République tchèque: la drogue autorisée

Discussion dans 'Actualité' créé par Benji, 15 Décembre 2009.

  1. Offline
    Exact mais pas tout les produits... le probleme c'est pas vraiment le canabis ca aussi tout le monde est plutot d'accord.
    Methylene, 22 Décembre 2009
  2. Offline
    Washi_sama Lucky age
    Go Czech Republic !!! :-D
    Washi_sama, 27 Décembre 2009
  3. Offline
    p0ire ManCity Fan
    Je pars à Prague la semaine avant Paques, bonne nouvelle! :D
    p0ire, 2 Janvier 2010
  4. Offline
    p0ire ManCity Fan
    Comparé à la belgique c'est mieux de prendre dans un cofee en hollande que en belgique où t'es pas sur de la qualité ( ca dépend evidement...) et où tu payes +/- le même prix.
    p0ire, 2 Janvier 2010
  5. Offline
    unso Elite
    OMG!
    :gne: :gne: :gne:

    T'as eu qui comme prof d'économie gars ?
    unso, 8 Janvier 2010
  6. Offline
    Y a eu pas mal de bouquin sur ce sujet... L'économie souterraine, ca va du travail au noir, à la fraude fiscale en passant par l'économie venant d'activité criminelle.

    Methylene, 8 Janvier 2010
  7. Offline
    C@n Elite
    A mon avis c'était Alcapone.
    C@n, 8 Janvier 2010
  8. Offline
    unso Elite

    Là dessus je suis d'accord, mais affirmer que l'économie souterraine est "tolérée" et que sans elle, un état plongerait, c'est pas du tout la même chose.

    Aucun état, sauf les états totalitaires et despotiques, n'ont intérêt à "tolérer" l'économie souterraine. Bien au contraire, elle représente un énorme manque à gagner pour ces états et sont sources de bien d'autres problèmes comme l'insécurité, les disparités sociales, etc...
    Qui plus est, l'état manque totalement de contrôle sur l'économie souterraine.

    Donc, non, l'économie souterraine n'est pas "tolérée", mais plutôt limitées au mieux dans la limite des compétences d'un état.

    Et non, un état sans économie souterraine serait bien plus performant et sein si cette économie souterraine pouvait rentrer dans un circuit économique contrôlé.
    unso, 9 Janvier 2010
  9. Offline
    L'économie souterraine est tolérée dans les faits. Le travail au noir on peut pas dire qu'il est vraiment traqué, des pans entiers de l'économie (horeca, construction, etc) reposent dessus et cela fait vivre de nombreuses personnes (partiellement, notamment pour les heures sup au black, voire totalement)... C'est la meme chose pour la soustraction fiscale.

    Un état sans économie souterraine ne pourrait exister actuellement en Belgique, la pression fiscale sur le travail et sur les entreprises ne le permettent tout simplement pas.
    Methylene, 9 Janvier 2010
  10. Offline
    unso Elite


    Mais stp quoi ?! Soit on a un problème avec la définition du mot "tolérer". Larousse :

    * Permettre quelque chose bien que ce ne soit pas conforme au règlement, au statut, à la loi, etc. : Tolérer le stationnement.
    * Considérer avec indulgence quelque chose, un comportement, ne pas le punir, le laisser passer : Je ne tolérerai pas qu'on me parle sur ce ton.
    * Supporter quelqu'un, quelque chose, accepter leur présence.

    Soit on a un problème avec ce que tu appelles "économie souterraine". Wikipedia :

    L'économie souterraine ou clandestine regroupe trois formes d'activités très différentes :

    * l'économie souterraine générée par le travail au noir ;
    * l'économie générée par les délits économiques ;
    * l'économie générée par les activités criminelles ;





    Donc, non, en Belgique le travail au noir n'est pas toléré.

    Non, en Belgique les délits économiques ne sont pas tolérés.

    Non, en Belgique, les activités criminelles ne sont pas tolérées.



    C'est pas parce qu'on a du mal à enrayer certaines choses, qu'on les permet. Je te prie de croire que si tu travaille au noir dans le bâtiment en Belgique, tu vas pas te coucher serein le soir et je sais de quoi je parle.

    Des arrestations pour "travail au noir" (puisque je pense que c'est principalement à ça que tu fais référence quand tu parles "d'économie souterraine"), il y'en a tous les jours en Belgique.

    Je te rappel aussi que jusqu'en 2007, le ménage à domicile était en très grande majorité constitué de travailleurs au noir. Le titre-service a justement pour but d'éliminer ce travail au noir.



    Tu as raison quant tu dis qu'éliminer le travail au noir en Belgique n'est pas encore possible en Belgique, ça ne veut pas dire que si c'était le cas, ça rendrait l'économie instable, que du contraire.


    Et quand tu dis, je cite :

    Evites de dire "on", mais plutot "je". Parce que désolé, mais tu te trompes lourdement. Le travail au noir est bien traqué en Belgique.
    unso, 9 Janvier 2010
  11. Offline
    Vu les moyens consacré à la chasse au travail au noir, je persiste et signe pour dire qu'il est toléré, spécialement dans l'horéca... Parce que le travail au noir, c'est pas juste le mec qui est 100% au black, c'est aussi et surtout les heures sup au black et pour ceux qui ont bossé dans l'horeca il voit exactement l'ampleur du truc. Le menage a domicile, exemple que tu prends, n'a jamais été traqué reconnais le... et la nouveauté titre service ne fait pas que le ménage au black est traqué. Je vais peut etre meme te surprendre, mais de nombreuses personnes qui employaient et ceux qui emploient enocre des gens pour le menage au black, les assure (d'ailleurs si tu demandes conseilles à des connaisseurs ils te conseilleront d'assurer)... Alors tu crois que si on voulait vraiment on pourrait pas savoir qui assure qui?
    Methylene, 9 Janvier 2010
  12. Offline
    C@n Elite
    Le problème c'est qu'après statistique on croit qu'il y a suffisament d'employé dans l'horeca alors que plein font du noir.

    Alors on prend des mesures en fonction des chiffres et cela crée indirectement du travail en noir. C'est pour cela qu'il faut rester dans le système et pas s'en exclure, c'est sur travailler en noir rapporte bien mais c'est très mal payer en comparaison de ce que le patron paye en blanc. (2 fois plus que ce que tu recois en noir) parce qu'en général les patrons payent ce que tu toucherais en net en black, alors que ca comble pas la nécessité de mettre des sous de côté pour ses vieux jours. (puisque c'est un peu comme bosser en tant qu'indépendant)
    C@n, 9 Janvier 2010
  13. Offline
    En meme temps les patrons de l'horeca ils sont pas vraiment à la fete non plus... La pression fiscale sur eux est lourde également.
    Methylene, 9 Janvier 2010
  14. Offline
    unso Elite

    Je crois que tu t'éfforces de parler de domaines que tu ne connais vraissemblablement pas assez.

    Je crois aussi que tu confonds la "tolérance" avec le "manque de moyens et peut-être de volonté de certains services publics".


    Bref, t'as raison :p
    unso, 9 Janvier 2010
  15. Offline
    Je parle de domaine que je connais, toi tu es naif.

    Manque de moyen? Les moyens on les a pour autre chose, c'est une question de choix, et si on fait des choix c'est pas sans raison.
    Methylene, 9 Janvier 2010
  16. Offline
    unso Elite
    Allé, juste pour le fun, le premier résultat de "travail au noir" dans Google :


    http://www.bruxelles.irisnet.be/fr/...ersonnel/refuser_le_travail_non_declare.shtml


    Le conseil fédéral de lutte contre le travail illégal :

    http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=377
    unso, 9 Janvier 2010
  17. Offline
    Ah ah ah... Encore plus naif que ce que je croyais si tu crois les promesses des politiques sur leur site web.

    Pour te donner un exemple dans un autre sujet (histoire que tu te déniaises un peu), tu te rappels le sommet de copenhague? Bcp de parole et aucun acte...
    Methylene, 9 Janvier 2010
  18. Offline
    unso Elite


    Ok, tu as raison ! D'ailleurs aujourd'hui, l'état tolère l'alcool au volant, les profs meurtriers, les vols dans les supermarchés, la vente d'héroine dans la rue, les importations illégales, etc...

    Ah, oui, l'état tolère aussi la pauvreté, la crise économique et les incendies criminels.


    Mais où vont donc les moyens pour résoudre ces problèmes ? Il suffirait de faire les bon choix !!!






    ... La naïveté mon petit gars, c'est de croire que des problèmes compliqués peuvent se résoudre avec des solutions simples.

    Et c'est aussi de sortir des phrases aussi simplistes que : économie souterraine = travail au noir = tolérance de la part de l'état.
    unso, 9 Janvier 2010
  19. Offline
    Je me suis permis de couper ton ridicule inventaire à la prevert, mention spécial qd meme aux profs tueurs... :D

    Le travail au noir n'est pas un probleme pour l'état, sans lui le secteur de l'horeca prend l'eau de toute part, et les chiffres déjà affolant des faillites (on en parlait dans le sujet sur la cigarette d'ailleurs) serait carrément cataclysmique... Si tu connais l'horeca comme tu le prétends, tu connais également le poid du travail au noir et les difficultés bien reel de la pluspart des patrons qui la pratiquent à tenir le coup malgré l'usage du travail au noir.

    Le travail au noir est toléré par l'état dans une certaine mesure parce que sans ca c'est des pans entiers de l'économie qui s'écroulent.

    La solution contre le travail au noir? Diminuer les impots et les charges... mais faudrait une révolution copernicienne, moins d'état pour plus d'efficacité en se concentrant sur ses vraies missions... mais qd on voit les résultats des élections au wallonistan c'est pas près d'arriver, on continuera de voir la passionaria de la FGTB ne jamais critiqué le travail au noir voir meme le justifiant.
    Methylene, 9 Janvier 2010
  20. Offline
    unso Elite
    "ok" t'as raison. J'ai d'ailleurs hate de te voir aux prochaines élections.
    unso, 9 Janvier 2010