Quelles sont vos "astuces" pour éviter de sombrer après une réponse négative de job

Discussion dans 'Travail, jobs' créé par Misty, 17 Janvier 2014.

  1. Offline
    horny Elite
    She wants mah D :cool:


    Je pensais déjà à ce scénario en écrivant ma première réponse (qui est très sérieuse (faut p'tet prendre en compte que j'ai Adolf Chaplin en avatar m'enfin))

    Ces personnes ne sont pas honnête imo .. faut s'imaginer travailler avec elles
    Si on te donne une réponse à la con style "vous êtes parfait, mais vous ne convenez pas", tu n'as simplement rien à faire là bas si t'es quelqu'un qui a un minimum de logique et leur dire ta pensée est la meilleure chose à faire
    Qu'est-ce qu'ils pourraient faire si ça les gêne ? Te déconseiller aux autres employeurs d'être quelqu'un d'honnête ?
    Dans le pire des cas ça leur fera un peu réfléchir sur leur façon de faire
    horny, 18 Janvier 2014
    #21
  2. Offline
    StarflaM Elite
    C'est tout ? On s'arrête à ça, on se résigne et on ne va pas plus loin ?

    Fin si ce n'est "que" cela, c'est pas nécessairement un problème, il y a de multiples bourses d'aide (pour les chômeurs également) et sur base d'une bonne idée, d'un business plan solide, la récolte d'argent près de proches, d'investisseurs privés est tout à fait réalisable également.
    StarflaM, 18 Janvier 2014
    #22
  3. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Oh non, il n'y a pas que cela mais faut dire que c'est le centre du projet :)
    Dieu Bisounours, 18 Janvier 2014
    #23
  4. Online
    D0GMA p0rn c4t
    Désolé pour toi, faut pas baisser les bras. J'ai 80% de mes amis qui sont dans le même cas que toi, pour le moment c'est la merde pour trouver un boulot et vu l'offre/demande, les employeurs potentiels ne se gênent pas pour traiter les gens comme de la merde.

    Je trouve que ce qu'ils t'ont fait est lamentable, cela fait pitié. Je souhaite que les personnes qui osent traiter autrui de la sorte se retrouvent un jour au chômage à leur tour, avec une baraque et tout le toin-toin à payer, rigoleront moins.

    Malgré tout, tu dois continuer à être toi-même et tu verras que cela finira par payer ! Avoir la "gniak" est une qualité qui se fait rare chez les demandeurs d'emplois donc c'est tout à ton avantage. Garde cette pêche !

    Ici t'es mal tombée, et comme dit plus haut, ils n'ont pas été honnête avec toi. Au lieu de te dire la vérité, ils t'ont menti maladroitement. C'est juste grotesque. Et c'est encore pire s'ils ne l'ont pas fait exprès, cela prouve vraiment qu'on vit dans un monde de plus en plus con.

    Bref, j'arrête de m'emballer, bonne merde et ne lâche rien !

    Mouai Math' tu sais, c'est plus facile à dire qu'à faire hein.. surtout à l'heure actuelle. Suffit de voir le nombre de petites sociétés ou affaires qui font faillites sur une année.

    Alors obtenir ces fameuses aides et réussir à convaincre, pas évident du tout. Une bonne idée ? Faut déjà en trouver une, c'est le plus difficile. Et quand t'es sans le sou, même si t'arrive à emprunter de l'argent par différents moyens, t'as pas trop intérêt à ce que ça se casse la figure.
    D0GMA, 18 Janvier 2014
    #24
  5. Offline
    StarflaM Elite
    C'est une fausse idée reçue, en quoi tu seras redevable après une faillite ? Si la part des choses entre l'activité et ta vie privée est bien faite, les investisseurs (les créantiers) n'auront qu'à s'en vouloir à eux-même d'avoir mal choisi où placer leurs billes. Ça s'arrêtera à cela et la vie continuera, sans être endetté, avec la fierté d'avoir tenté quelque chose.

    C'est sur que la bonne idée, elle tombe pas du plafond. "La chance" ça se travaille, on veille, on écoute, on s'instruit, on va à des conférences, on sort demander à ses voisins, des artisans quels sont leurs problèmes ou les tendances etc... Il faut adopter une attitude pro-active, ouverte vers les possibles.

    Je ne veux surtout pas juger Misty, je ne la connais pas et je ne la vise pas dans ce que je dis ici. Cependant se morfondre et attendre le sésame d'un quelconque patron ne doit être qu'une part de son activité quotidienne, sa vie. Ca ne devrait pas empiéter sur le moral pour le restant de la journée. Ca serait dommage de limiter sa vie à l'attente du bien-vouloir d'une tierce personne. C'est glauque !
    StarflaM, 18 Janvier 2014
    #25
  6. Online
    D0GMA p0rn c4t
    Ouai j'avoue t'es doué m'fi, je suis plutôt d'accord avec toi..

    En même temps concernant le 1er paragraphe, je me dis que vu ce que tu avances, et tu as sans doute raison dans ce que tu dis, ça doit pas être facile facile de trouver des investisseurs.. à moins de pouvoir apporter de grosses garanties ou d'avoir "The" idée.
    D0GMA, 18 Janvier 2014
    #26
  7. Offline
    cyriak Turn on - Tune in - Drop out
    J'pense pas qu'il y ai d'astuce pour rendre le chômage plus facilement supportable... Perso, j'suis surement un extremiste dans mon sujet, mais j'pense que c'est vachement mieux de profiter de la vie... le travail c'est qu'un moyen, pas un but mais il faut pas non plus que ca devienne un obstacle au bien-être...

    Au final, j'me dis que si un employeur potentiel, ne veux pas de moi alors que je fait tout mon possible pour le convaincre et que ça ne fonctionne pas, peu importe la raison (celle qu'il te donne ou la réelle), bah tant mieux, j'évite de travailler avec des gens qui soit sont des hypocrites, soit qui ne savent pas déceler mes compétences, ou font preuve de bon sens en prenant un meilleur candidat ou plutôt potentiellement meilleur candidat...

    Après voilà travailler c'est pas le but de la vie... c'est chiant quand ça marche pas parceque ouai c'est quand même utile d'avoir de la thune mais bon perso après un peu plus d'un an de chomage de refus divers et varié, d'absence de réponse etc... Faut relativiser, si on te prend, c'est soit que t'est le meilleur, que t'as de la chance ou que t'as menti... On encourage les gens a se survaloriser comme si c'était normal parcequ'il faut être le meilleur et après on s'étonne qu'on est entouré d'incompétent...

    Quand j'vois ce genre de trucs, j'suis content de ne pas être dedans au final et d'encore pouvoir avoir le choix, et si on me refuse légitimement tampis et sinon bah tant mieux...
    cyriak, 18 Janvier 2014
    #27
  8. Offline
    abdullah24 Faceloveur
    je dit peut être des conneries, mais je suppose que tu veuilles travailler en RH. je me souviens qu'en secondaire, notre prof d'AIP (activité d'insertion prof) venait du privé et travaillait également en RH. juste pour dire que l'option prof est pertinente dans ton cas.
    abdullah24, 18 Janvier 2014
    #28
  9. Offline
    Grom07 Elite
    Je dois avoir chômé 1 an dans les 12-13 ans que je travaille et je dois avoir changer 4 fois d'employeur (1 interim et 3 cdi). Quand tu te retrouve devant un "gros con" qui a déjà trouvé sa nouvelle recrue, je pense qu'il doit quand même voir toutes les personnes qu'il a convoqué, question de quota pour laisser la chance a tous.
    Maintenant la seule chose que tu peux te dire, si tu reçois un refus, c'est que cette place là n'était pas faite pour toi !!!! Moi ça me re-boostais a chaque fois,.. au bout de 2-3 jours.

    En fait c'est un peu comme l'amour, c'est quand tu t'y attends le moins et que tu as perdu espoir que ça arrive...

    courage !!
    Grom07, 18 Janvier 2014
    #29
  10. Offline
    Misty Elite
    C'est vraiment sympa de prendre du temps pour participer au forum mais es-tu réellement au courant des règles du jeu en Droit des sociétés ?

    Si je reprends tes propos, tu soulignes qu'il faut se "protéger" et de ce fait, protéger son patrimoine personnel. La forme de société la plus souvent utilisée en Belgique est la fameuse SPRL (au moins 2 fondateurs à l'acte) dont le capital de départ est fixé par le Code des sociétés à 18 500 euros (si je ne m'abuse). Depuis quelques années, le législateur a également mis en place une SPRLU (société privée à responsabilité limitée Unipersonnelle, dorénavant 1 seul fondateur est nécessaire pour la constitution de la société) et en plus, le capital de départ est de 1 euro. Ca semble magnifique sauf qu'il faut lire le Code jusqu'au bout pour comprendre que le capital de 18 500 Euros devra être constitué dans l'année qui suit la constitution. Dans le cas contraire, il faudra passer en SPRL et apporter la somme manquante pour atteindre les 18500E. Dans le cas contraire, si le fondateur ne souhaite pas atteindre l'objectif des 18500E, il faudra dissoudre la société.

    Je passe les détails mais j'ai résumé en gros le fonctionnement de la société "type" qui protège l'indépendant des créanciers.

    Le mécanisme n'est pas si simple et se lancer en tant qu'indépendant n'est pas une chose à prendre à la légère et on oublie souvent l'aspect non négligeable du tempérament de chacun. Tout le monde n'est pas fait pour gérer une société, supporter ses moments plus houleux et ceux qui frôlent le dépôt de bilan.

    Inciter les gens à se lancer en tant qu'indépendant en leur faisant miroiter que seule la motivation compte et qu'un bon projet ça se trouve en suivant des séminaires et des conférences est une chose imprudente....
    Misty, 19 Janvier 2014
    #30
  11. Offline
    minestrong Elite
    and the winners is ..........



    faut vivre aussi
    minestrong, 19 Janvier 2014
    #31
  12. Offline
    Vulture Coach K
    Toute façon, à moins d'avoir projet vraiment sérieux (et encore), bonne chance pour avoir un prêt d'une banque pour lancer sa boite...
    Vulture, 19 Janvier 2014
    #32
  13. Offline
    Misty Elite
    Je ne vise pas les services RH. Ils n'ont pas vraiment besoin de bachelier en droit.
    Misty, 19 Janvier 2014
    #33
  14. Offline
    Misty Elite

    Je n'ai point tout saisi dans ton post... :gne: loool
    Misty, 19 Janvier 2014
    #34
  15. Offline
    Misty Elite
    Il suffit d'avoir de la motivation ! Combien de fois faudra-t-il le répéter ! :p
    Misty, 19 Janvier 2014
    #35
  16. Offline
    StarflaM Elite
    heu... merci pour les éclaircissements mais ça n'apporte rien de plus à ce que j'ai dit. Je dis qu'il faut de l'argent et donc des financements qui peuvent se trouver sans trop de problèmes avec un bon projet (comprendre: ne pas devenir la 4ieme sandwicherie de la rue). Sans pour autant se mettre à découvert et traîner une dette en cas de faillite.

    Maintenant chacun sa vie, si ça ne plait pas alors faut accepter d'être dépendant de tiers.
    StarflaM, 19 Janvier 2014
    #36
  17. Online
    D0GMA p0rn c4t
    Euréka, y en a qu'une de sandwicherie dans ma rue ! Merci XD :=)
    D0GMA, 19 Janvier 2014
    #37
  18. Offline
    Atlantiste Elite
    On est pas toujours d'accord mais là je ne peux que te suivre là dessus.
    Atlantiste, 19 Janvier 2014
    #38
  19. Offline
    Misty Elite
    Perso, je ne tiens pas à devenir indépendante mais si tu connais la voie pour obtenir ces fameux financements tu peux poster tes astuces dans le forum, ça ne me dérange pas. Même si à la base, le sujet portait sur la façon de réagir après une énième réponse négative. Peut-être que des gens passeront ici dans un futur proche et verront tes trucs et astuces pour décrocher des prêts et autres subsides.

    Et puis je trouve que tu simplifies la chose en disant "si ça ne plait pas alors faut accepter d'être dépendant de tiers". Parfois, on n'a pas d'autre choix que de rester dans sa branche avec le diplôme que l'on a. Pour le moment il m'est impossible de me relancer dans des études pour faire un Master donc, oui, comme tu le dis, je suis vouée à bosser pour quelqu'un et être dépendante de tiers.

    Et puis, pour info, est-ce que tu travailles déjà ? dans quel secteur ?
    Misty, 19 Janvier 2014
    #39
  20. Offline
    Misty Elite
    Une baraque à frites, c'est sympa aussi. Les mitraillettes font fureur auprès des ouvriers et des étudiants ! :p
    Misty, 19 Janvier 2014
    #40