[Tuto] Beaucoup de bruit pour rien!

Discussion dans 'Multimédia' créé par Kent, 26 Février 2006.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Kent Touriste
    Encore un petit tutorial qui pourrait aider ceux qui font du numérique et ceux qui doivent acheter un appareil pour les guider dans leur choix. L'idée m'est venue cette après midi en rentrant d'un diner d'aniversaire bien arosé, et comme je suis quelqu'un d'impulsif...
    Si vous savez déjà de quoi il retourne et que vous ambitionnez de vous en débarrasser vous pouvez tout de suite passer à la deuxième section: "les solutions".
    En espérant, encore une fois, aider ceux qui en ont besoin; à améliorer leurs clichés.

    Version 1.0... et toujours pleine de fautes d'orthographe et de syntaxe; mais comme il est quasi minuit et que j'ai déja passé deux heures trente d'écriture, je n'ai plus le courrage de corrigier ça maintenant. Ca viendra probablement demain!
    Si vous avez des commentaires ou des conseils, les deux sont bienvenus.

    Le bruit et sa gestion dans le monde numérique

    • Introduction
    • I. Le bruit[list:9e96b293ad]
    • 1. Qu'est-ce que le bruit
    • 2. Des capteurset des films
    • 3. Pas l'apanage de l'argentique
    [*]II. Solutions
    • 1. L'accentuation et ses désavantages
    • 2. Vers des algorithmes complexes
    [*]III. Solutions sofware
    • 1. L'arme ultime: Noise Ninja
    [*]IV. Dernières recommandations[/list:u:9e96b293ad]

    Introduction

    Ennemi numéro un du photographe numérique utilisant un compacte ou un bridge, gros inconvenant qui empêche l'utilisation de grand format avec de petits pixels, il empêche encore l'utilisation de vitesse lentes et d'ISO élevé.
    Impossible à éviter nous allons voire comment le réduire et vivre avec.


    I. Le bruit

    1. Qu'est-ce que le bruit?

    Comme une bonne image vaut mieux qu'un long discours:

    50 ISO:
    [IMG]

    400 ISO:
    [IMG]

    Cherchez la différence... et oui, c'est une série de petits points de couleur, cette sensation de moutonnement, de sclérose.
    Aller que sur la première image on à l'impression que les aplats de couleur sont propres et lisses, sur la deuxième c'est moins "propre". Voila ce qu'on appelle le bruit, tout simplement.
    Alors qu'a un certain niveau le bruit soit présent sur toutes les images il peut parfois aller jusqu'a en détériorer la qualité par sa trop forte présence.


    2. Des capteurs et des films

    Mais alors la question se pose: d'où vient ce bruit?
    La réponse vient en fait du principe même de la photo!
    En effet un film photo est composé de millions de grains sensibles à la lumière, répartis sur des couches correspondant chacune à une des trois (ou quatre) couleurs de base. Chacun reçoit une certaine quantité de lumière qui l'impressionne donc. Seulement, cela se fait toujours avec une petite marge d'erreur; ce qui veut dire, par exemple qui dans un aplat de gris moyen, même si globalement on perçoit un aplat net, en réalité certains grains auront en réalité une couleur plus claire, et d'autres une couleur plus foncée. Cela traduit à la couleur explique l'apparition de ces différentes taches de couleur divergentes.
    Bien entendu, vous avez pu vous rendre compte que d'une fois à l'autre, ce grain est plus ou moins présent. Cela est du notamment à la sensibilité ISO des films.
    Si un film à une sensibilité de 400 ISO (ou ASA pour utiliser l'ancienne nomination, que l'on rencontre encore sur certains vieux appareils), il nécessitera moins de lumière qu'un films 50 ISO pour donner une photo avec la même exposition.
    (Notons au passage que dans l'échelle ISO, un élément est à une sensibilité ISO deux fois supérieur à la sensibilité nominale qui le précède. Les sensibilités les plus courantes sont: 50, 100, 200, 400, 800, 1600, 3200, 6400, et même parfois 12800))
    Malheureusement, cette augmentation dans la sensibilité à la lumière cause parallèlement une augmentation du bruit.
    Dans le premier exemple; l'image prise à 50 ne présente que peu de bruit alors que celle à 400 en présente bien d'avantage.


    3. Pas l'apanage de l'argentique

    Mais bien entendu, ce problème s'applique également au numérique; ou chaque grain d'argent est remplacé par ce que l'on appelle un site photosensible.
    Dans le monde du numérique un certain nombre de facteurs rentrent supplémentaires rentrent en jeu!
    Dans un premier temps: là ou tous les films photos faisaient 24x36 centimètres (sauf pour les films APS et les moyens formats dont l'usage est moins répandu chez le particulier), dans les numériques, les formats sont complètement anarchiques!
    A titre d'exemple, les capteurs numériques de appareils réflexe Nikon ne font qu'environ 70% de la taille d'un films 34x36, et les réflexes Olympus au format 4/3 ne font "que" 50% d'un 24x36.
    Les capteurs des compactes ont une taille encore bien plus petite!
    Mais si les capteurs les plus petit sont les moins chers à fabriquer, c'est aussi ceux qui, à nombre de pixels égal, sont les plus sensibles au bruit.
    Cela s'explique simplement par le fait si on prend deux capteurs de taille différente, mais de nombres de photosites égaux, on se retrouve avec un capteur qui recevra moins de lumière et devra, par conséquent, d'avantage augmenter le signal reçu avec moins de force, et présentera donc plus de bruit.
    Cela explique le fait que des compactes 7MP donneront des images plus bruitées que des 5MP, vu que de nos jours, tous les compactes ont des capteurs de taille fort semblable.

    En résumé les facteurs influençant le bruit sont:
    • La sensibilité ISO (en général, sur un compacte on tachera de ne pas dépasser les 200 ou 400 ISO, selon les modèles; même si chez certains le bruit étant assez limité jusqu'a 800, ou même 1600 ISO, alors que chez d'autres le bruit dégrade l'image dés 100 ISO).
    • Le temps de pose: plus le temps de pose est long plus le bruit apparaîtra, même si dans les vitesses courantes d'utilisation d'un appareil ce problème est assez peu sensible.
    • La taille du capteur et le nombre de megapixels en numérique, et la taille du film en argentique.
    • ... et nettement moins facilement quantifiable, la nature du film pour l'argentique ou la qualité, pour le numérique du traitement du DSP (système de traitement intégré dans l'appareil)

    II. Solutions
    Passons maintenant aux solutions qui permetent de limiter le bruit!

    Dans un appareil numérique; il faut savoir que l'image subit toujours un traitement "de base" ne fus-ce que pour transformer le signal du capteur en fichier JPG. Ce traitement inclut souvent (surtout dans les appareils tout public) une réduction automatique du bruit de type accentuation.


    1. L'accentuation et ses désavantages

    L'accentuation est le système le plus simple pour réduit le bruit. Il s'agit d'un simple algorithme qui aplanit les zones de couleur proche et réduisant les écarts de couleur au sein de celui ci. Cela a bien sûr pour effet de réduire le bruit, mais malheureusement aussi les détails!
    Bien qu'efficace à une certaine échelle, l'accentuation peut causer un manque de détails dans l'image. Il faut donc en user avec prudence.
    Malheureusement, dans certains compactes numériques plus sensibles au bruit, le DSP applique de base un traitement du bruit à grand coups d'accentuation, ce qui à pour effet de passablement abîmer la qualité des images. Comme ce traitement se fait au niveau de l'appareil même il est forcément irréversible.


    2. Vers des algorythmes complèxes

    Heureusement il existe des programes qui permètent une réduction "intelligente" et plus hautement paramétrable du bruit.
    Nous verons cela dans la partie pratique!


    III. Solutions sofware

    2. L'arme ultime: Noise Ninja

    Edité par la société Picture Code, Noise Ninja est un très bon software de réduction du bruit avancé.
    Par rapport aux solutions intégrées à des programmes comme photos hop ce programme tient compte de l'appareil utilisé et permet d'adapter son action en fonction de celui-ci.
    Même s'il n'existe pas un profil de calibration du logiciel pour tous les appareils du marché, la plupart des reflex et nombreux compactes sont référencés. Par ailleurs, il est toujours possible de créer soi-même un profil pour son appareil.
    En dernier recours, le programme peut encore évaluer un profil pour une simple image. C'est moins précis, mais tout de même très satisfaisant. C'est ici ce que nous allons voire!


    L'interface de Noise Ninja
    [IMG]

    Avec une image d'exemple...
    [IMG]

    On voit ici largement le bruit sur ce détail
    [IMG]

    Pour utiliser le profil auto, cliquer sur "Profile Image"
    [IMG]

    L'image profilée en fonction des zone auto-sélectionnées
    [IMG]

    L'image profilée en fonction des zone auto-sélectionnées
    [IMG]

    Cliquez sur l'onglet "Noise Profiler" pour accéder aux options d'enlèvement du bruit
    [IMG]

    Cliquez enfin sur "Remove Noise" pour achever le travail
    [IMG]

    Et voila le résultat!
    [IMG]


    IV. Dernières recommandations

    Enfin, pour finir, je vous conseillerai simplement d'être vigilent quand à l'utilisation de l'accentuation (ou même de Noise Ninja), car c'est une arme à deux tranchants: si elle permet de réduir le bruit, si elle est utilisée avec trop de force le résultat pert en détails et en naturel.
    Bonnes photos!
    Kent, 26 Février 2006
    #1
  2. Offline
    Marco [HOONIGAN]
    :shock: joli
    Marco, 27 Février 2006
    #2
Statut de la discussion:
Fermée.