Les hauts revenus captent une part croissante du revenu total

Discussion dans 'Actualité' créé par zoheir, 2 Mai 2014.

  1. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    ton article ne donne aucun details de comment les emplois sont subsidiés par le public, il n y a que ce bout de texte:

    Enfin, les auteurs remarquent que si l’on ajoute à cela les entreprises publiques en concurrence et les emplois subsidiés, on atteint des sommets : on compte alors un million et demi de personnes ayant un emploi public ou subsidié en Belgique.

    l'autre article du soir que j'ai link donne plus de details

    Les formes de soutien sont nombreuses et certains emplois ne sont subsidiés que de manière très partielle. Il peut s’agir des titres-services ou des réductions de charges sociales, accordées aux entreprises pour qu’elles engagent des publics ciblés, comme les jeunes, les plus âgés ou des chômeurs de longue durée. Il peut aussi s’agir des crédits-temps et autres formes d’interruption de carrière, où l’Onem permet aux travailleurs de garder une partie des revenus perdus du fait qu’elles ne travaillent pas à temps plein.

    emploi subsidié en grosse partie grace a la baisse du cout du travail par les cotisations sociales
    zoheir, 31 Mai 2014
  2. Offline
    Atlantiste Elite
    Et voilà ou est la malhonneteté "l'autre article du soir que j'ai link donne plus de details": c'est faux, ton autre article n'est pas relatif à l'étude que je cite, il n'a rien à voir.

    Pour le reste, encore des mensonges, baisser le cout du travail de maniere généralisé n'est pas un subside et ne sera jamais compté comme tel... Baisser le cout du travail ds un secteur précis est par contre bien un subside à ce secteur.
    Atlantiste, 31 Mai 2014
  3. Offline
    bobmaurane Antiélite
    Quand un employeur ne doit pas payer de cotisations pour un premier emploi,je trouve que c'est un fameux subside.
    bobmaurane, 31 Mai 2014
  4. Offline
    Atlantiste Elite
    Il y a des cotisations sur le premier employé, je peux te citer pleins de gens qui ont un seul employé et qui paie des cotisations.

    Mais de toute facon ce n'est pas une baisse de cotisation généralisée... Une baisse de cotisation généralisée c'est baisser le taux de prelevement pour tout le monde.
    Atlantiste, 31 Mai 2014
  5. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    difficile d admettre qu'on a tort hein ?

    ici la libre raconte strictement la MEME chose: http://www.lalibre.be/economie/libr...-subsidie-par-l-etat-531fefbc357024dca8593c6b

    Aujourd'hui, 32,3% des jobs sont soutenus d'une manière ou d'une autre par les pouvoirs publics, contre 27,7% en 2007, rapporte mercredi Le Soir sur base de chiffres de la ministre de l'Emploi, Monica De Coninck. En 2012, 1.232.000 emplois étaient soutenus par les pouvoirs publics, soit 200.000 de plus qu'en 2007.

    Les formes de soutien sont nombreuses et certains emplois ne sont subsidiés que de manière très partielle. Il peut s'agir des titres-services, des réductions de charges sociales, des crédit-temps et autres formes d'interruptions de carrière, des prépensions et du chômage temporaire, etc.
    zoheir, 31 Mai 2014
  6. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    rapport du conseil supérieur de l'emploi : http://www.emploi.belgique.be/WorkArea/DownloadAsset.aspx?id=39095


    La politique de l'emploi soutient la participation à l'emploi des personnes faiblement qualifiées

    Diverses mesures ont été mises en place pour accroître l'insertion des demandeurs d'emploi sur le
    marché du travail, en particulier des publics les plus fragiles. Pour stimuler l'offre, c'est-à-dire
    pour limiter le piège du chômage (ou de l'inactivité), le bonus à l'emploi consiste en une réduction
    de la cotisation ONSS personnelle des travailleurs. Il décroît au fur et à mesure que le salaire de
    référence (plafonné) augmente. Depuis le 1er avril 2013, ce bonus, qui ne bénéficie qu'aux bas
    salaires, représente un avantage d'un montant mensuel maximum de 184 euros.
    Pour inciter les employeurs à recruter parmi les catégories de chômeurs présentant le plus grand
    risque d'enlisement (notamment les chômeurs de longue durée), les mesures en faveur des
    groupes cibles allègent le coût du travail de ces salariés censément moins productifs. Elles
    prennent la forme d’un abaissement des cotisations patronales à la sécurité sociale, couplé le plus
    souvent au paiement d'un subside salarial (allocation de chômage « activée »). Elles sont
    temporaires, puisque les travailleurs sont supposés acquérir « sur le terrain » les compétences
    nécessaires pour progressivement atteindre le niveau de productivité exigé par les employeurs
    pour un salaire non subsidié. Une étude du HIVA en 2010 a évalué certaines mesures d'activation,
    concluant à une efficacité nette positive mais diminuant au fil du temps.
    Plus spécifiquement, le système des titres-services visait à réintégrer dans le cadre ordinaire des
    activités de services domestiques, auparavant largement non déclarées, à offrir un emploi stable à
    des personnes peu qualifiées et à libérer des forces de travail supplémentaires chez les
    utilisateurs de ces services. En 2011, ce ne sont pas moins de 150 000 personnes, principalement
    des faiblement qualifiés, qui, selon l'ONEM, ont occupé à un moment ou à un autre en emploi
    dans le cadre de ce dispositif.
    zoheir, 31 Mai 2014
  7. Offline
    Atlantiste Elite
    Apprends a lire.
    Atlantiste, 31 Mai 2014
  8. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    zoheir, 5 Juin 2014
  9. Offline
    koraz Tiède
    Pourquoi tu t'énerves? Parait qu'on est sur le bon chemin du changement donc ça devrait aller d'ici quelques... décennies.
    koraz, 5 Juin 2014
  10. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    haha non je ne m'enerve pas
    zoheir, 5 Juin 2014
  11. Offline
    Samcai Noir à lunettes
    On a atteins un point critique théorique koraz... c'est donc de plus en plus difficile de nier des évidences pour ceux qui profite aujourd'hui largement du système légal actuel...
    Samcai, 5 Juin 2014
  12. Offline
    koraz Tiède
    Je ne nie rien, je vois juste que rien ne change et qu'à part "investir dans son quartier", je vois rien comment argument valable :-(
    koraz, 5 Juin 2014
  13. Offline
    Samcai Noir à lunettes
    "investir dans son quartier" ça reste une image... l'idée c'est que ce sera toujours petit à petit.
    Samcai, 5 Juin 2014
  14. Offline
    koraz Tiède
    Plus le temps passe et plus le capitalisme prends de l'ampleur et impose sa vision.
    koraz, 5 Juin 2014
  15. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    CEO Of One Of The World’s Largest Banks: Income Inequality Is ‘Destabilizing’

    http://thinkprogress.org/economy/2014/06/13/3448679/goldman-sachs-income-inequality/

    Lloyd Blankfein, CEO of investment bank Goldman Sachs, called income inequality “very destabilizing” during an appearance on CBS “This Morning” on Thursday.
    Arguing that the growing division between the top and bottom of income earners drives political divisions that makes it difficult to legislate and “deal with problems” and therefore “drive growth,” he said, “It’s a very big issue and something that has to be dealt with.”
    Blankfein himself can be counted among the 1 percent who have been grabbing most of the country’s income growth, as he is the world’s best paid banker with a $2 million annual salary and tens of millions more in bonuses, adding up to a net worth of $450 million.

    While Blankfein argued that one way to fix income inequality is to “make the pie grow” and grow the economy, he also acknowledged that “too much of the GDP of the country has gone to too few of the people.” He added, “If you grow the pie but too few people enjoy the benefits of it, the fruit, then you’ll have an unstable society.”
    zoheir, 14 Juin 2014
  16. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    La Commission européenne va lancer mercredi une enquête officielle sur les mesures fiscales proposées par l'Irlande, le Luxembourg et les Pays-Bas aux multinationales comme Apple, affirme mardi soir le Wall Street Journal sur son site internet.
    Bruxelles se demande si certaines entreprises ne profitent pas "d'accords fiscaux plus favorables que ce à quoi les y autorisent les lois de l'Union européenne" et qui s'apparenteraient "à des aides d'Etats illégales", précise le quotidien économique en citant une source proche du dossier.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/20...mpot-sur-les-societes-une-enquete-de-l-ue.php
    zoheir, 14 Juin 2014
  17. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    zoheir, 14 Juin 2014
  18. Offline
    Noex La peur est le chemin vers le côté obscur.
    Noex, 14 Juin 2014
  19. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    zoheir, 14 Juin 2014