Nouvelle génération GSM : 3G, Danger?

Discussion dans 'Actualité' créé par MaRTIaL, 8 Mai 2007.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy

    [IMG]

    La nouvelle génération ( la troisième - 3G) qui nous permet/ra de regarder la tv sur notre gm requière "quelques" antennes en plus.

    Deux enquêtes ont été faite sur cette nouvelle génération:
    - La première faite aux Pays-Bas par le TNO ( qui est un laboratoire public), à la demande du gouvernement, a exposé des volontaires pendant une heure et à leur insu à ce nouveau rayonnement. Résultats : migraines, nausées, malaises

    - La seconde, réplique de la première a été faite en Suisse à l'Université de Zurich, on n'y a pas retouvré ces symptômes ( mais l'étude suisse était financée à 40% par les opérateurs)

    Et comme le dit le journaliste du Canard :
    Article, court concernant particulièrement la génération 3G - ICI

    - D'autres artciles sur le sujet : - ClicK -



    [gv3box=Un rapport du Parlement Européen]



    Parlement Européen : Effets physiologiques et environnementaux des rayonnements électromagnétiques non ionisants



    Extraits: il y a 8 pages, je vous sorts deux,trois choses "éloquentes"

    1. Options politiques pour le Parlement européen


    - Il conviendrait de vivement déconseiller l'utilisation prolongée de téléphones mobiles par les enfants – et particulièrement par les préadolescents – en dehors des situations d'urgence, compte tenu de la vulnérabilité accrue de ces sujets à tout effet indésirable potentiel sur la santé. potentiel sur la santé.

    [...]


    - Le public s'inquiète – et s'indigne –particulièrement de voir que certaines catégories de la population sont involontairement soumises 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 aux émissions de stations de base de GSM, implantée impitoyablement à proximité de centres d'hébergement, d'écoles et d'hôpitaux.
    L'environnement de ces personnes est inévitablement et constamment pollué. Cette situation est totalement inacceptable et soulève de sérieuses questions d'éthique; dans un certain sens, elle représente en outre une violation du Code de Nuremberg, étant donné que ce sont ces personnes qui révéleront finalement le degré auquel l'exposition chronique à ces champs est
    nocive – information qui n'est pas disponible actuellement: en d'autres termes, ces personnes sont effectivement soumises malgré elles à une expérience de grande envergure.



    - À l'heure actuelle, le public s'inquiète considérablement des effets indésirables qu'une exposition (prolongée ou non) à l'electrosmog peut avoir sur la santé. Cette inquiétude concerne essentiellement les lignes à haute
    tension et la téléphonie mobile. Le public reste, assez légitimement, sceptique lorsque les gouvernements et l'industrie tentent de les
    rassurer, compte tenu particulièrement de la manière peu éthique dont ces derniers agissent fréquemment, en symbiose, pour promouvoir des
    intérêts catégoriels, souvent sous le couvert des organes de réglementation dont la fonction est censée être de veiller à ce que la sécurité du
    public ne soit pas compromise par l'exposition électromagnétique!

    - Après la récente expérience de la duplicité officielle concernant l'ESB/MCJ – révélation de dissimulations après les assurances initiales selon lesquelles il n'y avait aucun risque – il est compréhensible que le public se méfie désormais
    des garanties d’innocuité que donnent les sources scientifiques "officielles" des
    gouvernements à propos de la pollution électromagnétique. Ce scepticisme s'accentue lorsque des opinions, contraires à ce que les
    sources officielles considèrent comme les intérêts à défendre, sont, au pire, étouffées ou, au mieux, délibérément ignorées.

    - Le scepticisme du public est en outre exacerbé par les rapports de recherche soutenus financièrement par l'industrie des téléphones mobiles et par les efforts de cette dernière visant à "persuader" ceux dont les conclusions pourraient nuire au développement des marchés de carrément modifier leurs résultats pour les rendre plus "en harmonie avec le marché". Certains essaient actuellement (sous les auspices de l'Organisation mondiale de la santé) "d'harmoniser" les normes en matière d'exposition à l'échelle mondiale, en persuadant les pays qui imposent des limites plus strictes – comme la Russie et la Chine – de les assouplir
    en faveur des niveaux plus élevés tolérés en Occident.

    - Ce n'est certainement pas un hasard si, en Russie, où la découverte de la sensibilité des organismes vivants aux radiations micro-ondesd'intensité ultra-réduite "en fonction des fréquences" remonte à plus de 30 ans déjà, les directives en matière d'exposition restent 100 fois plus strictes que celles de l'ICNIRP (même si elles sont appliquées en théorie plutôt qu'en pratique)!



    - Le comportement du National Radiological Protection Board, au Royaume-Uni, illustre bien notre propos: cet organisme a en effet été "dans l'impossibilité" de procurer à l'Independent Expert Group on Mobile Phones (IEGMP) – dont il assurait le secrétariat - certains rapports publiés extrêmement pertinents, sous prétexte qu'il ne pouvait pas les "trouver", alors qu'au moins deux personnes (qui ont fourni des preuves à l'IEGMP) lui avaient communiqué les références exactes y afférentes, et qu'il n'avait, curieusement, éprouvé
    aucune difficulté à fournir des documents moins importants provenant de la même livraison de la revue concernée!

    - L'inquiétude du public n'est donc pas sans fondement et l'ironie de la situation actuelle, s'agissant des téléphones mobiles et des stations de base, est que les directives de sécurité en vigueur offrent une meilleure protection à l'instrumentation électronique qu'aux êtres
    humains!

    - Les experts restent divisés sur l'importance et la crédibilité de la recherche concernant les effets biologiques des rayonnements de type GSM et les éventuelles répercussions indésirables sur la santé chez les personnes sensibles (bien que de nombreux rapports isolés et concordants soient formels).



    - Bien que la présence d'influences non thermiques en soi n'ait, bien sûr, pas
    nécessairement de conséquences indésirables sur la santé humaine, il y a lieu de s'inquiéter face aux signes croissants d'une concordance entre, d'une part, certains des effets non thermiques des rayonnements des GSM sur lesquels des rapports ont été publiés et, d'autre part, la nature de certains effets indésirables sur la santé qui ont été signalés - en particulier les récents rapports faisant état d'une incidence accrue d'une forme rare de tumeur cérébrale (malgré le temps d'exposition relativement court en comparaison des périodes de latence
    typiques), qui concorde avec la génotoxicité des rayonnements.

    - Enfin, l'étude énumère les raisons pour lesquelles il faut considérer que les enfants courent potentiellement plus de risques. Elle aborde par ailleurs le point sans doute le plus pertinent – à savoir le fait que tout le monde n'est pas nécessairement affecté de manière négative -, ainsi que les implications de ce point sur la justesse de l'affirmation familière selon laquelle l'exposition aux rayonnements des GSM n'a aucun effet indésirable avéré sur la santé, pour autant que l'intensité de ces rayonnements respecte les limites établies par les directives existantes de sécurité, qui négligent le critère le plus pertinent : le fait que l'objet exposé est vivant.[/gv3box]




    - D'autres articles:

    - Le parlement bruxellois a adopté à une très large majorité une proposition
    d'ordonnance relative à la protection de l'environnement contre les effets provoqué par le rayonnement électromagnétique.



    - - Le Monde: Scientifiques et ONG dénoncent la "pandémie silencieuse"
    créée par la pollution chimique



    De nombreux autres articles sont disponibles sur http://www.next-up.org/ ( qui ont une newsletter)


    J'avais ouvert un précédent post : Les dangers des antennes et des gsm en y parlant d'un documentaire que bigboy666 a très bien résumé:


    Mon avis: Qui ne reconnait pas l'utilité d'un gsm? Qui n'en a pas? Personne ne s'oppose à cet outil bien pratique ( y compris moi) mais s' il faut servir de cobaye constant alors que la techologie pourrait être adapaté afin de respecter des certains critères pour la santé... Et puis s'il faut se passer de matter le match de foot sur son mobile, perso, ça me dérange pas
    Rassurant de voir un organe aussi "élévé" tiré un peu la sonnette ( d'alarme?)
    MaRTIaL, 8 Mai 2007
    #1
  2. Offline
    Maleck Chasseur de baudets
    ça y est ! j'viens de balancer mon GSm par la fenêtre :-D

    Non mais sérieusement, ça devient grave ...
    Maleck, 8 Mai 2007
    #2
  3. Offline
    BelZe *
    Même si "politiquement" je pense être toujours en désaccord avec toi MaRTIaL, pour ce qui est de l'"écologie", je suis toujours 100% d'accord.


    Le effet plus que néfaste des ondes gsm sont méconnues du "grand publique", mais c'est vrai que je n'avais pas pensé à la technologie 3G qui va encore en remettre une couche.


    L'utilisation d'un gsm "classique" est ""dangeureux"" lorsqu'on émet un appel avec à moins de 2m de nous. Lorsqu'il est en veille il n'est pas dangeureux.

    Maintenant à ça, on pourra rajouter qu'il est ""très dangeureux"" lorsqu'on utilise la fonction 3G.
    BelZe, 8 Mai 2007
    #3
  4. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    On en reparlera de Sarko :p

    J'ai plus les photos mais même éteint ( comme pas mal d'autres appareils) le gsm "émane" toujours ( faut virer la batterie en gros si tu ne veux pls "rien")
    MaRTIaL, 8 Mai 2007
    #4
  5. Offline
    BelZe *
    Oui, mais on va dire qu'à ce niveau la, on peut ne pas en tenir compte.

    Enfin, je tiens tout ça d'un type qui est venu chez moi "tester" ma bio-électricité, et qui m'a longuement parlé de tout ça. C'est un docteur qui fait des conférences partout à travers le monde. Faut pas croire, beaucoup de scientifiques s'intéressent au problème...

    Roh, faut que je demande les papiers à ma mère, je pense qu'il avait un site où pas mal de trucs étaient expliqués.

    Avec le gsm collé à l'oreil, en quelques minutes si jme souviens bien, notre cerveau aumgente d'1°c... Faut pas demander.


    Ne parlons même pas du wifi :p
    BelZe, 8 Mai 2007
    #5
  6. Offline
    elliot Elite
    Si d'ici 30 ans on meurt pas tous d'un cancers ou d'une maladie bio-electrochimique ca sera limite un miracle
    elliot, 8 Mai 2007
    #6
  7. Offline
    admix G!v3 m3 a 60v3rnm3n7
    Attention que ton rapport du parlement ne cible pas les 3g mais les gsm en general.

    Il y a eu une émission là dessus très interressante fin 2006, elle avait fait grand bruit aussi.

    il y a 30 ans les avis sur l'amiante en était au même point.
    admix, 8 Mai 2007
    #7
  8. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    oui le rapport ne parle pas des 3G en particulier, juste que je trouvais interessant d'en parler


    Concernant l'amiante c'est dès le début de 20è siècle qu'un médecin découvre sa dangerosité, puis on a fait trainer et traîner l'affaire et maintenant l'amiante ( interdit chez nous) est encore utilisé en Afrique ( après leur envoyer nos vieilles bagnoles et nos médocs périmés - dixit la mère d'un ami travaillant pour un labo pharmacieutique)
    MaRTIaL, 8 Mai 2007
    #8
  9. Online
    Ludovic_ Anime > Manga
    Dans 20ans, une montée exponentiel du cancer des testicules ou quoi ? Pouaahhh
    Ludovic_, 8 Mai 2007
    #9
  10. Offline
    ikS0n ex membre
    ça a lair de vous intéresser alors voici quelques vidéos qui tentent de faire prendre conscience du danger que les gsm représentent avec ou sans la 3G...


    http://leweb2zero.tv/video/samsara_54450acb47b3bdf

    http://leweb2zero.tv/video/t3rpr_244524e32b6581e



    je vous partage également ce magnifique discours mémorable d'un juge comme on devrait en voir bien plus souvent.

    http://leweb2zero.tv/video/alfred_60463cf50902a53

    il y a encore des gens qui savent vivre sans être corrompu :p


    leweb2zero.tv est un site qui regroupe des tas de videos que vous n'aurez pas souvent la chance de voir dans les médias manipulés qui nous entourent.


    après il est évident que les gsm sont nocif pour la santé, à quel degré ... on ne le saura pas avant 3 à 5 ans le temps de voir les premiers gros cas de cancers causés par les GSM, et le temps que le peuple s'éveille ensuite face à cela.


    Dommage qu'il faille que des gens meurent pour que ça bouge.
    ikS0n, 8 Mai 2007
    #10
  11. Online
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be
    Je sais que pour les emissions d ondes les nokia et les sony font parties de ceux qui sont le moins dangereux pour l homme

    En allemagne il y a un site qui recense tous les gsm et leur puissance
    Fist, 8 Mai 2007
    #11
  12. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    MaRTIaL, 8 Mai 2007
    #12
  13. Offline
    Tetsuya ...
    en fait ils sont périmés pour nous.. pas pour eux, enfin a ce qu'on m'a dit :-D ceci dit c'est pas nouveau mais éffectivement on fait rien pour essayer de ralentir.. limite on se moque plutôt des gens qui ne veulent pas avoir une nouvelle antenne gsm 3 mètres au dessus de leur tête:p alors je le répète "il n'y a aucun risque" cqfd :0)
    Tetsuya, 8 Mai 2007
    #13
  14. Offline
    Yorel Rêveur
    Post très intéressant.
    Yorel, 8 Mai 2007
    #14
  15. Offline
    Bowman 2busy4u
    Moi j'ai le K800i avec 3G, mais j'ai désactiver la recherche de réseau 3G, car de 1 je m'en sers pas, de 2 ça augmente ENORMEMENT l'autonomie et de 3, - de danger
    Bowman, 8 Mai 2007
    #15
  16. Offline
    AleXelA Music Addicted
    Heureusement que c'est pas nocif lorsqu'il est en veille parceque dans ma poche j'imagine que mes c******s en prendraient plein la tronche.

    Je reste septique je suis sur qu'on entendra reparler des effets nocif des ondes gsm... Migraines migraines... =[

    En passant le design du Gsm est terrible... L'écran qui pivote : nice one :p
    AleXelA, 8 Mai 2007
    #16
  17. Offline
    ImMorT4L Touriste
    Il n'y a aucun danger... Cette personne utilise son GSM 2h/jour et n'a aucun problème pyskologik :-D

    [IMG]


    Plus sérieusement, GSM, oui... Télé, vidéo, Internet 24/7 version mobile, non :oops:
    ImMorT4L, 9 Mai 2007
    #17
  18. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    Un petit doc de 8 min réalisé par France 5, bon là c'est clair : http://videos.next-up.org/France5/MagSante/BioInitiativeCemCommentsNext-up/12112007.html

    je rappelle que la soi disante polémique d'experts qui ne se mettent pas d'accord n'est qu'une histoire de financement. Toute étude minimisant ou ignorant un danger qui s'avère réel est toujours financé en partie par au moins un operateur, les autres, celles qui tirent la sonnette d'alarme sont toujours indépendantes mais bon étant donné que les operateurs de téléphonie mobile arrivent en en général en troisième place des organismes qui financent nos chaînes publiques ( et privées) et que ces dernières ne peuvent se permettre de perdre une telle manne, on se tait très fort.

    Le premier qui me dit que si je suis pas content je peux aller vivre dans une caverne je lui plante mon silex dans la gueule et je lui reponds que je ne suis absolument pas opposé à toute forme de progrès, je n'ai juste pas envie qu'on joue avec ma santé au bénéfice du portefeuille de certains.

    ------------------

    TELEPHONIE MOBILE: 12 bons réflexes à adopter pour limiter son exposition

    http://www.criirem.org/doc/criirem_tmconseils.pdf

    1. Pas de téléphone mobile pour les moins de 15 ans. La croissance de leur
    organisme en développement les rend particulièrement vulnérables à tous les
    rayonnements électromagnétiques, ceux des mobiles inclus. Et plus l'exposition est
    précoce, plus les doses de rayonnement accumulées sont importantes. L'accès à
    un téléphone mobile doit être exceptionnel, en cas d'urgence par exemple.

    2. Il est officiellement recommandé de ne jamais approcher un téléphone mobile
    en fonctionnement du ventre d’une femme enceinte (l’eau du placenta et les
    cellules de l'embryon sont très sensibles à l'énergie dégagée par le portable) ou à
    moins de 20 cm de tout implant métallique, cardiaque ou autre, afin de limiter le
    risque d’interférence électromagnétique.

    3. Choisir et utiliser un téléphone mobile dont la valeur de DAS est la plus basse
    possible, de préférence toujours inférieure à 0,7 W/kg (cf. Top Das).

    4. Ne pas porter son téléphone à hauteur ou contre son coeur, l'aisselle ou la
    hanche, près des parties génitales. Tenir l'antenne du téléphone le plus éloigné
    possible de soi. Même lors de l'envoi d'un SMS.

    5. Toujours utiliser le kit piéton livré avec votre téléphone afin d’éloigner l'appareil
    de votre oreille (et de votre cerveau) le temps de la conversation. Préférer toujours
    l'oreillette « filaire » à tout autre gadget sans fil.

    6. Limiter le nombre et la durée de vos appels. Pas plus de 5 ou 6 appels par jour
    par exemple, ni plus de 2 ou 3 minutes pour chacun. Respecter un temps moyen de
    1h30 entre chaque appel.

    7. Ne téléphoner que dans des conditions de réception maximum : dès que votre
    écran affiche les "4 barrettes" de réseau, pas moins. Pour chaque barre manquante,
    le rayonnement émis par le portable pour se connecter est multiplié par 2.

    8. Ne pas téléphoner en vous déplaçant, ni en train, ni en voiture, ni en bus, ni à
    pied, ni à cheval, ni en vélo, ni en bateau, ni en patinette, ni en roller, etc.

    9. Ne pas téléphoner en voiture, même à l'arrêt, ou dans tout autre infrastructure
    métallique. Un effet dit de "cage de Faraday" emprisonne et répercute les ondes
    émises par le portable, le rayonnement subi est alors maximum au centre de la
    "cage". Dans une voiture, cela se situe à la hauteur de votre tête.

    10. Eloigner le mobile de vous et le maintenir à la verticale le temps de joindre votre
    correspondant et tant que la première sonnerie n'a pas retenti. Souvent un bip ou
    un signal visuel vous indique que vous êtes en connexion avec le numéro appelé.

    11. Ne pas oublier : en public, vos voisins subissent le rayonnement émis par votre
    téléphone. S'éloigner permet d’éviter leur exposition passive.

    12. La nuit, ne jamais conserver un téléphone mobile allumé ou en recharge à
    moins de 50 cm de votre tête. Toujours l'éteindre pour limiter son rayonnement et
    celui de l'antenne relais avec laquelle il communique (riverains exposés 24h/24).
    MaRTIaL, 13 Novembre 2007
    #18
  19. Offline
    Darkval GnIIIIIIIIIII !!!
    Tain c'est Jack Bauer qui doit faire gaffe now :D 24 S9, l'attaque du cellulaire radioactif :cool: ( bon hs off... )

    Pas mal les commandement mais serieux, autant pas avoir de gsm si c'est pour suivre a la lettre ces recommandation :/ maintenant c'est vrai que j'essaye de pas trop le garder en poche, on ne sais jamais :) ( quoi que d'un autre coté, suis sur qu'il y'a 2000 choses plus grave et plus nocif, que l'on fait ou touche tt les jours, que les ondes du gsm :/ )
    Darkval, 14 Novembre 2007
    #19
  20. Offline
    .MalixXx ex membre
    De toutes façons, un GSM doit être avant tout fait pour téléphoner et envoyer des sms, et non pas pour regarder des vidéos, filmer, écouter de la musique, prendre des photos, tondre la pelouse ou faire des glaçons. :roll:
    .MalixXx, 14 Novembre 2007
    #20
Statut de la discussion:
Fermée.