Circulaire du 1er février 2005 en matière de cannabis

Discussion dans 'Actualité' créé par FoX2000, 14 Février 2005.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    FoX2000 Revenant
    [IMG] Résumé

    La directive qui entre en vigueur ce premier février 05 considère que la détention, par un majeur (plus de 18 ans), de cannabis pour un usage personnel (maximum trois grammes) doit constituer le degré le plus bas de la politique des poursuites. Sauf circonstances aggravantes ou trouble à l’ordre public.
    Malgré cette faible priorité, un procès-verbal sera systématiquement dressé pour toute constatation de détention de cannabis. En effet, la directive abandonne la notion d’enregistrement anonyme. Si les quantités découvertes sont inférieures à trois grammes, les PV seront « simplifiés ». Ils seront transmis une fois par mois au parquet. Dans le cadre du PV simplifié, il n’y a pas de saisie du cannabis.

    Texte intégral paru au moniteur



    [IMG] Les commentaires d’Infor-Drogues

    * Tout d’abord, la directive abandonne la notion floue de « l’usage problématique ». Ainsi, le policier ne devrait plus se transformer en psychologue ou médecin afin de déterminer une éventuelle dépendance au cannabis. Les « nuisances publiques » qui étaient extrêmement larges et floues (« toute forme de dérangement public… ») disparaissent également. Tant mieux pour la sécurité juridique.
    * Par contre, la directive n’évite pas la subjectivité avec la notion de « trouble à l’ordre public ». Celui-ci est notamment défini comme « la détention de cannabis dans un établissement scolaire ou similaire ou dans ses environs immédiats. Il s’agit de lieux où les élèves se rassemblent ou se rencontrent, tel qu’un arrêt de transport en commun ou un parc proche d’une école » ou/et « la détention ostentatoire dans un lieu public ». Ces termes sont peu clairs et peu précis. Comment seront-ils interprétés par le policier ?
    * En cas de « rassemblement de masse », chaque procureur pourra diffuser une directive particulière. L’exemple donné n’est pas celui d’un match de football de division 1 mais celui d’un festival de rock. Le but est, semble-t-il, de prendre des mesures plus restrictives à ces occasions (fouilles, contrôles…). Alors que tout le monde sait (et surtout la police) que les festivals sont des lieux où beaucoup de jeunes se sentent entre eux et consomment du cannabis. De telles mesures répressives seront, à n’en pas douter, vécues comme une véritable provocation policière. Dès lors, elles risquent de créer de la violence inutile. L’autorité publique dispose de moyens d’action beaucoup plus adaptés à ces lieux, comme par exemple des actions de soins et de réduction des risques.
    * En 1998, la directive « De Clerck » avait inventé le PV simplifié. A l’époque, les policiers ne l’ont jamais appliqué. Le sera-t-il cette fois-ci ? On peut se poser la question au vu du nombre de renseignements que ce PV doit contenir… En tout cas ce ne sera pas forcément « simplifié » pour la police.
    * Le PV simplifié empêchera-t-il les poursuites ? Qu’en sera-t-il après deux ou trois PV simplifié ? Le parquet ne pourrait-il pas considérer qu’il y a récidive et que l’auteur des faits a reçu plusieurs avertissements ?
    * Enfin, et bien sûr, cette directive ne règle RIEN de la question de fond. Elle clarifie (un peu) une réglementation qui n’a pas été fondamentalement revue depuis 1921. Or, entre 1921 et 2005, la société a profondément évolué.

    source: infor-drogues.be
    FoX2000, 14 Février 2005
    #1
  2. Offline
    Hamilton The Doc'
    De vrais champions, encore une fois...
    Hamilton, 14 Février 2005
    #2
  3. Offline
    FoX2000 Revenant
    comme d'hab, c'est toujours très flou, bien qu'un peu moins qu'avant...

    MAis j'ai une question: admettons que le midi, je rentre chez moi, je fume un joint (donc je ne détiens pas, ni dans l'école, ni à proximité), puis je retourne en cours, dans un état relativement convenable (comprenez: je suis bien, mais pas déchiré).

    On peut me dire quelque chose au bahut?
    FoX2000, 14 Février 2005
    #3
  4. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Dépendance ?
    Carambar, 15 Février 2005
    #4
  5. Offline
    Havane Funky fresh Masta
    Je m'exprimerai sur le sujet tout à l'heure mais pour ce qui est de la dependance ... elle est réelle mais psychologique en ce sens que lors de l'arrêt il n'y a pas de manque physique mais ca na veut pas dire que l'arrêt soit facile pour autant....
    Par contre je me pose une question ... le cannabis interdit en milieu scolaire d'accord c'est normal mais ca vaut aussi pr les ecoles sup et unif?
    Havane, 15 Février 2005
    #5
  6. Offline
    dagibbon Elite
    euuh la nicotine est une des drogues créant le plus de dépendances, c'est pas a comparer avec la ganja... Sinon interdire la clope..pfff, pourquoi pas interdire l'alcool, le cinéma, les rassemblements, puis les livres, puis ...
    dagibbon, 15 Février 2005
    #6
  7. Offline
    RBC9 Elite
    ce chiffre tu l'étoffes et le prouves , car il s'agit d'une auto suggestion à la con servant d'excuse ....
    RBC9, 15 Février 2005
    #7
  8. Offline
    RBC9 Elite
    simple, tu restes chez toi :)
    RBC9, 15 Février 2005
    #8
  9. Offline
    Ahava Revenant
    Je suis pour interdire le tabac.

    Si le tabac serait une nouvauté qui sortirait maintenant, ce serait directement interdit. C'est ca qui m'enerve le plus...
    Ahava, 15 Février 2005
    #9
  10. Offline
    dagibbon Elite
    Qu'est ce qu'il faut pas entendre...
    dagibbon, 15 Février 2005
    #10
  11. Offline
    Zaene *
    Tu ne devrais pas te contenter de croire les toxicos et autres pseudo rebelz victime de leur propre auto-suggestion.

    Le THC provoque 2 types de dépendance:

    1. Une dependance physique (légére), comme toutes les drogues psychotropes, celle-ci est cependant peu profonde et le sevrage est réalisé facilement en 1 semaine a peu pres. Ce qui signifie d'ailleurs que les gens qui fument a intervales de plusieurs jours altérnes constament les phases de sevrage et d'addiction, ce qui influe sur leur moral, leur santé et sur leurs relations sociales.

    2. Une dépendance psychologique (forte), due a l'effet psychotrope, a la nicotine ajoutée, aux resines dans le cas du shit par exemple. le sevrage est au moins aussi long et penible que celui nécéssaire pour la cigarette.

    Mes sources sont la dizaines de medecins et de specialistes consultés pour tenter de sortir ma compagne de cet enfer, pour donner un exemple aux "connaisseurs" elle fumait lorsque je l'ai rencontrée plusieures pipes a eau quotidiennement et le W-E entre 20 et 30 "seau" facilement...joints et autre pipes seches etaient de simple "friandises" pour elle.

    Malgrés mon aide et 2 ans d'efforts et de progrés elle a fini par y replonger et en 3 mois de consommation intensive c'est retrouvée chez les cinglés avec une belle schizophrénie sur le rable.

    Aussi mon p'tit bonhomme tu peux compter sur moi pour t'empecher de raconter a ce propos des conneries plus grosses que toi et encore plus pour t'empecher toi ou quiconque de defendre cette cochonnerie.
    Zaene, 15 Février 2005
    #11
  12. Offline
    AcidBird Touriste
    Comme l'on dit beaucoup d'autres et pour l'avoir vécut personnellement, dire qu'il n'y a aucune dépendance est une grosse connerie. Ce n'est pas si facile d'arrêter quand tu es un fumeur régulier, même si c'est moins dure que la cloppe (avis perso évidement).
    AcidBird, 15 Février 2005
    #12
  13. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Disons que la dépendance physique est minîme. Attention toutefois aux dealers peu scrupuleux qui coupent leurs barettes avec des drogues dures.
    Carambar, 15 Février 2005
    #13
  14. Offline
    Zaene *
    Si tu lisais avant d'abonder ?
    Zaene, 15 Février 2005
    #14
  15. Offline
    TiBiZ Touriste
    la depandance est la!! allez y doucement avec sa :idea:
    TiBiZ, 15 Février 2005
    #15
  16. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Il s'agit de mon expérience personelle sur le sujet, mais il est vrai que je n'étais un consommateur léger. Je voulais surtout souligner la pratique qui consiste à ajouter des trucs comme de l'héroine. Une personne peu très bien se retrouver accro aux drogues dures sans le savoir. C'est une pratique vile qui permet à certaines personnes non-scrupuleuses de fidéliser leur "clientelle", de les faire transiter vers des drogues plus dures (qui rapporte plus donc) et de faire de certains des petits dealers de quartier.

    P.S: Je suis sincèrement désolé pour ce qui s'est passé avec ta compagne.
    Carambar, 15 Février 2005
    #16
  17. Offline
    SaYnGarD Touriste
    c sur qu il y a une dependance psychologique qui dépendant de la sensibilité de la personne ; certain on des crise d'angoisse énorme et d'autre se sentent juste un peu mal car ils ont l impression que tout le monde les regarde... il ne faut pas exiler le cannabis mais simplement mieux informer la population (les jeunes comme les moins jeunes).

    Zaene , peu etre que le cannabis a detruit la personne dont tu parles mais l'alcool aussi envoie les gens dans des assile s'il ne savent pas se limiter.

    ps : l'abus de n'importe koi donne rarement des effets positif... et vu comme tu decris sa consomation elle abusait, et pas un peu ....
    SaYnGarD, 15 Février 2005
    #17
  18. Offline
    Mike tout court Jeune papa Gamer !
    Afin d'éviter les dependance et ce genre de choses... il suffirait de supprimer toutes ces cochonneries... que si on est en possession de drogues sur soi (que ca soit cig ou autre) bien on paye une amende la premiere fois, la deuxieme fois, plus grosse amende et ensuite peine de prison...

    J'ai eu aussi une amie tres proche (je suis sorti avec durant un petit moment) qui a sombré dans la drogue (à cause d'une merde de dealer qui habite en face de chez moi...) d'abord tout conne, petard, beu etc etc et ensuite s'est attaquée aux substance style héro, cocaine, etc etc enfin que des merde quoi... elle s'en est sortie (enfin je sais pas trop car je la vois plus du tout) apres des années et maintenant elle a plus aucun repere dans sa vie et elle vit en ménage avec un type qui a 42 ans avec deux gosses alors qu'elle en a 20...

    La vie serait tellement mieux si ces merdes existaient pas... :roll:
    Mike tout court, 15 Février 2005
    #18
  19. Offline
    Zaene *
    Les 2 dépendances sont réelles et dans tous les cas, consommation légére ou forte, qui plus est dans le cas de la consomation légére, je le répéte on altérne presqu'obligatoirement les phases Addiction/sevrage physique ce qui est trés nocif a long terme.

    Le comparer avec d'autres drogues n'a aucun interet, ce n'est pas parce que l'alcool detruit également des gens que ça en diminue les effets nefastes du cannabis et ce a n'importe quelle dose.

    L'exemple que je donne n'a pour but que de demontrer aux naif que contrairement a une légende qui a la peau dure, le cannabis PEUT et a lui seul detruire une vie. Ne soyez surtout pas désolés, partir du moment ou elle a replonger, elle a choisi car c'etait un condition siné qua non, je l'ai abandonnée a son sort sans regrets.
    Zaene, 15 Février 2005
    #19
  20. Offline
    dagibbon Elite
    il est clair qu'il a été prouvé scientifiquement que la dépendance physique au THC était moindre que pour des drogues comme l'alcool (la dépendance physho est autre évidemment), l'héro ou le tabac, meme si c'est pas 0% comme dit plus haut, c'est pas énorme. Comme l'a bien dit Zaene, au bout d'une semaine, la dépendance est stoppée pour ca.

    Le probleme est autre: pourquoi consommer? comme un bon calvados apres un repas ou pour se réfugier d'autres problemes?
    C'est la la grosse question... Puis bon, comme c'est pas légal de se procurer ce genre de chose, on cotoye pas nécéssairement des gens fréquentables non plus...
    C'est un débat qui fera toujours la une des forums comme gamerz, et la question ici était plus la circulaire que 'le cana c'est tabou, on en viendra tous a bout'.
    dagibbon, 15 Février 2005
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.