Les hauts revenus captent une part croissante du revenu total

Discussion dans 'Actualité' créé par zoheir, 2 Mai 2014.

  1. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    Ces trente dernières années, la part des 1 % les plus riches dans le total des revenus avant impôts a progressé dans la plupart des pays de l'OCDE. Sur cette période, les 1 % de la population aux revenus les plus élevés ont en effet capté une part disproportionnée de la progression globale des revenus : jusqu’à 37 % au Canada et 47 % aux États-Unis selon une nouvelle analyse de l'OCDE.

    http://www.oecd.org/fr/social/les-h...nte-du-revenu-total-dans-de-nombreux-pays.htm

    Les réformes fiscales menées dans la quasi-totalité des pays de l'OCDE au cours des trente dernières années ont conduit à une baisse significative des taux supérieurs de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, le taux moyen dans la zone OCDE étant passé de 66 % en 1981 à 43 % en 2013. Or cette réduction est étroitement associée à la hausse de la part des hauts revenus dans le total des revenus. D’autres impôts importants pour les plus hauts revenus ont aussi été revus à la baisse : le taux légal moyen de l’impôt sur les bénéfices des sociétés a reculé de 47 % à 25 % et les impôts sur les dividendes au titre des bénéfices d’origine nationale ont baissé de 75 % à 42 %


    « Sans une action concertée des pouvoirs publics, l’écart entre riches et pauvres devrait continuer de se creuser au cours des prochaines années », explique Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE. « C’est pourquoi il est capital de veiller à ce que les plus hauts revenus acquittent une juste part de l’impôt ».
    zoheir, 2 Mai 2014
    #1
  2. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    Probleme de lecture ?

    Les réformes fiscales menées dans la quasi-totalité des pays de l'OCDE au cours des trente dernières années ont conduit à une baisse significative des taux supérieurs de l’impôt sur le revenu des personnes physiques, le taux moyen dans la zone OCDE étant passé de 66 % en 1981 à 43 % en 2013. Or cette réduction est étroitement associée à la hausse de la part des hauts revenus dans le total des revenus. D’autres impôts importants pour les plus hauts revenus ont aussi été revus à la baisse : le taux légal moyen de l’impôt sur les bénéfices des sociétés a reculé de 47 % à 25 % et les impôts sur les dividendes au titre des bénéfices d’origine nationale ont baissé de 75 % à 42 %

    elle est ou la rage taxatoire sur les hauts revenus ?

    on a laissé faire depuis les années 80 ou plutot on a fait des cadeaux aux hauts revenus ainsi qu'aux sociétés privés, suffit de lire... ni la croissance, ni l'emploi n'ont profité aux bas et moyens revenus


    tu es contre un impot juste et equitable ?
    zoheir, 2 Mai 2014
    #2
  3. Offline
    tifrit 13:37
    Il n'y a pas de rage taxatoire du moins pas encore et j'en vois même pas l’intérêt suffit de regarder chez nos voisins.. ils ont annoncé l’impôt a 75% en France et combien de Français sont venus s'installer chez nous ? le peu d’impôt que la France aurait pu percevoir avec cet impôt a déménagé :cool:
    tifrit, 2 Mai 2014
    #3
  4. Offline
    Atlantiste Elite
    Merci pour cette tranche de bon sens.
    Atlantiste, 2 Mai 2014
    #4
  5. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    les reformes doivent se faire au niveau "global" effectivemment, comme suggeré par l'ocde
    zoheir, 2 Mai 2014
    #5
  6. Offline
    Atlantiste Elite
    La fiscalité doit être adapté à chaque pays, il n y a donc pas de réforme au niveau global mais juste un playing field a maintenir. Aucun pays n a les mêmes besoins de financement ni les mêmes sources.

    Pourquoi prendre notre système d imposition et non la flat Tax appliquée ds certains pays comme base ?
    Atlantiste, 2 Mai 2014
    #6
  7. Offline
    DeflaMental [-_-]
    Tout est dit :

    [IMG]
    DeflaMental, 2 Mai 2014
    #7
  8. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    L’étude présente une série de réformes que pourraient entreprendre les pouvoirs publics afin de veiller à ce que les hauts revenus contribuent de façon équitable à l’effort fiscal, notamment :

    Supprimer ou réduire un large éventail de déductions fiscales, crédits d’impôts et exonérations qui bénéficient de façon disproportionnée aux hauts revenus ;

    Traiter toutes les formes de rémunération comme des revenus ordinaires, y compris les avantages divers, les dispositifs d’intéressement et les options sur titres ;

    Envisager de modifier la structure fiscale afin d’accorder une plus large place aux impôts périodiques sur la propriété immobilière ;

    Examiner d’autres formes d’impôt sur le patrimoine, comme les droits de succession ;

    Étudier des solutions en vue d’harmoniser l’imposition des revenus du capital et des revenus du travail ;

    Renforcer la transparence et la coopération internationale en matière de règles fiscales afin de réduire le chalandage fiscal (individus à hauts revenus et entreprises qui procèdent à des montages pour tirer profit d’une fiscalité plus favorable à l’étranger) et l’optimisation fiscale ;

    Élargir l’assiette de l’impôt sur le revenu, afin de réduire les possibilités d’évasion et, partant, l’élasticité du revenu imposable ;

    Concevoir des mesures visant à améliorer la transparence et la discipline fiscale, notamment en soutenant les efforts déployés à l’échelle internationale, sous l’égide de l'OCDE, pour garantir l’échange automatique de renseignements entre les administrations fiscales.
    zoheir, 2 Mai 2014
    #8
  9. Offline
    Atlantiste Elite
    Le ps veut faire partir les plus riches... Imaginez, ils votent pour la méchante droite et en plus ils pourraient investir et créer de l emploi privé ce qui priverait encore plus le ps de son vivier électoral: les dépendants de l état.

    "les socialistes aiment tellement les pauvres qu'ils en fabriquent"
    Atlantiste, 2 Mai 2014
    #9
  10. Offline
    Atlantiste Elite
    Oui et alors? Cela n a rien de contraignant envers aucun état, appliquons tout cela a la lettre demain et ils partiront tous chez nos voisins bien plus malin ou ils créeront des emplois et dépenseront leur argent...
    Atlantiste, 2 Mai 2014
    #10
  11. Offline
    tifrit 13:37
    tifrit, 2 Mai 2014
    #11
  12. Offline
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be
    Si encore ils créaient des emplois. Allez admettons qu'ils le fassent.

    Je prends juste des chiffres au hasard pour me faire comprendre. Supposons que je gagne 3000 € Brut, Impôt 30% total net 2100€ ; mon voisin lui il gagne 100 000€ brut, impôt toujours 30 %
    total net 70 000€. Il y a pas quelque chose qui vous gêne .
    Fist, 2 Mai 2014
    #12
  13. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()


    on peut rester dans le sujet ? c'est une problematique qui va au dela des partis et de la belgique elle-meme

    y'a un topic elections ici: https://www.gamerz./je-fais-ma-pub/t-topic-politique-elections-du-25-mai-2014-298363.html
    zoheir, 2 Mai 2014
    #13
  14. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    reforme globale comme suggérée par l'ocde sinon c'est voué à l'échec
    zoheir, 2 Mai 2014
    #14
  15. Offline
    Atlantiste Elite
    Je ne vois aucune problématique... Le problème n est pas qu il y ait des riches ou des ultra riches, le problème c est de lutter contre la pauvreté et de créer de l emploi... Taxer les riches ne va pas créer de l emploi ni lutter contre la pauvreté.

    L état preempte déjà plus de 50% du PIB Belge et il y a encore de la misère en belgique... La solution serait de prendre encore plus aux gens qui réussissent? Et si on arrêtait plutôt de dépenser à tort et à travers, y a des gens qui dorment dehors et meurent de froid ici en belgique mais l état donne des dizaines de millions d euro a l opéra, à Francorchamps, a la presse, etc etc etc... Changeons les priorités de l état avant de jouer sur ses moyens déjà colossaux.
    Atlantiste, 2 Mai 2014
    #15
  16. Offline
    Atlantiste Elite
    Chaque pays est souverain et c est heureux, on appel ça la démocratie.
    Atlantiste, 2 Mai 2014
    #16
  17. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    le probleme c'est la repartition des richesses qui est inégalitaire et qui s'accroit d'années en années, ca c'est le constat fait par tout le monde
    zoheir, 2 Mai 2014
    #17
  18. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    aucun rapport
    ai je appelé a la dictature pour imposer un impot juste et equitable?
    Non
    zoheir, 2 Mai 2014
    #18
  19. Offline
    Atlantiste Elite
    Non le problème n est pas l inégalité des richesses, c est bien la pauvreté. le problème c est l état qui preempte 50% du PIB et c est tjs pas assez pour lui... Il est temps de se rendre que le problème n est pas de trouver plus de moyens mais de commencer a consacrer les moyens existants a ce qui compte vraiment.

    On ne peut dire que prélever les gens, peu importe leur revenu, a plus de 50% a un sens... Qd on réussit, on doit travailler un jour sur deux pour l état? C est ça la justice sociale?
    Atlantiste, 2 Mai 2014
    #19
  20. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    c'est ton constat, pas celui de l'ocde, du fmi, de l'onu ou de la banque mondiale par exemple
    désolé je prefere lire et critiquer les experts en la matiere

    si tu n'es pas d'accord sur le constat de l'ocde cad que l'impot sur le revenu est devenu injuste et non equitable, pas moi qui vait te convaincre du contraire tu sais
    zoheir, 2 Mai 2014
    #20