Le végétarisme, cay le mal

Discussion dans 'Actualité' créé par linkiller, 6 Juin 2014.

  1. Offline
    Ochinko Jedi
    C'est bien t'as raison. Débat clos pour ma part.
    Ochinko, 20 Juin 2014
  2. Offline
    intervirtuel Ma réaction lorsque je lis certains threads...
    L'autre s'appelait Socrate

    Galilée ? :cool:
    intervirtuel, 20 Juin 2014
  3. Offline
    intervirtuel Ma réaction lorsque je lis certains threads...
    Justement je vais peut être poser une colle mais on m'a dit que dans certains rites religieux, lorsqu'on abat l'animal on l'égorge, mais la façon dont il est égorgé met fin a sa vie sans douleur abusive, c'est immédiat et il est détendu. Par contre les abatages à l'usine traditionnels européens utilisent parfois jusqu'à des chocs électriques qui vont crisper la viande ou bien des façons que l'on considère comme "normal" qui vont stresser l'animal et rendre sa mort traumatisante et on m'affirme même que ça peut être une cause de mauvais gout de la viande à cause du fait que la bête n'a pas été bien abattue.

    Pourquoi les végétariens ne mangerait pas cette viande halal ou kascher ? Ça n'irait pas à l'encontre de leur principe quand même non ?
    intervirtuel, 20 Juin 2014
  4. Offline
    Skarbone I would rather be snowboarding
    Tu préfère être égorgé vif, ou bien être assomé en une fraction de seconde avant d'être abattu?

    Je suis pas un défenseur de la cause animale, mais prétendre qu'égorger vif un animal est source de moins de souffrance, vaut vraiment aller chercher loin..
    Skarbone, 20 Juin 2014
  5. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    Nope
    http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Capi...0QFjAA&usg=AFQjCNHlnU48J0IcM7nmwSA6g2ulh00J8g


    C’est donc un système dirigiste où tout ou partie des moyens de production sont sur le plan juridique la propriété de l’État, ou soumis à ses directives. Parfois, les moyens de production se révèlent dans les faits détenus, privés ou contrôlés par une classe privilégiée de la population : celle qui monopolise le pouvoir politique.

    Cette expression est apparue à la fin du xixe siècle, au sein du mouvement anticapitaliste, étant présentée comme une perspective néfaste. Son usage s’est étendu au cours du xxe siècle.

    Il existe des divergences, notamment en fonction des affinités politiques, quant aux régimes étant ou ayant été capitalistes d’État. Parmi les régimes souvent analysés comme tels, on peut citer : l’Allemagne sous la Première Guerre mondiale, l’Union soviétique, et actuellement la Chine et Cuba.
    zoheir, 20 Juin 2014
  6. Offline
    intervirtuel Ma réaction lorsque je lis certains threads...
    Je préfère me renseigner d'abord sur les faits voila pourquoi je pose la question.

    C'est un ami boucher qui m'a parlé de ça,. On les électrocute pour les assommer non ? Moi d'après ce qu'on m'a dit c'est vraiment que le rite de l'égorgement c'est pas violent du tout, c'est une tradition qui ne fait pas souffrir l'animal. Mais le mieux ce serait de pouvoir montrer cela, car je m'aperçois qu'au niveau expérience pratique y pas l'air d'y avoir grand monde. Ca me semblerait logique que par nécessiter de productivité et de rentabilité on ait un besoin de gagner du temps au niveau de l'abatage et que donc un bon nombre d'animaux assommés ou non ne sont pas vraiment bien traité à la fin de leur vie. Je voudrais juste savoir pour les végétariens si le rite ou la manière qui permet d'abattre un animal décemment pourrait leur faire manger de la viande ou bien est ce que c'est plus compliqué que ça ?
    intervirtuel, 20 Juin 2014
  7. Offline
    ailless Asimov, Sagan, Carlin, Hitchens
    Bah ecoute, t'sais quoi, je te conseille d'aller voir des videos d'humains qui se font egorger par des terroristes et je t'invite a nous faire part de ton choix entre etre execute en etant assomme/endormi/autres ou bien en etant egorge.
    ailless, 20 Juin 2014
  8. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    Nice le rien a voir :love:
    zoheir, 20 Juin 2014
  9. Offline
    ailless Asimov, Sagan, Carlin, Hitchens
    J'aime bien de temps en temps. Je fais une etude personnelle pour comprendre ce qu'on ressent quand on raconte de la merde sur tous les sujets. :D
    ailless, 20 Juin 2014
  10. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    Tu te sens con :cool:
    zoheir, 20 Juin 2014
  11. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Tu serais peut-être étonné. Un égorgement propre, c'est beaucoup moins douloureux pour l'animal que ça en à l'air. (Parce qu'il tombe inconscient vraiment rapidement). Si j'ai quelques minutes, j'essayerai de retrouver les études faites à ce sujet, mais selon les mesures (encéphalogramme et autres mesure physiologiques de stress), il me semble qu'il n'y avait pas de différence significative entre un égorgement bien fait et une abattage "normal".

    Le principal problème de l'égorgement est que ça nécessite peu de moyen et encourage donc les gens à le pratiquer chez eux lors de certaines fêtes religieuse (comme pour l'Aïd el-Kebir -mes excuse si l'orthographe est écorchée); ce qui n'est pas une bonne idée du tout. N'est pas vétérinaire pour gros animaux ou charcutier professioniel qui veut; et si c'est mal fait, ça peut entrainer de sale souffrance animale (en plus de conditions d'hygiène pas toujours top, mais c'est autre chose).
    Durango, 20 Juin 2014
  12. Offline
    b3nSs Elite
    11 page woot le sujet .

    Carnivore / végétarien osef le réel problème de l'homme de consommer toujours PLUS .

    Quand on arrêtera de jeter la nourriture on fera un grand pas en avant .
    b3nSs, 20 Juin 2014
  13. Offline
    koraz Tiède
    D'ailleurs dehlaize fait quoi de ses invendus?
    koraz, 20 Juin 2014
  14. Offline
    SaY Elite
    J'ai lu qu'ils avaient tout donné je pense, à une assoc ou aux sdf quelque chose du genre ?
    SaY, 20 Juin 2014
  15. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Jeebus Koraz
    Je veut bien que tu parles sur beaucoup de sujet (c'est ton droit le plus strict), mais tout de même... ...quand tu sens que tu ne connait absolument rien au sujet, rien sur la démarche scientifique et rien sur ce qu'on connait déjà de la physiologie végétale, tu ne te dis pas que tu devrais soit t'absteir, soit émettre des réserves et y aller avec des pincettes ? :gne: Tu agis comme si t'avais idée du "state of the art" de la science en générale; c'est assez soufflant
    Durango, 20 Juin 2014
  16. Offline
    Squall89 Expert attitré en bugs
    Il se peut qu'il y connaisse rien, mais il se peut aussi qu'il s'y connaisse. Il est sur d'une chose: être sur de rien du tout.

    Donc t'as tort, cqfd.
    Squall89, 20 Juin 2014
  17. Offline
    Durango Six-Roses Jack
    Il existe une probabilité non nulle que Koraz soit en fait un Nobel de Physiologie, c'est vrai, my bad :gne:
    Durango, 20 Juin 2014
  18. Offline
    koraz Tiède
    Tu as sans doute beaucoup de mal à me lire. :gne:

    Qui emet des réserves? Moi, pas vous lol, il ne faudrait pas confondre.

    Squall89 est sûr à 100% que ce qu'il dit est vrai. L'humilité du scientifique? :D

    Moi je dis l'inverse, en l'état on est sûr, demain on découvrira peut être quelque chose d'autre et là, toutes les belles théories pourront tomber à l'eau. Et je pense que l'histoire nous a prouvé assez souvent que nos vérités d'aujourd'hui ne le sont peut être pas demain.
    koraz, 21 Juin 2014
  19. Offline
    MacEugene POUICbuster
    Ce que tu fais ce n'est pas de l'humilité ou de la réserve, c'est seulement de la connerie pur et simple. Tu émets juste des réserves parce que les faits ne te plaisent pas, et cela se limite à cela. Il n'y a aucune raison de penser que les végétaux possèdent un système nerveux central ou un cerveau, et ils ne peuvent donc pas ressentir de douleur ou avoir d'émotion (ils peuvent réagir aux stimuli). De plus, tu n'offres aucune hypothèse pour étayer tes réserves, tu "doutes" parce que cela sert ton propos, pas parce que tu as des raisons de penser que les plantes peuvent ressentir des choses. Cet argument est juste malhonnête et s'apparente plus à du troll qu'à du débat honnête...
    MacEugene, 21 Juin 2014
  20. Offline
    RentaHero Eviscérateur de castors
    J'ai mis en évidence les mots-charnières de ton argumentation.

    Alors oui, on découvre toujours de nouvelles choses qui vont bousculer les fondements de ce qu'on sait déjà. Mais on va pas baser notre mode de vie sur des découvertes qui n'ont pas encore été faites...

    Tu vas t'offrir une voiture de sport (c'est un exemple) si tu suspectes qu'un coffre rempli de pièces d'or a peut-être été enterré dans ton jardin? Non. Tu ne le feras qu'après avoir creusé et après l'avoir trouvé.
    RentaHero, 21 Juin 2014