Roulez au colza !

Discussion dans 'Actualité' créé par k o D, 3 Décembre 2005.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Bingo Beer Addict
    Je pense surtout aux plastiques en fait.
    Après vérification, envrion 15% du pétrole est utilisé par la pétrochimie, ~55% par les transports, ~15% dans l'industrie (électricité ou sidérurgie).
    Je crois qu'on peut faire des polymères avec des protéines animales ou végétales, mais je ne pense pas qu'on arrive à tout faire (PVC, nylon, résines...).
    Enfin c'est clair que si on supprime le transport, ça laisse de la marge.
    Bingo, 20 Décembre 2005
    #61
  2. Offline
    RBC9 Elite
    ha ben zut alors , on a pas les mêmes chiffres pour les transports.

    va falloir qu'on vérifie.

    Encore que , on va pas se prendre la tête sur des chiffres tournés dans le sens du discours de celui qui les comptabilise.
    Un peu comme les causes de mort de la circulation chez les jeunes, suivant qu'on est vignobles ou constructeurs automobiles ... c'est l'alcool ou la vitesse. la connerie humaine étant hors classement ...
    RBC9, 20 Décembre 2005
    #62
  3. Offline
    Zaene *
    Disons surtout qu'au lieu d'être exclusivement importateur d'un produit qu'on nous fait payer a prix d'or nous aurions une part de production propre (meme si elle ne serais sans doute pas suffisante) représentant une force économique et diminuant fortement des charges de l'etat => meme si les recette fiscale devaient baisser l'etat serait quand meme bénéficiaire.

    Ensuite, les taxes sur le carburant existeraient toujours (meme si plus difficile a justifier autrement que par l'appat du gain et devant être revue a la baisse). C'est le produit fini qui est taxer, pas la source.

    Le plus "problématique" c'est que je me demande un peu quelle serait la réaction des pays producteurs de petrole devant la disparition de la poule aux oeufs d'or ? J'ai peur qu'il le prennent plutot mal et que ça ne serve pas la stabilité et la paix mondiale.
    Zaene, 20 Décembre 2005
    #63
  4. Offline
    Bingo Beer Addict
    Ah ?
    Moi je vois des chiffres entre 50% et 65% ! :?

    Edit : Pas facile à trouver.
    Je trouve des chiffres français, mais difficile de dire que ça vaut pour le monde entier.
    Bingo, 20 Décembre 2005
    #64
  5. Offline
    Bingo Beer Addict
    Le problème se posera un jour.
    J'ai encore plus peur de la transformation fondamentale qui surviendra dans la société nord-américaine. Difficile de dire ce qu'il pourrait se passer, mais ça risque d'être radical.
    Bingo, 20 Décembre 2005
    #65
  6. Offline
    Zaene *
    Qu'est ce que tu entends par la au juste ? Splique moi :)

    Moi ce que je vois en tout cas c'est une transformation gigantestque de la geopolitique mondiale: d'un coté les pays nord africain et moyen orienteaux qui vont "tout perdre" et d'un autre les pays emergeant de l'Est qui ont une capacité de production agricole (facile et pas chere, ils ont de la place) prendre un coup de pied au cul magistral d'un point de vue economique.

    Ca ne servira pas la lutte contre l'intégrisme et je suis vraiment trés pessimiste concernant une transition "en douceur" Quand on entend deja maintenant les propos du saisi en chef Iranien :?
    Zaene, 20 Décembre 2005
    #66
  7. Offline
    K3tr1ck_old Touriste

    Ben ... à payer moins cher :cool: ...

    Vieil Auto Diesel + Melange Gazol/Huile de friterie filtrée = J'en* l'etat Belge :D
    K3tr1ck_old, 20 Décembre 2005
    #67
  8. Offline
    Bingo Beer Addict
    Juste que à l'heure actuelle la société nord-américaine a une culture de consommation énergétique "sans compter", que l'on connait tous assez bien je pense (voitures à grosse cylindrée, air-conditionnés a gogo, etc...). Toute leur société tourne autour du fait que l'énergie est peu chère, et qu'ils peuvent donc l'utiliser selon leur bon vouloir.
    De plus, il me semble que plus de 70% de leur production électrique vient du pétrole.

    Donc quand on sait que ces "maîtres du monde" comptent à 100% sur cette denrée qui n'existera plus dans 50 ans (et qu'ils n'ont pas vraiment l'air de se soucier de trouver des alternatives) on se dire que lorsque leur mode de vie va s'effondrer avec la disparition de ce qui le soutient, ça va leur faire tout drôle.

    Alors si c'était là la culture du Burkina-Fasso, personne n'en aurait rien à foutre, mais quand il s'agit de la plus grosse puissance militaire et économique du monde, on peut supposer que le cataclysme ne s'arrêtera aux frontières de leurs 51 états.

    Carrément. C'est plus où moins le même problème pour les USA : lorsque la maison s'écroule, on commence à regarder chez les voisins...
    Bingo, 20 Décembre 2005
    #68
  9. Offline
    Zaene *
    Oui mais dans leur cas, ils peuvent aussi parfaitement passer aux energies alternatives et rester producteurs, ils n'ont meme pas (dans le cas de l'ethanol) a modifier "violement" leur façon de vivre (ils devront rationnaliser c'est clair mais pas au point de représenter un cataclysme pour leur mode de vie). Ils vont perdre un moyen de pression enorme sur un tas de pays, c'est vrai, mais bon ils en ont franchement d'autres. De plus ils ont le moyen de passer des accords "profitables" avec un tas de pays ignoré jusqu'a maintenant et qui ne demandent que ça.

    Le moyen orient par contre... n'a aucunes alternatives, pas que je connaisse en tous cas :?
    Zaene, 20 Décembre 2005
    #69
  10. Offline
    Bingo Beer Addict
    C'est sûr. Je me demande cependant dans quelle mesure le remplacement des hydrocarbures par des carburants issus de l'agriculture est viable.
    Même en utilisant des végétaux à croissance rapide, il faudrait une surface cultivée impressionnante pour répondre à la consommation mondiale d'e carburants. Cette consommation va énormément augmenter dans les prochaines années (Inde, Chine, Brésil...).
    Si on part d'un principe optimiste qu'on va faire de très gros progrès pour les rendements de la culture (croissance des végétaux), de la transformation en alcools, et de la transformation en énergie (rendement des moteurs)il faudra malgré tout une surface cultivée très importante. L'augmentation de la consommation, au moins pour 10 ou 20 ans, va être très largement supérieure aux gains de productivité.

    Si on doit créer de nouvelles cultures, il faudra trouver de nouvelles surfaces cultivables et l'agriculture alimentaire va être concurrencée par l'agriculture "énergétique". Je me demande quel impact ça peut avoir.

    Tout ça reste assez flou, mais il n'est pas facile d'être optimiste à l'heure actuelle en tout ca.
    Bingo, 20 Décembre 2005
    #70
  11. Offline
    Maximilian Touriste
    Est ce qu'en utilisant d'autres combustibles il y aurait moins de travail car l'industrie petroliere employer bcp de personnes.
    Maximilian, 20 Décembre 2005
    #71
  12. Offline
    Zaene *
    Pas "moins" mais un deplacement de la demande peut-etre.

    Ensuite je ne pense pas qu'il faille tellement de main d'oeuvre pour l'exploitation pétrolifére comparer a celle qu'il faudra pour les cultures (d'autant que l'accessibilité sera bcp plus grande, pas besoin d'etre particuliérement diplomer ou expérimenter pour faire pousser bettrave, canne a sucre et colza). Les entreprise de transformation et de produits finis restent elles, puisque la production doit toujours être transformée, on ne consomme pas directement le produit a l'etat naturel.
    Zaene, 20 Décembre 2005
    #72
  13. Offline
    Maximilian Touriste
    Y a pas une histoire comme quoi les émissions de CO2 provoquées par le pétrole déstabilise le taux de co2 qui devrait se trouver dans l'athomsphere alors qu'on brulant des plantes les emissions serait celles que la plantes a assimilile lors de sa vie
    Maximilian, 20 Décembre 2005
    #73
  14. Offline
    Zaene *
    Heuuu ... je ne comprend pas ce que tu veux dire? Tu peux expliquer plus clairement ? :)
    Zaene, 20 Décembre 2005
    #74
  15. Offline
    Maximilian Touriste
    Eh bien en brulant du pétrole qui provient de la'pourriture de forets entieres, on rejète dans l'athomsphere du co2 qu a des milliions d'années et en plus de cela les plantes qui existes aujourd'hui et que on brulent rejetent du co2 qui a quelques mois.


    Donc avec le temps il i a de plus en plus de c02 ds l'air , c'est un derèglement de l'équilibre.

    Bon là j'extrapole mais cela pourrait aussi restituer des conditions climatiques d'il ya des millins d'années.:p sa reste a verifier
    Maximilian, 20 Décembre 2005
    #75
  16. Offline
    Zaene *
    Ben non justement.

    D'une part on ne "brule" plus de plantes (des vieilles ou des nouvelles ça n'a aucune espéce d'importance) on extrairais un substrat de plante (huile ou ethanol) mais qui en brulant ne rejete que de la vapeur d'eau (H2O, pour l'ethanol en tout cas) pas du gaz carbonique (CO2), ce qui fait justement qu'en plus d'être une alternative au manque de petrole, c'en est une a la pollution, en partie en tous cas.
    Zaene, 20 Décembre 2005
    #76
  17. Offline
    Zaene *
    Precision, j'ai confondu dioxide et monoxide de carbone. J'ai fait une erreur, il ne produit aucun monoxide et moins de dioxide (d'ailleurs si on le melange a l'essence il produit cet effet la aussi apparement) mes excuses.

    Mais une dans l'autres, ça reviens au meme la production de gaz nocifs est fortement réduite.
    Zaene, 20 Décembre 2005
    #77
  18. Offline
    Bingo Beer Addict
    Je crois que ce que Maximilian veut dire, c'est que la consommation d'hydrocarbures remet en surface du carbone qui était stocké en profondeur, alors que l'utilisation de bio-carburants est un cycle fermé plante -> carburant -> gaz carbonique + eau -> plante (avec photosynthèse).
    C'est ce qui justifie le caractère écologique des bio carburants.
    C'est tout-à-fait, mais il ne sert plus à rien de se poser cette question, car dans quelques années TOUT le carbone stocké sous forme de gaz naturel ou de pétrole aura été brûlé.
    Il est malheureusement trop tard, le mal est fait.
    Bingo, 20 Décembre 2005
    #78
  19. Offline
    Zaene *
    Il est tres clair que d'un point de vue pollution le Nucleair est de tres loin devant tous les autres type de production d'energie. C'est en fait le moins polluant et de bcp. Le souci est d'une part les ecolo-integristes aussi bête que borné (j'aime l'ecologie je ne supporte pas l'extrémisme) qui n'ont de cesse de s'y opposer et d'autre part c'est un systéme couteux, inabordable par des pays en voient de dévellopement.
    Zaene, 20 Décembre 2005
    #79
  20. Offline
    Bingo Beer Addict
    Le nucléaire c'est effectivement presque parfait. La fusion sera encore-plus-presque parfaite (il y a tout de même des déchêts, mais faiblement radioactif et avec une demi-vie courte).
    Il y a malgré tout un problème avec les déchêts nucléaires aujourd'hui : on consomme à crédit en espérant que les générations futures pourront "banquer".
    C'est un pari assez peu risqué, mais c'est un pari tout de même.


    Houlalala je vais aller regarder L'Empire contre-attaque moi, la situation des rebelles me semble bien moins catastrophique que la notre ! :D
    Bingo, 20 Décembre 2005
    #80
Statut de la discussion:
Fermée.