Pourquoi signer un exam au lieu de le tenter ?

Discussion dans 'Etudes' créé par Lesk, 8 Janvier 2014.

  1. Offline
    Tkzkzar Le flairant
    Tkzkzar, 10 Janvier 2014
  2. Offline
    Noex La peur est le chemin vers le côté obscur.

    Je connais pas l'histoire du terme débile, mais c'est pas plutot la société et la petite peuple qui déforment l'origine du mot médical, et après x années d'usage on se rend plus compte que c'était un mot médical et on est même surpris quee c'était un terme médical, non?

    Je pense à "Bouffon, Paysan" ou médical "Autiste, Triso" et encore pleins d'autres, après je sais pas spécifiquement pour débile vu que tu dis que c'est outdated



    "Le Paradis aux portes de Bruxelles" x D

    Noex, 10 Janvier 2014
  3. Offline
    Aliruto Let Freedom Reign
    Bah je sais pas où t'as fais ton CAP car en 3 ans d'étude en éducateur spécialisé en haute école, aucun prof n'a jamais sorti ce terme donc bon ....
    Aliruto, 10 Janvier 2014
  4. Offline
    Clown come on belgium
    oui on parle plutôt de déficient intellectuel
    Clown, 10 Janvier 2014
  5. Offline
    Fratellis10 고수
    Fratellis10, 10 Janvier 2014
  6. Offline
    Renardin I member!
    Principe simple de vie heureuse : ne pas se soucier du regard des gens.
    Renardin, 11 Janvier 2014
  7. Offline
    SaY Elite

    Ben regarde les photos que Skarbone a publié tu vois bien que c'est un terme utilisé auparavant, et qui est encore utilisé aujourd'hui dans les enseignements spéciaux.

    Forcément tes profs vont pas te dire d'appeler les handicapés de type 1 ou 2 des débiles, comme moi en tant que professeur de puériculture je vais pas dire à mes élèves d'appeler les enfants des gosses ou des mômes, on ne dit pas "il a fait caca" mais "il a été à selles", etc.

    C'est pas parce que tu ne l'as jamais entendu que ce n'est pas utilisé dans plusieurs établissements et écoles dites spéciales.
    SaY, 11 Janvier 2014
  8. Offline
    Atlantiste Elite
    Les études c'est pas l'école des fans... L'important c'est qu'au final à l'instant t du jour j tu maitrises la matiere suffisamment pour obtenir la note requise, c'est tout.

    C'est comme si tu disais que c'était dégueulasse que des gens qui viennent jamais aux cours réussissent alors que certains suivent tout et se plantent ou que les gens qui ont eu 12 toutes leurs études aient le meme diplome que ceux qui ont eu 18.
    Atlantiste, 11 Janvier 2014
  9. Offline
    Skarbone I would rather be snowboarding
    C'est juste qu'on transforme les expressions pour pas choquer, un euphémisme quoi. Aujourd'hui, on entend plus parler de sourd ou d'aveugle, mais de malentendant ou de malvoyant...

    Toujours est il que, clairement, le "débile" désigne quelqu'un de limité mentalement.

    Débile: "Sujet atteint de débilité mentale. (Le débile léger a un quotient intellectuel situé entre 65 et 80 ; celui du débile moyen est compris entre 50 et 65 ; celui du débile profond ne dépasse pas 50.)"

    Débilité: "Extrême faiblesse. (La débilité congénitale s'observe chez des nouveau-nés, souvent prématurés, qui présentent à la naissance un poids inférieur à 2 500 g, la limite de la viabilité se situant autour de 1 000 g.)
    Insuffisance du développement intellectuel."
    Skarbone, 11 Janvier 2014
  10. Offline
    Atlantiste Elite
    Etre intelligent c'est bien mais si t'es pas du tout malin ca te sert pas à grand chose...
    Atlantiste, 11 Janvier 2014
  11. Offline
    [Clad] Elite
    euh ? l'école des fans = tout le monde à 100% ? quel est le rapport ?

    Oui sauf, que là il y a 2 instants T. un lors de la première sessions et un 1 autre eu 2ième sessions.


    Ca ne me dérange pas.

    Je préfère qqun qui ne viens pas au cours et qui réussi en bossant chez lui que qqun qui vient casser les couilles.

    Mais leurs mentions permets de distinguer 2 diplômés donc aucune souci ?
    [Clad], 11 Janvier 2014
  12. Offline
    Atlantiste Elite
    On joue selon les regles et les regles prévoient deux sessions...
    Atlantiste, 11 Janvier 2014
  13. Offline
    koraz Tiède
    :D

    Malin= Intelligent pour faire le mal

    Ahhh, c'est pour ça que tu bandes sur les marchés et l'esclavage par la dette :D
    koraz, 11 Janvier 2014
  14. Offline
    Atlantiste Elite
    Atlantiste, 11 Janvier 2014
  15. Offline
    .Knz Au Pays des merveilles.
    J'ai l'impression de lire "Bonbon VS. Kinder"

    Toujours un qui va se la ramener pour dire Kinder c'est mieux parce qu'il y a la surprise.
    .Knz, 11 Janvier 2014
  16. Offline
    Havane Funky fresh Masta
    Je trouve que ça c'est vraiment une mentalité de gagne-petit.

    Les gens qui veulent tout faire en 1e sess c'est pcq ca a une valeur ajoutée par rapport a un mec qui réussit en 2e sess. En tout cas, c'est le cas je pense si tu te destines à la recherche. Si tu sors du monde académique tout le monde s'en tamponne avec une pelle à neige. Et puis si tu passes en 1e sess, tu as genre 3 mois de vacances, c'est pas rien non plus! Et puis en plus, si tu décide de passer "sérieusement" un exam en 2e sess ben tu travailles sans filet, c'est un risque à assumer.

    Moi perso il y a des cours ou je n'ai jamais mis un orteil mais ou je savais que je pourrais tout voir par moi-même sur base du syllabus complet ou de notes chopées à gauche à droite. J'ai déjà fait genre 2 en juin et claqué un très bon score en aout, comme bcp l'ont dit j'ai sélectionné les cours pour me ménager plus de blocus voilà tout. Je ne vois pas en quoi c'est une pratique répréhensible si elle est assumée.

    Dans l'idéal, je trouve qu'on devrait noter les étudiants à la rentabilité, sur le ratio entre note forcément supérieure à 10 et les heures passées à étudier. Finalement, dans ton taf, c'est ça qu'on te demande: optimiser l'usage de ton temps et donc de l'argent de ton employeur pour donner le meilleur résultat possible.

    Je pense sincèrement qu'un mec qui claque 19 en allant à tous les cours, en étudiant comme un dingue à pâques, en faisant ses marges en rouge et en écrivant des fiches pour tout son cours n'est pas meilleur qu'un mec qui claque un 14 en étudiant non stop 24h la veille d'un examen. J'aurais même tendance à pense qu'au final dans la vraie vie, le second est plus efficace que le premier.
    Havane, 13 Janvier 2014
  17. Offline
    DeflaMental [-_-]
    Je m'étais à peu près la même réflexion :

    Il y a les gars qui bossent comme des malades pour taper des beaux points et à côté il y a les gens qui travaillent en mode économie, le strict minimum pour passer mais qui savent se vendre et au final je me disais que ces gens là auraient limite plus facile à trouver un boulot.

    J'en avais discuté avec un type une fois et il m'a dit : "c'est dans les gènes, si un type est fainéant à l'école il n'y a rien a faire, il se sera aussi au boulot. Même si il le voulait, il a pris l'habitude, c'est trop tard".

    Moi j'étais persuadé du contraire car je comprenais les gens qui foutaient rien à l'école, c'est pas intéressant blabla.... tandis que bosser c'est bien plus motivant.


    Bah j'ai constaté maintenant que le type avait raison... Ceux qui ont glandé à l'école, bien que sachant montrer une image très positive d'eux sont soit sans emplois ou n'ont pas su le conserver.
    DeflaMental, 13 Janvier 2014
  18. Offline
    Atlantiste Elite
    C'est du grand n'importe quoi, y a des mecs qui tapent des grande dis mais qui sont pas vraiment capable de bosser hors academique alors qu'il y a des mecs un peu faineant avec des satis et des redoublements qui sont faits pour le monde de l'entreprise...

    Le monde de l'entreprise est basée sur l'efficacité et non sur la perfection... Souvent le monde de l'entreprise demande de savoir travailler en équipe...
    Atlantiste, 13 Janvier 2014
  19. Offline
    Ochinko Jedi
    Tout le monde s'en fout aussi dans le domaine de la recherche (bon les grosses têtes qui finissent au FNRS se retrouvent rarement en seconde sess' mais tout le monde s'en cale prodigieusement).
    Ochinko, 13 Janvier 2014
  20. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Comment on peut comparer deux univers totalement différent. S'intégrer dans l'éducation n'est pas un gage de réussite dans le monde du travail. Les qualités demandées sont très opposées.
    Dieu Bisounours, 14 Janvier 2014