Suppression du CDI

Discussion dans 'Actualité' créé par koraz, 9 Février 2013.

  1. Offline
    koraz Tiède
    Espérons que j'aurai l'occasion de ressortir le thread en temps voulu.

    J'attends toujours tes réponses sur l'autre thread hein!
    koraz, 9 Février 2013
    #21
  2. Offline
    Atlantiste Elite
    J'espere qu'il sera plus pertinent en ce temps la parce que maintenant c'est juste de la daube populiste, un titre accrocheur et un texte qui correspond pas à l'article: non il n'y a pas de projet sur la table de suppression du CDI, reconnais le.

    Pour le reste je joue plus, tu te permets de pas me répondre je me permets la meme chose... Je répondrai donc désormais à ce qui me plaira, la meme chose que tu fais, si tu veux débattre vraiment tu répondras à mes posts et je ferai de meme, si non j'arrete de me fatiguer tout seul.
    Atlantiste, 9 Février 2013
    #22
  3. Offline
    koraz Tiède
    Je ne réponds pas? Arrêtes ton char!
    koraz, 10 Février 2013
    #23
  4. Offline
    C4st0r Elite
    Mh, c'est quoi cette news à la con?

    Oui l'Europe a besoin de plus de flexibilité et de mobilité. C'est un de ses principaux défauts structurels face aux marchés concurrents...

    Ceci dit, il n'a jamais été prétendu que le CDI en était la cause, pour la simple et bonne raison qu'un contrat de travail est purement individuel et qu'il est tout à fait envisageable pour une entreprise de ne compter que des CDD ou des interims dans son personnel, sans qu'un quelconque syndicat n'en ait à redire. (par contre, ils influencent la rigidité des contrats en cours ça c'est certain).

    Les causes d'inflexibilité sont connues: pression syndicaliste trop élevée en Europe, peu de mobilité du travailleur dans sa carrière, trop peu de liens entre entreprises et universités... etc...
    C4st0r, 10 Février 2013
    #24
  5. Offline
    Protomiz Touriste
    Ca ne se fera jamais, ce ne sont que des suppositions et sondages juste pour mesurer la température.
    Protomiz, 10 Février 2013
    #25
  6. Offline
    koraz Tiède
    Face à ses marchés concurrents? T'es près à bosser 15h par jour pour 300 euros par mois? :pfiou:
    koraz, 10 Février 2013
    #26
  7. Offline
    C4st0r Elite
    (Juste pour info, marché concurrent ne veut pas dire émergent...)

    Les Etats-Unis ou le Canada le sont aussi :eek:

    Tape: Labor flexibility / Labor rigidities / Labor mobility dans Google, tu trouveras surement des comparaisons directes entre le cas européen et américain :D
    C4st0r, 10 Février 2013
    #27
  8. Offline
    koraz Tiède
    Ouai donc la flexibilité du travail c'est permettre à un employé de fixé ses heures et permettre à des entreprises de ne pas avoir de salaire minimum et de virer quand on veut sans trop de réglementation.

    Ca à l'air vraiment chouette dis donc. ET bien sûr je suppose que ça permettra de réduire significativement le taux de chômage?
    koraz, 10 Février 2013
    #28
  9. Offline
    C4st0r Elite
    Ca ne change rien point de vue chômage... un marché du travail plus rigide va "lisser" les gains et pertes d'emploi:

    - En mauvaise conjoncture: Les syndicats ralentissent la possibilité de se séparer d'employés (et coûts élevés de renvoyer)

    - Tandis qu'à l'inverse, en reprise économique: les entreprises sont plus frileuses à engager de part les rigidités du marché du travail et les craintes quant à la reprise économique...

    Au final, en déclin ou en reprise, le marché du travail européen réagit moins vite aux cycles économiques, tandis que le marché américain s'adapte très vite.
    A la fin d'un cycle, après une certaine stabilisation, le taux de chômage sera comparable...

    Mais il y a clairement un avantage concurrentiel à avoir un marché du travail plus flexible, et donc à investir sur ces territoires...
    C4st0r, 10 Février 2013
    #29
  10. Offline
    koraz Tiède
    - La conjoncture n'a strictement rien avoir avec les licenciements et tu le sais très bien. Une société qui fait du bénéfice licencie déjà ou délocalise.

    - Elles n'engagent de toute façon pas, ou très peu. A partir du moment ou on les employés arrivent à faire le travail à 8, il suffit de leur faire faire plus que d'engager une personne, j'ai connu assez de cette pratique.

    Ton système fonctionne sur le papier, en pratique ça ne marchera pas comme ça. Cette technique est malthusienne. Comment veux tu une reprises économique avec une augmentation du chômage? Cela n'a aucun sens et surtout avec cette volonté, toujours plus grande, de diminuer le chômage (dans son montant et dans la durée).

    EDIT: quand e vois l’intérim qui es l’avancée la plus anti-sociale qui existe... Vas chopper un crédit pour une voiture ou une baraque en disant que tu es en interim. Aucune projection dans l'avenir, juste asservis au travail et utilisé comme des machines. On te prend, on te jette...
    koraz, 10 Février 2013
    #30
  11. Offline
    Samcai Noir à lunettes
    Ben non... le sondage n'aurai aucun intérêt si il n'était pas public... je viens justement d'expliquer le contraire... et je ne dis surtout pas que des armes ont été pointé sur des tempes, ou que de l'argent a été glissé dans les poches de certains...

    Il s'agit juste d'une proposition, d'une discussion, d'un sujet particulier mis en avant par un politique ou un acteur économique présent dans les média... et les médias s'en emparent, "creuse le sujet"... je n'y vois même pas de complot... juste une dynamique d'intérêts somme toute logique...
    Samcai, 10 Février 2013
    #31
  12. Offline
    koraz Tiède
    C4stor,

    Que pense tu du travail inactif qui se prend la plus grosse part du gateau, doit on les licenciés plus facilement en période de crise?
    koraz, 10 Février 2013
    #32
  13. Offline
    C4st0r Elite
    Wowowo...

    La conjoncture n'a rien à voir avec le taux de chômage et je le sais très bien ? ;-D

    http://www.bondsquawk.com/wp-conten...che-Bank-Changes-in-Unemployment-Rate-GDP.jpg

    (t'auras des tonnes d'exemples sur google image... en voilà un...)

    Et ton dernier argument: Les entreprises investissent selon de multiples indicateurs de reprise: baromètres de confiance, transactions boursières, analystes... Il y a toujours de signes de reprise avant une baise effective du taux de chômage. Donc le taux de chômage diminuera après que ces perspectives de reprise soient apparus.
    En d'autre termes, l'entreprise investit selon des perspectives et ne s'intéresse pas à la conjoncture actuelle, qui est effectivement pas top, vu le niveau de chômage qui a atteint un pic (fin de cycle).

    C'est pas l'oeuf ou la poule, non non :oops:
    C4st0r, 10 Février 2013
    #33
  14. Offline
    C4st0r Elite
    Le travail inactif? (en tous cas ça n'a pas l'air très productif :D )
    C4st0r, 10 Février 2013
    #34
  15. Offline
    koraz Tiède
    Je parle des gros groupes bien entendu. Mittal (par exemple) ne faisait pas de bénéfice? (réponds stp) Qu'est ce qui crée la conjoncture?

    Pourquoi tu ne montres pas les 100 ans d'analyse d'inflation et de chômage? Combattre l'inflation fait, qu'automatiquement, le chômage augmente. Pourtant tous les économistes et politiques ne parlent que de combattre l'inflation, pourquoi? Avec un vrai indexe, l'inflation n'est absolument pas un problème pour le lambda, il l'est pour celui qui a du cash puisque sa monnaie perd en valeur! (d'ailleurs premier argument utilisé pour les pro-privatisation de la monnaie)

    Ce n'est pas une question d'oeuf ou poule, c'est une question de meilleur répartition de richesse et surtout, de vision à long terme sur l'économie...Ne pas voir le profit immédiat d'une situation mais de regarder à long terme.

    Au lieu de toujours parler de réduire les salaires et augmenter les revenus de l'actionnariat, on ferait mieux d'augmenter les salaires ce qui permet une meilleure consommation et donc, une meilleure rentrée pour l'état, pour les entreprises (et pour les actionnaires) et pour le lambda!

    Comme je l'ai déjà signalé, les délocalisation en Asie avaient pour but, à court terme, d'augmenter les revenus. A long terme, c'est la catastrophe puisque les premiers acheteurs de ces produits n'ont plus l'argent pour les acheter et donc, on voit une diminution de la croissance de la Chine (par exemple). Ce qui est normal!

    Avec ton système, comment fais tu des projets d'avenir stp?

    Comme pour Altantiste, ta société recurte? Qui, quoi, quand?

    EDIT: Est ce que le chômage n'est pas voulu et conditionné pour combattre l'inflation mais surtout pour précarisé le salariat et lui imposer certaines revendications dites "obligatoires"? Sais tu ce qu'est le NAIRU?
    koraz, 10 Février 2013
    #35
  16. Offline
    koraz Tiède
    Ahhh, j'aime vraiment ta réponse. Expression de Marx pour parler des actionnaires. :-D

    Excuses moi, mais je suis mdr :)
    koraz, 10 Février 2013
    #36
  17. Offline
    Renardin I member!
    Le CDI a été abandonné par Philipps il y a bien longtemps, c'est d'ailleurs le seul support ou on on a vu Mario en dehors des bornes ou consoles de Nintendo (Zelda idem). Je suis bien content qu'on ai plus de CDI, c'était vraiment de la merde!
    Renardin, 10 Février 2013
    #37
  18. Offline
    C4st0r Elite


    Excuse moi mais... J'ai l'impression que tu mélanges tout là... Ca devient un peu compliqué de suivre le fil de ta pensée :D

    Qui parle d'inflation? Je compare croissance du PIB (soit l'indicateur de base des cycles économiques) et le chômage... et oui, c'est directement (ou indirectement si tu préfères) lié.

    L'inflation est souvent le résultat d'une croissance importante chez nous (dans les pays industrialisés)... Donc, l'inflation n'a rien à voir avec le chômage. Et on combat l'inflation essentiellement par la diminution des taux directeurs de la banque centrale... Ca ralentit les investissements, ok, ça ralentit l'économie, mais ça ne crée pas de chômage, ça régule une trop forte croissance qui est néfaste.
    (rappel: inflation = hausse des prix, ça influence le comportement du consommateur qui n'ose plus consommer, ou consomme trop vite à court terme) Et oui c'est un problème. L'économie tournerait mal.

    Et justement, réguler l'inflation (dont je ne sais toujours pas pourquoi on parle de ça en fait ;-D ) c'est une vision long-terme d'une économie qui fonctionne.

    Et le salaire, c'est la dépense No1 d'une entreprise. On ne parle pas de les réduire, mais de recycler nos activités vers davantage de valeur ajoutée... Il y a des secteurs où on ne peut plus se permettre de payer des salaires élevés, car peu de valeur ajoutée, et c'est le cas de l'industrie qui délocalise... L'économie n'est pas fermée: augmenter les salaires ici et ce sera un avantage pour un concurrent ailleurs, et donc une entreprise qui fermera ici.
    C'est pourquoi la base, c'est de se spécialiser.
    C4st0r, 10 Février 2013
    #38
  19. Online
    Zloup Badger
    :)) :)).


    Koraz, t'as été touché par la grâce pour tenir des dicours pareils après avoir agis comme tu l'a fait? (oui on ressort souvent le même dossier mais c'est gros comme un paquebot :eek:).
    Zloup, 10 Février 2013
    #39
  20. Offline
    Atlantiste Elite
    La proposition n'est pas sur la table, pun aan de lijn. Faut maintenant arreter de jouer l'ambiguité parce que ca vous arrage....

    Pour le reste, ca repart dans le delire des méchants actionnaires et des gentils travailleurs, c'est tellement beau vu comme ca... Sans actionnaire, pas de société. Après ca part sur les licensiements de gens soi disant rentable, genre les actionnaires sont des cons qui préfèrent couper dans leur propre profit? Allez allez... Oui des sociétés rentables licensient mais dans leur secteur non rentable... Doit on attendre la faillite pour couper les branches pourries?
    Atlantiste, 10 Février 2013
    #40