[DEBAT] Les études. Indispensable pour être heureux?

Discussion dans 'Etudes' créé par khios, 7 Février 2008.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Tarnak »Tarnakeur«
    Bin si tu adores travailler de tes mains et tout, tu peux devenir macon. Il en manque partout et le salaire est pas mal "grace" aux primes de risques.

    Et la pas besoin "d'études", il faut "juste" une formation.
    Tarnak, 12 Février 2008
    #61
  2. Offline
    Shinseiki Souls, i eets them.

    Des jeunes maçons y en sort tout les ans, seulement y a une différence entre faire le maçon a l'école, dans un atelier chauffé, avec un horaire de type 7h30/16h etc... et le vrai maçon qui lui ne travaille pas en atelier chauffé, se lève parfois a 4h au matin pour être sur chantier a 7h30 et ne revient que a 20h30 chez lui (j'ai vécu sa en tant que intérimaire électricien). Bref, plein de petite chose qui font que même si le jeune aime se qu'il a etudié, il ne le fera pas car on la poussé a la "peinardise" :p

    Note d'ailleurs que la formation forem en tant que maçon, mon frère la passée...au final il est cariste dans une usine :p car les employeurs demande soit : de l'expérience ou une voiture. Il a la voiture, mais pas l'expérience puisque il ne s'agit que de formation.
    Shinseiki, 12 Février 2008
    #62
  3. Offline
    Bartdude Touriste
    Oui c'est dur de franchir le pas, et oui c'est évidemment mieux si les parents ont les moyens et/ou l'ouverture d'encourager leur gosse dans une voie qui lui plait à lui mais pas forcément à eux. Ils ne sont cependant en aucun cas des vaches à lait qui doivent subvenir à tous les caprices de celui-ci.
    Le fait est que le choix, il est faisable, sans se retrouver à la rue pour autant. Qu'il soit difficile de renoncer à un certain confort (financier ou autre) pour vivre ses choix, je peux le concevoir, ca n'en reste pas moins un choix.


    Maintenant, je connais pas ton cas, ta situation... chaque situation est différente évidemment, et tous les jeunes ne sont pas des glandeurs finis qui aspirent à jouer les Tanguy. Je ne visais d'ailleurs strictement personne dans mon intervention, mais force est de constater que cette mentalité se répend, et n'est pas due qu'au manque d'emploi : de plus en plus font les difficiles ou se la coulent douce, uniquement parce qu'ils estiment pouvoir se le permettre, aux frais de leurs parents.
    Bartdude, 12 Février 2008
    #63
  4. Offline
    raBi Champion of Capua
    Moi j'ai pas fais d'étude, pour le moment je travaille dans un delhaize mais je compte recommencer mes tests de la police que j'ai raté en aout l'année passé (psycho).

    chacun a le droit d'être heureux, avec ou sans étude :=)
    raBi, 12 Février 2008
    #64
  5. Offline
    L_S_ ex membre
    Je te rassure je me sentais pas visé mais j'exprimais juste ta façon de voir en contradtiction avec mon cas ;)

    J'ai beau retourner la chose dans tout les sens... Trop d'obstacles s'opposent à ma vision des choses... Comment faire pour l'annoncer ? Comment se démerder pour s'en aller, sans argent, sans toit,... Surtout quand on a aucun boulot...
    L_S_, 12 Février 2008
    #65
  6. Offline
    indaBEAT Cherry Popper
    Je suis dans le même cas que toi, j'fou rien et j'réussi ! Je glande à mort et j'sèche les cours tout le temps. Malheureusement on se rend compte très vite que pour l'unnif c'est un peu moins facile de faire ce genre de plan. Alors j'ai trouvé la solution ! Je me suis lancé dans l'art :D Je fais des études d'infographie et ça m'reussi, rien à foutre des cours tant que les boulots sont rendu et voilà !
    indaBEAT, 12 Février 2008
    #66
  7. Offline
    sfor Touriste
    Loin de moi l'idée de poncifier mais ca fait environ 15 ans que je suis dans la vie professionnelle, j'approche tout doucement des 40 berges (oh le vieux con!) et des gens j'en ai recruté (beaucoup) et viré (un peu moins, heureusement).

    Fais des études! Le diplôme de glandeur professionnel n'est valable que tant que c'est Papa/Maman qui payent, après on te l'échange gratuitement contre un diplôme de looser professionnel.

    Si tu veux faire des études et ensuite faire chauffeur de bateau-mouche, fine. Mais si un jour tu te rend compte que les mouches aquatiques ça te donne un peu de l'urticaire t'as une autre jambe sur laquelle sauter.

    C'est chiant d'étudier (Dieu sait que j'ai détesté) mais c'est vraiment pas cher payer. Quand tu devras bouffer des pâtes parce que ce mois-çi faut mettre du mazout et le mois passé fallait payer l'assurance de la Logan tu de diras: "Putain, si j'avais su!" et il sera trop tard pour t'y remettre parce que t'auras des traites à payer pour les 75 prochaines années et 5 bouches à nourrir.

    Donc serre les fesses et bouge-toi le cul. Dis-toi que c'est temporaire: ça ne durera qu'entre maintenant et ta pension (si t'en as une) et tu fait le choix entre te faire chier pendant quelques années et te faire chier pendant au moins 50 ans.

    Et si tu crois que tu peux te trouver un job pas chiant qui ne demande pas d'étude dis toi bien que...

    1) TOUS les jobs deviennent chiants
    2) Les thunes qu'ils rapportent les rendent supportables --> plus d'étude = plus de thunes
    3) Les gens avec qui tu bosse les rendent supportables --> plus d'études = des collègues plus intéressants (je veux pas caricaturer mais la proportion de blaireaux bovins est souvent moins grande autour des accélérateurs de particules que dans les files de pointage [comment ça, ça n'existe plus?])
    4) Si t'as fait des études t'auras vachement plus facile d'en changer quand t'en auras marre..
    sfor, 12 Février 2008
    #67
  8. Offline
    [ zep2k ] catkiller o/

    Je pense que cataloguer les gens pour qui leur boulot est vrement un essentiel de vie en les qualifiants de "fou" est un peux gros venant de la part d'un mec qui c'est branler 24ans.

    00ch jvais me faire c4c4.gank .......( ah non i peuvent plus :D )
    [ zep2k ], 12 Février 2008
    #68
  9. Offline
    [T61] Steve Zissou

    En tout cas le premier test est vraiment à l'aise et faut vraiment le faire exprès pour le rater.

    Ma petite expérience: mon ancien job, j'en avais vraiment marre (mais vraiment hein) si bien qu'avec la campagne "les chemins de fer engagent" me suis dit: "pourquoi pas", ça payait pas trop mal agent de sécurité à la sncb et le premier test fallait vraiment avoir de gros problèmes pour le rater enfin soit je suis convoqué pour passer le second test devant la commission de sélection.
    Mais entre temps je reçois de nouvelles pour le poste de mes rêves que j'occupe actuellement et puis je m'étais inscrit un peu sur un coup de tête et je me dit que bon ça reste un entretien et ça peut faire une expérience en plus. Donc j'y vais mais sans vraie motivation.
    Sauf que j'arrive 30 minutes en retard, on me le fait bien remarquer quand je me présente mais que le jury va quand même me recevoir enfin bref je rentre et là on me dit que c'est une exception, que le minimum c'est d'arriver à l'heure pour un entretien bref ils me prennent bien de haut sauf que j'étais venu ... en train et là ça a vraiment été la goutte d'eau.
    Je sors mon ticket de train et dit "une heure de retard ça n'aide pas" et gros silence d'un coup et ils deviennent bien vite plus amicaux mais je passe en mode "plus rien à faire de cet entretien". Déjà ils regardent mon cv: vous avez un job et un diplôme et déjà trouvent ça étrange que je veuille postuler à la sncb. On discute un peu et puis ils me demandent quels avantages à ce job et ma dernière phrase a été: "Ben il y a déjà pas mal de congés et en plus il y a plein de grèves mais je pense qu'on va en rester là non? Au revoir" Pour la petite histoire ils m'ont quand même mis 6/20 à l'entretien :D
    [T61], 12 Février 2008
    #69
  10. Offline
    fqT_ quarante-deux
    XPDR, exellentissime :D
    fqT_, 12 Février 2008
    #70
  11. Offline
    SeigVoland Elite
    Je crois qu'il voulait dire "ceux qui font passer leur boulot avant leur famille, amis etc". Et là je suis bien d'accord.

    Sinon le titre n'est vraiment pas bien choisi comme certains l'ont fait remarquer. Ca devrait plutôt être "Les études, indispensables pour avoir un job qu'on "aime" ? " Parce que le bonheur, c'est pas un gros salaire qui l'apporte. Ce sont les relations humaines, en famille, avec les amis et au boulot. =]
    SeigVoland, 12 Février 2008
    #71
  12. Offline
    Bartdude Touriste
    Trouve un job... ca fait de l'argent, qui te permet de te trouver un toit. Les thunes ne vont pas (continuer à) tomber du ciel. Et si tu ne vois pas comment surmonter ces obstacles, c'est peut-être que c'est pas la voie que tu dois suivre...
    Bartdude, 13 Février 2008
    #72
  13. Offline
    Sig le Troll Vî Troll
    Le bonheur est une notion très récente. ;)
    Sig le Troll, 13 Février 2008
    #73
  14. Offline
    Volcans Elite
    je me posais un peu la meme question,
    et un grand sage m'a dit qui Les etudes c'est l'argent, l'argent c'est pas le bonheur mais avec de l'argent tu peu acheter les marshmallows ce qui est à peu prés pareil
    Volcans, 13 Février 2008
    #74
  15. Offline
    glandu444 ex membre
    Plus que l'amour, soyons bien clair.

    (Protip: dans une discussion, toujours prendre le parti du Sig). :cool:
    glandu444, 13 Février 2008
    #75
  16. Offline
    Sig le Troll Vî Troll
    Nan, pas obligé ... juste que j'aime bien l'opposition constructive, qui donne à réfléchir, qui pourrait me convaincre que je suis dans l'erreur ... :p
    Sig le Troll, 14 Février 2008
    #76
  17. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    et les chips grills
    zoheir, 14 Février 2008
    #77
  18. Offline
    PcH @ CBN Touriste

    Oriente - toi vers un métier manuel que tu apprécie (charpentier, maçon,...) car apparemment tu n'a pas peur de travailler mais ca te fait chier d'étudier.

    Ce genre de métier, il est possible de l'apprendre en grande majorité sur le tas (tu devras néanmoins faire quelques formations préalables) et ce sont des métiers gratifiants dans le quel il te sera possible plus tard de gagner bcp d'argent (en te mettant indépendant par exemple).

    A toi de voir ce que tu désire faire, mais question etude ce genre de métier en demande bcp moins que d'autres.
    PcH @ CBN, 14 Février 2008
    #78
  19. Offline
    Elian Techno Mofo
    Equipe GamerZ.be
    Plaît-il ?
    Elian, 14 Février 2008
    #79
  20. Offline
    L@rgo_XIII G33K
    Je prends un peu de temps pour répondre à ce sujet. Je ne vais pas porter de jugement, mais te parler de mon expérience que je vis plutôt mal (ça me fait une thérapie en même temps).

    Sorti de secondaire (math et sciences fortes) en ayant (très) facile, toujours premier de classe sans rien faire, félicité par les professeurs etc ... je n'avais peur de rien !

    Je décide donc de préparer l'examen d'entrée ingénieur et je le réussi moyennement. Je me dis "bahh je m'y mettrai quand il faudra" ...

    Je te passe les détails, première année foireuse, en kot, je guindaille quasi pas (2-3 fois grand max) mais année ratée car je passe mes journées au kot à me reposer ou à lire le journal ...

    Je n'ai jamais eu l'impression d'être largué dans les cours, je suivais, je comprenais sans problème au fur et à mesure mais le volume de cours était tellement important, il n'y a pas de secret, aux examens ça ne passe pas !

    A ce moment là, je m'accroche, grosse baffe dans ma tronche et ça me recadre une première fois en me rappelant que je suis pas le plus malin de la terre .... je recommence mon année, et essaye de travailler plus, mais rien n'y fait, un chouilla MIEUX mais surement pas plus, surtout vu les nombreuses dispenses, je continue à avoir plein d'activités extra-scolaire que je n'arrive pas à sacrifier pour mieux me concentrer sur les études ... Enfin, je fini par passer quand même en 2e année ...

    Là, j'ai juré qu'on ne m'y reprendrait pas et j'ai commencé à bosser PLUS, la semaine au kot, je travaillais un peu tous les jours, etc... Mais c'était trop tard, j'étais trop distrait, pas assez concentré, je travaillais pas assez BIEN !

    Sans compter qu'à côté de celà, je n'arrive ni à sacrifier le sport, ni toutes les autres activités que j'ai à côté (le tout cumulé avec une légère :roll: addiction à internet), donc ni une ni deux, j'ai fini l'année en réussissant mes cours d'informatique et avec des 8-9-10 partout ailleurs ... Ce qui faisait que si je n'avais été démonté dans aucune matière (on oubliera le cours de thermo :roll: ), j'avais tellement de balance etc ... que je devais repasser 9 cours sur 11 !

    Cette année, j'ai arrêté mes études d'ingénieur pour un graduat en première année à l'INPRES de Seraing (Informatique Industrielle), et je m'y sens à la fois mieux et moins bien.

    Mieux car pour le moment je survole les cours et j'ai de nouveau très facile (je n'ai pris aucune dispense), je me force à suivre les cours très régulièrement, et les points suivent, ça fait plaisir de renouer avec la réussite (oui je considère mes 3 années d'univ' comme 3 échecs même si j'étais en 2e année).

    Mal, car je sais pertinemment que j'ai choisi la facilité, et je ne suis pas vraiment fier de "survoler" alors que je suis en classe avec des gens 3 ans plus jeunes que moins avec une formation parfois technique ou professionnelle. Je sais que j'aurais pu faire mieux si j'avais mieux travaillé !

    Mais voilà, je n'y arrive pas, ce n'est pas dans ma nature, j'ai essayé 3 ans, j'ai tenté de faire tous les efforts possible je fais un blocage ... bref j'y arrive pas ....

    Mais il fallait bien choisir, je pouvais pas rester sans rien faire, il arrive un moment où il faut avancer dans la vie et si je comprends bien, de ton côté tu es un peu au point mort ! Donc le plus important selon moi à partir de là c'était d'avancer, même si c'est pour avoir un moins "beau" diplome !

    Dans ton cas, je dirais que tu dois t'y remettre tout de suite, essayer tant que tu peux, de tout mettre de côté un maximum et te concentrer sur tes études (ce que je n'ai pas su faire) ! Mais il faut tout tenter et (ça c'est un avis politique très personnel) il est important de se rendre compte qu'aujourd'hui en Belgique, mis à part quelques cas très précis (plombier, maçon, électricien, etc ...) qui sont des métiers de vocation, il est IMPÉRATIF d'avoir un diplôme pour trouver de l'emploi !

    Donc mon conseil : BOUGE TOI UN MAX, change RADICALEMENT ton fusil d'épaule et met toi à bosser, faut arrêter de jouer les gosses, et se rendre compte qu'à un moment il faut prendre sa vie en main !

    Bon courage.

    Lionel

    PS: Je sais je ne fais pas tout ce que je dis ...
    L@rgo_XIII, 14 Février 2008
    #80
Statut de la discussion:
Fermée.