Vos vieilles machines!

Discussion dans 'Hardware, matos' créé par VIPDU1210, 27 Octobre 2011.

  1. Offline
    VIPDU1210 Elite
    Salut, alors voila, j'aime bien les vieux PC, et je me disais pourquoi ne pas faire un topic qui rassemble toutes les vieilles machines qui existent.
    Donc pour se faire il faut:

    -un vieux PC (normal)
    -Votre config complète
    -Des photos de la bête
    -Si possible de la poussière!

    Donc voilà, je vais commencer par ma bête, un boitier no-name, alim 400w no-name, ram corsair value 512mb, GeForce FX5200, une mobo AsRock inconnue et un Pentium4 3,20Ghz bizarrement limité a 2,8 :)

    [IMG]
    [IMG][IMG][IMG]
    VIPDU1210, 27 Octobre 2011
    #1
  2. Offline
    b3nSs Elite
    faut je regarde dans mon grenier j'ai encore un pentium 3 normalement :cool:
    b3nSs, 27 Octobre 2011
    #2
  3. Offline
    VIPDU1210 Elite
    Ouais plus c'est vieux et en mauvais état ( mais en état de marche) mieux c'est :-D
    VIPDU1210, 27 Octobre 2011
    #3
  4. Offline
    BelZe *
    ouais enfin un PIV 3.2ghz c'est plus puissant que la machine qu'on utilise tous les jours pour travailler chez moi...

    Ca n'a rien de très "spectaculaire", ça n'a que quelques années
    BelZe, 27 Octobre 2011
    #4
  5. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Yep mais, pour les d'jeuns, c'est HAS-BEEN !
    Dieu Bisounours, 27 Octobre 2011
    #5
  6. Offline
    ftpcrazy Geek
    Un amiga ça compte ?

    Avec son énorme écran cathodique :p et ses flopées de disquettes ! ou c'est trop has-been :p
    ftpcrazy, 27 Octobre 2011
    #6
  7. Offline
    VIPDU1210 Elite
    Oui c'est peut être pas SI vieux que ça, mais ça m'en fait baver tous les jours, reboots a répétition, lenteur extrême, par moments il ne veut même plus s'allumer on dirait qu'il se repose :-D
    Dernièrement une des pales du ventirad s'est brisée, j'ai du ouvrir la tour, devisser la ventilo et enlever le morceau coincé, maintenant ça fait un bruit de reacteur, sans deconner. Il a meme pas de ventilo, seulement celui du ventirad

    Plus que quelques semaines a supporter ça et normalement j'aurais un tout beau pc tout neuf =D

    Je sais pas ce que c'est l'amiga mais poste quand même, ça fera découvrir des ancêtres :-D
    VIPDU1210, 27 Octobre 2011
    #7
  8. Offline
    Liandoran Redeemer and Destroyer
    haha à part l'amiga c'est pas des vieux PC ça, sérieux j'ai dans mon garage un ancêtre commodore 64... après je sais pas si il fonctionne encore... ;)
    Liandoran, 27 Octobre 2011
    #8
  9. Offline
    chaospc Elite

    ha le commodore 64 et son petit frangin le vic 20 tout ma jeunesse

    je dois encore avoir un sainclair spectrum avec 48k de mémoires vive qui traine dans mon grenier

    la joie des programmes sur cassette audio et du basic :-D :-D :-D :-D
    chaospc, 27 Octobre 2011
    #9
  10. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out
    Moi j'ai un Mac LCII, ça dechire vos amiga et vos commodore :-D

    N'empeche me rappelle j'avais une simu d'avion c'était trop ouf de de survoler trois tétraèdres pourri en se disant qu'on survolait des montagnes :-D
    cyriak, 27 Octobre 2011
    #10
  11. Offline
    chaospc Elite
    [IMG] ça cétait de la machine


    [IMG][IMG][IMG][IMG][IMG][IMG][IMG][IMG] Home > Computers > ZX Spectrum > Specifications[IMG][IMG]


    ZX Spectrum Specifications
    [IMG]
    [IMG]
    [IMG]
    [IMG]
    Firmware:3.54 MHz Zilog Z80A CPU
    16K / 48K RAM (later 128K RAM)Display:32 x 22 character text display 256 x 192 pixel resolution 8 colours Sound:1 channel, 5 octave (16/48K Spectrums) 3 channel, 7 octaves (128K Spectrums) I/O:Z80 bus, tape, RF television (All Spectrums) External numeric keypad (Spectrum 12:cool: RS232 - Midi Out, RGB, Joystick (Spectrum 128, +2, +2A, +3)Storage:Built-in tape recorder (Spectrum +2, +2A) Build-in 3" disk drive (Spectrum +3)
    chaospc, 27 Octobre 2011
    #11
  12. Offline
    barton2 Elite
    j'ai encore un schneider cpc464 à cassette:D
    écran monochrome vert...parfois plus de 30 min pour charger un jeu:D

    gauntlet en coop c'étais top:love:
    barton2, 28 Octobre 2011
    #12
  13. Offline
    chaospc Elite

    [IMG] et un amiga 500 avec son moniteur
    fabuleuse machine pour son époque , le premier ordi "gamer"
    chaospc, 28 Octobre 2011
    #13
  14. Offline
    chaospc Elite
    A l'origine était le multitâche

    L'Amiga c'est d'abord un système d'exploitation multitâche : faire tourner plusieurs programmes en même temps. Mais c'est, en plus, un multitâche "préemptif", c'est-à-dire que l'on interdit à une tâche de continuer à monopoliser le processeur lorsque son quantum de temps est fini. Rien n'interdit, d'ailleurs, de changer la priorité d'un programme pour qu'il soit prioritaire mais c'est dangereux et inutile. Il faut savoir que les priorités avec l'AmigaOS ne sont utiles que pour les programmes systèmes : les "devices", ou périphériques logiciels, sont dans ce que l'on peut appeler un anneau de haute priorité. Les programmes utilisateurs font des requêtes qui sont satisfaites par des programmes système plus prioritaires. Nous traiterons un exemple plus tard dans cet article. Et pourtant, on se souvient tous avoir bêtement voulu accélérer un programme de "ray-tracing" par la dangereuse commande "ChangeTaskPri". Le ray-tracing est essentiellement du calcul mathématique qui ne peut être accéléré que par des coprocesseurs arithmétiques.

    [SIZE=+1]Qu'est-ce qui fait vraiment la différence entre un Amiga et un PC ?[/SIZE]

    La différence c'est le "DMA time slot allocation", une planification des tâches élémentaires de transfert-mémoire. Ainsi, l'allocation des espaces de temps commence par le tranfert des données disque, puis des données audio, puis des données bitplanes et lutins. Ainsi, chaque machine RISC (Reduced Instruction Set Computer - ensemble réduit d'instruction, tel que le Copper, mais citons aussi le Blitter (pour remplir, faire des lignes) et Paula pour la synthèse FM et le disque) est aidée par un canal DMA, dont l'ordre vient de nous être donné, qui s'échine à transférer des données d'une partie à une autre de la mémoire "chip" (pour créer des animations) ou vers des registres du "chipset" (pour alimenter un convertisseur de son numérique-analogique) directement sans l'intervention du processeur central (un 680x0). D'où le nom DMA (Direct Memory Access). L'Amiga a été pensé comme une machine multimédia dès le départ et pas le PC. Comme pour le ray-tracing à l'époque, la compression de données est aujourd'hui le grand consommateur de cycles processeur. Peut-être que le processeur Cell changera cela ?

    [IMG]
    chaospc, 28 Octobre 2011
    #14
  15. Offline
    chaospc Elite
    l'oric 1

    [IMG]

    et un jeu sur ce monstre

    [IMG]
    chaospc, 28 Octobre 2011
    #15
  16. Offline
    chaospc Elite

    d'après tes photos et vu le ventilo ton pc n'est pas un pentium , je pencherais plutôt pour un amd athlon ou sempron d'ou la vitesse de 2.8 Ghz
    chaospc, 28 Octobre 2011
    #16
  17. Offline
    chaospc Elite
    [IMG] le ZX81

    [IMG]

    [IMG]

    Le Sinclair ZX81 est un ordinateur personnel 8 bits, conçu et commercialisé par la Sinclair Research en mars 1981. Le boîtier était noir avec un clavier à membrane ; l'apparence distinctive de la machine venait du travail du designer industriel Rick Dickinson.
    Successeur du ZX80, cet ordinateur à prix réduit, basé sur un microprocesseur Zilog Z80A cadencé à 3,25 MHz[1] possédait 1 Ko de mémoire vive pour les programmes et l'affichage. Celui-ci se faisait en noir et blanc (22 lignes de 32 caractères) sur un téléviseur standard, sans son mais avec un clavier extra-plat et sensitif (clavier à membrane).
    La conception du ZX81 avait pour objectif de produire un ordinateur aux performances certes modestes, mais à un coût raisonnable. Cela passait d'abord par une réduction du nombre des composants et par l'optimisation de leur utilisation. A cet égard on peut noter deux caractéristiques intéressantes :
    Tout d'abord la présence d'un circuit intégré dédié, l'ULA. Conçu spécifiquement pour le ZX81, il remplaçait 18 circuits TTL standards du ZX80 d'origine.
    Mais le plus astucieux reste sans doute la technique retenue pour le contrôle vidéo qui était assuré par le microprocesseur lui-même. Ainsi la fréquence de 3,25 MHz ne se justifiait que pour permettre au Z80 d'être compatible avec la fréquence de balayage horizontal des téléviseurs. La moitié du temps machine (49,92% :-((192*2)*52µs)/(625*64µs))était consacrée à tracer les points des matrices de caractères sur l'écran. Le code des programmes de l'utilisateur n'était traité que lors des retours de ligne du tube cathodique et pendant le balayage des zones vides en haut et en bas de l'écran.
    La commande FAST permettait néanmoins de décharger le microprocesseur du contrôle vidéo. L'écran du téléviseur se couvrait alors de neige jusqu'à ce qu'une commande SLOW réactive l'affichage. Les opérations s’effectuaient alors 2 fois plus rapidement. Rien n'interdisait de faire des PRINT ou des PLOT pendant le mode FAST , mais on ne visualisait que le résultat final une fois de retour au mode SLOW.
    La programmation se faisait en BASIC en tapant les instructions qui étaient imprimées sur les touches du clavier. Le BASIC offrait la possibilité de programmer indirectement en assembleur par le biais des commandes PEEK et POKE. La machine était proposée en kit[2] à monter pour 490 francs français en 1981.
    De nombreux périphériques étaient disponibles[3], dont une extension de mémoire de 16 Ko, une imprimante thermique et un clavier à touches qui se collait sur le clavier d'origine. Des logiciels, dont de nombreux jeux ont été commercialisés (Flight Simulator, Cobalt Simulator, Mazzog). Les sauvegardes de programmes et de données étaient possibles sur un magnétophone à cassettes
    Son prix (imbattable à l'époque sans les extensions), et surtout son manuel, qui enseignait de façon très pédagogique les notions de programmation en BASIC, en firent un très grand succès, malgré ses piètres performances, son BASIC incomplet, sa résolution semi-graphique accessible en BASIC grotesque et son manque de couleur. Il a été nommé l'Initiateur et permit à beaucoup de futurs informaticiens de faire leurs premiers pas à moindre frais et sans grand risque.
    La version américaine du ZX81 était le Timex/Sinclair 1000, dont la différence fondamentale avec le ZX81 était qu'il disposait de 2 Ko. de mémoire vive.
    chaospc, 28 Octobre 2011
    #17
  18. Offline
    chaospc Elite
    Alice est un micro-ordinateur fabriqué par l'entreprise française Matra-Hachette, vendu à partir de 1983. C'est un clone d'un micro-ordinateur américain de la firme Tandy, le MC-10.
    Il est construit autour d'un processeur Motorola 6803 (8 bits de données, 16 bits d'adresse).
    Il dispose dans sa version initiale de 4 kibioctets de mémoire, d'une interface série, d'un bus d'extension et d'une sauvegarde sur cassette audio externe. Un petit clavier est intégré à l'unité centrale. Celle-ci affiche ses résultats sur une télévision, via une prise péritel comme beaucoup de micro-ordinateurs de sa génération.
    Il se programme comme tous les autres micro-ordinateurs de l'époque en langage BASIC et en assembleur pour les versions 32 et 90.
    Une évolution d'Alice a été proposée en 1984 sous la référence Alice 32, dans un boitier quasiment identique, la différence réside essentiellement dans la quantité de mémoire vive et les possibilités d'affichage. En 1985, un dernier essai est réalisé, Alice 90, cette fois facilement reconnaissable grâce à un design bien particulier.
    Matra tenta de commercialiser une nouvelle machine via le plan informatique pour tous, L'Alice 8000, c'est Thomson qui obtint le marché, les Alice 8000 déjà fabriqué (environs 250) furent détruits.

    [IMG]

    http://www.obsolete-tears.com/matra-hachette-alice-machine-17.html
    chaospc, 28 Octobre 2011
    #18
  19. Offline
    chaospc Elite
    Le VIC20 est le premier ordinateur familial signé Commodore. Il dispose de nombreux arguments tels que 8 couleurs, 3 voies sonores, un excellent clavier mécanique et de bonnes possibilités d'extension. La résolution graphique atteinds 167x92 points en 8 couleurs. Il possède de série un port cartouche, un port joystick, une sortie vidéo, une entrée/sortie série pour lecteur de disquettes, deux ports d'extension et une prise pour lecteur de cassette au même format que le PET.

    Le lecteur de disquettes associé, le fameux 1540, se caractérise par la lenteur des transmissions des données due à l'usage d'une liaison série. Le Basic est sans génie mais suffit à exploiter les ressources du VIC-20.

    Le principal défaut du VIC-20, hormis sa faible résolution graphique, est le cruel manque de mémoire vive : Sur les pauvres 3 Ko de base, seulement 1,7 Ko seront utilisables sous Basic ! Il devient rapidement nécessaire d'ajouter à votre micro-ordinateur une coûteuse extension mémoire de 16 Ko. Tous les jeux connus du VIC 20 sur support cassette nécessite cette extension par ailleurs.

    Le Vic 20 évolua peu de temps après en mythique C64.


    Remarque : Un VIC-20 récupéré possède un petit montage électronique permettant de le faire passer de SECAM à PAL et inversément simplement en actionnant un switch.


    Pour : Bonnes capacités graphiques pour l'époque
    Clavier de qualité et connectique complète Contre :
    Trop peu de mémoire vive
    Basic limité

    [IMG]
    chaospc, 28 Octobre 2011
    #19
  20. Offline
    fastyy Elite
    rooo et dire que j'ai laissé 2 com 64 dans le grenier de la maison que j'ai quitté en déménageant...

    Je me suis dis .. bah ça vaut plus rien... mais j'aurais dût les garder pour souvenirs :-(.. C'était toute mon enfance..
    fastyy, 28 Octobre 2011
    #20