Prix des amendes routières en Belgique, petite gueulante

Discussion dans 'Auto, moto' créé par unso, 12 Mars 2009.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    unso Elite
    Pour répondre à Schulmeister :

    Ces mêmes lois ont obligé les femmes belges jusqu'à la fin des années '70, de demander l'accord de leur mari dans l'obtention d'un nouveau travail.

    Un exemple parmi d'autre, de ces lois que nous étions obligés de suivre, il n'y a de cela que quelques dizaines d'années et qui ont du changé.
    Ces lois ne sont donc pas éternelles et immuables.

    Elles sont là pour servir la collectivité et protéger les citoyens.


    Mais aujourd'hui, certaines de ces lois, et leur mécanismes sous-jacents, servent aussi un système économique qui ne prend plus compte du citoyen en tant qu'être humain.


    1 - Argent = passe droit ?
    Comment trouver normal qu'une somme d'argent puisse servir de passe droit ? Autrement dit, qu'une personne ayant les moyens, puisse braver des limitations de vitesse et payer ses amendes, sans être autrement inquiéter ?
    Va-t'on dès lors, créer un système d'abonnement qui permettrait aux plus riches de rouler systématiquement au dessus des limitations de vitesse ?
    Correction : des assurances permettent aujourd'hui de prendre en charge les amendes... Comble du ridicule, c'est donc ceux qui ont le plus d'argent qui peuvent rouler le plus vite.

    Selon les principes universels que tu expliques, une sanction doit avoir un effet dissuasif. Les sanctions actuelles n'ont en fait, fondamentalement cet effet que sur une partie de la population, le niveau d'attention dépend en fait plus du portefeuille que de la volonté réelle de respecter la vie des autres.


    2 - Utilisation de cet argent par l'état ?
    Comment accepter aussi que cet argent ne serve pas systématiquement à une meilleure prévention et sécurité routière ?

    La logique voudrait également que si le but d'une sanction est de préserver la sécurité du citoyen dans un cadre particulier. Ces sanctions devraient donc tout naturellement servir à la continuité de cette prévention et non l'interet économique de ceux qui ont mis en place ce système.
    Mais aujourd'hui, mes 400€ servent à la stabilité économique du pays. Le pays ne devrait-il donc pas me remercier d'avoir mis la vie d'autres citoyens en danger ?


    3 - Sanctions réellement dans le cadre de la sécurité routière ?
    Enfin, le bon sens voudrait également que cet effet dissuasif soit appliqué là où le danger est plus grand. Et donc, d'accorder toute sa priorité au citoyen.
    Là encore, je m'interroge : les zones à risques, connues par l'état, sont-elles les zones les plus contrôlées ? Ou bien serait-ce les zones où le nombre d'infraction sont les plus grandes ?



    Je ne pose ici que 3 questions qui me semblent ici ne pas correspondre avec les principes que tu énumères.
    Il s'agit de ma propre opinion, on y adhère ou pas, mais on ne peut pas nier, qu'il y'ait des points d'incertitudes qui ne semblent pas forcémment servir le citoyen.
    unso, 15 Mars 2009
  2. Offline
    unso Elite

    Comment accepter que ces gens puissent aussi, financièrement, s'offrir le plaisir de rouler plus vite que les autres ?

    Puisque suivant la loi actuelle, tu peux te faire flasher tous les jours, 20km/h au dessus de la limite et payer tes amendes, sans être le moins du monde inquiété...
    unso, 15 Mars 2009
  3. Offline
    Allez c'est reparti sur les méchants riches... Ce que tu oublies de dire également c'est que les gens insolvables ont une protection encore bien plus grande pour ce genre de cas... mais bon là c'est des pauvres donc ils ont droit de polluer et de bafouer la loi car eux ne paient meme pas leurs amendes.
    T-killah, 15 Mars 2009
  4. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    On parle souvent d'une justice à double vitesse et c'en est un exemple parfait. Il n'est pas rare de voir certains conducteurs enchâiner plusieurs amendes de suite. Hors tout le monde est supposé être égal devant la loi.

    Dans ce cas de figure, le montant de l'amende ne conserve manifestement plus son caractère réprobateur et la sécurité des usagers est mise en danger inutilement. Il n'y a qu'à voir le nombre d'accidents meurtriers aux environs du SHAPE à Masières-Casteau pour se rendre compte qu'il y a un véritable problème.

    Il y a des chances que ces personnes insolvables ne disposent pas de véhicule. Mais c'est vrai, dans les deux cas il y a un problème d'impunité manifeste.
    Carambar, 15 Mars 2009
  5. Offline
    Si on commence comme ca, il faudrait également que le désagrément soit le meme pour chaque personne en cas de retrait de permis... Retirer le permis à un chomeur ou à un commercial, c'est punir le commercial et à peine causer un tout petit désagrément au chomeur... Est-ce plus juste ?
    T-killah, 15 Mars 2009
  6. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    A l'inverse, est-ce que tu insinues qu'un commercial a plus de droits qu'un demandeur d'emploi ?
    Carambar, 15 Mars 2009
  7. Offline
    GUMBAL 1337
    nosens t-killahnb : <
    GUMBAL, 15 Mars 2009
  8. Offline
    Non j'estime qu'il a autant de droit, ni plus ni moins... Mais à partir du moment où tu te permets de faire des catégories dans les amendes avec pour "bonne conscience" de toucher chaque personne de manière égale, je ne vois pas pourquoi il n'en serait pas de meme pour les retraits de permis... alors expliques moi pourquoi, meme si au fond on a tous bien compris ce qui avait derriere ce genre de chose.
    T-killah, 15 Mars 2009
  9. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Tu sembles confondre la justice ou pénal (infraction à une loi) et "justesse" (tort moral). Le retrait de permis n'est t-il pas de s'assurer qu'un individu ne constitue plus un danger sur la voie publique ? Par extension, le but d'une sanction n'est elle pas de dissuader un comportement dangereux ?
    Carambar, 15 Mars 2009
  10. Offline
    Schulmeister Vulgus Pecus
    La loi est la loi.
    Qu'elle soit désuète, inique, injuste, controversée, obsolète, incomplète, ... c'est la loi.

    Nous sommes en démocratie; on peut dire beaucoup contre les lois: les critiquer, les vilipender, ... mais pour les faire changer, il faut oser mouiller sa chemise.
    Baver du fiel à longueur de post ne change rien aux lois; ignorer les lois ne change pas les lois; relever et dénoncer les injustices ne changent pas les lois.

    La seule solution en démocratie, c'est l'engagement politique, tous partis confondus, voire la création d'un nouveau parti si on n'a pas trouvé son bonheur!

    Pour mon "blabla peu réflechi", j'apprécie, venant d'un spécialiste en la matière, ... hein T! (pour la bouche, ça va !!?? Pas trop sure, la bile quand elle remonte???:D)
    Schulmeister, 15 Mars 2009
  11. Offline
    Je ne confonds rien... Ce sont bien deux sanctions d'un meme comportement... Et le retrait de permis vise bien à dissuader le comportement dangereux et à faire réfléchir sur l'acte, tout autant que l'amende.

    Donc tu n'as pas répondu à la question.
    T-killah, 15 Mars 2009
  12. Offline
    Respecter la loi, parce que c'est la loi, on a bien vu ce que ca a donné dans l'histoire n'est ce pas...

    De toute maniere, il y a la loi et son interprétation, le juge est libre de fixer la peine dans la fourchette prévue par la loi... sans oublier d'autre possibiltié telle que la suspension du prononcé... et là je ne vois pas en quoi la pensée unique et ultra médiatique, qui n'a aucune valeur, influence cela... Je fais notamment référence au scandale que cela a fait quand un juge flamand a dans un jugement déclaré que 150km/h n'était pas une vitesse inadaptée à la situation des lieux... On ne lui reprochait pas d'avoir bafoué la loi, il la respectait parfaitement dans le cas d'espèce, on lui reprochait de ne pas suivre la pensée unique.

    La démocratie? J'y crois... mais de moins en moins quand je vois comment elle devient liberticide... mais comme j'y crois je ne souhaite pas que ce genre de sujet reste l'apanache de parti démocratique mais populiste comme celui de dedecker, aernould et consort.
    T-killah, 15 Mars 2009
  13. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Le but d'un retrait de permis, plus précisément le retrait de l'autorisation à circuler sur la voie publique, est de s'assurer qu'une personne ne constitue plus un danger.

    Bien entendu, un tel retrait aura certainement des conséquences catastrophiques pour un commercial. Mais il s'agit là d'une question morale.

    Quant au montant des amendes, c'est le même aspect du problème mais tourné à l'envers.
    Carambar, 15 Mars 2009
  14. Offline
    GUMBAL 1337
    nosens T-killah
    GUMBAL, 15 Mars 2009
  15. Offline
    Arrête, Gum, il va encore te plier... :-9
    Mr Jones, 15 Mars 2009
  16. Offline
    Cette classification que tu fais n'existe pas dans la loi.

    Et je ne pense pas que toi meme tu crois qu'un retrait de permis de deux semaines, avec le mec qui reconduit a peine 15 jours d'après, le but soit vraiment d'éviter que la personne ne constitue un danger? En 15 jours le diable de la route se transforme en ange? On ne parle pas ici d'interdiction de conduite à vie

    Le retrait de permis est bien une menace dissuasive pour bcp de gens qui sont dépendant de leur permis et pas autre chose, le nier c'est juste une blague.

    Après si ca t'arrange de penser comme ca parce que ca t'évite de devoir réfléchir à la justesse de tes arguments très bien, tant mieux pour toi.
    T-killah, 15 Mars 2009
  17. Offline
    T'as rien à dire alors ne dis rien. Merci d'avance.
    T-killah, 15 Mars 2009
  18. Offline
    GUMBAL 1337
    bonjour t-killah
    GUMBAL, 15 Mars 2009
  19. Offline
    unso Elite

    A vrai dire, je dirais qu'il y'a deux autres solutions :
    - La protestation populaire qui contraint les politiques à protéger leurs prochains mandats : donc, à s'adapter à la vox populi.
    - L'expatriement, une solution de fuite.


    Mais culturellement parlant, les Belges sont assez réfractaires au changement et donc, aux protestations. Il suffit de voir la passivité relative avec laquelle nous réagissons depuis deux ans aux problèmes politiques en Belgique.


    Quant à l'engagement politique, à moins d'être bleu ou rouge, les chances sont maigres d'arriver là où il faut. Et paradoxalement, les bleus et les rouges en Belgique, n'ont pas changés grand chose depuis des années.


    Mais ceci est un tout autre débat et je n'ai jamais eu la prétention de changer quoi que ce soit.
    unso, 15 Mars 2009
  20. Offline
    GUMBAL 1337
    En fait, le problème c'est l'éducation des enfants ou le fait d'avoir des armes ?

    Faut-il continuer à rouler à l'essence ou mettre des eolienne dans l'atlantique ?

    T-killah, marrant comme type, il doit avoir genre 16/19ans et pense pouvoir révolutionner le monde sur base de pensées fort minimalistes : q
    GUMBAL, 15 Mars 2009
Statut de la discussion:
Fermée.