changement brutal

Discussion dans 'Etudes' créé par maman, 23 Juin 2011.

  1. Offline
    Sigmund Philololologue

    C'est ptet pas une bonne idée d'aller en TQ si c'est "juste" de la fainéantise de la part du gamin... mais bon c'est du cas par cas.

    Sinon: vous dites que votre fils a été fainéant, et que l'école manque de compassion... peut-être. Mais ils étaient où les parents du gamin quand il devait bosser? Ils ont pas manqué d'autorité/failli à leur rôle?

    :oops:
    Sigmund, 24 Juin 2011
    #21
  2. Offline
    NoSyF |3rained
    Je vous ai répondu en privé :) j'espère que cette réponse vous permettra d'avancer :)
    NoSyF, 28 Juin 2011
    #22
  3. Offline
    Morday Elite
    Le général ne mène à rien à la sortie du secondaire, si l'élève n'est motivé par rien, il est clair que le général n'est pas fait pour lui (car la section l'appelle à faire 3 ou 5 ans supplémentaire après le secondaire). Tandis qu'en technique, il ne lui reste que 2 ou 3 ans d'étude pour avoir une formation professionnalisante qu'il pourra prolonger si le gout lui en prend...

    Pour l'enfant, le plus simple, c'est peut-être de lui parler métiers plutot que sections. Voir avec lui quel genre de métier il se voit faire (et le raisonner s'il ne se voit rien faire plus tard).

    Bon courage à vous, c'est toujours un moment difficil et stressant pour les parents. Mais il foudrait essayer de responsabiliser l'enfant qui doit quand même avoir 17 ans. C'est un age où il est possible de prendre ce genre de décision.
    Morday, 30 Juin 2011
    #23
  4. Offline
    Fredo391 Elite
    Jesuis pile dans la même situation que lui dans la même école et la même année
    Sans doute que votre fils est une de mes connaissances, même si là n’est pas laquestion…

    Atous ceux qui disent que St Boniface est une bonne école, je contredisabsolument, pour la simple et bonne raison qu'il y a 6 ans de cela, j'ai faitune connerie qui avait fait le tour de l'école, à ce moment, le préfet (Van Laere)et la sous directrice m'avaient pris sous leurs ailes et je m'en suis sortis.

    Maintenant, un nouveau directeur est venu et a pris la place de la sous directrice dans ce qui est 'relationel' ansi que le prefet ...

    Cedirecteur était venus dans notre classe pour nous dire qu'on va tousfinir coiffeurs ou nettoyeurs (des jobs a petites responsabilité et pour lespetits esprits), tous les élèves sont bouches bée et le titulaire hochait de latête en signe d’accord alors que c’est le premier à nous dire ‘ j’ai choisis chimieparce que je suis un flemard’ ou ‘J’ai réussi l’exercice de Geo, mais regardez,j’ai pas fait d’études pour être prof de Geo’
    Ce titulaire avait aussi fièrement exhibé son diplôme qui lui permettait derester à St Boni sans risquer d’être renvoyer…


    Bref, école à éviter sauf si l’enfant est en Latin (+quelquechose), les Ecos et Sciences sont abandonnées dans leurs merdes !
    Voilà tout

    Ma vie est foutue à cause, du premier temps, d'une différence entre la culture Belge (doubler c'est pas si grave ...) et la leurs et ensuite le manque d'envie des professeurs d'aider les élèves ou bien de faire un minimum pour (me traiter de raté, est, je pense la mauvaise solution)

    Ps: Faudrait mettre à jour l'Editeur de Texte avec IE9, parce que si j'écris devant un mot, ça éface le caractérequi se trouve avant :/
    Et désolé pour les fautes avec les espaces ...
    Fredo391, 30 Juin 2011
    #24
  5. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Ton cas est un peu différent, je crois ... Si tu as mis ton âge réel, on est déjà à 20 ans, la CF devient difficile avec les écoles et les majeurs.

    Par contre, dans la même année (4ème et avec le même prof - presque sur), ils nous disaient qu'on était des merdeux et qu'on foutait rien de notre scolarité; faut arrêter d'être choqué par ça, ils le font tous les ans :p
    Dieu Bisounours, 30 Juin 2011
    #25
  6. Offline
    Fredo391 Elite
    Je n'ai pas 20 ans, je te rassure :-D
    C'est juste que dans la rubrique Achat/Vente, on se fait moins arnaqué avec cet âge là :-D

    Je suis habitué qu'on me traite de flemmard, ... ça n'a rien changé à ma façon de faire sauf que ça m'a apris à exploser sur la moindre remarque, chose qui m'arrivais jamais avant ...

    Mais ce qui me choque le plus, c'est le fait que les profs montrent clairement que tant qu'ils sont payé à la fin du mois, ils en ont rien à faire de nous...
    Fredo391, 30 Juin 2011
    #26
  7. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Là, je suis d'accord avec toi. Enfin, il ne faut pas généraliser mais on dira que la majorité le montre (c'est le seul truc qui me saoulait aussi).
    Dieu Bisounours, 30 Juin 2011
    #27
  8. Offline
    Thibz Aptenodytes forsteri
    Saint Boniface n'est pas la meilleur école non plus. La fréquentation s'y fait de moins en moins bonne (quelques racailles etc) ... sans parler du quartier.

    Un échec reste un échec. Si la carotte ne marche pas, il faut parfois utiliser le baton. Les études c'est une question de volonté et de discipline, à moins d'avoir moins de 70 de QI tout le monde en est capable. Il faut pas croire que les gens qui font des grandes études aiment étudier... C'est juste qu'ils ont reçu plus de discipline de soi.

    Etudier ça s'apprend, voir en forçant une personne à rester sur sa chaise et l'aider à répéter / écrire etc.

    Enfin bref, je veux pas faire l'avocat du diable, mais juste passer le message : quand la "compatissance" ne marche plus... il y a toujours des manières plus radicale, et parfois plus efficace en fonction de l'individu.
    Thibz, 30 Juin 2011
    #28
  9. Offline
    Sigmund Philololologue

    Appuie une seconde fois sur la touche "insert" de ton clavier ;)
    Sigmund, 1 Juillet 2011
    #29
  10. Offline
    Tarouk Homo Sapions
    Je revoie encore mon prof de math en 4ième: certains dans cette classe devrait commencer à sérieusement envisager leur passage vers le professionnel.
    J'étais dans le tas, j'ai eu deux solutions:
    - enculé, il va me faire rater et je continue à me gratter les fesses en classe et chez moi,
    - tu vas voir comment je vais me retrouver en professionnel. J'ai bossé et j'ai eu un 12.

    Il y a des écoles dites "sociales" où on fait réussir un peu tout et n'importe quoi et d'autres écoles où il faut s'accrocher et ne pas avoir plus d'un échec pour passer. Manifestement, St-Boniface est dans la deuxième catégorie: il faut faire avec, pas le choix.

    Je veux bien que la communication peut être plus "humaine" mais la classer comme mauvaise école est clairement hasardeux: mais bon, c'est l'échec de son enfant et on le prend toujours mal, surtout à chaud.

    J'ai vraiment du mal avec votre cas: votre fils a redoublé sa 3ième et il se retrouve de nouveau en difficultés en 4ième à cause de sa paresse. C'est dès les premiers signes (échecs) qu'il fallait réagir, pas en juin!
    Un support des parents, un soutien via des profs particuliers, des discussions avec les professeurs (demander un rendez-vous, c'est pas le Pérou: ce n'est pas toujours accepté mais commencer par le directeur, responsable de niveau pour évaluer la situation, ça ne coûte rien d'essayer), une vraie discussion à bâtons rompus avec votre fils pour le remettre sur de bons rails.
    Je ne sais pas si vous avez fait tout ça mais l'école ne va pas éduquer votre fils: les profs ne vont pas s'amuser à faire traîner tout le monde parce qu'un paresseux est à la ramasse. Il y a un programme à suivre: soit on se maintient à flot de quelque manière que ce soit, soit on pleure à un moment ou à un autre.

    Mais ici, si votre fils a un grand nombre de cours en échec, vous pouvez maudire qui vous voulez, aucun écho positif ne viendra à votre secours. Il faut maintenant que votre fils se prenne en main mais il va avoir sacrément besoin de vous pour le soutenir moralement les prochains jours mais aussi les prochaines années: le soutien passe parfois par quelques bottages de fesses, c'est obligatoire.

    Bref, j'ai connu les échecs, en supérieur et non en secondaire. Je sais que ce n'est pas gai et j'ai aussi failli tout abandonner: je viens de réussir avec grande distinction, rien n'est perdu pour votre fils donc.

    Et il faut absolument éviter de lui dire que le technique, c'est une régression. Premièrement, parce que c'est aussi faux que stupide. Deuxièmement, parce qu'un élève fainéant qui a des difficultés en secondaire risque de ramer sévèrement en supérieur, passage quasi-obligé pour les élèves de général. Il faut "juste" lui trouver quelque chose qui le botte: un important travail de recherches et de discussions est au programme, accrochez-vous.
    Tarouk, 1 Juillet 2011
    #30