Question études

Discussion dans 'Etudes' créé par Batgirl1805, 25 Juillet 2014.

  1. Offline
    II doki- II Prof de maths !
    A mon époque (c'était encore des candidatures & licences), y avait en 1ère licence le cours d'Analyse Supérieure (toujours trouvé ça pompeux :p) qui était particulièrement difficile pour pas mal d'étudiants.

    Les 3 points de balance étaient bien utiles pour ce cours-là :) (fini avec un 9 je pense pour ma part)
    II doki- II, 29 Juillet 2014
    #21
  2. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Il y aura des aménagements ! En droit, chaque année, ils aménagent le règlement pour permettre une réussite avec 12 de moyenne et un 7. Ils n'abandonneront jamais ce système.
    Dieu Bisounours, 29 Juillet 2014
    #22
  3. Offline
    ailless Asimov, Sagan, Carlin, Hitchens
    J'ai pris l'exemple de la medecine comme ca, j'aurais pu prendre autre chose.
    ailless, 29 Juillet 2014
    #23
  4. Offline
    Seven Elite
    Hivenz : Le problème, c'est que j'entends souvent cette réflexion pour les étudiants en médecine avec le système actuel. Avoir un "médecin" qui passe avec une moyenne de 12, c'est pas un médecin (bien qu'en fin de parcours, les élèves ont quand même des moyennes beaucoup plus élevées).

    Après, tu parles pour les 10, mais certains pensent déjà ce que tu dis pour les moyennes de 12 dans d'autres filières (en ne comptant pas les points que l'élève a dans les cours qui lui serviront réellement). Donc bon, ça pousserait à ce que l'étudiant se dise que réussir avec une satisfaction ne sert à rien.
    Seven, 30 Juillet 2014
    #24
  5. Offline
    dryemack OH!Mon!Dieu!
    Raté.


    Je rajoute au passage que depuis l'année dernière, même la médecine générale est soumise à un concours donc le gars qui passe chaque année avec la cote minimale peut se faire jetter. Pourquoi ? Car un concours c'est un test + une interview et donc si le jury décide que tel étudiant ne mérite pas son numéro INAMI, il ne l'aura pas (sauf si le gars a fait full grande distinction depuis les BAC). Je le vois actuellement, en dernière année, j'en connais un tas qui se font saucer par tous les jurys. Des gars qui ont eu des points très bofs et qui tentent de faire les spé moins prisées mais qui se fait malgré tout jeter.
    Sincèrement, des mauvais médecins, je pense qu'il en sort relativement peu.
    dryemack, 30 Juillet 2014
    #25
    Seven aime ça.
  6. Offline
    Seven Elite
    D'ailleurs, c'était déjà la seule faculté à ne pas accepter facilement les R48 et les R78 alors bon,...
    Seven, 30 Juillet 2014
    #26
  7. Offline
    Menzor Touriste
    Ce système va devenir complètement ingérable . Je suis en bac unif en sciences éco / gestion . J'en chie pas mal mais on fait avec , mais si j'avais fait un bac beaucoup plus light en haute école, j'aurais déjà un diplôme après 3 ans contrairement au bac univ et de plus je peux rentrer DIRECTEMENT en master comme un bac universitaire (avec complément de cours).

    Quel est l'intérêt de faire encore son bac à l'unif alors ? ça me fait vraiment peur , notamment concernant le master en sciences de gestion ou beaucoup d'étudiants sortant d'HE (ephec,...) essayaient l'année prépa au master de gestion (mais avec un énorme taux d'échec) . Mais maintenant on va se retrouver à combien en 1ère master , 1000 ?! quid des locaux ,etc...?
    Cette réforme est une des pire connerie . Merci Mr.Marcourt , PS for the win...
    Menzor, 3 Août 2014
    #27
  8. Offline
    Axel44 Elite
    Entièrement d'accord avec Menzor, comme je l'avais souligné dans un de mes posts précédents, c'est dans tous les cas sûr et certain que soit ce seront les bacheliers unifs, soit les bacheliers HE qui seront "baisés" dans l'histoire ...

    Je vois mal comment on pourrait maintenir avec cette réforme une sorte "d'équilibre juste" (comme il y avait jusqu'ici avec l'année préparatoire qui était un "filtre obligé" pour les bacheliers de HE ... pas uniquement vis-à-vis des prérequis mais aussi par "équité" vis-à-vis de ceux qui se sont "cassés le cul" à faire un bachelier universitaire) entre les bacheliers d'unifs et les bacheliers de HE.



    Autre truc sinon qu'il ne faut pas perdre de vue ni oublier non plus c'est qu'il n'y a pas si longtemps (avant 2005-2006) le 1er cycle universitaire (dénommé "candidatures" à l'époque), ce n'était que seulement 2 années d'études ...

    Bref si cette réforme s'avère aussi facile qu'elle en à l'air pour les bacheliers de HE, il est clair qu'entreprendre un bac universitaire n'a plus grand intérêt.
    Axel44, 3 Août 2014
    #28
  9. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Vous avez lu le post ou vous répondez comme ça !? L'année préparatoire sera "reversée" au cours des deux années de Master. Faire un bachelier universitaire évitera d'avoir un Master 180 à faire en deux ans...
    Dieu Bisounours, 3 Août 2014
    #29
  10. Offline
    horrorman Where is your god now ?
    chaque fois qu'on parle de moyenne y a toujours les mêmes idioties qui tombent... Plz réfléchissez un peu les coupaings:beuh:

    Actuellement il y a des chirurgiens qui sauvent des vies alors u'ils ont pe eut 12/20 de moyenne durant leur cursus. Cela veut pas dire pour autant qu'ils connaissent 60% de leur cours ou 60% du corps humain... Tout dépend de la cotation, à l'unif on fonctionne pas comme du vocabulaire en vocabulaire "genre tu connais ou tu connais pas". Durant nos études, on perd plus facilement des points qu'on en gagne, il n'y pas une espèce de symétrie (surtout en médecine)
    horrorman, 3 Août 2014
    #30
  11. Offline
    Axel44 Elite
    D'où tu tiens le fait que ça sera "reversé" également sur la 2ème Master ??

    Comme je l'avais dit juste avant ça me parait hautement improbable d'une part vu que l'immense majorité des cours de 2ème sont des cours à option (je ne vois pas comment on pourrait mettre sur la 2ème des cours à "prérequis" tels que ceux d'année préparatoire) et d'autre part la 2ème doit forcèment être bcp plus légère que la 1ère au niveau des cours à cause du mémoire et des stages.

    Par ailleurs il y aussi le fait qu'il est indiqué que ce serait un rajout de "MAX 60 crédits" ... si ça se trouve le bachelier de HE n'en aura même pas 30 à devoir repasser ...


    Il faut arrêter de se focaliser sur la médecine, il n'y a pas que ça non plus.

    Ce qui "choque" c'est de savoir qu'un scientifique, un ingénieur, un mec qui sort de Solvay ou n'importe quel autre universitaire pourra être diplômé en tant que tel avec juste du 5/10 ... or je doute que le mec qui réussit avec du 50% peut prétendre savoir totalement gérer sa matière.

    Bref le truc impensable il y a encore quelques temps mais qui deviendra bientôt réalité prochainement ... maintenant je ne dis pas qu'il faut du 80% non plus mais sérieusement 60% est quand même un minimum.

    Après certains se rassurent comme ils le peuvent en prétextant une harmonisation avec d'autres pays européens ou encore le fait que les profs vont revoir leur façon de côter mais ne nous lerrons pas quand on voit le nivellement vers le bas à tous les niveaux qui se passe actuellement (le CEB, l'impossibilité de rater sa 1ère secondaire qui sera prochainement rejoint par l'impossibilité de rater la 3ème secondaire ainsi que par un prochain "bac" de rhéto dont on peut avoir certains doutes), je doute que la volonté politique soit de vouloir accroitre les échecs et redoublements en supérieur mais bien d'avoir un max de réussite quitte à diplômer n'importe qui histoire de pouvoir mieux s'illustrer dans les rankings Pisa et autres.
    Axel44, 3 Août 2014
    #31
  12. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Actuellement, un étudiant de HE qui vient à l'université et doit passer une année préparatoire ne fera pas toujours 60 à 65 crédits s'il a déjà eu des cours en HE ressemblant aux cours enseignés durant cette année préparatoire. Donc, ton 60 max est comme actuellement. Et, si on prend le principe en vigueur, la plupart des bacheliers en HE doivent passer l'ensemble des cours.

    Pour ton premier point, en bachelier, la réforme veut instaurer une souplesse en laissant l'étudiant choisir ses cours chaque année sauf les obligatoires. Qu'est-ce qu'on en sait si les 60 crédits pourront être dispatchés !? Le bac et l'impossibilité de faire 120 crédits en un an...
    Dieu Bisounours, 3 Août 2014
    #32
  13. Offline
    Seven Elite
    On pourrait également se dire qu'une personne qui a un diplôme universitaire avec une moyenne de 12 aurait mieux fait de ne pas avoir fait d'étude du tout, que son diplôme ne vaut rien et que personne ne l'engagera, vu qu'il est vraiment limite comme candidat.

    (les premières années sont celles où il est plus difficile d'avoir des moyennes correctes, le reste...)

    Pour moi, la moyenne est un facteur non négligeable mais pas un facteur absolu sur la valeur d'un candidat. Les détails de sa moyenne peuvent montrer une faiblesse dans des cours qui ne lui serviront pas réellement dans sa fonction par exemple. Surtout que si l'on se base uniquement sur des critères académiques, on peut voir (je prends le cas de mes études d'ingénieur de gestion là) des personnalités célèbres ou non qui sont parvenues à faire de grandes choses sans avoir forcément un parcours scolaire extraordinaire (pour ne pas dire dans certains cas, qu'ils ne les ont pas terminées). Les possibles expériences, via des Juniors Entreprises ou projets personnels peuvent entrer en compte et compenser la "moyenne".

    Après, je pense que la part "gentille" de la réforme est quand même compensée par l'interdiction d'avoir une note en-dessous de 10 qui devient automatiquement une note d'exclusion. Cela empêche de prendre la stratégie de celui qui tente de compenser avec les autres notes pour atteindre la moyenne générale requise pour passer.
    Seven, 4 Août 2014
    #33
  14. Online
    Akabane The Chemical Stig
    Y'a pas de note d'exclusion... même maintenant, tu devrais pas pouvoir réussir avec des échecs... cependant le jury est souverain dans ses décisions et peut décider de laisser passer qqun avec des échecs... l'histoire des "points de balance" n'est écrite ni dans la loi ni dans aucun règlement universitaire, c'est une faveur accordée par certains jurys (pas tous, certains sont intransigeants). Cela va rester le cas, donc si ta moyenne est satisfaisante et que le jury le veut bien, tu pourras tout à fait continuer à passer avec un 9 par exemple, dans les mêmes conditions qu'actuellement...

    Pour ce qui est de la disparition de l'année passerelle, comme le signale DB, elle est intégrée aux années de master et les étudiants devront faire un master 180 en 2 ans ou bien faire comme s'ils restaient sous l'ancien système et faire leur master en 3 ans... @Axel44 : la 2e master devrait être plus légère en cours... oui, si tu as un bac universitaire. Sinon, tu dois te démerder pour caser tes compléments de formation quelque part... les profs en auront rien à caler que t'as un mémoire à réaliser ou que t'es en stage.

    Toutes les universités se sont opposées à cette réforme et vont freiner des 4 fers en contournant la loi autant que possible, tout en restant dans la légalité, bien entendu, et elles vont essayer de maintenir la situation comme elle est actuellement.
    Abaisser le seuil de réussite à 10 va rien changer aux taux de réussite... y'a trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès peu de gens qui ont aucun échec et moins de 12 de moyenne. Et si un étudiant a (par ex) 10,5 de moyenne et un 9, le jury va le sacquer pour son 9 et l'étudiant aura rien à dire (si cet échec existait pas, ça aurait été le jury qui n'aurait rien eu à dire, mais bon).
    Akabane, 4 Août 2014
    #34
  15. Offline
    Petite_H Fanatique
    Coucou à tous,

    j'aimerai entamer ce master. Personne ne l'a suivi l'an dernier? Je travaille à pleins temps et j'aimerai savoir si c'est vraiment lourd comme cursus. merci!!!
    Petite_H, 27 Août 2014
    #35
  16. Offline
    Petite_H Fanatique
    Je parle bien du master en gestion globaledu numérique :)
    Petite_H, 27 Août 2014
    #36