Délinquance : statistiques par groupe ethnique au JT de France 2 !

Discussion dans 'Actualité' créé par [Clad], 18 Septembre 2010.

  1. Offline
    [Clad] Elite


    Étude sérieuse qui se passe en France par un chercheur du CNRS (donc pas un rigolo facho qui veut faire de la propagande).

    Beaucoup de personnes le savaient déjà mais on ne pouvait rien dire car aucune preuve, ou par peur de se faire passer pour quelqu'un qui stigmatise certaines parties de la population. Rappelez vous de l'affaire du journaliste Éric Zemmour.

    Le problème de ce genre de statistique est qu'il peut être facilement détourné par des groupes extrémistes (comme indiqué dans ce reportage).

    Cependant je trouve important que le gouvernement/la recherche ne cache rien, car tôt ou tard on apprend tout. La question maintenant est que faire de ces statistiques et a quoi peuvent elles servir ?

    Je dirais bien entendu qu'il faudrait travailler d'un point de vu pédagogique avec les familles récemment arrivées.

    Qu'en pensez vous ?

    Ne sombrez pas dans un débat raciste et radical svp. N'oubliez pas qu'on ne peut résumer une thèse à quelques minutes de reportage.
    [Clad], 18 Septembre 2010
    #1
  2. Offline
    Shinseiki Souls, i eets them.
    [Troll]

    Toujours les mêmes de toute façon ! c'est bien connu

    [/Troll]
    Shinseiki, 18 Septembre 2010
    #2
  3. Offline
    koraz Tiède
    A quoi ca peut servir? Tout simplement à appuyer les hypothèses 1000 fois contestées.

    C'est vraiment très intéressant mais bizarrement dès qu'on "prouve", on nous sort des "oui mais c'est vraiment stigmatiser les meme"... Mdr.

    Donc il est normal qu'un policier controle plus ce genre de population...
    koraz, 18 Septembre 2010
    #3
  4. Offline
    RozenKreutz Touriste
    “Toute vérité franchit trois étapes. – D’abord, elle est ridiculisée. – Ensuite, elle subit une forte opposition. – Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.” Arthur Schopenhauer
    RozenKreutz, 18 Septembre 2010
    #4
  5. Offline
    Arnpsyke Charlatan
    bof ici à bruxelles, on le sait déjà depuis longtemps :)
    Arnpsyke, 18 Septembre 2010
    #5
  6. Offline
    Ochinko Jedi
    Bah, ils lient les différences ethniques à des différences sociologiques et dans les histoires migratoires, à nouveau ca ne me semble pas apporter de l'eau au moulin de ceux qui disent que certaines populations sont naturellement plus violentes que d'autres.

    Il faudrait aussi discuter dans ces problématiques la place que prend la stigmatisation de ces populations sur le niveau de délinquance. Parce que même à conditions sociales identiques, des blancs et des noirs ou des maghrébins sont toujours vus différemment par la population et par les médias. Je crois que ca a une influence très importante sur la réussite économique et sociale.

    Ceci dit, j'ai pas dit que tout était rose, la plus mauvaise chose étant la ghettoisation des populations d'origine étrangère à laquelle on assiste par exemple en Belgique ou en France. Aucune chance que cela améliore l'intégration de ces populations.
    Ochinko, 18 Septembre 2010
    #6
  7. Offline
    koraz Tiède
    Oui mais la stigmatisation vient de quoi?

    Tu vois bcp de médiatisation sur les chinois? Sur les italiens? etc...

    Je pense que tout est lier mais comme on dit qui a commencé le premier? Médias ou population.

    Quand quelqu'un vient de molenbeek, tu tilt directement qu'il soit blanc, jaune, noir. C'est malheureux mais c'est comme ca. Tout comme tu tilt quand quelqu'un vient de waterloo...

    Sur la ghettoisation, je suis d'accord, c'est très mauvais mais que proposes tu?

    Tu crois qu'un type qui à du pognon va aller dans une cité?
    Tu crois qu'un type qui n'a pas de pognon pourra se permettre d'aller dans de beaux quartier?
    koraz, 18 Septembre 2010
    #7
  8. Offline
    Ochinko Jedi
    Bah, y a rien à faire, des populations qui émigrent sont bien souvent pauvres et rejetées au début ce qui conduit à de la délinquance et ce genre de conneries. Après ca prend du temps de se débarrasser d'une étiquette, mais c'est plus simple de s'en débarrasser quand t'es blanc et qu'on ne sait pas te différencier de la majorité des gens du pays.

    Ca répond à ta question sur les italiens ... impossible de dire en voyant un Belge d'origine italienne qu'il est "Italien", du coup les comportements des gens ne se modifient pas en le voyant. Pourtant, on est tous d'accord de faire des amalgames sur Charleroi et sa région de pauvres, délinquants et assistés ... Où se trouve la plus grosse concentration de Belges d'origine italienne ? Dans cette région ... En gros on stigmatise ces gens (ou une partie), sans même s'en rendre compte. Quant aux Chinois, je ne me souviens pas qu'il y ait une énorme communauté chinoise en Belgique ou en France (ils ne sont même pas inclus dans l'étude dont il est question).

    Après, chercher qui a commencé le premier, ca règle quoi comme problème ? Rien. Ce qu'il faut faire, c'est faciliter cette intégration et comme tu dis, ca n'est pas aisé (y a jamais personne qui a prétendu le contraire je pense) ! Il faut des efforts des deux côtés, et c'est pas sur le point d'arriver, surtout dans le contexte politique actuel où les idées les plus populistes ont le plus de succès.

    En gros, il faudrait des solutions qui sont un peu trop contre les libertés individuelles ou alors proposer des avantages fiscaux aux gens d'une communauté différente pour s'installer dans un endroit par exemple, favoriser une mixité sociale (mais ca me parait pas défendable constitutionnellement). Ceci dit, je suis pas sur que ca soit très populaire. Une autre solution, c'est d'investir à fond les zones ghetto de travailleurs sociaux et encourager l'éducation dans ces zones, afin que les gens sortent avec des diplomes (et ca c'est constitutionnel !). Y a rien à faire, la meilleure solution, c'est l'éducation ! Quand t'as un bon diplome, tu vas trouver du boulot et pas avoir envie de faire des conneries. Après ca prend du temps, mais c'est pas en stigmatisant, déportant ou isolant ces populations qu'elles vont s'intégrer. De même, les envoyer tous en prison, ca règle quoi au problème ? Ils coutent plus cher en prison que ce que ca coute de payer des travailleurs sociaux !
    Ochinko, 18 Septembre 2010
    #8
  9. Offline
    tifrit 13:37


    la "ghettoisation" en Belgique... fin bon je dévie déja du débat...

    Après par rapport à l'étude, il ne parle ici que de la délinquance, car les actes d'incivisme on n'en parle pas beaucoup et c'est tout aussi important. Comment vous voulez qu'ils respectent nos règles si déja dans leurs pays ils n'y en à pas, ou alors sanctions inexistantes. Exemples, j'ai déja été plusieurs fois Maroc/Tunisie/Turquie, une chose qui me frappe quand on sort des villes touristiques, c'est les bords des routes, les fleuves etc .. qui servent de poubelle pour tout le monde et ca n'a l'air de déranger personnes donc si ils ne respectent pas leurs pays comment peuvent-ils respecter le notre ...
    tifrit, 18 Septembre 2010
    #9
  10. Offline
    koraz Tiède
    Exacte, les études sont importantes, mais comment pousser les profs à aller dans ces quartiers alors qu'ils sont plus malmené que dans d'autres?

    Si j'étais prof, je ne demanderais pas d'aller dans ce genre de quartier.

    Pour ce qui est d'un italien, sorry mais tu reconnais un italien d'un belge, limite tu sais pas différencier un italien d'un espagnol mais d'un belge, si. (enfin pas toujours mais souvent). Je pense que le problème vient de la culture qui est totalement à l'opposée de la notre. L'italien est européen et n'est pas si différent (en public je vais dire) que nous, un chinois non plus.

    L'étiquette ne se retire jamais je pense.

    Un italien restera dans l'esprit des gens un syndicaliste mangeur de pate qui se gratte les couilles
    Un arabe restera le voleur du quartier mangeant du couscous (meme si le type est avocat, on trouvera toujours à dire)
    Un wallon restera le fainant de la belgique en mangeant ses frites
    Un bruxellois restera un peteux
    etc...

    Je ne pense pas que les étiquettes s'en vont un jour
    koraz, 18 Septembre 2010
    #10
  11. Offline
    RentaHero Eviscérateur de castors
    Ils sont là, ils sont là... Et ils sont nombreux. Pourtant personne ne les voit tellement ils sont bien intégrés :-D (ou qu'ils commettent tellement peu de délits, ou qu'ils sont tellement doués pour effacer toutes les traces de leurs délits)

    Ou alors tout le monde s'en fout d'eux :D
    RentaHero, 18 Septembre 2010
    #11
  12. Offline
    Ochinko Jedi
    Les profs ont besoin d'aide, c'est là où les travailleurs sociaux interviennent, c'est là où un truc comme le décret mixité peut aider un peu les choses, c'est là où arrêter de dire que tous les profs sont des glandeurs aide, c'est la où revitaliser ces quartiers peut aider aussi ... etc.

    Pour tes étiquettes, bah justement ton problème c'est de vivre avec des étiquettes et de penser qu'elles sont la vérité et que jamais ca ne changera. Le monde, la société, les gens changent, ceux qui n'y croient pas sont ceux qui ralentissent ce changement. Perso je pourrais dire les gens qui n'ont pas de diplome universitaire sont des incultes sans intérêt et qu'ils n'en auront jamais (pour te classer dans une catégorie et essayer de te toucher) ... mais ce n'est pas le cas, car justement, je ne crois pas aux étiquettes. Le problème ce n'est pas les étiquettes, ce sont les gens qui les collent !


    (Si tu sais dire en voyant un type en rue qu'il est Belge d'origine italienne, bah chapeau, moi je ne sais pas. )
    Ochinko, 18 Septembre 2010
    #12
  13. Offline
    Ochinko Jedi
    Je vis actuellement aux USA et la diaspora chinoise est très importante, ce qui me fait dire (en comparant) qu'elle ne l'est pas vraiment en Belgique ... quand on aura des chinatowns de plus d'une rue à Bruxelles, ok ... d'ici là, ca reste relativement marginal par rapport à d'autres ;)
    Ochinko, 18 Septembre 2010
    #13
  14. Offline
    RentaHero Eviscérateur de castors
    C'est vrai que dans mon ancienne école secondaire (genre 1200 élèves), on était qu'une quinzaine grand maximum :-D (tous Asiatiques confondus)

    Mais il me semble que les Chinois sont surtout concentrés à Bruxelles. Ailleurs ce sont des Vietnamiens en grande majorité.

    M'enfin, tout le monde s'en fout, donc bon :-D
    RentaHero, 18 Septembre 2010
    #14
  15. Offline
    Ochinko Jedi
    bah, je sais qu'il y a une rue à bxl ou y a un supermaket chinois, mais à part ca, on n'en voit quand même pas des masses (chinois ou autre, tous des bouffeurs de riz toute façon :[])
    Ochinko, 18 Septembre 2010
    #15
  16. Offline
    koraz Tiède
    Attends, ce ne sont pas mes étiquettes, c'est celle qu'on donne.

    Tu sais, on peut m'insulter d'idiot sans diplome, je m'en bas les steacks, comme tu dis ce sont les actes et non les étiquettes qui sont importantes.

    Mais tu vois, non diplomé= idiot mais ce n'est pas pour ca que je pete un cable pour autant.
    koraz, 18 Septembre 2010
    #16
  17. Offline
    Ochinko Jedi
    Bah, si tu n'y crois pas, alors tant mieux, c'est pas toujours l'impression que tu donnes en postant sur ce forum ;)
    Ochinko, 18 Septembre 2010
    #17
  18. Offline
    RentaHero Eviscérateur de castors
    Bof le diplôme ça prouve juste que t'es intelligent. Mais:

    1) certaines personnes intelligentes n'ont pas besoin qu'un papier prouve leurs capacités intellectuelles
    2) l'intelligence n'empêche pas de se comporter comme un con :-D
    RentaHero, 18 Septembre 2010
    #18
  19. Offline
    Pray AAAAAAAAAAAAAAAAAAAIGHT
    C'est le cnrs...
    Pray, 18 Septembre 2010
    #19
  20. Offline
    fnrs != cnrs


    :>
    killarg, 18 Septembre 2010
    #20