Greve des TEC !

Discussion dans 'Actualité' créé par Groszours, 23 Mai 2008.

  1. Offline
    Yorel Rêveur
    :-D On a tous le même avis sur RTL.

    Cela ne nous empêche pas de considérer qu'une partie ( minoritaire ? ) des chauffeurs des TEC exagèrent et recourrent trop souvent aux grèves par rapport à ce qu'ils endurent. Il y a qq temps, des chiffres montrant que la violence (quantité et force) subies par les chauffeurs des TEC est x fois moins grande que dans le reste de l'Europe et qu'ils font pourtant y fois grève en plus...

    De nombreuses personnes considèrent que les chauffeurs n'ont pas à prendre les gens (étudiants voulant passer un examen, autre travailleur, ...) en otage. Et en effet, à répétition, c'est hautement problématique et constitue un manque de respect, ...

    Mnt, Antoine est maître de son budget et s'ils menacent de supprimer une ligne de dépense, je pense qu'il en a la possibilité. C'est justement ces subsides qui font que le gouvernement wallon a son mot à dire au TEC...
    Yorel, 14 Juin 2008
  2. Offline
    freakyflow retraité du HxC
    Tout à fait d'accord, même si je pense sincèrement qu'a part eux, peu d'entreprises ont encore la possibilité de signifier leur désaccord. C'est une des rares entreprise où il subsiste encore un semblant de solidarité qui permette cela.
    On est même en train de revenir en arrière pour le temps de travail. Il y en a quand même qui doivent se retourner dans leur tombe, après les combats qu'ils ont menés pour ces acquis dont nous bénéficions.


    Mr Antoine distribue son budget. La direction des Tec a des accords avec leurs employés et ouvriers. Mr Antoine ne fait pas partie de la direction des Tec et n'a aucun pouvoir de discuter ces acquis. Demander en plus le licenciement d'un employé des Tec devrait être sanctionné car ça ne relève pas de ses compétences.
    freakyflow, 14 Juin 2008
  3. Offline
    Yorel Rêveur
    Je ne connais pas le budget des TEC's mais cela ne me choquerait pas qu'Antoine ait plusieurs "postes" dans son budget à destination des TEC's dont un pour les syndicats et je pense que c'est celui-là qu'il menaçait, vu la position prise par les syndicats.

    Quant a la demande du licenciement d'une personne ayant un cahier judiciaire et dangereux pour les passagers, je la trouve logique et ne semble pas contestée par les syndicats( enfin je n'ai plus rien vu à ce propos ).
    Yorel, 14 Juin 2008
  4. Offline
    freakyflow retraité du HxC

    LOLLLL, alors comme ça le ministre aurait un budget pour le syndicat :D .
    Cette personne n'a pas été reconnue coupable ni dangereuse pour les passagers et était en détention préventive. C'est un droit fondamental tu sais, la présonption d'innocence.

    C'est hallucinant les âneries qu'on peut lire ici.
    freakyflow, 15 Juin 2008
  5. Offline
    Yorel Rêveur
    ... Le problème c'est que toi-même tu n'en sais pas plus...

    Si tu regardes le financement de l'université, plusieurs budgets sont dégagés par le ministre en charge de celle-ci. Pour le fonctionnement générale, pour la recherche fondamentale, pour le social, ... Il fixe également le montant que les représentants étudiants reçoivent par étudiant sur ce que le miistre donne à l'université, ... Cela ne me semble donc pas impossible qu'on ait plusieurs budgets qui partent d'un ministère vers une même entité.

    Si ton ministre dit qu'il finance le temps que les syndicats passent pour défendre les travailleurs et que visiblement, ils n'arrivent pas à se faire entendre/respecter par les travailleurs, et qu'il va couper l'argent que leur verse la région pour ce faire. A moins que tu me montres le budget, on ne peut que croire le ministre...

    Tu as raison, il y a présomption d'innocence jusqu'au procès. Mais n'est-elle pas toute relative lorsqu'on a les aveux, les vidéos des événements, ... ?
    Yorel, 15 Juin 2008
  6. Offline
    RentaHero Eviscérateur de castors
    [IMG]

    [IMG]

    J'adore :-D
    RentaHero, 15 Juin 2008
  7. Offline
    Jereck Procrastinateur
    Equipe GamerZ.be
    Jereck, 15 Juin 2008
  8. Offline
    Bowman 2busy4u
    C'est pas écrit dans le coran qu'on ne peut faire de caricature de la tec?
    Bowman, 15 Juin 2008
  9. Offline
    freakyflow retraité du HxC
    C'est autant ton ministre. Et si le ministre a réelement dit qu'il finance le syndicat pour défendre les travailleurs, c'est une ânerie de plus à son actif. Et c'est encore plus stupide de trouver cela plausible. Comment expliquer le nombre de grève lancée par les syndicats des tec provoquant la colère du ministre Antoine.

    - La plus importante source de revenus des syndicats reste les cotisations.
    - Les placements financiers liés à la caisse de grèves génèrent des intérêts.
    - Les syndicats jouissent de revenus annexes plus ou moins importants, tels que des loyers.
    - Pour des missions d'éducation permanente, ne relevant pas directement de l'activité syndicale, mais opérées par les syndicats, ces derniers reçoivent des subsides des pouvoirs publics.
    - Les syndicats reçoivent, pour diverses prestations administratives opérées pour le compte de tiers (par exemple, le paiement des allocations de chômage pour l'Onem), un dédommagement spécifique.
    freakyflow, 15 Juin 2008
  10. Offline
    freakyflow retraité du HxC
    Allez, je te copie/colle la réponse des 3 syndicats au ministre Antoine:

    Lettre ouverte au Ministre Antoine


    Yves Depas.
    Secrétaire fédéral CGSP
    Secteur Tram-Bus-Métro

    José Doppagne
    CSC Responsable Francophone
    Transport

    André Balzat
    Responsable Transport
    CGSLB

    Monsieur le Ministre,



    Permettez-nous de vous faire part de notre analyse de la situation quant aux derniers mouvements de Charleroi. Une agression de plus, c'est la réflexion qui découle logiquement de cet incident regrettable qui, nous sommes tous d'accord, n'aurait pas dû avoir lieu.
    Cette altercation est loin d'être un épisode isolé, mais constitue seulement la partie visible de l'iceberg.
    Insultes, outrages, incivisme et non respect des règles de vie en société sont devenus le lot commun des chauffeurs, considérés par certains de défouloir de frustrations.
    Ayant, depuis le début, pris suffisamment de recul, nous croyons être en mesure, en toute liberté, de relayer certaines inquiétudes.

    Nous ne pouvons accepter la manière dont le conflit s’est déroulé. Nous vous rappelons que les trois organisations syndicales n’ont pas cautionné le mouvement. Les trois organisations syndicales auraient préféré un peu de recul, afin de prendre le temps de comprendre et d’analyser la situation avant de réagir.

    A eux seuls, ces évènements quotidiens peuvent expliquer certaines réactions des agents… Le geste du conducteur peut s'expliquer par une accumulation d’agacement et par une agressivité croissante de certains usagers.
    Une nouvelle fois, il faut constater que votre comportement n’a pas contribué à apaiser les esprits. Nous continuons à penser qu'un Ministre, quel qu’il soit, ne doit pas se substituer à la direction des TEC, il doit mettre l'intérêt général avant son souci de soigner sa popularité.

    Vos attaques à l’encontre du monde syndical, avec des effets d’annonce comme le retrait des crédits d’heures, nous font comprendre que vous ne connaissez pas l’accord que nous avons signé avec la SRWT. Il n’appartient pas à un Ministre de remettre cet accord en question.

    Avec fracas, vous annoncez que les conducteurs en grève ne seront pas payés par l’employeur !!! Une fois de plus, votre méconnaissance des règles nous étonne ! Les agents en grève dans le groupe TEC ne sont et n’ont jamais été payés par l’employeur.

    Il n’appartient pas non plus à un Ministre de se prononcer sur le licenciement d’un agent. Ce faisant, cela laisserait entendre à contrario que vous pouvez également intervenir pour faire engager une connaissance.

    Plus grave nous semble-t-il, vous dénoncez le mouvement en soulignant qu’il faut respecter la séparation des pouvoirs. Nous constatons que de votre côté, vous ne résistez pas à la tentation d’influencer la justice avant même que le tribunal ne se soit prononcé. Votre rôle de Ministre ne vous donne pas le droit d'agir de la sorte à moins de reconnaître qu'il y a deux poids, deux mesures.

    Nous laissons le soin à l’avocat du conducteur incriminé d’analyser la situation et, éventuellement, d’entreprendre une action appropriée en justice.

    Nous ne parlerons pas de la table ronde sur la sécurité où vous aviez annoncé que la cellule sécurité allait être mise en place dans la semaine qui suivait le 11 avril. Sept semaines plus tard, nous ne voyons toujours rien venir… Si cette cellule sécurité s’était tenue, comme convenu, sans doute aurait-elle permis d’éviter ce que l’on connaît aujourd’hui.

    Nous souhaitons vivement que l’on préserve les transports en commun wallons, tout en reconnaissant la nécessité de les moderniser et de les rendre plus efficaces. Cependant, chacun son rôle. En notre qualité de syndicaliste, responsable, nous avons pour premier objectif le bien-être de tous les travailleurs.
    D’autres objectifs sont de combattre l’insécurité liée à l’agressivité, à l’incivilité sur les lieux de travail et dans les véhicules, faire adopter toutes les mesures nécessaires à la protection des travailleurs et des usagers grâce au suivi des victimes.
    Organiser un système pour prévenir et réparer le préjudice subi.
    Pour rappel, les organisations syndicales combattent toutes formes de violence, particulièrement dans les transports en commun à l’encontre du personnel et des usagers.
    Vous êtes le Ministre des TEC wallons mais également de son personnel. Nous nous permettons de vous rappeler que tout n’est pas rose dans le groupe TEC. Le Ministre Darras nous semblait bon pour le personnel et nous formulons le vœu qu’un jour nous pourrons penser la même chose de vous après votre passage.

    Cela mis à part, Monsieur le Ministre, tant qu’à vous substituer à la fonction d’Administrateur général du groupe TEC, nous aimerions vous rappeler que le personnel espère une intervention de votre part pour améliorer son pouvoir d’achat, garantir les droits acquis lors de la réécriture des règlements de pensions, intervenir en faveur des allocataires sociaux pour obtenir une diminution du coût de l’assurance hospitalisation et, par la même occasion, la solliciter pour plus d’efficacité dans le service à rendre aux agents hospitalisés. Bref, un soutien dans les moments difficiles de tous les jours, moments ô combien nombreux, vous vous en doutez.
    Nous entendons que certains parlent encore de service minimum. Ceux-là sont des politiciens sans idée, sans envergure, et sans courage pour comprendre les difficultés des travailleurs… nous avons maintes fois répété nos positions à ce sujet.

    Imposer le service minimum est un signe politique d’impuissance.

    Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de notre considération distinguée.



    Yves Depas - José Doppagne - André Balzat
    freakyflow, 15 Juin 2008
  11. Offline
    Yorel Rêveur
    As-tu sa réponse ?

    As-tu un exemplaire des lettres envoyées au ministre pour faire stopper ces "prises d'otages" ? Ou toutes les cartes blanches parues dans la presse ?
    Yorel, 18 Juin 2008
  12. Offline
    freakyflow retraité du HxC
    Je doute même qu'une réponse existe.

    Pour le reste de tes questions, désolé mais je n'ai rien compris.
    freakyflow, 18 Juin 2008
  13. Offline
    La réponse des syndicats est de toute manière ridicule... Genre "on l'excuse pas, mais c'est pas sa faute" puis "argent argent argent, donnez nous de l'argent" :roll:

    De plus, si on en croit ce qui a été dit par la direction, le chauffeur n'a pas été licencié pour faute grave (et pourtant, meme en dehors de toute condamnation, on pourrait considérer ses actes comme une faute grave rendant impossible la poursuite des relations de travail), il l'a été selon le droit commun et recevra donc ses indemnités...
    T-killah, 18 Juin 2008
  14. Offline
    Yorel Rêveur
    On a un pouvoir organisateur qui subsidie très largement une entreprise (publique). Ce pouvoir organisateur, comme tu le soulignes, est celui de tout un chacun. Dans le mesure ou la population en a "ras-de-bol"* qu'une minorité au TEC (à Charleroi) passe plus de temps à se croiser les bras que de conduire leur bus (ce pourquoi ils ont été engagés), quel moyen le ministre de tutelle a-t-il à sa disposition pour mettre de l'ordre dans tout cela ? Il est certain que si on était dans une entreprise privée, ces employés auraient déjà été renvoyés...

    * Voir les cartes-blanches dans les journaux, ...
    Yorel, 19 Juin 2008
  15. Offline
    freakyflow retraité du HxC
    je vous ai bien lu.

    ............

    .........


    Bye
    freakyflow, 19 Juin 2008
  16. Offline
    Yorel Rêveur
    Parti travailler ?
    Yorel, 20 Juin 2008
  17. Offline
    Groszours Elite
    Pour ne pas faire un xième sujet à ce propos je continue dans celui ci en vous annonçant :

    UNE GREVE ! (à Liège)

    http://www.lesoir.be/regions/liege/aucun-bus-ne-circule-a-liege-2009-05-13-706016.shtml

    Grêve contre l'avis des syndicats, car la direction ne fait pas assez d'effort au niveau salarial. Donc c'est un bande de trouffions qui a pris l'initiative de tout bloquer. C'est tout juste honteux.
    En temps de crise économique ils devraient s'estimer heureux d'avoir un emploi stable.

    Pour la petite histoire j'avais un examen blanc au Sart Tilman ce matin et je suis coincé en ville. Je l'ai un peu mauvaise.
    Groszours, 13 Mai 2009
  18. Offline
    RentaHero Eviscérateur de castors
    Le plus sympa c'est qu'ils préviennent pas, et qu'ils choisissent toujours les meilleurs moments pour faire grève (genre janvier et mai-juin, tout pile dans les sessions d'examens).

    "Le respect, ça rapproche". (c) TEC
    RentaHero, 13 Mai 2009
  19. Offline
    Noir Never forget who i am !
    Ca devient du n'importe quoi les TEC :pfiou:
    Noir, 13 Mai 2009
  20. Offline
    Groszours Elite
    Ca a jamais ressemblé à rien.

    Si André Antoine prenait un peu ses couilles en main et mettait en application ce qu'il a déjà dit à propos des sanctions en cas de grève sauvage, ce serait déjà une bonne chose.

    Les chauffeurs de Jemeppe bloque les autres dépôts en toute impunité, je ne suis pas sur que cette grève soir approuvée par l'ensemble des chauffeurs. Ce n'est pas illégal ?
    Le droit à la grève ok, mais forcer les autres travailleurs à suivre le pas...

    Ce genre de pratique n'aurait jamais lieu si il y avait des sanctions ou si la TEC était privatisée. (la preuve, tous les bus privés roule eux)
    Groszours, 13 Mai 2009