18 mai

Discussion dans 'Actualité' créé par Mi K L, 9 Mai 2003.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    C@n Elite
    un peu corde raide ton texte mais d'une certaine facon ben tu as raison... mais bon je vais pas me privé de manger un Mc do parce que je veux boycotter les usa à ma manière. de plus il ne boycotte pas vraiment il surtaxe donc c'est du luxe... c'est comme si demain une bouteille de coca coutait 50€ mais contrairement à ailleurs ils ont leur usine en Belgique france allemagne etc... tandis qu'ici on utilise des produits frais, et régional et etc... ca n'a vraiment rien à voir on a déja une facon de manger qu'eu ils ont perdu, ou n'ont même jamais eu. Comment connaitre quelques choses dont l'existence t'as à tjs été cachée :D

    soite le Mc do de toute facon pour celui qui aime le fast Food il y a une sacrée différence entre un quick et un mc do (genre le morceau de viande tellement attendri qu'on y voit au travers :roll: )

    mais le débat on s'en écarte vachement la ...
    C@n, 10 Mai 2003
    #21
  2. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    En parlant de MacDo, je viens de lire une déscription tellement flatteuse des fast food. :)

    "Un chaîne de restauration rapide à fait fortune rien qu'en vendant à ses clients de la vache morte frite dans de la graisse, assaissonnée de produits cancérigènes et emballée dans de la mousse à base d'hydrocarbures."
    Elian, 10 Mai 2003
    #22
  3. Offline
    C@n Elite
    :D
    C@n, 10 Mai 2003
    #23
  4. Offline
    Actifed 236.443.443
    Moore n'est heureusement pas le seul à exprimer ces opinions, malheureusement, ces manifestations d'opinion sont encore trop peu nombreuses à mon goût....
    Voici la lettre de Paulo Coelho à l'attention de George W. Bush en portugais et la traduction en francais.

    Bon et pour ceux qui ne le sauraient pas, Paulo Coelho est écrivain, auteur entre autres de l'Alchimiste
    et membre de l'Académie brésilienne des Lettres.

    Obrigado, presidente Bush
    PAULO COELHO

    Obrigado, grande líder George W. Bush.
    Obrigado por mostrar a todos o perigo que Saddam Hussein representa.
    Talvez muitos de nós tivéssemos esquecido de que ele utilizou armas químicas contra seu povo, contra os curdos, contra os iranianos. Hussein é um ditador sanguinário, uma das mais claras expressões do mal hoje.
    Entretanto essa não é a única razão pela qual estou lhe agradecendo. Nos dois primeiros meses de 2003, o sr. foi capaz de mostrar muitas coisas importantes ao mundo, e por isso merece minha gratidão. Assim, recordando um poema que aprendi na infância, quero lhe dizer obrigado.
    Obrigado por mostrar a todos que o povo turco e seu Parlamento não estão à venda, nem por 26 bilhões de dólares.
    Obrigado por revelar ao mundo o gigantesco abismo que existe entre a decisão dos governantes e os desejos do povo. Por deixar claro que tanto José María Aznar como Tony Blair não dão a mínima importância e não têm nenhum respeito pelos votos que receberam. Aznar é capaz de ignorar que 90% dos espanhóis estão contra a guerra, e Blair não se importa com a maior manifestação pública na Inglaterra nestes 30 anos mais recentes.
    Obrigado porque sua perseverança forçou Blair a ir ao Parlamento com um dossiê falsificado, escrito por um estudante há dez anos, e apresentar isso como "provas contundentes recolhidas pelo serviço secreto britânico".
    Obrigado por fazer com que Colin Powell se expusesse ao ridículo, mostrando ao Conselho de Segurança da ONU algumas fotos que, uma semana depois, foram publicamente contestadas por Hans Blix, o inspetor responsável pelo desarmamento do Iraque.
    Obrigado porque sua posição fez com que o ministro de Relações Exteriores da França, sr. Dominique de Villepin, em seu discurso contra a guerra, tivesse a honra de ser aplaudido no plenário, honra que, pelo que eu saiba, só tinha acontecido uma vez na história da ONU, por ocasião de um discurso de Nelson Mandela.
    Obrigado porque, graças aos seus esforços pela guerra, pela primeira vez as nações árabes, geralmente divididas, foram unânimes em condenar uma invasão, durante encontro no Cairo.
    Obrigado porque, graças à sua retórica afirmando que "a ONU tem uma chance de mostrar sua relevância", mesmo países mais relutantes terminaram tomando posição contra um ataque.
    Obrigado por sua política exterior ter feito o ministro de Relações Exteriores da Inglaterra, Jack Straw, declarar em pleno século 21 que "uma guerra pode ter justificativas morais" e, ao declarar isso, perder toda a credibilidade.
    Obrigado por tentar dividir uma Europa que luta pela sua unificação; isso foi um alerta que não será ignorado.
    Obrigado por ter conseguido o que poucos conseguiram neste século: unir milhões de pessoas, em todos os continentes, lutando pela mesma idéia, embora essa idéia seja oposta à sua.
    Obrigado por nos fazer de novo sentir que, mesmo que nossas palavras não sejam ouvidas, elas pelo menos são pronunciadas, e isso nos dará mais força no futuro.
    Obrigado por nos ignorar, por marginalizar todos aqueles que tomaram uma atitude contra sua decisão, pois é dos excluídos o futuro da Terra.
    Obrigado porque, sem o sr., não teríamos conhecido nossa capacidade de mobilização. Talvez ela não sirva para nada no presente, mas será útil mais adiante.
    Agora que os tambores da guerra parecem soar de maneira irreversível, quero fazer minhas as palavras de um antigo rei europeu a um invasor: "Que sua manhã seja linda, que o sol brilhe nas armaduras de seus soldados, porque durante a tarde eu o derrotarei".
    Obrigado por permitir a todos nós, um exército de anônimos que passeiam pelas ruas tentando parar um processo já em marcha, tomarmos conhecimento do que é a sensação de impotência, aprendermos a lidar com ela e a transformá-la.
    Portanto, aproveite sua manhã e o que ela ainda pode trazer de glória.
    Obrigado porque não nos escutastes e não nos levaste a sério. Pois saiba que nós o escutamos e não esqueceremos suas palavras.
    Obrigado, grande líder George W. Bush. Muito obrigado.

    Traduction:

    Merci à vous, grand dirigeant. Merci, George W. Bush. Merci de montrer à tous le danger que représente Saddam Hussein. Nombre d'entre nous avaient peut-être oublié qu'il avait utilisé des armes chimiques contre son peuple, contre les Kurdes, contre les Iraniens.

    Hussein est un dictateur sanguinaire, l'une des expressions les plus manifestes du Mal aujourd'hui.

    Mais j'ai d'autres raisons de vous remercier. Au cours des deux premiers mois de l'année 2003, vous avez su montrer au monde beaucoup de choses importantes, et pour cela vous méritez ma reconnaissance.

    Ainsi, me rappelant un poème que j'ai appris enfant, je veux vous dire merci.

    Merci de montrer à tous que le peuple turc et son Parlement ne se vendent pas, même pour 26 milliards de dollars.

    Merci de révéler au monde le gigantesque abîme qui existe entre les décisions des gouvernants et les désirs du peuple. De faire apparaître clairement que José Maria Aznar comme Tony Blair n'ont aucun respect pour les voix qui les ont élus et n'en tiennent aucun compte. Aznar est capable d'ignorer que 90 % des Espagnols sont opposés à la guerre, et Blair ne fait aucun cas de la plus grande manifestation publique de ces trente dernières années en Angleterre.

    Merci, car votre persévérance a forcé Tony Blair à se rendre au Parlement britannique avec un dossier truqué, rédigé par un étudiant il y a dix ans, et à le présenter comme "des preuves irréfutables recueillies par les services secrets britanniques".

    Merci d'avoir fait en sorte que Colin Powell s'expose au ridicule en présentant au Conseil de sécurité de l'ONU des photos qui, une semaine plus tard, ont été publiquement contestées par Hans Blix, l'inspecteur responsable du désarmement de l'Irak.

    Merci, car votre position a valu au ministre français des affaires étrangères Dominique de Villepin, prononçant son discours contre la guerre, l'honneur d'être applaudi en séance plénière – ce qui, à ma connaissance, n'était arrivé qu'une fois dans l'histoire des Nations unies, à l'occasion d'un discours de Nelson Mandela.

    Merci, car grâce à vos efforts en faveur de la guerre, pour la première fois, les nations arabes – en général divisées – ont unanimement condamné une invasion, lors de la rencontre du Caire, la dernière semaine de février.

    Merci, car grâce à votre rhétorique affirmant que "l'ONU avait une chance de démontrer son importance", même les pays les plus réfractaires ont fini par prendre position contre une attaque de l'Irak.

    Merci pour votre politique extérieure qui a conduit le ministre britannique des affaires étrangères, Jack Straw, à déclarer en plein XXIe siècle qu'"une guerre peut avoir des justifications morales" – et à perdre ainsi toute sa crédibilité.

    Merci d'essayer de diviser une Europe qui lutte pour son unification ; cet avertissement ne sera pas ignoré.

    Merci d'avoir réussi ce que peu de gens ont réussi en un siècle : rassembler des millions de personnes, sur tous les continents, qui se battent pour la même idée – bien que cette idée soit opposée à la vôtre.

    Merci de nous faire de nouveau sentir que nos paroles, même si elles ne sont pas entendues, sont au moins prononcées. Cela nous donnera davantage de force dans l'avenir.

    Merci de nous ignorer, de marginaliser tous ceux qui ont pris position contre votre décision, car l'avenir de la Terre appartient aux exclus.

    Merci parce que, sans vous, nous n'aurions pas connu notre capacité de mobilisation. Peut-être ne servira-t-elle à rien aujourd'hui, mais elle sera certainement utile plus tard.

    A présent que les tambours de la guerre semblent résonner de manière irréversible, je veux faire miens les mots qu'un roi européen adressa autrefois à un envahisseur : "Que pour vous la matinée soit belle, que le soleil brille sur les armures de vos soldats – car cet après-midi je vous mettrai en déroute."

    Merci de nous permettre à tous, armée d'anonymes qui nous promenons dans les rues pour tenter d'arrêter un processus désormais en marche, de découvrir ce qu'est la sensation d'impuissance, d'apprendre à l'affronter et à la transformer.

    Donc, profitez de votre matinée, et de ce qu'elle peut encore vous apporter de gloire.

    Merci, car vous ne nous avez pas écoutés, et ne nous avez pas pris au sérieux. Sachez bien que nous, nous vous écoutons et que nous n'oublierons pas vos propos.

    Merci, grand dirigeant George W. Bush.

    Merci beaucoup.
    Actifed, 10 Mai 2003
    #24
  5. Offline
    Pepe_ Touriste
    je viens de lire la lettre de Coelho et :
    :arrow: il a tout a fait raison (du debut à la fin)
    Pepe_, 10 Mai 2003
    #25
  6. Offline
    Pepe_ Touriste
    on est dans un monde de merde et demain sera encore pire ...
    Pepe_, 10 Mai 2003
    #26
  7. Offline
    [ThoR] in l0v3 Touriste
    le 18 mai c'est mon anniversaire ouais :D
    [ThoR] in l0v3, 10 Mai 2003
    #27
  8. Offline
    Actifed 236.443.443
    Je concorde entièrement aussi avec ses propos...
    Actifed, 10 Mai 2003
    #28
  9. Offline
    Pepe_ Touriste
    au moins il existe quelque gamerZien (?) ki s interesse a autre choses ka cs et ka s amuser et ki reflechisse un peu ...
    Pepe_, 10 Mai 2003
    #29
  10. Offline
    ADdikt Elite
    tres perspicace cette lettre
    ADdikt, 10 Mai 2003
    #30
  11. Offline





    Respect !!
    Mr Jones, 10 Mai 2003
    #31
  12. Offline
    Samcai Noir à lunettes
    Les USA américanise le monde depuis la guerre 45 :/
    Samcai, 10 Mai 2003
    #32
  13. Offline
    [T61] Steve Zissou
    j'ai pas encore recu ma convocation pour les élections, c'est normal??? ou il n'y a que moi qui ne l'ai pas???
    [T61], 10 Mai 2003
    #33
  14. Offline
    [MhS] Touriste
    le 18 mai c le jour de mon annif na !
    :arrow:
    [MhS], 10 Mai 2003
    #34
  15. Offline
    Zaene *
    ?? bizare ca quand meme .. moi je l'ai eu il y a bien 10 jours ... ca deviens tard en general tu la recois +/- 3 semaine avant ... faut pas la paumer d'ailleurs :?
    Zaene, 10 Mai 2003
    #35
  16. Offline
    [T61] Steve Zissou
    je vais aller voir chez mes voisins demain matin et s'il lont recu j'irais voir à la commune
    [T61], 10 Mai 2003
    #36
  17. Offline
    Ochinko Jedi
    moi je l'ai recue y a aussi un ptit moment :shock:
    Ochinko, 10 Mai 2003
    #37
  18. Offline
    [T61] Steve Zissou
    si ca tombe le facteur l' a mise avec un beau paquet de pubs et elle est à la poubelle :shock: :shock: :shock:
    [T61], 10 Mai 2003
    #38
  19. Offline
    Cr0k Elite
    Ouaip... Et ils ne vont jamais s'arreter si on tape pas le poing sur la table!
    Cr0k, 12 Mai 2003
    #39
Statut de la discussion:
Fermée.