Video 11 septembre 2001

Discussion dans 'Actualité' créé par [Mj], 7 Mars 2006.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Zaene *
    Ca prendrait un temps fou sans meme savoir si je les retrouverai toutes, je lis enormément et j'ai un tres bonne memoire visuelle, mais je ne tient pas un dossier pour autant.

    Ceci dis j'essayerai d'en retrouver quelques-une : voila deja le site de JPP :

    :arrow: http://www.jp-petit.com/index.html

    A prendre avec recul, cet homme etant aussi ufologue, ce qui meme avec serieux peut deboucher sur des théories parfois farfelues (mais interessantes)

    Maintenant le principe est de faire tes propres recherches, je n'ai pas besoin de t'orienter, cherche par toi-meme mais ne commet pas l'erreur de bcp ici qui est de nier un fait sous prétexte qu'il est mis en lumiere par des gens qui ne sont pas nécéssairement objectifs, ça n'a simplement rien a voir. :)
    Zaene, 27 Mars 2006
  2. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    pas de problème, je te demande juste tes sources pour en découvrir de nouvelle, JP Petit je l'ai déjà parcouru de long en large. Je continue à fouiller
    MaRTIaL, 27 Mars 2006
  3. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    une enquête de 200 pages - http://reopen911.online.fr/Le_Grand_Bluff.pdf- vous pourrez y trouver des expications sur l'auteur Sacha Sher

    j'ai parcouru en diagonale une partie de ce qu'il a écrit, je vous donne une idée de ce qui vous y trouverez en copiant la conclusion, bonne lecture


    CONCLUSION

    Il ne fait aucun doute qu’il y a, dans l’affaire du 11-septembre, volonté
    de camoufler des choses à l’opinion états-unienne et à la communauté
    internationale. Le gouvernement a montré très tôt qu’il n’avait que faire de
    dévoiler la vérité et a infailliblement bloqué les enquêtes pour des raisons
    politiques ou financières et consacré tous ses efforts à assouvir ses
    ambitions mercantiles en exacerbant les désirs de vengeance de ses
    concitoyens et de ses petits soldats. Les pièces manquantes au puzzle du 11-
    septembre et les tentatives délibérées du pouvoir en place ou de certains
    fonctionnaires de l’administration aérienne (F.A.A.) d’éliminer des preuves
    matérielles cruciales pour mieux faire régner l’opacité, sont trop
    nombreuses pour être le fruit du hasard. Comment expliquer par ailleurs que
    personne n’a été renvoyé ? Tout le monde a-t-il été affreusement
    incompétent, et tout le monde protège-t-il tout le monde ? Cela paraît court
    car seul un certain degré de complicité encore non élucidé permet de
    comprendre comment des équipes terroristes – si elles ont joué le moindre
    rôle – ont pu pénétrer dans des cockpits sans que les membres de l’équipage
    ou les pilotes n’aient eu ni les moyens de se défendre, ni le temps
    d’actionner le moindre signal de détresse. Les pirates n’ayant pas pu
    paralyser à eux seuls les systèmes de défense, une trahison haut placée est la
    meilleurs explication au fait que trois avions ont pu parfaitement atteindre
    leur cible sans avoir été ni interceptés ni abattus selon les procédures en
    vigueur. A moins que ces avions n’étaient pas ceux dont on nous a parlé,
    que leurs trajectoires si incongrues n’étaient pas celles qu’on nous a
    dessinées, et qu’il s’agissait d’autres avions venus d’on ne sait où. Nous
    savons grâce aux données d’archives du B.T.S. et de la F.A.A. qu’il n’est
    pas sûr que les avions désignés dans le scénario officiel aient été détruits le
    jour même et que certains d’entre eux aient décollé avec des passagers. Il est
    par ailleurs des phénomènes radar, des déclarations de contrôleurs, et des
    dépêches de presse qui incitent à croire qu’ils ont été dirigés vers le sol
    avant d’atteindre leurs cibles prétendues. Il semble donc plutôt que
    l’opération a été organisée de manière à ce que nul ne puisse être capable de
    l’empêcher, grâce, notamment, à des substitutions d’avions à la manière du
    projet de l’opération Northwoods, et/ou grâce à des leurres envoyés dans le
    ciel et sur des écrans radars dans le cadre de simulations ou d’exercices
    militaires (wargames). Dans ce cadre, renvoyer des gens les aurait fait
    parler. Les révoqués auraient relevé les traces d’une possible transformation
    ou substitution d’avions ou souligné la diversion qu’avait constituée tel ou
    tel exercice.
    Le débat entamé sur ce qui a endommagé le Pentagone a certes permis
    de réveiller l’opinion mais a fini par s’embourber à cause du manque
    d’informations délivrées par les autorités, du caractère délibérément tordu
    de l’attaque ou de pistes douteuses probablement lancées par le pouvoir
    états-unien lui-même. La discussion sur les mystères du Pentagone a permis
    de surmonter plusieurs difficultés en supposant que l’opération avait été
    menée de manière à piéger les sceptiques, par exemple en faisant exploser
    les ailes et l’aileron arrière de l’avion juste avant le choc. Ce débat ne
    parvient donc pas, selon nous, à éliminer la possibilité qu’un avion de ligne
    ait frappé le Pentagone, la question étant de savoir lequel (Boeing 737, 747,
    767 ou 757), même s’il n’était sans doute pas piloté par le supposé Hani
    Hanjour – incapable de conduire un avion biplace en août 2001 selon son
    instructeur, et donc d’effectuer, au-dessus de Washington, cette descente
    parfaite (smooth 495) en un virage de 330° 496 , puis de faire faufiler un
    Boeing à basse altitude entre des bâtiments et des antennes avant d’atteindre
    la partie du Pentagone qui était la moins peuplée du complexe. Quoi qu’il en
    soit, il serait dommageable que l’attention du public soit détournée d’autres
    failles abyssales d’un scénario officiel de plus en plus incroyable, que nous
    souhaitons énumérer rapidement ici :
    – le fait qu’aucun pilote n’ait eu le temps de donner l’alerte au sujet d’un
    détournement, par appel radio ou en activant un code sur le transpondeur.
    – l’absence précise de données fournies par deux boîtes noires. Le fait que
    les autres boîtes auraient disparu ou auraient fondu, chose incroyable qui
    commence à être contestée par deux secouristes, Mike Bellone et
    Nicholas DeMasi.
    – la destruction méticuleuse, opérée par Kevin Delaney, des
    enregistrements de conversations entre les tours de contrôle et les pilotes
    ou kamikazes supposés.
    – la disparition des images filmées autour du Pentagone par les caméras de
    l’hôtel Sheraton, du Virginia Department of Transportation, et de la
    station essence CITGO de Jose Velasquez, emportées par le FBI, dans ce
    dernier cas, « dans les minutes qui ont suivi 497» le crash de 9h38.
    – l’inefficacité des batteries de missile qui défendent le Pentagone et de
    celles qui défendent la Maison Blanche.
    – l’absence simultanée, à leur poste, de MM. Rumsfeld, Eberhart, Winfield
    et Myers.
    – le retard de l’évacuation générale de la Maison Blanche (9h45), du
    Capitole (9h47), du département d’Etat ou du Pentagone, alors même que
    le vice président Dick Cheney et la conseillère pour la Sécurité Nationale
    Condoleezza Rice auraient été conduits en lieux sûrs au sous-sol de la
    Maison Blanche à 9h03, heure du second crash à New York, et alors que
    l’Administration Fédérale de l’Aviation (F.A.A.) avait prévenu de
    l’approche d’un avion à 9h24 498.
    – l’échec pitoyable des forces de défense aériennes pour intercepter des
    avions qui se seraient écartés de leur trajectoire vingt à quarante minutes
    avant leur crash supposé. La dernière excuse avancée pour en rendre
    compte étant que les premiers avions de chasse furent envoyés de bases
    éloignées au lieu de bases plus proches comme McGuire, Pomona et
    Andrews, mais même cette excuse semble supposer des vitesses de vol
    incroyablement lentes.
    – les descriptions de plus en plus curieuses de l’incompétence des
    contrôleurs aériens.
    – la trajectoire fort étrange des avions. Le fait que les vols 93 et 175
    descendirent près de l’aéroport Stewart International 499. Le fait que l’UA
    93 s’était approché de Cleveland et y aurait même atterri selon WCPO.
    – le fait que le seul avion qui ne menaçait personne dans l’immédiat, le vol
    UA 93, et aurait pu être repris par les passagers, avec les pirates capturés,
    a été vraisemblablement abattu par un jet blanc.
    – les doutes sur l’identité réelle des pirates, par ailleurs souvent surveillés
    sous leurs probables noms d’emprunt et formés dans des centres de l’US
    Air Force et des écoles d’aviation liées à la CIA.
    – les doutes sur l’identité réelle de certains passagers.
    – l’incongruité de maints récits de passagers.
    – l’impossibilité matérielle que tant d’appels téléphoniques aient pu être
    donnés depuis les avions à la hauteur où ils sont supposés avoir volé et
    durant la durée qui est rapportée (à moins que les avions aient atterri
    avant leurs crashs supposés).
    – la coïncidence exceptionnelle contenue dans les archives en ligne dites
    Airline On-Time Statistics Searchable Database du Bureau of
    Transportation (B.T.S.) voulant que deux des avions du scénario officiel,
    les vols AA 11 et AA 77, n’étaient pas programmés au départ ce jour-là.
    Le fait que cette information n’apparaisse plus sur cette base depuis
    septembre/octobre 2004, mais qu’il reste néanmoins indiqué qu’ils n’ont
    pas réellement décollé, aucune heure de décollage n’y étant inscrite. Ces
    avions ont-ils donc décollé sans passagers, peut-être dans le cadre d’un
    exercice militaire ?
    – le fait que ces deux avions n’ont été déclarés détruits à l’administration
    aérienne (F.A.A.) qu’en janvier 2002, ce qui est en contradiction avec les
    procédures habituelles. Ont-ils été détruits après le 11 septembre ? La
    compagnie American Airlines a-t-elle fait une fausse déclaration à la
    F.A.A. ?
    – l’impossibilité de retrouver dans les statistiques archivées du
    http://bts.gov, un précédent vol du Boeing supposé s’être écrasé au
    Pentagone, et dont le numéro d’enregistrement aurait été N644AA (selon
    http://www.N.T.S.B..gov, http://airdisaster.com, ou
    www.airliners.net/search/
    photo.search?regsearch=N644AA&distinc_entry). Du reste, aucun avion
    n’est arrivé à l’aéroport de Washington Dulles avec ce numéro
    d’enregistrement les jours précédant le 11 septembre, alors qu’il est
    possible de retracer l’arrivée des trois autres avions dits impliqués, à
    l’aéroport d’où ils seraient partis le 11 septembre (Boston et Newark).
    – la validité actuelle des numéros d’enregistrement (registration number,
    tail number ou N number) ayant appartenu à deux des avions
    prétendument détruits (faire une recherche sur le site de la F.A.A.
    aircraft registry inquiry avec les N numbers 591UA pour UA 93, et
    612UA pour UA 175).
    – l’absence de rapport du National Transportation Safety Board (N.T.S.B.)
    au sujet des quatre crash, alors qu’il existe un rapport de trente-cinq
    pages de cet organisme réputé sérieux sur un accident de jet survenu en
    octobre 1999 avec à son bord une demi-douzaine de passagers dont le
    golfeur Payne Stewart 500 . Pour expliquer la chose, de manière
    étonnamment lapidaire, le site http://N.T.S.B..gov n’invoque pas
    l’absence de boîtes noires – puisqu’il est au moins resté l’enregistreur de
    voix du cockpit du vol UA 93, comme lors du crash avec Payne Stewart
    – mais le fait que le FBI enquête encore. En fait, des avocats ont
    découvert que le FBI, le Département « de la Justice » et même le
    Congrès empêchent le N.T.S.B. d’examiner les données des boîtes,malgré les souhaits des familles 501 . Cela atteint des proportions
    politiques étonnantes…
    – l’étrangeté des récits conventionnels qui tentaient de voir un accident
    dans l’effondrement de la tour n°7 du World Trade Center, près de sept
    heures après l’effondrement des deux premières tours. La déclaration
    d’un des propriétaires du complexe entier du WTC, Larry Silverstein,
    prononçant le mot pull, peu médiatisée, semble toutefois être une
    reconnaissance discrète de la démolition contrôlée de cette tour.
    – les nombreux mystères sur ce qui a provoqué l’effondrement des tours
    jumelles, et l’absence de plans détaillés de ces tours.
    – l’absence d’explications claires aux explosions secondaires qui se sont
    produites à New York et au Pentagone, dont certaines furent enregistrées
    par des relevés sismiques.
    – l’évacuation des débris en acier des tours vers des pays lointains avant
    qu’une enquête véritable n’ait pu être menée, et la mise au secret des
    débris de ce qui a frappé le Pentagone. N’est-ce pas précisément ce à
    quoi l’on s’attendrait de la part d’autorités qui auraient l’intention de
    dissimuler la trace de l’utilisation d’explosifs à New York et de faire
    obstacle à l’identification possible des engins impliqués dans les
    attaques ?
    MaRTIaL, 28 Mars 2006
  4. Offline
    karschann Touriste
    Ce qu'il y a de fascinant, c'est que ce jour la, en 2 heures, il s'est passé trop de chose incroyables.

    - Alors que jamais une tour en acier ne s'était effondrée à cause d'un incendie, 3 tours, parmis les plus solides, s'effondrent en qq heures.

    - Des pilotes débutants réussisent des manoeuvres à peine faisable par les pilotes les + expérimentés.

    - Les radars de l'aviation civile, de l'US air force, du Norad sont incapables de retrouver un avion gros comme 1/2 terrain de football alors qu'ils sont sur les dents après le 1er crash.

    - Un avion qui s'écrase sur le pentagone sans laisser de trace, et des brulures ridicules.

    - Un avion qui s'écrase dans un champ en laissant un trou minuscule et sans rien brûler autour de lui.

    - L'us air force qui avait intercepté 100% des avions suspect jusque la, se plante 4 fois sur 4 le même jour.

    - Des incendies capables de faire tomber des tours mais qui laissent des passeports intacts, ceux des terrorristes évidement.

    - Le sommet d'une tour qui tombe de biais, et qui se redresse, défiant ainsi la loi physique de la pesanteur.

    - Des avions qui s'écrasent au sommet des tours et qui provoquent des dégats jusque dans les sous-sol.

    - Des photos satellites qui montrent des températues extrêmes 3 jours après les effondrements et la fin des incendies.

    - Le kérosène qui se jour la a décider d'augmenter sa température à un point tel qu'il fait fondre, ou tout du moins déforme, l'acier.

    J'en oublie surement pleins....

    Mais, nous vivons dans un monde scientifiques. En effet la science décide de ce qui est vrai ou pas, et de ce qui est possible ou ne l'est pas. Exemples : le big bang, Adam et Eve, la fin des dinnosaures etc....
    Or ici, même dans les meilleurs conditions possibles, il est impossible de reproduire, ou d'approcher ce qu'il s'est passé ce jour la...

    Sans oublier toutes les autres choses suspectes, comme les explosions, les relevés des sismographes, les témoignages, les vidéos d'avions, j'en passe et des meilleurs.

    Alors soit, ce jour la il s'est produits des trucs incroyables, tels que notre connaissance de sciences actuels ne peut expliquer, et qu'on pourra peut être un jour faire.

    Soit les évènements était prévus et programmés et alors tout se tient :p
    karschann, 28 Mars 2006
  5. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    plus personne pour défendre la thèse officielle?
    MaRTIaL, 29 Mars 2006
  6. Offline
    karschann Touriste


    Paradis? :p
    karschann, 29 Mars 2006
  7. Offline
    DaBeast Elite
    apres avoir lu les sources de paradis moi je reste avec la these officiele........

    j'attend tjs plus de sources sur ce que dit zaene......... si il veut bien prendre le temp de les chercher.
    Il y'a des choses qui cloche c clair dans la these officiele mais bon faut po s'attendre a ce que le gouvernement devoile tout non plus, certaines choses sont secret d'etat. si la meme chose se passerait en belgique je suis sur que l'on ne saurait pas tout non plus, mais bon de la a que certains aillent nier qu'il y a un boeing qui s'est ecraser sur le pentagone faut vraiment etre fou ou etre aveugle, ou comme on le dit tres bien dans un des articles, faire toutes ses recherches sur base de photos. ce qui n'est pas l'ideal.

    donc en attendant les sources de zaene, moi je vois qq probs dans la version officiele mais pas au point de dire que tout est du pipo comme certains le veulent faire croire
    DaBeast, 29 Mars 2006
  8. Offline
    sn00z ex membre
    Les médias vous manipulent.


    à mediter.
    sn00z, 29 Mars 2006
  9. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    alors ce que je te suggère comme source d'info

    - Le docu Loose Change (http://at.moh.online.fr/ReOpen911/)
    - Le docu 911 in plane site (http://at.moh.online.fr/ReOpen911/)
    - Confronting the evidence (http://reopen911.org/)
    - deux nouveaux docus que j'ai pas encore regarder ( les sous-tires devraient arriver) - Martial Law : 9/11 Rise of the Police State
    - The Great Conspiracy

    les articles suivant :

    - http://www.voltairenet.org/article134693.html

    - http://www.voltairenet.org/article127833.html

    - http://www.voltairenet.org/article8737.html

    - http://www.voltairenet.org/article127890.html

    - http://www.jp-petit.com/Guide/alphabetique.htm

    - les sites que Paradis a donnés

    - http://www.911studies.com

    - L'enquête ICI

    Se limiter à une version des faits..tu n'auras qu'un point de vue

    Fait toi ton propre point de vue après avoir consulter et regarder tout ça. Tu verras par toit même que pas mal de choses sont plus que suspectes (relis ce qui a été mis dans tout ce post)

    il a également le long post qui a fini par être fermé, où il ya pas mal d'autres liens, par ici
    MaRTIaL, 29 Mars 2006
  10. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    waow la révelation :p


    Voilà un paragraphe intéressant sur l'enquête dont j'ai mis le lien plus haut (le ficher pdf)

    MaRTIaL, 29 Mars 2006
  11. Offline
    Maximilian Touriste
    Que repondent les auteurs des "theses officielles" lorsuq'on les confrontent avec les documents prouvant clairement que leurs hypotheses se revelent fausses
    Maximilian, 29 Mars 2006
  12. Offline
    Zaene *
    Les autorités americaines ont été interpellées plusieures fois, chez eux et par d'autres pays et la seule reponse c'est le silence, ils ne repondent pas simplement.

    Pour mes "sources", je m'aperçois quand meme que l'essentiel se trouve au long des post que j'ai deja poster autour du sujet, je ne vais pas vous refaire un botin d'adresse, suffit d'aller voir sur les sujets passés, le reste consiste a "recouper" les info que l'on y lis entre-elles et surtout dans les avis opposés simplement.
    Zaene, 29 Mars 2006
  13. Offline
    Total Titre d'utilisateur perso
    joli sujet et pour une fois ia une relativement belle structure dans tout ce basard :D

    Depuis que je lis un peu tout les trucs que je trouve sur le 11 septembre, en partant d'un avis tout a fait neutre ..... c'est vrai qu'on fini par se demander quoi. Aucune certitude si ce n'est que les "certitudes officieles" n'en sont rien.

    Moi je trouve que ca ferait un beau sujet de presse ( a sensation ? ou pas) .... mais je n'en entend jamais parler... le public s'en fou ? le public trouve ca ridicule ? je ne pense pas qu'il y ai ici en europe une pression pour ne rien dire sur ca pourtant .
    explication :?:
    Total, 30 Mars 2006
  14. Offline
    GUMBAL 1337
    bha c'est dja arrivé plusieurs fois ca, c'est pas parce qu'il se crash sur un sol plat qu'il va devoir exploser (fin je pense)

    Par contre pour le sommet de la tour qui tombe et qui se redresse j'ai pas compris, tu peux expliquer stp ?
    GUMBAL, 30 Mars 2006
  15. Offline
    MaRTIaL Dayvan Cowboy
    un lien de 16 pages par ici, L' effroyable Verite


    ça va conforter Paradis.

    Il attaque légitimement l'équipe Meyssan, dénoncent ses erreurs etc...

    Toute une série d'élements sont ignorés qui contredisent ce qui est conclu et déduit. Si on ne confronte pas cela à d'autres sources, on ne peut être que pour la version officielle.

    L'article est complet sur le sujet du pentagone, le plus drôle c'est qu'à partir de l'étude de l'université de Purdue (Indianna) il conclut exactement l'opposé de ce qu'a déduit Meyssan sur la même étude. (Le lien de l'Université de Purdue, Le lien de la conclusion de Meyssan) Lien direct vers l'enquête Purdue

    ..après avoir lu l'enquête, je vois nulle part qu'il conclut que c'est impossible à part chez Meyssan

    j'arrive toujours pas à avaler la thèse officielle (dsl Paradis masi quand on peut couper court à toute polémique ne rendant publique deux vidéos et qu'on le fait pas....)

    je suis crevé j'ai sauté un paragraphe?
    MaRTIaL, 30 Mars 2006
  16. Offline
    Zaene *
    L'etude de Purdue telle que je l'ai lue (sur leur site), telle que le reseau Voltaire et reopen911.org l'ont commentée reconnaissait explicitement l'echec de la simulation due a l'abscence impossibilisante de la façade du batiment, des moteurs, des siéges, des passagers, des bagages ainsi que certaines piéces mecanique "fortes" pour réaliser cette "simulation".

    Cette conclusion a ete retirée tout en ne présentant pas les-dits élements pour autant.

    Qui plus est elle ne présente aucunes explications concernant la faiblesse de l'inflamation ne pouvant correspondre a 20.000 litres de Keroséne. En fait cette "simulation" est inversée a mon sens, a savoir qu'elle applique un modéle de "crash" pour qu'il corresponde approximativement a des degats qu'on a pu eviter d'être constater par des tiers (comme les pompiers et quelques journalistes)
    Zaene, 31 Mars 2006
  17. Offline
    Tetsuya ...
    j'ai re-regardé un reportage hier,d'il y'a quelques années, passé a 90 minutes sur Canal, a propos de l'utilisation de l'Uranium appauvris pendant la guerre du golf... ca fait déjà peur les malformation des enfants Iraquiens, les soldats américains malade (problème homonaux, cancer et déjà mort pour bcp), +/- la moitié sont touché a des degrés divers d'après les chiffres... faudrais une fois que j'arrive a upper ca... quand on voit cette ancienne engagée prête a pleurer quand elle raconte comment son armée la laissée tomber... quand elle montre son lieutenant en combinaison de protection alors que tout les soldat eux sont en uniforme réglementaire... d'ailleur il dit en partant "faite leur mettre leur combinaision vous êtes en zone contaminée" trop tard... les mm missiles ont été et sont encore utilisé depuis dix ans, pareils pour les munitions de mitrailleuse, obus etc... quand tu vois ca tu dis un truc : "jusqu'ou peuvent ils aller avant d'avoir le moindre remord ?" :/

    Golfe, Kosovo, Afghanistan : de guerre en guerre, l’armée américaine perfectionne ses armes à l’uranium appauvri.
    Tetsuya, 31 Mars 2006
  18. Offline
    karschann Touriste


    Le problème pour l'avion de Pennsylvanie, c'est qu'il a explosé, et quoi qu'on en dise, quand un avion plein de fuel s'écrase en plein forêt, explose et ne brûle rien, en laissant un trou de 4m sur 4 et de 2 m de profondeur....ça me parait bizarre.


    Pour la tour. La 2eme tour percutée, qu'on a tous bien vu à la télé, l'avion la percute de justesse dans un angle. Ce qui fait que au moment de la chute, le côté percuté qui aurait dû être le seul à tomber...), le sommêt de la tour s'est incliné, et aurai du, selon toutes les lois physiques connues, continuer sa chute latérale. Or, le sommet s'est redressé, tout seul, pour finir sa chute à la verticale. fais le test chez toi, prends une brique, tu la pose en équilibre su le rebord et tu la pousse pour qu'elle tombe, et dis moi si tu observes que la brique se redresse et chute verticalement, ou si il y a une rotation. Car selon la dynamique des mouvements, si mes souvenirs d'école sont bons :p, à partir du moment ou une pression est exercée latéralement sur un corps en mouvement, ou si UNE PRESSION EST EXERCEE SUR UN CORPS A L'ARRET HORS DE L'AXE DU CENTRE DE GRAVITE, ce qui est le cas ici, il y a ROTATION. Et de fait, le sommet de la tour a commencé à tourner (chute lattérale), mais c'est redressé. C'est physiquement impossible.
    karschann, 31 Mars 2006
  19. Offline
    useless # supersonic !!!
    Donc si c'est physiquement impossible, on peut m'expliquer le trucage, ? Non mais serieux ...
    useless #, 31 Mars 2006
  20. Offline
    La Poubelle Elite
    Pas forcément un trucage, nous ne sommes pas des ingénieurs qui comprennont la structure des tours ainsi que de la résistance et des déformations qui sont prévues.

    Des simples ponts sont étudiés pour se déformer et pouvoir se mouvoir sans s'effondrer à cause des vents violents et des vibrations alternés (un pont de ce type s'est effondré en Amérique il me semble à cause de ça )
    La Poubelle, 31 Mars 2006
Statut de la discussion:
Fermée.