My Doll. Sans être parmi les chaud-bouillants de tout devant, j’ai été transpercé par la puissance de leur son. Ces namurois prennent leur pied sur scène, ca se voit et ca se transmet : l’assistance était déchaînée !
    Du métal comme on l’aime et j’ai envie de dire, en mieux. Peut-être est ce les petites touches de claviers derrière ou l’arrangement général des morceaux, mais j’ai l’impression de ne pas avoir eu simplement affaire à un bon groupe de métal ‘qui fait comme les autres’. Il y a vraiment quelques choses d’innovant dans leur son. Espérons qu’ils gardent ce dernier ainsi que leur sympathie ! Le set est passé tellement vite que je n’ai rien vu venir !

    Ensuite vînt le tour de Slappupets. Je dois avouer que passer après Kill My Doll, je n’aurais pas aimé le faire et pourtant ils l’ont fort bien fait. Les titres s’enchaînent et on sent que Carlos, en pleine confiance et possession de ses moyens, aimerait que le public participe d’avantage. Celui-ci devait être encore sous le choc de KMD…
    J’étais un peu déçu pour eux car leur musique révèle des facettes assez intéressantes. Des passages typés métal, des influences un peu plus punk, du hardcore pur et dur. Le tout en restant très propre et bien en place. Ca groove, ca swing, ca bouge et c’est tout pour me plaire. Les morceaux se ressemblent un peu mais chacun à sa petite particularité qui plait. Bonne découverte !

    La faim me tenant en joue, j’exécute ses volontés et je pars à la recherche d’une bonne vieille crasse à rogner. Quand je reviens, I.F.A. a déjà commencé son set. A ce que je vois, ils ont réussi à réveiller la soundstation qui fut étonnamment calme pendant Slappupets. Ils jouent bien avec le public et leur métal-core fait bouger les tetes.

    Jusque la, que des bonnes surprises ! Set the Tones et Eths devant enchaîner, mon entrée est bien va être bien rentabilisée me suis-je dit a ce moment la.

    Set the Tones et toute son expérience arrive ensuite pour lâcher son heavy metal dévastateur. Du très gros son, comme à son habitude ! Deux choses m’ont particulièrement impressionné chez eux : la puissance de la voix de Denis au chant et la maîtrise de Geoffrey à la batterie.
    Un guest est venu faire plusieurs duo ; il s’agissaitt de ‘Jipi’. (de Jesus Project)

    Pendant que je finis mes tickets boissons, Eths se met en place.

    Si les autres groupes de ce samedi étaient à la hauteur de nos espérances, Eths a été mettre la barre encore un peu plus haut ! Ils sont restés fidèles à eux même en délivrant un show d’une grande qualité malgré quelques problèmes de sons aux débuts pour Candice et Guillaume à la batterie. Cela confirme ce que j’ai pu lire sur eux et sur la qualité de leur show.
    Candice charie la Belgique avec sa voix sexy, les titres s’enchaînent, la Soundstation n’a pas le temps de respirer ! Leur show passe a tout allure, quand je redescends sur terre il est déjà l’heure de rentrer.

    En conclusion, c’était un excellent samedi. L’affiche était vraiment alléchante et je pense que les gens présent en ont eu pour leur argent. Le tout encadré par une équipe sympathique bref … Vivement la prochaine édition s’il y en a une !
    kaRma, 16 Octobre 2005
    #1
  2. Offline
    Lagwagon Jésus
    Equipe GamerZ.be
    Raaah tu me fait envie la Karma, les 2 affiches avaient l'air très très bonnes, fait chier que j'ai du bosser :-(
    Lagwagon, 17 Octobre 2005
    #2
Statut de la discussion:
Fermée.