Consultation Populaire pour la Constitution Européenne

Discussion dans 'Actualité' créé par L@rgo_XIII, 2 Mai 2005.

Statut de la discussion:
Fermée.
  1. Offline
    Zaene *
    Daniel Conbendit l'a bien expliquer, avec raison, les hommes politiques, parce qu'ils ont tres peur eux et non les gens, sont passés a coté de l'occasion de faire une campagne "commune" pour ou contre et de permettre une consultation populaire generale, tous pays confondu (ce qui mettait l'argument "on-peut-pas-chez-nous" au bout du quai avec les balots). Et la il y a fort a parier que les arguments nationaux auraient eu nettement moins d'impact.

    Mais je crois surtout que bcp d'entre eux savaient ce qui risquaient d'arriver, ce qui me conforte dans mon opinion de tentative de manipulation.
    Zaene, 2 Juin 2005
  2. Offline
    EnTrAnCeD Elite
    Voilà juste la manière dont le vote francais est percu en grande-bretagne. Qui parle encore de renégociation ?

    Les journaux britanniques de gauche, plutôt proeuropéens, ne dissimulent pas une profonde déception, et une inquiétude sincère. "La France refuse de grandir", titre un éditorialiste du Guardian. "Quels que soient les motifs du refus français, c'est bien la peur et l'immaturité qui prédominent dans ce pays. C'est la politique de Peter Pan", poursuit sévèrement ce journal d'ordinaire francophile.

    Pour The Independent, "le vote de dimanche n'est rien d'autre qu'une révolution conservatrice contre le changement". Le quotidien dénonce "une conception étroite des intérêts nationaux", que l'ampleur du vote souverainiste ne dément pas. "Si Chirac ou son successeur remettent en question l'économie de marché en Europe, un marché unique de 400 millions de consommateurs se désagrégera."

    Tout en prenant acte de la chute de l'euro et de la volte-face de Pékin au sujet des quotas douaniers dans l'industrie textile, le Financial Times estime que le résultat du référendum français est la preuve de la trop grande ambition et de la mauvaise gestion du projet européen. "L'Europe a été survendue pendant des années", juge l'ancien commissaire européen Frits Bolkestein dans un éditorial. "Le 'losership' franco-allemand a été incapable de mener la barque. Dans ce contexte, la prochaine question ne sera pas de savoir qui doit entrer en Europe, mais si la France doit être autorisée à y demeurer", poursuit le quotidien.

    En fin de compte, les seuls à se réjouir ouvertement de la débâcle française sont les conservateurs et les libéraux. A l'instar du Daily Telegraph, la droite anglaise ne tarit pas d'éloges ironiques envers "cette jeunesse française qui manifestait sa joie à l'annonce de la victoire du non". Pour les chantres britanniques de l'économie de marché, il ne fait plus aucun doute que "l'Europe est un compromis que l'on ne peut pas accepter".


    http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=52108&provenance=accueil&bloc=18
    EnTrAnCeD, 4 Juin 2005
  3. Online
    glandu444 ex membre
    Une demande d'avalidation populaire est illégale en Belgique non?
    glandu444, 4 Juin 2005
  4. Offline
    EnTrAnCeD Elite
    Non c'est interdit par la constitution en principe, et c'est tant mieux comme ça je trouve quand on voit les dérives populistes de referendums nationaux. Voilà ce que ca donne :

    [IMG]

    Tellement vrai...
    EnTrAnCeD, 4 Juin 2005
  5. Online
    Von K*-* ex membre
    Mais bien sur... le populisme c'est une dérive !!

    si on suis ton raisonnement...

    Pourquoi ne pas carrement retirer le droit de vote tant qu'on y est :roll:

    laissons carte blanche aux politiques comme ça il vont gerer notre vie au mieux

    On rentre quand dans la matrice ??
    Von K*-*, 4 Juin 2005
  6. Offline
    Total Titre d'utilisateur perso
    la dérive c'est que le referendum est tout sauf claire.
    Un referendum ca doit être une question clair, comprehensible..... hors ici c'est tout l'opposé, il porte sur un dossier de plusieurs centaines de pages :eek:
    Total, 4 Juin 2005
  7. Offline
    gl0b ▇ ▅ █ ▅ ▇ ▂ ▃ ▁ ▁ ▅ ▃ ▅ ▅ ▄ ▅ ▇
    Voilà pourquoi il faut laisser ce "sale boulot" de ratification à nos parlementaires ceux-ci élus sur base d'un programme "simplifié" pour l'électeur moyen...
    gl0b, 4 Juin 2005
  8. Offline
    J'ai appris au cours de géo que la consultation n'était pas prévue dans la constitution belge.

    Il y a cependant eu une exception en 1950 pour le retour ou non du roi Leopold 3.

    D'un coté, ce n'est pas si mal, cela empêche les votes forcés, non informés,... :)
    Neomatrix@LamZ, 4 Juin 2005
  9. Offline
    EnTrAnCeD Elite
    Face au « malaise démocratique », la solution populiste est toujours simple (réinjecter de l'émotion dans le jeu politique), mais pleine de contradictions : le populiste d'aujourd'hui se veut légaliste et pourtant anti-Système ; il amalgame trois conceptions rivales du peuple : le Peuple-souverain, le Peuple-classe, le Peuple-nation. Enfin, il mêle deux sentiments d'appartenance à la communauté : une logique d'inclusion (« rassembler ceux qui se ressemblent »), et une logique d'exclusion (les populismes ciblent toujours deux ennemis, deux « catégories indésirables » : la classe politique traditionnelle, et les étrangers).

    Le populisme revient à considérer que ceux qui nous gouvernent ne nous représentent pas. Pourtant c'est ça la démocratie... Cherchez l'erreur.

    La démocratie a ses défauts certes, et il y a des dérives, mais en arriver à une situation en france où les votes ne sont plus que contestataires, à une situation de pur rejet de la classe politique (tant à gauche qu'à droite pour ceux qui auraient la mémoire courte) c'est nier la démocratie même, fausser le jeu, et il est clair que le système ne peut pas fonctionner comme ça, car les gouvernants n'ont de fait plus de légitimité.
    EnTrAnCeD, 4 Juin 2005
  10. Offline
    La consultation populaire n'est autorisé qu'au niveau communal et provincial... Le referendum pas du tout autorisé... Le consultation populaire du retour du roi était illégale et au vu des dégats et de la division Nord/sud qu'elle a exprimée, il est vivement déconseillé d'autoriser à nouveau ce débordemment, sous peine de dissolution de la Belgique.
    Scalozzzz, 4 Juin 2005
  11. Online
    Von K*-* ex membre

    Bah tu auras beau faire des tour de passe passe et des copier coller (http://www.ombres-blanches.fr/pub/repere/faits/niv5.php?id_chap=128), tu ne pourras pas nier le principe fondamental de la democratie

    la democratie est basée sur le droit de vote... les francais et les hollandais ce sont exprimé
    Et si ces sois disant "populiste" (le mot a la mode en ce moment) n'ont pas suivis leurs elus c'est que ceux-ci n'ont pas su les rassurer

    donc la faute n'incombe pas au peuple mais bien aux elus politique, à eu d'en tirer les conclusions qui s'impose

    Et j'insiste ... si on suis le raisonnement que tu soutiens on va droit vers une dictature...

    pourquoi on n'a pas encore penser a supprimer les elections communale,federale, regionale en belgique .
    Grace a cela on n'entendrais plus parler du vlams belang.

    allez hop on a sauvé la belgique CoOoll :D
    Von K*-*, 4 Juin 2005
  12. Offline
    La démocratie passe aussi par la représentation Von K... Elle sert en particulier à faire voter des textes complexes... La constitution européennee est loin d'être accessible à tout le monde, très loin de là(même si tu comprends les articles, comprendre leur portée est un autre problème voir le faux argument de l'interdiction de la laicité dans la constitution)... Et tout comme les kamikazes se faisant sauter au nom d'un livre saint se font manipuler parce qu'ils ne le comprennent pas et ne l'entendent que via des interprètes malhonnetes, on a manipulé les gens durant ce referendum...
    Scalozzzz, 4 Juin 2005
  13. Offline
    EnTrAnCeD Elite
    Tu comprends rien à ce que j'essaie de t'expliquer. Je ne dis pas qu'on doit supprimer les élections, je dis simplement que ne pas jouer le jeu de ces élections fausse le système et le rend de fait inefficace. On a bien vu ce que ca a donné le 21 avril en france. Les gens ont voulu dire merde, ont voté pour FN par pure contestation et ont été obligés de voter pour chirac, qui, de fait, n'a aucune légitimité. C'est LA qu'il est le déficit démocratique en france aujourd'hui. Ca c'est une première chose. Quant aux referendums ils sont bien connus pour tourner en plébiscites avec toutes les dérives que ca implique. N'importe quel historien te le dira. C'est comme ça, les gens ne répondent la plupart du temps pas à la question qui leur est posée, surtout si elle est complexe, mais votent pour ou contre le système en place ou l'homme au pouvoir. Quant à la citation du site, c'était juste pour te rappeler ce que veut dire le terme "populisme", qui n'a pas vraiment conduit à des élans démocratiques dans l'histoire... Tu mélanges tout...
    EnTrAnCeD, 4 Juin 2005
  14. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Je suis pas d'accord pour le vote du FN,ça n'a rien avoir à un merde du gouvernement,c'est juste que plus de monde se sont rassemblés pour voter pour le FN que pour la gauche.Peu de gens ont été aux urnes(je rappel que le vote n'est pas obligatoire en France).Si tu regards bien,le FN a eu le même pourcentage aux deuxième tour(un peu plus même)ce qui démontre bien que c'était pas un stop à Chirac juste une prise de conscience un peu tard des Français.Ensuite,Chirac ne sait pas lire dans la tête des gens et ne pouvaient pas voir que les gens voulaient une droite et une gauche comme gouvernement.C'est de la faute des français donc ce système est très bien et montre aux Français que parfois,ils font de grosses erreurs.
    Dieu Bisounours, 4 Juin 2005
  15. Online
    Von K*-* ex membre
    Comme pour le traité de Maastricht, j'ai suivis une formation et j'ai etudié le texte sur la Dispositions fondamentales de la Constitution, la Charte des droits fondamentaux
    et La politique de l’Union

    je l'ai plus que lue je l'ai analysée et debattue... donc sur ce sujet tu ne devrais pas t'avancer en me disant que j'ai pas compris sa portée

    Mais bon, je crois que pas mal de gens on des idées arretée sur ce texte... je n'ai donc pas l'intention de changer vos points de vue

    je dis juste que si certains gouvernements on lancé des referendums c'est parce qu'ils etaient divisé sur la decision a prendre ou alors qu'ils se croyaient gagnant d'avance.
    Ils ont reçu une grosse claque dans la tronche en prenant connaissance des resultats, a eu d'en tirer les conclusions qui s'impose

    Si ils ne sont pas arrivé a convaincre c'est de leurs fautes regarde par exemple comment les socialistes francais etait
    divisé sur le sujet
    Von K*-*, 4 Juin 2005
  16. Online
    Von K*-* ex membre
    Si j'ai bien compris ce que tu essayais de m'expliquer.

    c'est plutot toi qui comprend pas que si on commence par empecher les gens de s'exprimer en se cachant derriére les craintes du "populisme" on part aussi dans des dérives antidemocratique
    Von K*-*, 4 Juin 2005
  17. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Y en a beaucoup qu'ils l'ont même pas commencé.C'est surtout ça le problème...Ce débat avance sans les gens qui l'ont lu en partie ou entièrement et ça montre bien les humains(moi aussi hein)Ca parle sans savoir ou en ayant qu'une vague idée.(Je suis à la 325 pages moi lol).
    Dieu Bisounours, 4 Juin 2005
  18. Offline
    EnTrAnCeD Elite
    Le problème c'est qu'on demande aux gens de se prononcer sur une politique internationale qui est nécessairement faite de compromis. Il faudra faire comprendre si ce n'est pas déjà trop tard qu'imposer ses vues aux autres pays dans ce contexte ne mène à rien. Ca marche au niveau national, pas international.
    17 pays je pense et bientot plus avec l'allemagne prochainement sont libéraux en europe. Comment oser parler de renégociation pour une politique européenne plus sociale dans ce contexte là ? C'était clairement démagogique. D'ailleurs plus personne ne parle de renégociation, on dit le traité mort. Alors on fait quoi ? Ben on fait rien, et on dit bonjour à une politque plus libérale telle qu'elle est souhaitée par la plupart des pays membres de l'UE. Voilà où en est l'europe aujourd'hui, quoique vous puissiez en dire, et voilà ce que le non aura apporté. Le non une impulsion sociale pour l'europe ? Y'a de quoi franchement rire. Bien au contraire. Je vous conseille de voir les opinions des britanniques sur le sujet. Entre les militants de gauche qui qualifient le non francais de "révolution conservatrice contre le changement" et la droite qui y voit une décision salutaire pour l'europe qui permettra de faire de l'europe ce qu'elle doit être selon eux, à savoir un grand marché, on voit directement les prochaines perspectives que ce non aura apporté à l'europe. Clap clap, votre idéal aura duré le temps d'une campagne. Vous vous êtes bien fait baisé par une opposition qui avait nécessairement plus de légimité que le gouvernement vu son impopularité. Là on est dans une phase de blocage, et les libéraux européens en sont certainement bien satisfaits. On continuera comme on a toujours fait, un grand marché, sans aucune politique sociale ni internationale.
    EnTrAnCeD, 4 Juin 2005
  19. Offline
    ah oui juste j'avais oublié il est utilisé au niveau communal ! (je ne savais pas pour provincial)
    Neomatrix@LamZ, 4 Juin 2005
  20. Offline
    Dieu Bisounours a.k.a FFS
    Cette constitution est pourtant très bonne.Ce libéralisme est venu d'un coup dans chaque pays alors que ceux-ci étaient socials.Je ne sais pas comment on pourra passer une constitution si aucuns pays de l'Union stabilise sa politique.C'est ingérable et je suis contre une renégociation car ce texte perdra une grande part de sa stabilité pour plonger dans le libéralisme tout ça à cause de population qui ne sait pas faire la différence entre l'intérieur et l'extérieur.On aurait dû faire passer le texte par les élus ce qui aurait été mieux pour la politique.Celle-là n'aurait pas changer le mal être que les populations ont mais auraient au moins fait passer une constitution pleine de promesses et d'avenir.Car là,on est reparti pour 5 ans sans constitution assez actualisée et c'est le problème en Europe.Je crois qu'on devrait ranger nos côtés libéralisme et sociale et aller tous voter pour une CONSTITUTION qui unie l'Europe.
    Dieu Bisounours, 5 Juin 2005
Statut de la discussion:
Fermée.