Les hauts revenus captent une part croissante du revenu total

Discussion dans 'Actualité' créé par zoheir, 2 Mai 2014.

  1. Offline
    koraz Tiède
    Truc impossible. Merci de cette tranche de rire
    koraz, 3 Mai 2014
  2. Offline
    Aqua Elite
    Comment tu sais que c'est impossible ?
    Aqua, 3 Mai 2014
  3. Offline
    koraz Tiède
    On arrive déjà pas à le faire en europe alors bon :)

    C'est bien d'espérer, mais à un moment il faut se réveiller.
    koraz, 3 Mai 2014
  4. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    thanks captain obvious

    je suis tout a fait pour les lobbies, ca fait partie du debat qui réunit la société civile, le monde privée (patronat/syndicat) et l'état
    mais pour que ce debat soit democratique, il faut que chacun des parties se fassent entendre dans un rapport de force equilibré, sinon ces voix n'auront aucun poids
    quand on se retrouve avec un rapport de 30 pour 1, comment penses tu que le debat democratique se déroule ?

    Pour preuve, ils menent la danse vu les reformes qui abondent dans leur sens depuis les années 80
    zoheir, 3 Mai 2014
  5. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    mec suicide toi tu sais
    ton fatalisme est pathétique

    y'a pas une seule note positive dans tes replies, c'est l'apocalypse de saint jean
    si j'étais toi, je me tirerai une balle
    zoheir, 3 Mai 2014
  6. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    les syndicats sont tellement puissant que les reformes fiscales ont profité aux hauts revenus plutot qu'au bas revenus (qui ont stagné depuis les années 80)

    il n y a plus aucun rapport de force équilibré, c'est ce que disent ces rapports

    ps: les lobbies ne sont pas obligés de déposer un compte
    zoheir, 3 Mai 2014
  7. Offline
    Atlantiste Elite
    Koraz a raison... Et c est heureux... Chaque pays dispose de sa souveraineté et le peuple de chaud pays vote ds les élections...

    Pourquoi la suisse devrait elle adopter un système fiscal comme la France? Chaque pays est different, si je juge bon de ne pas créer un impôt sur la fortune (vu le désastre français...), pourquoi le faire? Pour faire plaisir aux enfers fiscaux?
    Atlantiste, 3 Mai 2014
  8. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    jamais dit qu'il fallait le meme syst fiscal partout

    vous aimez tourner en rond ici ?
    zoheir, 3 Mai 2014
  9. Offline
    Atlantiste Elite
    Les syndicats sont tellement puissant qu ils empêchent toute réforme en droit du travail, qu ils empêchent de diminuer le coût du travail pourtant l un des plus élèves d Europe, qu'ils ont refusé toute concession lors des négociations sur l harmonisation employé oublier, etc etc... Ils ont tellement de pouvoir qu ils peuvent séquestrer des dirigeants d entreprise sans jamais être condamné par la justice, essaies de faire ça toi a un mec qui te doit de l argent et tu verras...

    Oui le rapport de force n est pas équilibre: les politiques sont élus par le peuple et les syndicats les empêchent de prendre les mesures nécessaires en paralysant le pays pour un oui ou un non... Les organisations patronales n ont pas le dixième du poid des syndicats ds les négociations.
    Atlantiste, 3 Mai 2014
  10. Offline
    Atlantiste Elite
    Tu as dit que tu voulais un impôt sur la fortune et tu as dit que pour que ça marche ça devait être global... CQFD
    Atlantiste, 3 Mai 2014
  11. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()

    Le lobbying a bruxelles dans les institutions européennes est majoritairement financier dans un rapport de 30 pour 1 face aux autres lobbies

    vient pas me parler de syndicalisme surpuissant, c'est nié la realité des faits
    zoheir, 3 Mai 2014
  12. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    jamais dit que je voulais un impot sur la fortune

    quote ?
    zoheir, 3 Mai 2014
  13. Offline
    koraz Tiède
    C'est ta naïveté qui est pathétique. Logique que tu soutiennes melenchon.

    Tu as de l'espoir, c'est bien. Mais plus ton espoir n'est lié à rien de tangible, plus tu tombes de haut et plus le chute fera mal.

    Le fameux "le changement c'est maintenant" de Hollande. On en est ou là?

    Oui nous n'arriverons jamais à payer la dette des états et la seule façon d'y arriver c'est qu'un jour on nous dise "votre épargne c'est pour rembourser votre dette". D'ailleurs le fait de pousser à l'informatisation de la monnaie va dans ce sens.

    En France, par an, il y a 1, 5 millions de fonctionnaires qui sont payé à crédit (ce n'est pas une critique des fonctionnaires). C'est de l'impôt qu'on repousse, un jour ou l'autre il faudra payer...
    koraz, 3 Mai 2014
  14. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    je ne soutiens ni melenchon ni hollande (je n'attendais rien de lui)

    tu supposes beaucoup de choses, et tu te trompes, vaut mieux que t'arretes la
    zoheir, 3 Mai 2014
  15. Offline
    koraz Tiède
    Cool mais tu ne réponds à rien. Ou sont les changements? As tu un seul exemple du meilleur qui arrive?

    C'est bien de critiquer mon fatalisme mais il faudrait me prouver le contraire.
    koraz, 3 Mai 2014
  16. Offline
    Atlantiste Elite
    Tu veux faire le mec neutre mais tes positions sont claires contre de l eau de roche... Arrête tes balivernes.
    Atlantiste, 3 Mai 2014
  17. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    déjà montré plusieurs fois, ta haine du systeme t'empeche de voir clair
    zoheir, 3 Mai 2014
  18. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    sue me
    zoheir, 3 Mai 2014
  19. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    Au sujet du fameux rapport de force, et ce mythe de la supra puissance des syndicats:

    http://www.rtbf.be/info/belgique/de...ncertation-sociale-ecorche-en-2013?id=8259773

    Le Gracos, le groupe d'analyse des conflits sociaux, sort une nouvelle étude publiée par le Crisp. Un fait marquant en 2013: la remise en question du fameux système belge de concertation sociale.
    2013 est une année marquée par l'absence d'accord interprofessionnel. Esteban Martinez, professeur de sciences sociale et politique à l'ULB, explique : "Les syndicats n’ont pas accepté de rentrer dans la discussion puisque le gouvernement a décrété le blocage salarial. Or, à la base des accords interprofessionnels, il y a la négociation sur les augmentations".

    Mais surtout, c'est la logique des accords au niveau interprofessionnel qui s'est inversée. Jusqu'ici les accords conclus au niveau interprofessionnel constituait un socle plancher qui pouvait être amélioré au niveau des secteurs ou des entreprises... "Or avec la nouvelle conception, la norme salariale n’est plus indicative mais une limitation. Il n’y a plus de marge de négociation pour faire mieux".

    Les minima sont devenus des maxima pour tous. C'est vrai pour les salaires, c'est vrai aussi pour les nouvelles durées de préavis, issus du rapporchement des statuts ouvriers employés...

    C'est tout le système des relations collectives de travail qui est mis à mal. "Le système est grippé. Pas mal de mécontentements viennent de l’impossibilité de négocier sur le pouvoir d’achat, sur les salaires. C’est bien là-dessus qu’est le point de crispation principal auquel s’ajoute une conflictualité liée à des situations spécifiques, aux restructurations, comme à Caterpillar, ou dans le secteur non-marchand où les revendications salariales ne sont pas toujours entendues".

    il ne s'agit pas de lobbying au niveau européen, c'est pour dire le niveau de blocage et de desequilibre de ce rapport de force en belgique
    zoheir, 3 Mai 2014
  20. Offline
    StarflaM Elite
    Pas envie de lacher un peu le forum là ?
    StarflaM, 3 Mai 2014