[USA] : Ouverture du premier lycée homosexuel

Discussion dans 'Actualité' créé par RedCross, 22 Septembre 2003.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    RedCross ex membre
    :?

    Lundi prochain, la rentrée scolaire new-yorkaise sera marquée par l'ouverture de la première école publique destinée aux homosexuels, bisexuels et transsexuels. Située dans le quartier de Greenwich Village, où est né le mouvement de défense des droits des homosexuels aux États-Unis, l'école Harvey-Milk est le prolongement d'un programme mis sur pied il y a près de 20 ans et baptisée en l'honneur d'un homme politique homosexuel de San Francisco assassiné en 1978.

    Jusqu'à présent, le programme se composait de deux classes réservées, de façon non officielle, à des homosexuels. Dotée d'un budget de 3,2 millions, l'école secondaire vivra désormais au grand jour et accueillera une centaine d'élèves.

    «Tout le monde trouve que c'est une bonne idée, car la plupart des élèves homosexuels sont constamment harcelés dans d'autres écoles. Cela va leur permettre d'aller en classe sans inquiétude», disait le maire de New York, Michael Bloomberg, en juin dernier, au lendemain d'un reportage tapageur publié par le New York Post sur l'école Harvey-Milk.

    Apprenant aux New-Yorkais l'existence du nouvel établissement secondaire, le Post avait titré à la une: «Gay High».

    Évidemment, tout le monde ne trouvait pas que c'était une bonne idée. À droite, certains ont accusé New York de légitimer un «péché», voire de l'encourager. À gauche, d'autres ont reproché à la Ville d'instituer une forme de ségrégation pour lutter contre la discrimination et la persécution, une solution qui ne saurait satisfaire les défenseurs des droits des homosexuels.

    source : cyberpresse
    RedCross, 22 Septembre 2003
    #1
  2. Offline
    Koga ex membre
    Ben tiens. Voila un bel exemple d'intégration qui va beaucoup faire de bien à leur société. Je trouve ce genre de discrimination à l'envers particulièrement pervers.
    Koga, 22 Septembre 2003
    #2
  3. Offline
    GreG[silly] Touriste
    y a rien de bon la dedans
    kler que c pervers
    j'aime pas ca
    je vois pas pourquoi on devrait les mettre à part...
    GreG[silly], 22 Septembre 2003
    #3
  4. Offline
    Karto Pas Dieu
    Je n'ai rien contre les établissements "réservés" aux homosexuels ou autres (comme des cafés, dancing, etc.). Mais la, il s'agît quand même d'un établissement pour mineurs (établisssement secondaire)... C'est bien typique des Ricains, à la place de résoudre un problème à la source (en l'occurence, la discrimination envers les homosexuels), ils ne font que le déplacer pour finalement empirer les choses... Rebaptisont ce cher pys en "Ghettoland".
    Karto, 22 Septembre 2003
    #4
  5. Offline
    Pouce ex membre
    Je n'ai pas vraiment d avis bien definit sur le sujet ...

    Mais à premiere vue c'est un choix personnel de leurs parts, et c'est plus qu'evident qu'ils l'ont fait dans un but protectionniste, vu qu'on est encore bien loin d'une tolerance total de l'homosexualitee

    le debat reste ouvert ...
    Pouce, 22 Septembre 2003
    #5
  6. Offline
    GyL_ rageu
    nawak, c du parkage .. now un jeune homosexuel qui se fait agresser dans sont école ... on répondra par "mais il y a une ecole spécialisée pour les gens comme toi" ... pq pas faire des écoles pour les noirs / les arabes / les juifs / les latinos / les blancs ... ya pas a dire mais ... question evolution des mentalités => 0 c plus un moyen de les parkers histoire qu'ils ne "contaminement" pas le reste de la jeunesse (pour certain l'homosexualité est une maladie ...)
    GyL_, 22 Septembre 2003
    #6
  7. Offline
    GreG[silly] Touriste
    F**k les RicaIns et leurs iDeeS de ********
    GreG[silly], 22 Septembre 2003
    #7
  8. Offline
    tweety Belgium, 1 point
    ben voilà un ghetto de plus :?

    bientôt y vont créer des écoles pour les bruns aux yeux verts qui ont des caniches royaux noir.
    tweety, 22 Septembre 2003
    #8
  9. Offline
    Nicool_ Motherfucker
    Clair c'est n'importe quoi :?
    Nicool_, 22 Septembre 2003
    #9
  10. Offline
    Koga ex membre
    Sans compter que c'est une école publique ou un hetero ne pourra pas suivre les cours... parce qu'il est hétéro, il sera prié d'aller voir ailleurs. C'est ca que j'appelle la discrimination à l'envers.
    Koga, 22 Septembre 2003
    #10
  11. Offline
    AssiuM Fan
    moi je trouve vraiment que c pervers ce truc : ça peut tomber dans le genre apartheid en afrique du sud (sauf que la c pas blanc et noir mais homo et hétéro) ...

    bof bof
    AssiuM, 22 Septembre 2003
    #11
  12. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Je ne vois pas trop ce qu'il y a de mal car on n'oblige personen à aller dedans, ce n'est vraiment pas comme la séparation obligée noire/blanc durant d'innombrables années :eek:
    Elian, 22 Septembre 2003
    #12
  13. Offline
    RedCross ex membre
    Mais enfin.
    C'est le fait même de créer une différence entre hetero et homo. De plus, pour un sujet ou cette différenciation ne devrait pas avoir d'influence. L'éducation est ouverte à tous de la même manière. Et plutot que de régler le problème de front, ils créent des ghettos.
    Et en plus, comme dit Koga, ça entraine une discrimination inverse. T'es hetero, tu vas voir ailleurs.
    RedCross, 22 Septembre 2003
    #13
  14. Offline
    DocShirok ...
    a) Ils se rassemblent peut etre par peur du regard des autres. Et ca n'est pas, il me semble, un "ghetto" , les personnes concernees ne sont pas oblige d'y aller.

    b) ca ne fait que augmenter la discrimination en dehors de ce lieux...

    Chercher a comprendre l'autre et non pas a adapter l'idee de l'autre a la sienne =]
    DocShirok, 22 Septembre 2003
    #14
  15. Offline
    Karto Pas Dieu
    Ah non, c'est vrai que l'on oblige pas explicitement les homo a y aller... mais en pratique, suis curieux. Un mec qui va se faire charier, par-ce qu'il est homo, il se sentira "obligé" de s'y réfugier. C'est la que le terme "ghetto" prend tout son sens...

    C'est comme les quartiers noirs (toujours à New York) comme Harlem, Brooklyn ou le Bronx. Personne est obligé de vivre là ou non... en "théorie"...
    Karto, 22 Septembre 2003
    #15
  16. Offline
    RedCross ex membre
    Doc, tu écris de belles phrases, mais ça veut pas dire gd chose. Ou alors, faut expliciter...

    Et pour le sens du mot, j'ai sans doute un manque de vocabulaire, désolé alors, mais il me semble que la définition correspondait le mieux à la situation. Si qqn à la possiblité de définir ça autrement, qu'il le fasse.

    ghetto
    n.m. Autrefois quartier d'une ville ou les juifs étaient tenus de résider.
    Endroit où une minorité est séparée du reste de la société : à New-Yotk Harlem est un ghetto noir.
    Milieu refermé sur lui-même, condition marginale : le ghetto culturel de la littérature d'avant-garde.
    (Larousse)
    RedCross, 22 Septembre 2003
    #16
  17. Offline
    ♥♥♥ ex membre
    Entièrement d'accord.
    C'est un peu comme le problème de l'égalité entre l'homme et la femme. Elles nous ont sciés les côtes pour être l'égal de l'homme alors maintenant, quand je rote et quand je pète à table, elles doivent assumer! Car mes potes, ça ne les dérangent pas eux! :D :D :D

    Hey, je rigole hein, je ne pète seulement qu'au lit... :D :wink:
    ♥♥♥, 22 Septembre 2003
    #17
  18. Offline
    dCd_ Touriste
    J'aime pas les gays !
    dCd_, 22 Septembre 2003
    #18
  19. Offline
    Karto Pas Dieu
    Pourtant t'as l'air de t'affirmer en tant que tel en voyant ton avatar :p
    Karto, 22 Septembre 2003
    #19
  20. Offline
    [Clad] Elite
    borf y font ce kils veulent
    Mais peu etre ca évitera ke l'on me dise => nan c toi ke jtrouve mignon ( ce kon ma di en allemand cette aprem :shock: PAr un ga ...)
    [Clad], 22 Septembre 2003
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.