[Libre Antenne, Libre Info] Belgian Lesbian and Gay Pride

Discussion dans 'Actualité' créé par Fleur de Lotus, 12 Mai 2004.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Je pars quelques jours et le sujet grandi de 4 pages... Je vois que cela passionne la foule, preuve que cela n'est quand même pas aussi rentrer dans les moeurs que certains le prétendent. :D

    J'ai eu une discution par msn très intéressante avec Athena... Mon avis n'a peut-être pas évolué, mais je peux peut-être l'exprimer de façon plus sereine qu'avant. De mon point de vue qui n'engage que moi, je pense que chacun est bien entendu libre de faire ce qu'il veut de sa vie privé, mais je dois dire que je trouve dérangeant de voir des mecs qui se roulent des pelles dans la rue... C'est un peu m'imposé quelque chose que je n'ai pas envie de voir, le pire doit être pour les gens ayant des gosses... Pareil pour la gay pride que je trouve ridicule et sale, je pense même que cela déssert plus les homos que cela ne les sert (limite c'est une cause de l'homophobie)...
    Quand à l'adoption, je suis contre, et ce n'est certainement pas les bêtes arguments que certains ont sorti ici, du style "il vaut mieux des parents homos gentils que des hétéros méchants...", cela est bien sur vrai... Mais entre des homos gentils et des hétéros gentils, je crois que chacun est d'accord pour dire préféré les hétéros... Donc comparons des choses comparables...
    Scalozzzz, 15 Mai 2004
  2. Offline
    Paradis Obey, Buy, Consume
    Ah bon pourquoi fumante, qu'est-ce qui te permet de critiquer l'avis des psy de manière aussi frontale, tes études dans le milieu de l'enfance ? une enquête sur les conséquences de ces adoption que tu as réalisée ? une expérience personnel ?
    Paradis, 15 Mai 2004
  3. Offline
    C@n Elite
    Dans l'histoire on a tjs pas demander aux enfants adopter comment ils se sentiraient si ils étaient adopter par un couple gay en plus de devoir subir leur manque de leur vrai parent.

    Forcément l'adopter se rendra vraiment compte qu'il n'est pas possible que ce soit ces vrais parents... Imaginons le cas d'un enfant plutot manipulateur et qui rabaisse ces parents, qui du jour au lendemain se rendrait compte de toutes la puissance qu'il a (mouaahhahaha oué bon .. C'est démoniaque je sais...)

    je :arrow:
    C@n, 15 Mai 2004
  4. Offline
    EnTrAnCeD Elite
    Sources ? t'es dans le milieu ? :roll:


    :D
    EnTrAnCeD, 15 Mai 2004
  5. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    il n'y a pas longtemps une étude suédoise à montrer que les enfants de divorcés grandissent comme les autres enfants. Pas de réelle séquelle psychologique.
    zoheir, 15 Mai 2004
  6. Offline
    Paradis Obey, Buy, Consume
    Ca veux pas dire que dans la majorité des cas, les enfants ne voyait plus leur père, ou ne s'en occupait plus .....donc je ne vois pas le rapport désolé ! Garde alternée, 1 WE sur 2 et bien d'autre chose permettent aux enfants de continuer a voir leur 2 parents. Je ne vois pas en quoi cette étude concernerait l'adoption d'enfant par des couples homos ?
    Paradis, 15 Mai 2004
  7. Offline
    De toute manière, avant de citer chaque étude, on ferai mieu de dire qui l'a financé...
    Scalozzzz, 15 Mai 2004
  8. Online
    Sig le Troll Vî Troll
    Et si on mettait tous les homos dans des camps??? Non???
    Sig le Troll, 15 Mai 2004
  9. Offline
    XKisssss aka Mireille is back !
    et les cons dans tout cela ?

    on ne parle pas assez des cons !

    car les cons, ils ont de la chance, un couple de cons pourra toujours élever un enfant, qu'il soit homo ou hétéro

    Qu'est-ce qu'il vaut mieux pour un enfant ?

    un couple de cons homos ?

    ou

    un couple de cons hétéros ?

    Vous remarquerez que dans ce genre de question, on a l'impression d'avoir affaire à la même chose, non ?

    à des cons

    comme quoi, quand on a affaire à des cons, on oublie vite leur sexe

    PS : ca sert à rien de discuter c'est des discusions sans fin. Si on me demandait, tu préfères être adopté par des homos ou des hétéros, je répondrais hétéro. Maintenant, c'est vrai que si tu demandes, tu préfères être adopté par des hétéros qui s'engueulent ou par des homos qui s'aiment, le choix sera peut-être différent mais ca reviendrait à me poser la question ; tu préfères être très riche et malheureux ou pas riche mais heureux ... la question ne se pose pas ... c'est assez logique comme choix ...

    Le question des homos et des hétéros est plus difficile à trancher mais il est vrai que la logique humaine est pour les hétéros.

    Je ne suis pas contre les homos mais je ne suis pas non plus pour le fait de dire : les homos c'est naturel ... ils ne l'ont pas décidé, je l'admet, on doit les respecter, les traiter au même titre que les hétéros mais certains choix ou demandes de leur part, sont moins évidents à trancher ... l'adoption notamment

    que des homos se marient, qu'ils habitent ensembles, qu'ils déclarent des revenus communs comme un "vrai" couple, OK mais le choix de l'adoption implique une 3eme personne qui ne partage peut-être pas leur point de vue. Autant, ils savent ce qu'ils font à 2 et choisissent ensembles, autant pour l'adoption, ils sont trois, dont un enfant pour qui le choix n'est peut-être pas aussi évident et aussi réfléchi et mûr

    PS : ceci est mon avis perso qui n'engage que moi-même et qui ne fait que constater une situation mais qui n'émet aucun jugement ou aucune critique
    XKisssss, 15 Mai 2004
  10. Offline
    AcidBird Touriste
    Bon il est clair que la "normalité" c'est un père et une mère, pas de doute la dessus. Pas de doute on plus sur le fait qu'avoir 2 parents de même sexe doit influencer la croissance de l'enfant, que ce soit au niveau de la cellule familial comme sur un plan social (relation avec les autres enfants, écoles, etc ...). Maintenant, prenons le problème sous un autre angle ...

    Je pense que tu as des enfants donc tu es mieux placé que moi pour répondre à cet question : Imagine qu'il t'arrive malheur à toi et à ta compagne (loin de moi l'idée de le souhaiter !) et qu'il n'y ait pas de menbre de votre famille capable de prendre en charges tes enfants. Tu préferrais les voir passer leur enfances dans un orphelinat ou adopté par un couple d'homo ???

    Pour moi, toute la question est là ! Si il y avait assez de couple hétéro voulant adopter un enfant, la question ne se poserais même pas mais là ... Tu dois connaître l'importance d'avoir une famille sur qui se reposer lorsque tout ne va pas pour le mieux. Tu serais prêt à priver un enfants de ce support uniquement parcequ'il ne serait pas Judicieux de le voir éduqué par 2 personnes du même sexe Alors même que l'on a qu'une vague idée de l'influence qu'aurait le fait d'avoir 2 parents du même sexe ?
    AcidBird, 17 Mai 2004
  11. Online
    MiniMog ex membre
    Discussion qui tourne en rond... tout le monde a son avis perso, et s'y maintient :arrow: c po très constructif...
    Moi aussi jsuis plus d'un côté que de l'autre, mais bon, c parler pour ne rien dire, personne convaincra personne!
    MiniMog, 17 Mai 2004
  12. Offline
    XKisssss aka Mireille is back !
    tout à fait
    PS : ca sert à rien de discuter c'est des discusions sans fin. Si on me demandait, tu préfères être adopté par des homos ou des hétéros, je répondrais hétéro. Maintenant, c'est vrai que si tu demandes, tu préfères être adopté par des hétéros qui s'engueulent ou par des homos qui s'aiment, le choix sera peut-être différent mais ca reviendrait à me poser la question ; tu préfères être très riche et malheureux ou pas riche mais heureux ... la question ne se pose pas ... c'est assez logique comme choix ...

    Le question des homos et des hétéros est plus difficile à trancher mais il est vrai que la logique humaine est pour les hétéros.

    Je ne suis pas contre les homos mais je ne suis pas non plus pour le fait de dire : les homos c'est naturel ... ils ne l'ont pas décidé, je l'admet, on doit les respecter, les traiter au même titre que les hétéros mais certains choix ou demandes de leur part, sont moins évidents à trancher ... l'adoption notamment

    que des homos se marient, qu'ils habitent ensembles, qu'ils déclarent des revenus communs comme un "vrai" couple, OK mais le choix de l'adoption implique une 3eme personne qui ne partage peut-être pas leur point de vue. Autant, ils savent ce qu'ils font à 2 et choisissent ensembles, autant pour l'adoption, ils sont trois, dont un enfant pour qui le choix n'est peut-être pas aussi évident et aussi réfléchi et mûr

    PS : ceci est mon avis perso qui n'engage que moi-même et qui ne fait que constater une situation mais qui n'émet aucun jugement ou aucune critique
    XKisssss, 17 Mai 2004
  13. Offline
    Smart Touriste
    Je pense que prendre des exemples aussi débiles pour étayer son point de vue est une mauvaise habitude qui vient des dissertations scolaires de francais brodées à la va-vite.
    Smart, 17 Mai 2004
  14. Offline
    XKisssss aka Mireille is back !
    Ben si tu relis bien, tous les exemples sont de ce style là ...
    C'est pour cela que je résume avec celui-là. Pour montrer l'abération des exemples, faut lire convenablement ...

    SI tu avais lu, tu aurais que je ne défendais aucun point de vue, que je voulais justement montrer que les choix n'étaient pas aussi simples ...

    Evidemment que le choix est bien plus difficile si les 2 couples s'aiment et offrent les mêmes avantages ou inconvénients.

    En plus, dans le cas de l'adoption, si l'enfant est petit, on ne lui demandera jamais son avis ... => on implique un tiers dans la relation homo et ce tiers n'aura rien a dire, tout le monde va fair le choix pour lui, le couple homo, les conseillers en machin, les psychologues, etc ...

    En plus, ta remarque relève le débat et ne nous dit rien sur ton avis à ce sujet
    XKisssss, 17 Mai 2004
  15. Offline
    AcidBird Touriste
    Je crois que tu te trompes un peu. On essaye pas ici de discuter du droit d'adoption pour un couple "normal" ou de savoir si il est mieux de placer un enfant dans un couple "normal" plutot que Gay. On parle du droit d'adoption pour un couple gay. Le choix est donc : soit l'orphelinat (ou tout autre institution) Soit un couple Gay, point barre. Il n'est nullement question d'un couple hétéro ici.

    Un grand chanteur a dit un jour : On choisit ses copains mais rarement sa famille ... Hors pour ces enfants, je pense justement qu'ils auront leurs mots à dire (les p'tits veinard :p). Si le gosse commencent à fuger sans cesse par exemple, il ne restera pas longtemps dans sa famille d'acceuil. Ces enfants sont également suivits par une assistantes sociales qui pourra receuilir les impressions et les sentiments de l'enfant, etc ... donc grand ou petit, les enfants auront leur mot à dire je pense (je dis je pense car je n'ai aucune idée de la procédure exacte pour une adoption ni du suivit qui a lieu par la suite)
    AcidBird, 17 Mai 2004
  16. Offline
    XKisssss aka Mireille is back !
    si la question c'est homo ou point barre, je trouve que la question ne se pose pas trop

    que préfères-tu entre rien ou quelque chose (même si c'est pas ce que tu préfères) ?

    Perso, j'en connais pas beaucoup qui diraient rien

    Pour ce qui est du mot à dire quand on est enfant, c'est pas aussi simple. Si l'enfant se fait adopter à 1 an, il faudra attendre quel age pour qu'il puisse donner son avis ?

    ...

    De plus, quand j'entend les problèmes rencontrés pour adopter des enfants en Belgique pour les couplés hétéro ... qu'il est plus facile d'adopter un enfant étranger qu'un enfant dans un orphelinat belge :s je me dis qu'il y a comme un prob

    > Ce qui rehausserait le débat, ce serait d'avoir l'avis d'enfants adoptés !

    Qu'aurais-tu préféré : un couple d'homo ou l'orphelinat ?
    XKisssss, 17 Mai 2004
  17. Online
    fqked ex membre
    jvois pas pourquoi un couple gay ne pourais pas adopté d'enfant :?:
    fqked, 17 Mai 2004
  18. Online
    MiniMog ex membre
    Ya 6 pages de commentaires, d'avis perso et d'arguments pour et contre sur ce sujet...
    MiniMog, 17 Mai 2004
  19. Online
    Sig le Troll Vî Troll
    Cet argument me dérange quand même un peu mine de rien.

    Tes parents sont hétéros, et t'as été fait de manière naturelle. Ok, c'est ce que tout le monde trouve normal. Mais là encore t'as pas le choix. Pourtant, ta vie y est impliquée. Donc ça change rien au fait d'être adopté ou pas.

    T'avais envie d'être un graçon, et paf, t'es une fille. On t'as pas demandé ton avis. On te baptise alors que tu es profondément athée. On t'as pas demandé ton avis. Ton père est un pochard et il te tabasse quand il rentre saoul le soir. On t'as pas demandé ton avis. Ton père est un pervers pédophile, tu passes à la casserole une fois par semaine. On t'as pas demandé ton avis. Tes parents refusent la nationalité du pays dans lequel tu vis, tu es pointé du doigt comme "l'étranger". On t'as pas demandé ton avis. Tes parents sont endettés jusqu'au cou, ils s'en sortiront jamais, et ça te retombera dessus un jour ou l'autre. On t'as pas demandé ton avis.

    On peut en faire une longue liste. Sur que on préfère un père non alcoolique, pas pédophile, et qu'a pas de problème d'argent, mais quand on nous a fait, on ne nous a pas demandé notre avis.

    Sinon, j'ai une petite histoire d'adoption. Parce que, quand j'y repense, de tous mes amis du primaires (il y a longtemps quoi), on est 2 a avoir une famille "normale" selon vos critères. Et j'espère que ces amis ne viendront pas ici, parce que je ne sais pas si ils veulent que je raconte ça à tout le monde.
    On était 7 moi y compris. Donc : 1, c'est moi, et 2 un pote. 3, ses parents sont divorcés (cas classique mine de rien dans notre société, mais il a pas papa-maman, non, cette celulle est explosée). 4 a bien 4 ou 5 frères et soeur, mais aucun n'ont le même père. 5 sous une apparence de famille normale, il a fini complètement camé. 6 son père est mort littéralement dans ses bras alors qu'il était en divorce avec sa mère dépressive et surprotectrice, on ne donne pas la garde à la mère, elle se jette de son appart, il est maintenant orphelin.
    7, qui est enfin la fameuse histoire d'adoption. Il a pas été adopté. Son père travail bcp, et il est rarement là. La mère par contre, aime les enfants en bas âge. Dès qu'il avait 8-10 ans => rejetté par la mère. Il a eu 2 frères. Même chose. N'ayant pas de fille, ils décient d'en adopter une. Une fille de parents camés. Même histoire, sauf qu'ici, la même adultère essaie de tuer le père. Ca rate. Divorce (et procès, où les enfants doivent prendre partie). Ils haïssent la mère, mais le père est pas plus souvent là. Père se remet en couple avec une fille qui a à peine qq années de plus que mon pote. Mauvaise ambiance assurée. La consommation de drogue douce devient une habitude (quel que soit l'âge des frères et soeurs). Rumeurs comme quoi il y a des attouchements sexuels sur la soeur adoptée. Ca rajoute une couche aux disputes, et ça finit par exploser, chacun vit de son côté. Ca c'était une belle famille hétéro d'adoption.

    Chais pas pour vous, mais bon, voilà, c'est pas joli joli. Et c'est des gars avec qui j'ai passé toutes mes primaires. Et on était même pas une école à problème.

    Alors moi je veux bien y croire à toutes vos belles histoires, mais c'est pas trop ce qui se passe. Alors si deux homos remplissent toute les conditions qu'on impose aux gens qui veulent adopter un enfant (et dieu sait si des tarés passent ces tests), qu'on les laisse faire comme d'autres être humains, pasque c'est pitète ce qui peut arriver de mieux au gosse.
    Sig le Troll, 17 Mai 2004
  20. Offline
    XKisssss aka Mireille is back !
    c'est vrai que dans notre vie on a pas beaucoup de choix, alors un de plus ou un de moins, on est pas un près :wink:

    Je résumerais mon avis à : demandons à plusieurs enfants adoptés ce qu'ils en pensent :wink:
    XKisssss, 17 Mai 2004
Statut de la discussion:
Fermée.