Et si tous les problèmes mondiaux trouvaient leur source en un seul ?

Discussion dans 'Actualité' créé par Carambar, 1 Février 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Non, justement. Cela marque une action de volonté, ce qui est en véritable contraste avec un état de résignation et de fatalisme. Imagine une lourde roche qui serais impossible à bouger par soi même et qui finit par rouler lorsque plusieurs personnes la poussent en même temps. Même si une action ne produit pas de résultats visibles, elle reste une action. Considère aussi l'idée scientifique selon laquelle le simple fait d'observer un phénomène peut en altérer son comportement.

    Aussi l'idée de changer n'est pas de faire l'impossible. Il s'agit tout simplement de modifier son comportement à soi de manière responsable et d'informer son entourage sur la question (à eux de choisir ou non s'ils veulent adopter un comportement similaire). En cela, même un soutien moral est une bonne chose car ca participeras à cette prise de conscience collective.

    Puis vu que tu as des enfants (privilège que je n'ai pas) tu devrais être d'autant plus attentif à ce genre de questions. Comme expliqué dans le film, la population étais de deux milliards quand la génération des babyboomers est apparue après la guerre. Elle est actuellement de 6 milliards comme tu les sais probablement. Lorsque cette génération auras un âge avancé, elle seras de 9 milliards. Si les mentalités actuelles persistent, le changement climatique ne pourras qu'être accentué avec toutes les conséquences que cela auras, notamment au niveau de la production agricole et d'une diminution du pouvoir d'achat (l'économie est en régression mais il y auras plus gens...). C'est ce monde là dans lequel les enfants vont évoluer.

    Voila. Je ne souhaite pas faire peur aux gens mais j'ai eu un gros tilt en regardant ce film et certaines choses sont devenues compréhensibles. Lorsque Bush est monté au pouvoir, il ne s'aggissait pas d'une volonté populaire mais d'une présidence soutenue par les industries de l'énergie dans un pays qui produit pas moins de 33% des émissions nocives au niveau mondiale. L'Europe, malgré l'adoption du protocole de Kyoto, n'est pas mieux logée avec sa vingtaine de pourcents. Il persiste donc une volonté de ne pas respecter l'environnement et donc de courir le risque de mettre la vie de millions de gens en danger. Car les changements climatiques ne seront pas sans conséquence et les exodes des régions côtières auras des conséquences catastrophiques pour chacun de nous.
    Carambar, 3 Février 2007
    #41
Statut de la discussion:
Fermée.