Modération salariale : pour les patrons aussi ?

Discussion dans 'Actualité' créé par bobmaurane, 1 Septembre 2013.

  1. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    t'aimes beaucoup delirer et faire dire aux gens ce qu'ils n'ont jamais dit
    si tu veux tourner ton interlocuteur au ridicule, fais le au moins de maniere plus subtil
    zoheir, 8 Février 2014
  2. Offline
    bobmaurane Antiélite
    Lis,c'est un reportage de...l'ARD :-D

    Et réponds sur le ratio salaire/loyer ;)
    bobmaurane, 8 Février 2014
  3. Offline
    Ochinko Jedi
    Je précise que c'est le genre de post que je considère être du troll pur et dur et que je ne veux plus voir sur ce forum. Merci de changer de ton dans les débats.
    Ochinko, 8 Février 2014
  4. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    j ai jamais dit que l allemagne a plombé la grece ou l espagne
    tu nous fera signe quand t'auras appris a lire
    ton avis fait tres peu de poids face a celui de la commission européeenne et celle du fmi

    le plus marrant dans tout cela, pour celui qui se revendique de droite, c'est de constater que le probleme provient de l'offre, c'est d'ailleurs le meme constat qu'hollande:
    http://www.lesechos.fr/opinions/ana...eut-il-reussir-son-pari-de-l-offre-645223.php
    et si tu veux doper la demande intérireur, faut doper les plus gros partenaires, cad l'allemagne par ex et relancer la coopération eco européenne
    a force de contredire tes interlocuteurs, tu tomlbes dans la contradiction
    zoheir, 8 Février 2014
  5. Offline
    Atlantiste Elite
    J'ai lu, je connais ce genre de propagande sur la méchante allemagne qui fleurit dans nos médias belges: qui veut noyer son chien l'accuse d'avoir la rage... Ce qui dérange les politiques, c'est que l'Allemagne ca marche tandis qu'ici ca coule... Alors on veut forcer l'Allemagne d'avoir la meme politique que la notre, très logique.

    Regardons le ratio de fonctionnaire/habitant en allemagne (pays fédéral très loin d'etre sous administré et ayant des meilleurs résultats pisa que le wallonistan) avant celui salaire/loyer, ca répondra déjà à pas mal de queston...
    Atlantiste, 8 Février 2014
  6. Offline
    Ochinko Jedi
    attaque personnelle => je ne veux pas voir non plus
    Ochinko, 8 Février 2014
  7. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    sorry mais un moment donner quand on se fait quoter et faire dire ce que je n'ai pas dit, 2 fois, c'est du foutage de gueule
    zoheir, 8 Février 2014
  8. Offline
    Ochinko Jedi
    M'en fous c'est une attaque personnelle et je ne veux plus en voir.
    Ochinko, 8 Février 2014
  9. Offline
    Atlantiste Elite
    Alors si tu ne l'as pas dit, avant d'accuser l'allemagne de tout les maux, réglons ce qui nous a mené là: les politiques clientelistes, la corruption, l'administration hypertrophiée...

    Ton avis n'a aucun poid face à la réélection d'Angela Merkel par le peuple allemand. Le FMI? L'Allemagne ne devra pas lui emprunter de l'argent, pouvons nous en dire autant pour longtemps? La commission européenne? L'Europe a besoin de l'Allemagne comme locomotive.

    Francois Hollande a mis plus d'un an à comprendre ca? En tout cas sa politique de la demande n'a rien donné (les emplois jeunes subsidiés, la non réduction de la fonction publique,...), c'est un fait, on peut au moins lui reconnaitre de changer de cap en constatant le non résultat.

    Il faut doper l'offre, il faut redonner les armes aux entreprises européennes pour se battre sur le marché...
    Atlantiste, 8 Février 2014
  10. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    ah le poids du vote allemand ce qui a obligé merkel de faire coalition avec le spd qui, JUSTEMENT, ne veut plus jouer la meme stratégie

    http://www.boursorama.com/actualite...e-son-action-9c14d30f07582e443f5ef7c4b197b6f5

    lire cette article ou merkel a du admettre que certaines des reformes du travail ont amenés a des abus et qu'il fallait rectifier le tir (ce qu'a linké bobmaurane par ex)
    idem pour le salaire minimum et les retraites

    donc oui comme tu dis, le poids du vote allemand a parlé, et il a justement envie de plus de justice sociale et dire au revoir a l'ère schroder
    zoheir, 8 Février 2014
  11. Offline
    Atlantiste Elite
    Merkel a gagné les élections, c'est un fait, tu peux le retourner dans tous les sens ca 'y changera rien... Que son allié au gouvernement ait perdu est un autre probleme.

    Les Allemands ont plébiscités la politique de Merkel... Si ils voulaient dire aurevoir à la politique de Merkel, le SPD, die linke et les verts allemands auraient écrasés la CDU... mais non ce n'est pas arrivé

    http://www.francetvinfo.fr/monde/eu...devra-gouverner-avec-l-opposition_417905.html

    Je t'invite meme pas à etre d'accord, juste à regarder les chiffres... et revenir dire en étant sérieux que l'électeur a sanctionné la politique merkel.

    Les sociaux-démocrates du SPD sont certes en progrès avec 26%, mais sont proches de leur plus bas historique, atteint en 2009 (23,5%). C'est ca l'appel du peuple à une politique socialiste?
    Atlantiste, 8 Février 2014
  12. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    t as pas lu l'article, continue ton delire et ton foutage de gueule

    merkel a annoncé un changement de cap, dommage pour toi on dirait
    zoheir, 8 Février 2014
  13. Offline
    Atlantiste Elite
    Atlantiste, 8 Février 2014
  14. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    ah, j'avais oublié que tu savais tout
    sorry, suis je bete, tu n'as évidemment pas besoin de lire les declarations de merkel
    autant pour moi
    zoheir, 8 Février 2014
  15. Offline
    Atlantiste Elite
    L'ensemble de la presse européenne salue le triomphe d'Angela Merkel, mais s'interroge néanmoins sur la couleur de la future coalition. En France, Le Figaro salue "le triomphe de Merkel", alors que pour "L'Humanité", l'Allemagne rempile pour "4 ans de casse" avec "une pragmatique prête à tout pour garder le pouvoir". "Merkel frôle la majorité absolue", titre le quotidien espagnol de centre gauche El Pais (lien en espagnol), qui parle d'un "résultat sans précédent". En Italie, La Stampa affirme que l'Allemagne a "couronné Angela Merkel". Au Royaume-Uni, le quotidien conservateur Daily Mail juge qu'Angela Merkel "est devenue la Thatcher d'Allemagne".

    Mais bon entre ces quotidiens et boursorama actualité, je laisse chacun juge de la bonne interprétation de résultat pourtant univoque: la dirigeante du gouvernement à consolidé son assise électorale qd l'opposition socialiste à son gouvernement est toujours proche de son plus bas historique... mais bon y a toujours deux trois farfelus pour y voir un désaveu de sa politique.
    Atlantiste, 8 Février 2014
  16. Online
    Zloup Badger
    c'est moi où c'est toujours des attaques persos là ?
    Zloup, 8 Février 2014
  17. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    mais qui a parlé de desaveu ? tu le fais vraiment expres la ou ?

    je copy paste, on ne sait jamais:

    La chancelière Angela Merkel a présenté mercredi les projets de son gouvernement, marqués par un souci de justice sociale, défendant notamment une amélioration coûteuse des retraites sévèrement critiquée par les milieux économiques et l'introduction d'un salaire minimum.

    Dans un discours d'une heure aux députés, la chancelière est revenue sur tous les chantiers qui attendent son troisième gouvernement qui associe son parti conservateur avec les sociaux-démocrates depuis mi-décembre.

    Le gouvernement Merkel III veut "mettre les gens au coeur de (son) action", a asséné Mme Merkel, énumérant ses projets: réforme des retraites, salaire minimum, double nationalité et refonte de la transition énergétique. S'exprimant assise, en raison d'une blessure au bassin contractée suite à une chute à skis durant ses vacances de Noël, elle a multiplié les références à l'"économie sociale de marché" chère aux Allemands, qui allie liberté d'entreprendre et Etat-providence fort.

    Le conseil des ministres a approuvé jeudi matin un projet de réforme qui abaisse l'âge de la retraite à 63 ans pour les actifs ayant cotisé 45 ans. Mme Merkel revient ainsi partiellement, sous la pression des sociaux-démocrates, sur une grande réforme de son premier gouvernement avec les sociaux-démocrates (2005-2009).

    En 2007, c'est une "grande coalition" dirigée par Mme Merkel qui avait décidé le passage de l'âge d'entrée en retraite à 67 ans.

    Un souci d'"humanité"

    Les mères de famille vont toucher plus de retraite, un sujet cher aux conservateurs. En tout, la réforme coûtera 60 milliards d'euros d'ici 2025, une dépense justifiée par un souci d'"humanité" selon la chancelière. "L"humanité d'une société se manifeste dans sa manière de traiter les plus faibles, les vieux et les malades", a dit Mme Merkel.

    La réforme des retraites est pourtant très critiquée en Allemagne par la plupart des médias et les milieux d'affaires. Elle "instaure un déséquilibre en défaveur des jeunes générations" et constitue "une rechute dans les travers de la retraite anticipée", pour le président de la fédération des employeurs BDA, Ingo Kramer.

    La "grande coalition s'occupe surtout des vieux, parce que les électeurs sont de plus en plus vieux", a critiqué le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung.

    Même le prédécesseur de Mme Merkel, l'ex-chancelier social-démocrate Gerhard Schröder, s'en est mêlé. Il a dénoncé, selon des propos cités par Bild, une réforme qui envoie "complètement le mauvais signal" aux partenaires européens à qui l'Allemagne réclame depuis le début de la crise de douloureux ajustements structurels.

    Réguler le marché du travail

    "Chacun doit faire ce qu'il a à faire chez lui", a d'ailleurs répété la chancelière, soulignant une nouvelle fois que seules des réformes de structures peuvent "faire sortir l'Europe de la crise plus forte qu'elle n'y est entrée" et permettre une Europe "plus juste", a-t-elle dit.

    Mme Merkel a réaffirmé l'intention du gouvernement d'introduire à partir de 2015 un salaire minimum de 8,50 euros bruts de l'heure, parce qu'"aucune personne ayant un coeur ne peut rejeter l'idée d'un salaire minimum" - même si elle-même n'y a consenti qu'à contre-coeur sous la pression de ses alliés.

    Les réformes du marché du travail mises en place par M. Schröder à partir de 2005, un facteur essentiel des succès économiques du pays aujourd'hui, ont conduit à des "abus" que son gouvernement veut corriger, a-t-elle dit, évoquant par exemple des règles plus strictes sur le travail intérimaire.

    Après elle, tous les ministres devaient prendre la parole devant les députés d'ici vendredi, au cours de trois séances de débats de politique générale. "Une opération de relation publique" de la nouvelle équipe, notait le quotidien Süddeutsche Zeitung, pour qui "en fait il n'y a rien à débattre", puisque rien ou presque ne doit être effectivement décidé ces jours-ci, et que l'opposition réduite à portion congrue a un temps de parole limité.

    a noter que le mot JUSTICE SOCIALE est fort, voila pourquoi je parle d echangement de cap (sans mentionner ses premieres reformes sociales), le spd n'a pas voulu signer quoi que ce soit si ils n'obtenaient pas ce qu'ils demandaient

    http://www.lefigaro.fr/internationa...-de-coalition-avec-les-sociaux-democrates.php
    zoheir, 8 Février 2014
  18. Offline
    Atlantiste Elite
    Entre corriger les abus/erreurs d une politique et la jeter à la poubelle comme tu le prétends, c est pas une marge qu il y a mais un gouffre... Qd a la justice sociale, elle n a jamais été absente de sa politique ni de celle de schroder (à moins que pour toi justice sociale c est préféré créer des allocataires sociaux plutôt que des travailleurs, la politique wallonne quoi)... Sans oublier que Merkel par cette déclaration donne des gages au spd.

    L Allemagne va continuer sa politique gagnante, c est le mandat donne par les électeurs...si tu crois qu ils vont appliquer la politique soi disant sociale désastreuse façon hollande tu rêves.
    Atlantiste, 9 Février 2014
  19. Offline
    zoheir cvm.mangaleet()
    merkel ne donne pas de gages, elle a signe des engagements avec le spd, et ce programme sera suivi
    elle a clairement affirmé que l heritage de schroder était a rectifier par plus de sociale, que ce soit au niveau de la justice sociale ou au niveau économique
    cad entre autre introduire un salaire min pour relancer la conso des menages et sortir les gens de la précarité, non pour creer des chomeurs comme tu l'esperes

    et qu'est ce que vient foutre hollande dans cette discuss ?
    zoheir, 9 Février 2014
  20. Offline
    Atlantiste Elite
    Merkel n a pas dit qu elle allait mette à la poubelle l héritage de schroder, elle a dit qu elle allait en corriger les abus/erreurs... Si elle en corrige les abus/erreurs, ça veut dire qu elle poursuit cette politique, certainement pas qu elle en change.

    Merkel a annoncé récemment qu il n'y aurait pas de hausse d impôt et que la priorité restait au désendettement de l Allemagne. De très bonnes nouvelles pour eux et pour l Europe dont ils sont la locomotive.
    Atlantiste, 9 Février 2014