La politique belge dépeinte par le Wall street journal

Discussion dans 'Actualité' créé par Arnpsyke, 31 Août 2006.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    ImMorT4L Touriste
    Juste une petite chose, je reprends simplement la définition du dictionnaire Robert, mais lui aussi doit lacher des anneries... :Z :D

    1. Système social où les biens appartiennent à la communauté...
    - Comment pourrait il en être autrement si les riches disparaissent ??? Qui possèderait les entreprises à part la communauté si tout est nivelé ???

    2. Et qui tend à la disparition des classes sociales...
    - Ce qui arriverait irrémédiablement également... Nivellement des salaires = nivellement du pouvoir d'achat...

    Retourne à tes définitions maintenant... Parce qu'à part les aligner dans un contexte totalement différent tu n'a pas fourni grand chose comme argument :Z Tu peux effectivement t'arrêter, tes pseudos définitions répétitives sont épuisées :oops:
    ImMorT4L, 4 Septembre 2006
  2. Offline
    C@n Elite
    Mais si 50% des pauvres ne le sont plus, ca n'augmente pas le pouvoir d'achat? :-D

    Et le néerlandais dans tout ça... il nous sert à nous aimer les un les autres dans notre pays c'est cela?

    edit : pas 50%, mais 100% des pauvres :shut:
    C@n, 4 Septembre 2006
  3. Offline
    AcidBird Touriste
    J'ai pas finit de tout lire mais ... qu'il t'arrive un truc grave qui provoque une incapacité de travail et on verra si tu auras toujours le même jugement ... Tes assurances, tu crois que tu pourras les payer combien de temps avant d'entamer la chute infernale ?

    C'est facile de critiquer les plus "faible" quand on est au "top" et de mettre en avant la faible partie qui profite du système par rapport à ceux qui font de réel efforts sans pouvoir s'en sortir ...
    AcidBird, 4 Septembre 2006
  4. Offline
    ImMorT4L Touriste
    Non car 100% des riches ne le seront plus non plus... Tu oublies juste la destruction de tout ce qui est entreprise privée et investissements à/de l'étranger... etc :Z

    En résumé, tu t'enclaves, tu décapitalises tout... Il suffit de voir l'essort économique de la Chine depuis qu'elle a pratiquement éradiqué cette doctrine... Et taux le développement de région comme Shangaï ou Pékin qui sont maintenant des régions capitalisée... Ca fait même peur :-D :dead:
    ImMorT4L, 4 Septembre 2006
  5. Offline
    Arnpsyke Charlatan
    toi tu n'as pas l air de connaître la assurance salaire garanti. Assurance que tout indépendant devrait prendre ici pour justement éviter cette chute infernale. Grâce à ça en cas d'incapacité je continue à toucher 80% de mon salaire. Sans ça, je serais evidemment dans une belle merde.
    Arnpsyke, 4 Septembre 2006
  6. Offline
    AcidBird Touriste
    Vu que je ne connais effectivement pas (note que ma remarque s'appliquait pour les states), d'ou provient l'argent que cette assurance te verserais, si ce n'est des personnes qui cotise et n'en profite pas ?
    AcidBird, 4 Septembre 2006
  7. Offline
    Arnpsyke Charlatan
    tu sais que ce soit aux states ou ici c est pareil. En tant qu'independant si j ai un accident ou que je fais faillite, je n ai plus rien, je n ai meme pas droit au chômage. Un comble pour quelqu un qui crée son entreprise, prend des risques et engage du personnel. Personnellement , je ne compte pas sur l Etat pour m'aider je sais bien que je n'aurai rien pourtant je lui paye des impots astronomique. Donc oui, je prefere un systeme d'assurances privées et payer pour moi les assurances dont j ai besoin et comme je l ai déjà dit, si on fait le calcul, je paye beaucoup moins pour mes assurances que ce que je dois payer en impots+cotisations sociales.
    Arnpsyke, 4 Septembre 2006
  8. Offline
    sfor Touriste
    Didju je m'éloigne deux jours et y'a 12 pages de commentaires! :-D

    Pour revenir sur les salaires et la différence de salaire ouvrier/employé/dirigeant, permettez moi de donner mon petit avis car j'ai participé à l'engagement de beaucoup de monde et probablement fait passer quelques centaines d'entretiens d'embauche. Le niveau de salaire qu'une entreprise est prête à payer pour quelqu'un est essentiellement lié à deux paramètres: la difficulté de trouver cette personne et ce qu'elle va (r)apportrer à l'entreprise. Raisons pour lesquelle un vendeur est mieux payé qu'une secrétaire (encore que...). Là je vais dire un truc que je regretterai en déclouant les corbeaux morts de ma porte, mais il est plus difficile de trouver des gens intelligents que des gens qualifiés. Aie, ca-y-est, je l'ai dit. Je ne parle pas ici d'intelligence pure (un autiste avec un Q.I. de 180 ne sert pas à grand chose dans une entreprise) mais de ce que les anglo-saxons appellent 'social intelligence': le fait de pouvoir s'adapter aux situations et d'avoir la main sur l'orientation des rapports humains dans un groupe (vendeur-achheteur, par exemple).

    A côté ce ça, j'ai entendu tellement de gens, pourtant qualifiés, dont les seuls intérêts lors de l'entretien d'embauche étaient le nombre de jours de congés, la place de parking ou le fait de pouvoir se casser plus tôt le vendredi... Il y a plein d'informaticiens sur le marché du travail (je parle du secteur que je connais) et pourtant les entreprises peinent à en trouver. Le problème c'est qu'on reçoit ces gens et que, visiblement, ils ne veulent pas travailler, ou alors le moins possible. Tu vois ces mecs qui veulent faire 35h/semaine, 35 jours de congé mais avec une bagnole de société et 4500 brut/mois! J'ai parfois l'impression que la majorité de la population ne rêve que d'une chose: un poste de fonctionnaire.
    sfor, 4 Septembre 2006
  9. Offline
    AcidBird Touriste
    Ne connaisant pas le statut d'indépendant et les lois y afférant, je ne m'avancerai pas mais tu n'as pas répondu à ma questions : qui permet à l'assurance de te verser ces indemnités ? si c'est ceux qui cotise et n'en profite pas, ne deviens-tu pas toi-même une sorte de profiteur, comme ces chomeurs qui ne trouve pas de boulot ?
    AcidBird, 4 Septembre 2006
  10. Offline
    Carambar He once forgot how to cry
    Salut,

    A titre d'information (et pour compléter ce qu'explique Arnpsyke), sachez que le principe de l'assurance est de créer un genre de caisse qui puisse bénéficier toutes les personnes qui y ont souscrit.

    Toutefois, contrairement à l'optique socialiste, les assurances sont des entreprises visant un profit. Cela se fais en jouant dans les marchés en "empruntant" l'argent des assurés. Donc, si le marchés ne sont pas très porteurs, les assurances sont souvent moins avantageuses. Ce n'est donc pas une coincidence que beaucoup de banques se sont investies dans ce genre d'activité.

    Il y a aussi un seuil de risque au dela duquel une société d'assurance refuserais d'intervenir. C'est le cas, par exemple, de personnes qui ont un comportement à risque sur les routes. Mais cela peut aller beaucoup plus loin, des sociétés contemplant utiliser des arguments génétiques pour catégoriser leur clientelle. Les estimations, elles, se font sur base statistique (ex: jeune conducteur = personne à risque).

    C'est ainsi que le système d'assurance en viens, dans un but évident de profit, à aliener en quelque sorte certaines personnes en fonction des catégories définies. On en viens dans une situation absurde où des personnes n'arrivent pas à souscrire à une assurance car elles sont systèmatiquements refusées. Et c'est là qu'opère une certaine discrimination qui n'existe pas dans un système de type égalitaire social.
    Carambar, 4 Septembre 2006
  11. Offline
    Arnpsyke Charlatan
    Je me demande si tu sais exactement a quoi servent les assurances ? def : L'assurance est l'activité qui consiste à protéger moyennant une cotisation (prime) un individu, une association ou une entreprise de la réalisation d'un risque dont les conséquences, principalement financières, pourraient compromettre la poursuite de leurs activités. Il est certain que je cotise et j espere de ne pas en profiter. C est une couverture que je me donne car je sais que les cotisations que je paye à l Etat ne me serviront strictement à rien. Et je ne suis meme pas sûr qu on ait dans l'avenir une pension convenable. Mon principe est de sélectionné à la "carte" vraiment ce que j ai besoin. J effectue un choix, je suis LIBRE et je me fous des autres. Ma famille est protégée point final. Allez y traiter moi d'égoiste si vous voulez, j en ai rien à ....
    Arnpsyke, 4 Septembre 2006
  12. Offline
    sfor Touriste
    Il y a une différence fondamentale entre l'assurance et la mutuelle: seuls ceux qui le veulent cotisent à l'assurance. Si tu penses que tu ne tomberas pas malade, n'auras pas d'accident, etc... libre à toi de ne pas cotiser et gagner plus d'argent. La mutuelle oblige tout le monde à cotiser, de façon infantilisante. De plus, ils est beaucoup moins facile de vivre à la mamelle d'une assurance (où il faut effectivement justifier de l'impossibilité de travailler) que du système social actuel duquel une partie des allocataires émarge par obligation (et c'est avec plaisir que je verse mon aumône pour eux, pas vraiment par bonté d'âme mais pouvant moi-même me retrouver dans ce cas) mais une autre partie le fait par choix.

    Si le système basé sur des cotisations obligatoires était un peu plus efficace à se débarasser de ces derniers, moins de gens seraient peut-être tentés de l'esquiver et le niveau de vie de la première catégorie (ceux qui en dépendent de façon involontaire) serait bien meilleur.

    Moins de profiteurs --> meilleur niveau de vie pour les 'accidentés de la vie' et moins de cotisations/prélèvements sur les salaire et de taxes sociales --> augmentation des bas salaires et de l'offre d'emploi --> plus d'emploi et moins de tentation de passer du côté mou de la force (puisque différence entre le salaire de base et les revenus sociaux plus grande) --> moins de profiteurs. C'est un cercle vertueux que l'Irlande, le Danemark, la Suède, la Nouvelle-Zeelande et bien d'autres ont compris. C'est positif pour tout le monde sauf... pour ceux dont la ré-élection dépend en grande partie du contentement de la frange dont il faut se défaire et qui, malheureusement, sont au pouvoir depuis 50 ans.
    sfor, 4 Septembre 2006
  13. Offline
    Arnpsyke Charlatan
    Sur ce point, je suis d 'accord avec toi, les assurances pour les jeunes (la voiture) sont astronomiques mais ce phénomène est un phénomène typiquement belge. Remarque chaque type d'assureur a ces propres règles.
    Arnpsyke, 4 Septembre 2006
  14. Offline
    Je suis plutot d'accord avec ca...
    Scalozzzz, 4 Septembre 2006
  15. Offline
    C@n Elite
    Donc soit on est riche soit on est pauvre... ?
    C@n, 4 Septembre 2006
  16. Offline
    AcidBird Touriste
    La solution est si simple que ça ??? On se demande vraiment pourquoi autant de pays ont tant de mal à redresser la barre alors ... :gne:


    Enfin, je pense qu'on ne serra tout simplement jamais d'accord. Je pense faire partie des "privilégiés". J'ai un boulot qui me permet d'avoir un toit, de manger et d'assurer mes loisirs. Cotiser pour aider ceux qui n'ont pas cette chance ne me pose aucun problème ... ça s'apelle la solidarité. Maintenant, si quelqu'un débarque avec un système qui évite les abus tout en n'excluant pas les "innocents" je signe à deux mains mais mon petit doigt me dit que ce ne sera pas pour demain ...

    les systèmes infaible n'existe pas et je prèfère de loin payer pour les resquilleurs que de laisser des gens qui n'y peuvent rien dans leur caca pour queqlues euros de plus à la fin du mois.
    AcidBird, 4 Septembre 2006
  17. Offline
    ImMorT4L Touriste
    Non, il y a encore une classe moyenne, mais qui tant à disparaitre... Le coût de la vie augmentant sans cesse par opposition aux salaires qui stagnent plus ou moins.

    Dans quelques années, je ne suis pas devin pour prévoir le moment exact, mais ça ne tiendra plus 50 ans... Ta phrase avec riches ou pauvres deviendra probablement au gout du jour, on se dirige droit dedans.
    Pauvre ne veut pas dire 'SDF' non plus, simplement les gens qui devront faire attention systématiquement pour boucler une fin de mois... Avec une 'petite' maison, voiture (Pas une Porshe, hein...) et des enfants à nourir.


    C'est clair, ayant 22 ans et aimant les 'belles' voitures... Je me vois bien au volant d'un gentil Diesel de 136ch (Seat Ibiza FR...), j'ai conduit des véhicules tout aussi puissants (Passat, Audi, Ford 140ch,...) de mes parents et grands parents pendant 4 ans comme second conducteur sans le moindre accrochage...
    Je suis prudent de nature, sauf sur autoroute et à l'accélération... Et je vais payer une assurance nettement (C'est 3 ou 4x le prix...) plus élevée que mon grand père qui pourtant question réflexes est loin du compte :] Mais, je paie pour 'les jeunes' et jusqu'à 25 ans j'y échapperai pas ;)
    Donc, selon toi les assurances au Luxembourg seraient nettement moins chères ???
    ImMorT4L, 4 Septembre 2006
  18. Offline
    Arnpsyke Charlatan
    c est clair que ton assurance sera moins chere au luxembourg ou même en France. Pour ma part, j ai fait sans voiture jusqu'à mes 26 ans pour éviter cette exagération.
    Arnpsyke, 4 Septembre 2006
  19. Offline
    ImMorT4L Touriste
    Une solution serait de ne plus accorder de chomage sans prestation après une certaine durée !!! On donne donc 6 mois de chomage 'gratuit' car tout le monde peut un jour en avoir besoin...

    Après, ça devient plus une situation sans fin et un travail d'utilité public devrait être imposé pour continuer à toucher les allocations. Il y a des centaines de choses à faire qui ne nécessitent pas des connaissances particulières et seraient parfaitement réalisables par des chomeurs !!! A Waremme, certains chomeurs vérifient les disques de stationnement sur les voitures, c'est un vulgaire exemple et la surveillance des sorties d'école me semblerait un bon deuxièmme :Z

    C'est évidemment très très bon à savoir... :-D Comme elle est belle ste voiture, n'empèche... :p
    ImMorT4L, 4 Septembre 2006
  20. Offline
    sfor Touriste
    La solution n'est pas si simple que ça mais d'autres pays (cf mon post) en sont quand même beaucoup plus proche que nous. Le gros obstacle est le clientélisme par lequel la majorité actuelle se maintient au pouvoir. Il est évident que 99% des chômeurs et des fonctionnaires votent PS. Son intérêt (au PS) est donc qu'il y en ait le plus possible.
    sfor, 4 Septembre 2006
Statut de la discussion:
Fermée.