La Corée du Nord effectue un essai nucléaire

Discussion dans 'Actualité' créé par Jereck, 4 Octobre 2006.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    EnTrAnCeD Elite
    Va vivre en corée alors. Toi faudrait vraiment que tu t'achètes un cerveau.
    EnTrAnCeD, 12 Octobre 2006
  2. Offline
    Gegurion Casse Couille
    Franchement, Vous mélangez tout...


    Vous comparez 2 choses qui sont pas comparable... Un chef d'état, et la situation d'un pays...


    Les 2 chefs d'état sont comparable car ils font tout les 2 ce qu'ils veulent...


    Bush ruse en utilisant la terreur pour que le peuple, de lui même, donne son accord a bush pour faire ce qu'il veut.


    Kim Jong-il Utilise la force, pour te terroriser et faire ce qu'il veut.




    Diffèrent moyen, même finalité...



    Mais d'un coté, on a un pays qui en est au début de sa "carrière nucléaire" et de l'autre, on a un pays qui a l'armée al plus puissante au monde, qui est expert au niveau nucléaire, et qui utilise ces armes nucléaires depuis 1990, j'ai nommé L'uranium appauvri. Qui s'en bat royalement de l'avis des autres pays pour faire ce qu'il veut (envahir 2 pays et menacer d'en envahir d'autres pour le soit disant bien être du monde...)


    Franchement, y'en a qui vont tomber de très très haut quand ils vont ce rendre compte que les États Unis, c'est la pire des Dictature, et le pays le plus crapuleux qui a existé au monde...


    Vous tous ici condamnez le régime nazi, et vous n'êtes même pas capable de voir que les états unis font EXACTEMENT la MEME chose que les nazi...

    Sauf que ici on extermine de l'arabe au lieu d'exterminer du juif, et on l'extermine sur place, après lui avoir donné le mauvais rôle, et après l'avoir incité a être violent et après avoir entretenu cette violence en leur fournissant des explosifs et des armes ou en envoyant des soldats britanniques déguisées en autochtones pour faire sauter quelques bâtiments au nom de tel groupe chiite ou sunnite... Ma source? c'est passe dans tout les JT du monde, 1 fois...


    Sur ce, on est sur un forum, donc libre de de donner son avis. Merci de ne pas me donner des Cacas, ça devient lourd...
    Gegurion, 12 Octobre 2006
  3. Online
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be
    Clair que les Etats Unis utilisent Leur Industrie a des fin de Genocides
    Clair que les Etats Unis parquent les Arabes dans des camps de concentration au vue de les gazé, exterminé.

    l anti americnisme primaire est aussi dangereux que le Pro americanisme Primaire

    Faut avoir un certain discernement et un certain recul
    Visiblement tu n en a pas .


    Car pour ecrire ceci , faut vraiment ne rien connaitre a l histoire ou bien etre endoctriné par toutes ces therories du complot et autres dont tu fais tes choux gras. ( Sans compter la presence d un fanatisme religieux bien deguisé- Pure spéculation de ma part, juste une sensasion désagréable)


    Comme tu dis,""Vous comparez 2 choses qui sont pas comparable... Un chef d'état, et la situation d'un pays.""
    Les conseilleurs sont pas les payeurs, Tu compares Les USA avec l Allemagne d il y a 70 années, avec une histoire differente, une politique differente, une mentalité differente etc etc etc

    Et pourtant je ne suis pas un fan des Etats Unis, mais quand je lis ce genre d arguments , j ai comme un probleme.
    Fist, 12 Octobre 2006
  4. Offline
    Gegurion Casse Couille
    Tu lis mes arguments, tu n'est pas en accord avec eux, mais tu ne fais rien pour les contrer, et prouver que je suis dans l'erreur...

    C'est ce que j'attends, qu'une personne qui arrive a me démontrer que je suis dans l'erreur... (jusque a présent personne n'a réussi car personne n'a essayé, incapable sûrement de prouver le contraire de mes dires...)


    En attendant, je reste conforté dans mes idées, que j'ai eu suite au recherches que j'ai effectué moi même sur le net suite a la vision de certains reportages qui m'ont troublé...


    Je suis actuellement au travail, donc dés que je rentre chez moi, je prendrai le temps de donner une meilleure réponse que celle ci. Surtout au niveau des similitudes entre le régime Nazi, et l'administration Bush.



    ps : Fanatisme religieux déguisé? o_O Tes spéculations sont assez douteuses... :Z
    Gegurion, 12 Octobre 2006
  5. Offline
    Gegurion, si tu dis t'être documenté quand tu débarques en disant que l'administration américaine est pareille au IIIè Reich, ben t'as dû sauter quelques lignes à gauche et à droite... Et puis va passer 6 mois aux États-Unis et 6 mois en Corée du Nord, tu verras ce que c'est une dictature...


    Après avoir lâché des énormités pareilles, tu oses encore dire "Hé les gars, arrêtez de m'envoyer des merdes, c'est lourd" ! Haha, bonne blague, t'es un gars énorme... :-D
    Mr Jones, 12 Octobre 2006
  6. Offline
    uG_GhOsT bbbbbiiiiaaaaattttcccchhh
    Attend il a surement fait de grosses recherches sur wikipedia :D :D
    uG_GhOsT, 12 Octobre 2006
  7. Offline
    Gegurion Casse Couille
    Plutôt que de vous moquer, pourquoi ne pas me prouver que j'ai tord? :cool:


    Ce que je dis est tellement énorme d'après vous, ça devrait donc être plus que facile de prouver que j'ai tord non? :D


    C'est une chose que j'attends depuis des années, qu'on me prouve que j'ai tord...






    ps : le système de réputation a été mis en place pour éviter que des gens comme Ceyl et ces clones s'amusent il me semble, pas pour s'amuser a balancer des merdes a une personne qui n'a pas le même avis que vous...
    Gegurion, 12 Octobre 2006
  8. Offline
    _TyTyz Elite

    Alros dans l'ordre : Bush fais ce qu'il veut ? certes il en a eu le pouvoir lorsque les USA étaient en état de crise après le 11/9. Maintenant, si tu suis l'actualité, il subit de plus en plus de restriction, dans la mesure ou l'influence républicaine diminue.

    Comme tu dis on a chacun nos opinions, en ce qui me concerne, je vois ques les états unis ont attaqués l'afghanistan sans que celui ci aient des ressources première déterminantes. Donc pas d'appriori économique. Qu'est ce qui a bien pu les pousser a agir ? Il fallait frapper un coup fort dans le fief des talibans. Les américains ont payé de leur vie pour prendre l'afghanistan... Préocupation géopolitique ? Probablement.. Conséquences ? Un peuple qui souffre, certes, mais qui n'est plus sous le joug de conceptions arriérées. Tu va me dire que tu soutenais les talibans ? Et si tu ne les soutenaient pas, que pense tu qui prime ? Le devoir de laisser les gens se révolter d'eux meme ou le devoir d'aider ces gens a se révolter ? Ca prendra du temps a ces pays pour se reconstuire, mais jusqu'a présent l'interventionnisme américain a plutot bien réussi, pense seulement au Japon ou a l'Allemagne. Si tu estime que les USA sont crapuleux pcq ils ont une vision manichéenne des choses, alors pq pas? Mais je considére que dans leurs actions, même s'ils s'en mettent plein les poches, au moins ils font avancer les choses. Si tu vx parler depays crapuleux , parlons de la russie ou de la france, qui étaient contre la guerre en Irak - Oh merci chirac de défendre notre peuple- alors qu'il a été avéré par après que c'était uniquement pour défendre leurs intérets en Irak... Alors qui est crapuleux dans l'histoire ?

    Comparer les Nazi aux américains..... Tu divague complétements. t'as vu ou qu'il yaV des exterminations massives d'arabes? Hein? tu vois des trains qui les amènes a l'abattoir? En outre les Usa sont allié avec des Pays arabes,(ex : l'arabie saoudite) Donc contrairement a ce que tu laisse entendre
    , il n'y a pas de haine primaire a l'encontre du peuple arabe. Seulement une volonté de mettre fin a un fléau réel, Le fanatisme islamique. Car, si pour toi parler des risques de la montée de L'islam armé, est donner le mauvais role au peuple arabe, alors tu te trompe lourdement.
    _TyTyz, 12 Octobre 2006
  9. Online
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be

    Je vais pas te prouver que tu as tord je sais seulement que les USA ne sont pas une dictature mais bien un empire Neocolonialiste, c une sacrée difference

    Maintenant si tu me prouves que les USA exterminent des Ethnies entieres dans des camps de la mort par milliers , qu ils ont une volonté de dominer le monde libre au detriment des autres peuples, qu ils acceptent et encouragent la race unique, qu ils ouvrent des lebensborn, qu ils exterminent tous handicapés, qu ils liquident leurs vieillards, qu ils mettent dans des camps de la mort tout opposant politique.........etc etc etc etc etc etc etc.............La je serais d accord avec toi
    quand a ta comparaison.

    Les USA ont les mains sales , tout le monde le sait, mais jusqu a present ils n ont encore rien fait de ce que j ai cité au-dessus
    Fist, 12 Octobre 2006
  10. Offline
    T'as craqué, Fist...


    Normalement, personne n'aurait dû commencer à énumérer les raisons pour lesquelles les USA actuels sont très loin du IIIè Reich, tellement elles sont nombreuses et évidentes... ce qui rend toute comparaison des deux ridicules.

    Tu aurais dû le laisser trouver tout seul... C'est de l'assistance mentale...



    Mais j't'en veux pas ! :-D :-D :-D
    Mr Jones, 12 Octobre 2006
  11. Online
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be
    je voulais juste mettre sur les rails :):)
    Fist, 12 Octobre 2006
  12. Offline
    uG_GhOsT bbbbbiiiiaaaaattttcccchhh
    A mon avis ca fait un bail qu'il a déraillé :D :D
    uG_GhOsT, 12 Octobre 2006
  13. Online
    grosnours ex membre
    Il reste un peu moins d'1 mois avant les élections aux USA, soit autant de temps à Bush pour faire campagne et rappeler à la nation à quel point le danger est présent ...
    Coïncidence avec ce que nous appellerons "l'accident" d'hier ? Je ne crois pas.
    Etrangement, pour un accident si mineur (un terroriste en deltaplane ?), ils ont cru bon d'élever le niveau d'alerte et de faire décoller des chasseurs sur tout le territoire ... manipulation ou précaution ?

    Les mêmes talibans que Bush (père & fils) ont accueilli en grande pompe ?
    Quant aux américains morts au front, ils sont jeunes et recrutés dans des quartiers défavorisés et en campagne ... pas vraiment le genre d'américians dont Bush se soucie.

    Ca ne serait pas la première fois qu'ils seraient restés à regarder ... et s'ils devaient envahir tous les pays où le gouvernement a des conceptions arriérées, le moyen-orient (mis à part l'arabie saoudite) et l'afrique seraient un brasier ...

    Il serait temps d'arrêter de penser que les USA ont pris part à la guerre pour sauver le monde des méchants ... Ce ne sont pas les Power Rangers ...
    Ils l'ont fait dans leur propre et seul intérêt ... Tu penses qu'on les aurait remboursé si le moustachu nous dirigeait ? Tu penses que ce même moustachu aurait laissé les USA seuls dans leur coin pendant longtemps s'il avait gagné ?
    S'ils étaient intervenu pour le bien de l'humanité, ils n'auraient pas attendu qu'on soit à la limite de la défaite.

    Quant à la reconstruction de l'afghanistan & de l'iraq, tu ne penses pas que les entreprises américaines en tirent un substantiel profit ?

    C'est ton avis, et même si je ne le partage pas, je n'ai d'autre choix que de le respecter ...

    Qu'y a-t'il de crapuleux à vouloir respecter le droit international ? Qu'y a-t'il de crapuleux à demander la preuve des faits avancés comme justification à cette guerre ?

    Quant aux USA ... Tu crois qu'ils ont envahi l'iraq pour protéger le monde de la menace que réprésentait saddam avec ses 3 scuds et 12 soldats ?
    Les rapports selon lesquels saddam était une menace sérieuse ont tous été démontés les uns après les autres ...
    Bush lui-même demandait à son équipe de trouver des liens entre alquaida et l'iraq pour avoir une excuse de l'envahir ...

    Pas d'extermination massive certes, quoi qu'on pourrait parler de la vitesse des secours en Louisiane ...
    D'un autre côté, l'abolition des droits les plus basiques (du style avoir un procès équitable, pouvoir se défendre, etc) des terroristes présumés (ie: innocents jusqu'à preuve du contraire) sont une réalité que bien des américains n'apprécient pas ...
    Que dire du soutien apporté à l'état terroriste israel qui verrait bien les palestiniens et probablement les libanais rayés de la carte du moyen-orient ?
    Et ne parlons même pas du mur entre les USA et le Mexique.
    grosnours, 12 Octobre 2006
  14. Online
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be
    Et ca ça leur vaut le droit d etre compare a des nazis ????
    Mais c du grand guinolesque

    C vrai que comparer a d autre pays du moyen orient qui lynchent des femmes , pendent des opposant sur la place publique, exterminent tout opposant, condamnent a mort sans discernement, et j en passe ; Les USA sont pires que Satan...

    ça me fait marrer les parties pris sans savoir balayer devant chez soi

    Faut savoir ne pas tout melanger et comparer ce qui est comparable.
    Fist, 12 Octobre 2006
  15. Online
    grosnours ex membre
    Tu confonds les personnes, je ne compare rien, j'énonce des faits.
    grosnours, 12 Octobre 2006
  16. Online
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be
    Moi aussi j enonce les faits
    Fist, 12 Octobre 2006
  17. Online
    grosnours ex membre
    Oui, mais pas les bons.

    S'il compare les USA et le 3ème Reich, ce n'est pas en montrant qu'il peut y avoir pire que les USA que tu contreras son hypothèse.
    La logique n'ayant qu'une place mineure dans ce "débat", personne ne devrait le remarquer.
    grosnours, 12 Octobre 2006
  18. Online
    Fist Vieux Crouton
    Equipe GamerZ.be
    lol ils sont aussi bon que ceux que tu as enoncé

    car quand je llis ça
    je suis en droit sans chipoter de penser que tu es d accord avec ces dires d ailleurs tu l es faut pas non plus se voiler la face.
    Bref pour le reste ta demonstration , tes arguments sont tout aussi bon que les miens dan ce débat comme tu dit si logique
    Fist, 12 Octobre 2006
  19. Online
    grosnours ex membre
    Mais tu penses ce que tu veux, c'est ton droit. Quant à tes arguments, mon avis sur la question n'influence pas leur validité.

    Concernant ce que tu quote, oserais-tu nier que les secours et Bush lui-même aient pris un temps considérable avant d'intervenir en Louisiane ? Le fait de discuter du caractère raciste de cette lenteur n'est en rien une prise de parti ...

    Enfin, concernant cette habitude de toujours tout comparer aux nazis, il serait temps d'évoluer un peu, c'était il y a plus de 60ans ... Pourquoi ne vous référez-vous pas à l'inquisition, aux croisades et à la préhistoire tant que vous y êtes ?
    grosnours, 12 Octobre 2006
  20. Offline
    Gegurion Casse Couille
    Les 2 régimes sont totalement comparable, puisque ils ont la même finalité (domination du monde, ou en tout cas d'une grosse partie du monde) et utilisent +/- les même moyens pour y arriver (invasion de pays par la force, en ce passant de l'avis des autres.)


    Ils utilisent même les mêmes méthodes pour convaincre le peuple de les suivre.



    un exemple? :

    27 février 1933

    Ce soir là, à Berlin, un incendie dévaste le Reichstag , le Parlement allemand.

    Göring, du parti nazi et chef de la police décide immédiatement qu'il s'agit d'ucrime des communistes contre le nouveau gouvernement. La Gestapo , police politique, reçoit l'ordre d'abattre les chefs et députés communistes.

    Il s'agit en fait d'un coup monté par les nazis pour faire croire à une insurrection communiste.

    Dans les caves du Reichstag les nazis eux-mêmes stockent essence et produits inflammables. Puis ils manipulent un jeune néerlandais à moitié fou, militant d'un groupe communiste. Hitler et les nazis exploitent cet incendie "providentiel" pour mettre en place une politique mûrie de longue date. Dès le lendemain, la détention sans jugement est autorisée. Les communistes sont internés dans des camps de concentration et le parti communiste mis hors la loi. Le secret postal, les libertés d'expression, de presse, de réunion, d'association sont sérieusement restreints. Débarrassé de ses opposants les plus résolus, Hitler obtient en mars, 44% des voix, aux élections législatives, organisées dans un climat de terreur. A la mort d'Hindenburg, le 2 août 1934, Hitler devient seul maître du pays.
    Source


    Ce qui fait penser a l'opération Northwood ou bien l'opération Mangoose :

    OPERATION NORTHWOODS
    Quand l'état-major américain planifiait des attentats terroristes contre sa population

    L'ennemi de la démocratie américaine est-il intérieur ? En 1962, pour légitimer une guerre contre Cuba, l'état-major interarmes des Etats-Unis avait envisagé des attentats terroristes contre sa propre population. Le document déclassifié que nous présentons ici révèle le plan de l'opération Northwoods : une série d'attentats tuant des civils et des militaires américains pour mobiliser l'opinion publique contre Fidel Castro. L'état-major avait notamment planifié un attentat contre un bâtiment de guerre et un détournement d'avion. Le projet des généraux fut empêché par le président Kennedy un an avant son assassinat. Parmi les conjurés se trouvaient d'actuels responsables de l'armée des États-Unis.




    L'OPERATION MANGOOSE

    En 1958 à Cuba, des insurgés conduits par les colonels Fidel et Raul Castro, Che Guevara et Camilo Cienfuegos renversent le régime fantoche de Fulgencio Batista. Le nouveau gouvernement, qui n'est pas encore communiste, met fin à l'exploitation en coupe réglée de l'île à laquelle se livrent un groupe de multinationales états-uniennes (Standard Oil, General Motors, ITT, General Electric, Sheraton, Hilton, United Fruit, Est Indian Co) et la famille Bacardi depuis six ans. En retour, ces entreprises convainquent le président Eisenhower de renverser les castristes.

    Le 17 mars 1960, le président Eisenhower approuve un "Programme d'actions clandestines contre le régime castriste". Son but est de "remplacer le régime de Castro par un autre, plus fidèle aux véritables intérêts du peuple cubain et plus acceptable pour les États-Unis, par des moyens évitant toute visibilité de l'intervention US" [1] .

    Le 17 avril 1961, une brigade d'exilés cubains et de mercenaires, plus ou moins discrètement encadrée par la CIA, tente un débarquement à la Baie des Cochons. L'opération tourne au fiasco. Le président John F. Kennedy, qui venait d'arriver à la Maison-Blanche, refuse d'envoyer l'US Air Force appuyer les mercenaires. 1 500 hommes sont faits prisonniers par les autorités cubaines. Kennedy désavoue l'opération et révoque le directeur de la CIA (Allen Dulles), le directeur adjoint (Charles Cabell) et le directeur du stay-behind (Richard Bissell). Il confie une enquête interne à son conseiller militaire, le général Maxwell Taylor, mais elle n'est suivie d'aucune mesure concrète. Kennedy s'interroge sur l'attitude de l'état-major interarmes, qui avait validé l'opération alors qu'il la savait vouée à l'échec [2]. Tout semble s'être passé comme si les généraux avaient tenté d'impliquer les États-Unis dans une guerre ouverte contre Cuba.

    Si le président Kennedy a sanctionné les méthodes et les échecs de la CIA, il n'a pas remis en question la politique d'hostilité de Washington à l'égard du pouvoir en place à La Havane. Il met en place un "Groupe spécial élarg" chargé de concevoir et de conduire la lutte anti-castriste. Ce groupe est composé de son frère, Robert Kennedy (attorney général), de son conseiller militaire (le général Maxwell Taylor), du conseiller national pour la sécurité (Mc Gorge Bundy), du secrétaire d'État (Dean Rusk), assisté d'un conseiller (Alexis Johnson), du secrétaire à la Défense (Robert McNamara), assisté d'un conseiller (Roswell Gilpatric), du nouveau directeur de la CIA (John McCone), et du chef d'état-major interarmes (le général Lyman L. Lemnitzer).

    Ce Groupe spécial élargi imagine un ensemble d'actions secrètes rassemblées sous le titre générique d'opération "Mangoose" (Mangouste). Pour les réaliser, la coordination opérationnelle entre le département d'État, le département de la Défense et la CIA est confiée au général Edward Lansdale (assistant du secrétaire à la Défense, en charge des opérations spéciales, et à ce titre directeur de la NSA). Tandis qu'au sein de la CIA, une unité ad hoc est constituée, le "Groupe W", dirigé par William Harvey.



    LA CRISE AU SEIN DES ARMEES


    En avril 1961, l'armée des États-Unis est traversée par une crise grave : le major général Edwin A. Walker, qui avait suscité les affrontements racistes de Little Rock avant de prendre le commandement de l'infanterie stationnée en Allemagne, est révoqué par le président Kennedy [3]. Il est accusé de développer un prosélytisme d'extrême droite dans les armées. Lui-même appartiendrait à la John Birch Society et aux Authentiques Chevaliers du Klu Klux Klan.

    La commission des Affaires étrangères du Sénat diligente une enquête sur l'extrême droite militaire. Les auditions sont conduites par le sénateur Albert Gore (D-Tennessee), père du futur vice-président américain. Les sénateurs suspectent le chef d'état-major interarmes, le général Lyman L. Lemnitzer, de participer au complot Walker. Gore sait que Lemnitzer est un spécialiste de l'action secrète : en 1943, il avait personnellement dirigé les négociations visant à retourner l'Italie contre le Reich, puis, en 1944, il conduisit avec Allen Dulles les négociations secrètes avec les nazis à Ascona (Suisse) préparant la capitulation (opération Sunrise) [4]. Il participa à la création du réseau stay-behind de l'Alliance, retournant des agents nazis pour lutter contre l'URSS, et à l'exfiltration de criminels contre l'humanité vers l'Amérique latine. Mais Gore ne parvint pas à mettre en évidence sa responsabilité dans les événements contemporains.

    Une correspondance secrète du général Lemnitzer, récemment publiée, montre qu'il complotait avec le commandant des forces américaines en Europe (le général Lauris Norstad) et d'autres officiers de très haut rang pour saboter la politique de John F. Kennedy.

    Les militaires extrémistes dénoncent le refus de Kennedy d'intervenir militairement à Cuba. Ils considèrent les civils de la CIA comme responsables de la mauvaise planification du débarquement de la Baie des Cochons, et le président Kennedy comme un lâche pour avoir refusé l'appui de l'US Air Force. Pour débloquer la situation, ils imaginent de fournir un prétexte politique à Kennedy pour intervenir militairement. Ce plan, dit opération "Northwoods" (Bois du nord), donne lieu à des études poussées qui sont formalisées par le brigadier général William H. Craig. Il est présenté au Groupe spécial élargi par le général Lemnitzer lui-même, le 13 mars 1962 (9). La réunion se tient au Pentagone, dans le bureau du secrétaire de la Défense, de 14 h 30 à 17 h 30. Elle se termine très mal : Robert McNamara rejette le plan en bloc, tandis que le général Lemnitzer se fait menaçant. S'ensuivent six mois de permanente hostilité entre l'administration Kennedy et l'état-major interarmes, puis l'éloignement de Lemnitzer et sa nomination comme chef des forces US en Europe. Avant de partir, le général donne l'ordre de détruire toutes les traces du projet Northwoods, mais Robert McNamara conserve la copie du mémo qui lui avait été remis [5].





    ATTENTATS TERRORISTES

    L'opération Northwoods vise à convaincre la communauté internationale que Fidel Castro était irresponsable au point de représenter un danger pour la paix de l'Occident. Pour ce faire, il est prévu d'orchestrer, puis d'imputer à Cuba de graves dommages subis par les États-Unis. Voici quelques-unes des provocations projetées :

    - Attaquer la base américaine de Guantanamo. L'opération aurait été conduite par des mercenaires cubains sous uniforme des forces de Fidel Castro, elle aurait inclus divers sabotages et l'explosion du dépôt de munitions, laquelle aurait nécessairement provoqué des dégâts matériels et humains considérables .

    - Faire sauter un navire américain dans les eaux territoriales cubaines de manière à raviver la mémoire de la destruction du Maine, en 1898 (266 morts), qui provoqua l'intervention américaine contre l'Espagne [6]. Le bâtiment aurait été en réalité vide et télécommandé. L'explosion aurait été visible de La Havane ou de Santiago pour que l'on dispose de témoins. Des opérations de secours auraient été conduites pour crédibiliser des pertes. La liste des victimes aurait été publiée dans la presse et de fausses obsèques auraient été organisées pour susciter l'indignation. L'opération aurait été déclenchée lorsque des navires et avions cubains se seraient trouvés dans la zone pour pouvoir leur imputer une attaque.


    - Terroriser les exilés cubains en organisant quelques plasticages contre eux à Miami, en Floride, et même à Washington. De faux agents cubains auraient été arrêtés pour disposer d'aveux. De faux documents compromettants, établis à l'avance, auraient été saisis et distribués à la presse.

    - Mobiliser les États voisins de Cuba en leur faisant accroire une menace d'invasion. Un faux avion cubain aurait bombardé de nuit la République Dominicaine, ou un autre État de la région. Les bombes utilisées auraient été évidemment de fabrication soviétique.

    - Mobiliser l'opinion publique internationale en détruisant un vol spatial habité. Pour frapper les esprits, la victime aurait été John Glenn, premier Américain à avoir parcouru une orbite complète de la terre (vol Mercury).

    Une provocation avait été plus particulièrement étudiée :

    - "Il est possible de créer un incident qui démontrera de manière convaincante qu'un avion cubain a attaqué et descendu un vol charter civil en route des États-Unis vers la Jamaïque, le Guatemala, Panama ou le Venezuela". Un groupe de passagers complices, qui pourrait être des étudiants par exemple, aurait pris un vol charter d'une compagnie détenue en sous-main par la CIA. Au large de la Floride, leur avion aurait croisé une réplique, en fait un avion apparemment identique, mais vide et transformé en drone. Les passagers complices seraient retournés sur une base de la CIA, tandis que le drone aurait continué en apparence leur trajet. L'appareil aurait émis des messages de détresse indiquant qu'il était attaqué par la chasse cubaine, et aurait explosé en vol.

    La réalisation de ces opérations implique nécessairement la mort de nombreux citoyens américains, civils et militaires. Mais c'est précisément leur coût humain qui en fait d'efficaces actions de manipulation.



    LAYMAN L. LEMNITZER, LE RETOUR
    "Nous devons prendre garde à l'acquisition d'une influence illégitime, qu'elle soit recherchée ou non par le complexe militaro-industriel. Le risque d'un développement désastreux d'un pouvoir usurpé existe et persistera."
    Eisenhower

    Pour John F. Kennedy, Lemnitzer est un anti communiste hystérique soutenu par des multinationales sans scrupules. Le nouveau président comprend le sens de la mise en garde de son prédécesseur, le président Eisenhower, un an plus tôt, lors de son discours de fin de mandat : "Dans les conseils du gouvernement, nous devons prendre garde à l'acquisition d'une influence illégitime, qu'elle soit recherchée ou non par le complexe militaro-industriel. Le risque d'un développement désastreux d'un pouvoir usurpé existe et persistera. Nous ne devrons jamais laisser le poids de cette conjonction menacer nos libertés ou les processus démocratiques. Nous ne devons rien considérer comme acquis. Seules une vigilance et une conscience citoyennes peuvent garantir l'équilibre entre l'influence de la gigantesque machinerie industrielle et militaire de défense et nos méthodes et nos buts pacifiques, de sorte que la sécurité et la liberté puissent croître de pair" [7].
    En définitive, John F. Kennedy, résiste aux généraux Walker, Lemnitzer et à leurs amis, et refuse d'engager plus avant l'Amérique dans une guerre à outrance contre le communisme, à Cuba, au Laos, au Vietnam ou ailleurs. Il est assassiné, le 22 novembre 1963 [8].

    Le général Lemnitzer prend sa retraite en 1969. Mais, en 1975, alors que le Sénat commence des investigations sur le rôle exact de la CIA sous l'administration Nixon, Gerald Ford, qui assure l'intérim de la présidence depuis le scandale du Watergate, lui demande de participer à cette enquête. Après qu'il eut aidé à enterrer la polémique, Ford le sollicite à nouveau pour animer un groupe de pression, le Committe on the Present Danger (CPD - Comité sur le danger actuel). Cette association est une création de la CIA, alors dirigée par George Bush père. Elle mène campagne contre le danger soviétique. Parmi ses administrateurs, on trouve divers responsables de la CIA et Paul D. Wolfowitz (actuel secrétaire adjoint à la Défense, en charge des opérations en Afghanistan). Parallèlement, Gerald Ford promeut le brigadier général William H. Craig, qui avait dirigé les études préliminaires de l'opération Northwoods, directeur de la National Security Agency (NSA).
    Le général Layman L. Lemnitzer meurt le 12 novembre 1988.
    En 1992, l'opinion publique américaine s'interroge sur l'assassinat du président Kennedy après la diffusion d'un film d'Oliver Stone montrant les incohérences de la version officielle. Le président Clinton ordonne la déclassification de très nombreuses archives de la période Kennedy. Dans les papiers du secrétaire à la Défense Robert McNamara, on retrouve l'unique copie conservée du projet Northwoods.






    [IMG]

    Click
    Gegurion, 12 Octobre 2006
Statut de la discussion:
Fermée.